Livres
438 988
Membres
367 960

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rêves de trappeur



Description ajoutée par SophieSonge 2018-03-16T10:22:31+01:00

Résumé

Ce jeune homme assoiffé d’aventure, c’est Rock, un Québécois fort en gueule et grand admirateur de Davy Crockett. À dix-huit ans, il lâche tout, ses études, son confort, et part dans le Yukon, sur les traces des pionniers et des chercheurs d’or si chers à Jack London.

Au début des années quatre-vingt, sa route croise celle de Kathryn, une Calamity Jane qui tient tête à tous les machos qui l’entourent. Elle a quitté la Colombie-Britannique pour venir travailler sur des engins gigantesques dans une mine d’or. La rencontre de deux personnalités hors du commun.

Follement amoureux et portés par les mêmes rêves, la même quête d’absolu et de liberté, Kathryn et Rock répondent à l’appel de la forêt et décident de vivre au cœur du « bush », dans le Grand Nord canadien, selon la tradition des « coureurs des bois ».

L’incroyable histoire des derniers trappeurs du Grand Nord canadien.

Une leçon d’humilité et d’harmonie avec la nature.

Kathryn et Rock Boivin sont parents de deux grands enfants. À plus de soixante-cinq ans, ils vivent toujours dans le Yukon et leur passion pour le Grand Nord est toujours aussi intense.

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par misssbrown 2018-05-09T14:23:40+02:00

« Peu à peu, les braises du feu faiblissent. On se réveille par intermittence, on s'enfonce davantage au fond du sac pour échapper à la morsure du froid. Au petit matin, le bord du sac est couvert de la glace produite pendant la nuit par notre respiration et la condensation de nos corps. Mauvaise nouvelle, l'intérieur de notre sac de couchage est humide. Il faut le faire sécher au plus vite devant le feu. Pas question de perdre ce refuge vital pour nous. Dorénavant, il nous faudra plus de quantité de bois pour entretenir le feu toute la nuit. C'est un supplice de se remettre en route.

Le quatrième jour, notre progression est toujours lente pour échapper aux pièges des fines couches de glace cachées sous la neige qui recouvre le ruisseau. Nos chiens se débattent dans la poudreuse, ils résistent. Targus confirme sa puissance sa volonté. Toujours enjoué.»

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Maks 2018-05-05T17:47:19+02:00
Or

Rêves de trappeur est une autobiographie du couple Boivin, les derniers véritables trappeurs vivants dans les grandes étendues sauvages du Yukon.

Le récit ressemble à un roman dans sa construction.

Un chapitre sur deux est à la première personne avec Kathryn en alternance avec Rock, du temps précédent leur rencontre jusqu'à maintenant.

Le livre est préfacé par Nicolas Vanier avec lequel Kathryn et Rock sont amis.

Aussi beau qu'un Jack London, aussi vif qu'un Nicolas Vanier, une ambiance très froide au premier sens du terme mais aussi dynamique, bienveillant, dangereuse souvent, triste parfois, mais au final vraiment chaleureuse, Rock & Kathryn ont eu une vie difficile et bien remplie, par choix de vivre dans cette nature aussi rude que belle avec un souci du respect de l'environnement et d'une vie simple sans modernité et surconsommation à foison.

Plusieurs fois ils frôleront la mort mais au final y donneront la vie et trouveront l'amour, l'amitié et l'entraide, sans oublier la principale motivation de tout cela, la liberté !

Cette lecture est un hymne à la nature qu'il vous plaira de lire avec admiration et contemplation.

Voir la chronique sur mon blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2018/05/reves-de-trappeur-kathryn-rock-boivin.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2018-05-04T12:13:16+02:00
Diamant

Je remercie Babelio ainsi que la maison d'édition XO pour l'envoi de ce livre dans le cadre de la dernière masse critique. Je n'avais pas lu le résumé, comme à mon habitude, lisant juste la couverture et j'avais cru qu'il s'agissait de plusieurs histoires sur les derniers trappeurs. Perdu ! Mais je n'ai pas perdu au change, bien au contraire. Ce livre est un témoignage et pourtant je ne suis pas adepte de ce type de livre ou de ce qui s'y rapproche tel que les biographies. Pourtant j'ai adoré ce livre à un point que je l'ai lu d'une traite.

La préface de Nicolas Vannier donne déjà le ton, l'envie d'en savoir plus sur ces deux personnes, Rock et Kathryn qui vivent toujours dans le bush. J'avais envie de découvrir des personnes qui sont capable de donner plus qu'ils ne le peuvent, mais c'est une mentalité d'être trappeur, une manière de vivre bien différente de celle que l'on connait.

Le prologue démarre sur l'année 2005, au moment où Kathryn attend avec impatience Rock dans leur cabane au fin fond du Yukon, dans le Grand Nord canadien. Il a du retard et impossible de le joindre. La peur de ne pas le voir revenir la prend aux tripes. Même s'il est toujours revenu de ses chasses, il y a toujours cette pointe d'anxiété qui la parcours sans qu'elle ne puisse rien faire. Il revient comme toujours, fatigué mais heureux d'être toujours vivant.

Et puis le livre revient en arrière, bien des années avant, lorsque Rock décide de partir à l'aventure, abandonnant tout derrière lui pour vivre son rêve. Fin des années 1970, il claque la porte pour devenir un trappeur. La nature l'appelle, tout comme le fait de vivre autrement. 18 ans et déjà une passion qui coule dans ses veines pour cette nature que nul n'a pu dompter et que nul ne domptera.Nous suivons les deux auteurs dans leur recherche, leur besoin de se rapprocher sans cesse de la nature, jusqu'à ce qu'ils se rencontrent. Et qu'un jour, ils aillent sur la même voie.

Le livre est écrit à deux voix, celle de Rock et celle de Kathryn. Être dans la tête de l'un et de l'autre est prenant. Entre la peur de ne pas arriver à s'en sortir, la peur pour celui qui est parti chercher des secours, la joie de se retrouver... C'est une belle histoire d'amour entre l'Homme et la Nature (tout avec des majuscules) qui va se combiner à celle de deux êtres qui veulent la même chose : vivre au grand air, loin de tout, en parfaite harmonie, tout du moins autant qu'ils le peuvent. Car le Grand Nord canadien n'est pas de tout repos. Il fait moins quarante dans les meilleurs temps. Il faut connaître le terrain, savoir détecter la moindre faille pour éviter de plonger dans l'un de ses lacs gelés mais pas trop.

Les suivre c'est entrer dans leur monde et voir les difficultés qu'ils ont pu avoir, mais aussi leur joie. Il y a des hauts et des bas, des trahisons qu'on n'aurait pas cru, des gens prêts à tout pour obtenir ce qu'ils désirent quitte à ce que cela mette des personnes en prison. C'est ce qui arrivera à Rock qui fait beaucoup trop confiance dans les gens. Le fait qu'il soit jeune n'a rien à voir avec tout cela. Il a la force, la ténacité et surtout le mental pour survivre. Kathryn est une femme hors du commun ne manquant pas de remettre à sa place les hommes qui l'approchent de trop près. Pourtant avec Rock il va y avoir un déclic, pas au début non, une claque aurait été vraiment la meilleure solution. Mais il y a cette étincelle entre eux qui les emmène sur un chemin glacé.

Entre les bêtes sauvages et les contrées immenses, ce couple apprend de leurs erreurs. Les différents voyages qu'ils vont nous faire vivre sont passionnants. Je ne m'attendais pas à en vouloir toujours plus dans cette lecture. Entre leurs diverses épreuves qu'ils vont devoir traverser et rencontrer des gens formidables qui vont les aider, ils restent eux-mêmes. Avec leur doute, leur espoir, leur avenir, c'est un témoignage qui ne manque pas de courage, ni de peur ni d'amitié vraie.

L'écriture est juste incroyable. Pas besoin de lire le titre de chacun des chapitres pour savoir qui parle. Tout est bien différencié avec ce qui les caractérise. Nous avons quelques détails de leur passé, de ce qu'ils imaginent plus tard. Les descriptions des paysages m'ont fait rêver. Sans oublier les détails des chiens de traineau que j'avais envie de caresser. Il y a beaucoup d'anecdotes qui donnent envie d'en apprendre plus et lorsque l'on arrive à la fin, je me suis dit que cela ne pouvait pas s'arrêter ainsi.

Petit plus : des photos de nos trappeurs avec leurs enfants qui montrent le décor dans lequel ils vivent. Et puis l'épilogue qui nous raconte ce que les enfants deviennent.

En conclusion, c'est un magnifique livre que j'ai pris plaisir à lire. Découvrir de nouvelles contrées, voir comment construire une cabane en bois dans le Grand Nord canadien. Et puis qui sait, peut-être que nous aurons une suite, ou d'autres aventures, car un journal tenu par Kathryn serait vraiment génial à découvrir !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/reves-de-trappeur-rock-et-kathryn-boivin-a144588300

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2018-04-20T17:36:56+02:00
Or

Êtes-vous prêt à embarquer dans le grand nord canadien ? C’est ce que nous propose le témoignage de Rock et Kathryn Boivin qui font sans doute partie des derniers trappeurs du Yukon. Après une préface signée Nicolas Vannier, on va suivre le début des aventures de ce couple dès les années 1978. Leur volonté farouche de vivre à l’écart des hommes et de la société pour être au plus proche de la nature et des grands espaces. Ce couple sort des sentiers battus pour écrire leur propre histoire. On y côtoie toute une faune sauvage, loups, caribous, carcajous et autre martes mais aussi un côté spirituel, une pointe de chamanisme et de belles aurores boréales. Leur connexion avec la nature, son immensité est porteuse d’espoir. C’est magnifiquement écrit, en duo en alternant les souvenirs entre lui et elle. Points de vue et regards différents en fonction des sensibilités qui s’expriment et celui qui pleure n’est pas celui qu’on croit. A suivre leur trace dans la neige, on s’y croirait et ce voyage m’a énormément dépaysé, une sorte de retour aux sources, où l’on voit bien les risques énormes à vivre dans des contrées qui sont hostiles à l’homme ne serait-ce que par les températures hivernales. Alors, je suis restée en admiration devant cette force de caractère, cette adaptation et cette volonté à vivre là-bas. Les anecdotes sont nombreuses et c’était un plaisir de lire leur amour pour leur chien de traineau. Construire soi-même sa propre cabane en rondin, n’est certainement pas donné à tout le monde mais après les difficultés, ils parviennent à vivre dans leur propre foyer et je suis certaine que cela prend une autre valeur quand on fait les choses soi-même. Un livre qui suit le courant littéraire du nature writing avec la force du témoignage en plus. Je pense qu’il y a matière à poursuivre avec un second tome car celui-ci se termine trop vite et comme Kathryn nous dit qu’elle a tenu soigneusement un journal, je ne désespère pas de trouver un jour une suite. Un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SophieSonge 2018-03-16T10:23:34+01:00
Or

Rock et Kathryn nous racontent l'histoire de leur couple qui portent leurs rêves d'aventure et de liberté loin dans le grand Nord canadien. Leur vie, c'est le "bush", les cabanes, leurs chiens de traîneau, se confronter à la nature aussi humblement que simplement...

C'est le témoignage d'un couple hors norme et fort attachant qui nous guide sur le chemin d'un parcours énorme et fascinant. Tous deux en quête d'espace, de vérité, se trouvent et se comprennent pour réunir des projets que beaucoup jugeraient arriérés et un peu fous...

Il y a quelque chose qui se dégage de leur personnalité, une force, un amour, une spiritualité qui les anime et leur permettent de toucher leurs idéaux. Ce n'est pas la facilité qui les intéresse ou le confort, ils sont épris de bien d'autres choses : d'immensité, et de la beauté de la nature. Ils souhaitent la ressentir au plus profond d'eux même, se connecter avec elle et se réaliser...

Le défi est courageux, déroutant... On suit avec beaucoup d'émotion et de curiosité les anecdotes, les péripéties, leurs choix d'être conscients et de "grandir" pleinement. Sur leur route, ils rencontrent l'adversité, la solidarité, l'amitié. Ils éprouvent la rudesse des éléments, ils apprennent de leurs erreurs, à ressentir, à s'adapter, à devenir meilleurs.

L'écriture nous décrit les silences, l'absolu, les paysages. On se sent petit et vulnérable, et on répond à l'appel du grand froid, de la forêt, l'œil en éveil, l'esprit envolé. Rock et Kathryn ont ce petit simplement d'âme, un vécu qui transporte, délivre et illumine. Pour être, ils ont dû composer avec les exigences du milieu à l'état pur, sans jamais se trahir...

Ils nous donnent une belle leçon, une conception de vie. Êtes-vous prêt à faire ce grand voyage à leurs côtés ?

Afficher en entier

Activité récente

Maks le place en liste or
2018-04-25T04:29:12+02:00

Les chiffres

Lecteurs 4
Commentaires 4
Extraits 4
Evaluations 2
Note globale 8 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode