Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Rachelle-10 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Sullivan, Tome 1 : La passion dans tes yeux Les Sullivan, Tome 1 : La passion dans tes yeux
Bella Andre   
Amateur de romantisme, de guimauve et d'hypoglycémie, gourmande de mots doux de «  tu es belle » en veux-tu, en voilà, de niaiserie et de douceur, tendresse et vocabulaire d'amour ce livre est vraiment fait pour vous. Je suis une lectrice fleure bleue, romantique mais là c'est l'overdose complète, passant à un stade critique de l'hyperglycémie ! C'est d'un gnangnan dégoulinant, fatiguant et écœurant au point qu'on s'ennuie vite. Où est passé l'homme viril de la situation ? Bien que Chase soit un mec au passé de Don Juan là il se transforme en chevalier servant sur son preux destrier blanc volant au secours de la belle Cendrillon. Pitié rendez-moi un mec qui en a et ne dit pas amen a tout et «  t'es belle » «  mon amour » « ma douce » à chaque phrase. D'accord Chloé a un passé un peu encombrant mais bon sang elle est sublime, c'est la plus magnifique femme sur terre aux yeux de notre amoureux transi mais c'est bon une fois on a compris ! Sans compter le «  je t'aime » qui arrive au bout de quatre jours, le débarquement de l'ex de Chloé, Dean au dernier chapitre qui tombe comme par enchantement au milieu de ce tableau des Bisounours, je suis blasée. Sérieusement c'est tout mignon, tout doux, tout beau et d'un ennui pas possible. Les scènes osées sont baignées d'eau de rose à rendre ivre de désespoir et quand enfin notre Chase nous la plaque contre une porte malédiction il a commis presque un crime, il s'en veut et il redevient ce Roméo émasculé !

Chloé lui fait même la remarquer qu'il a le physique d'un gros dur mais qu'il est tout tendre dedans me donnant l'image parfaite d'un nounours guimauve enrobé de chocolat. Solide d'apparence mais une fois croquée c'est tout mou, ça colle et c'est onctueux. Là Chase est cette sucrerie qui donne mal au cœur. Les hommes qui passent leur temps à faire des déclarations à chaque phrase m'endorment et ne me charme pas du tout. Ça me fait plutôt rire et je trouve ça affligeant à ce point là. Chloé quant à elle est une femme qui se veut forte, aux promesses de ne plus faire confiance à un homme, d'être indépendante et de régler ses problèmes toute seule pour au final tomber tête la première dans ce délicieux chocolat chaud. Et pièce montée de ce roman la demande en mariage à la fin au bout de je crois même pas une semaine qu'ils sont ensembles et cerise sur ce gâteau elle dit OUI. Ah l'amour ça fait devenir vraiment tout chose et ça fait rompre les belles promesses.

A côté de tout ce dessert rose et tendre, on découvre quelques plats de présentations sur le reste du clan Sullivan notamment Marcus qui lui à un peu de piment dans sa vie bien qu'il travaille dans un vignoble, j'espère sincèrement que son tome ne va pas me saouler sous peine de faire un sevrage radical et d'arrêter de lire cette série.

Vous l'aurez compris ce roman est une guimauve trop sucrée à mon goût. J'ai besoin de piment, parfois de conflit, de tensions et de force pour être charmer par les personnages. Les preux chevalier limite au collant et tutu dansant dans un champs de fleur ce n'est vraiment pas pour moi. Un livre que j'ai survolé par moment, d'une simplicité flagrante et d'une douceur endormante. Je vais quand même laisser une chance au prochain tome en priant pour avoir du piment mais je pars déjà avec un avis craintif pour la suite. Prions pour que les autres Sullivan ne soient pas aussi dégoulinant de guimauve.


par Vidia
Tentation dangereuse Tentation dangereuse
Michele Hauf   
C'est un bon livre, il m'a bien plus mais après j'aurais pu le mettre dans mes Or comme dans J'ai lu aussi. Je n'ai pas vraiment d'avis, qu'il soit négatif ou positif.

par LucieP
Les Idoles du stade, Tome 1 : La Courbe parfaite Les Idoles du stade, Tome 1 : La Courbe parfaite
Jaci Burton   
Guimauve

Un conte de fées moderne avec tous les clichés du genre. Une lecture agréable et fluide mais pas inoubliable pour autant, avec quelques longueurs, et que je classerai dans la catégorie "Harlequin dépoussiéré" ! Car le vrai point fort de ce roman réside dans sa couverture choc, alléchante au possible, un véritable piège à lectrices qui nous prend toutes dans ses filets !

Bronze : 6/10
Demandez-moi la lune ! Demandez-moi la lune !
Sylvie Barret-Lefelle   
http://leslecturesdelily.overblog.com/

Immense coup de cœur pour cette romance !
Je suis sûre que ce livre sera dans mon top ten de l'année 2013.
C'est rare que j'aime autant un livre de ce genre mais là mais impossible de le lâcher. Je regrette même de l'avoir terminé.
Dès les premières lignes, j'ai su qu'il me plairait et jusqu'à la dernière ligne, j'ai pris un plaisir immense.
Catherine est une jeune française qui travaille dans un grand hôtel prestigieux de Paris. Jusqu'au jour où toute sa vie va basculer puisqu'elle va être amenée à servir un grand acteur Anglais.
Cet homme est ingérable et Catherine va l'apprendre à ses dépens. Mais quelques jours plus tard, le manager de la star propose un poste très alléchant à cette charmante gouvernante.
Sept mois, de services pour l'acteur contre une belle expérience professionnelle et un salaire plus que tentant.
Évidemment, la jeune femme n'hésite pas longtemps et accepte l'offre de l'homme.
Mais ses sentiments vont vite prendre le dessus sur le boulot. Catherine sera-t-elle faire face au monde cruel du cinéma pour un amour incertain ?

Voilà un petit résumé, en quelques mots.
Nous ne sommes pas dans la romance cul-cul, je vous le promets, ce livre a quelque chose de différent et de vraiment beau.
Perso, c'est la première fois que j'aime autant une romance et je vais continuer de lire et de suivre cette auteure talentueuse qui a su par ces mots me faire sourire et pleurer en même temps !
Un très beau moment de lecture ! Merci beaucoup Sylvie !

Gros coup de cœur ! Je me répète, je sais, mais c'est vraiment mon ressenti. Je vous invite à lire ce livre et n'hésitez pas à me donner votre avis, j'ai vraiment hâte de savoir si mon coup de cœur est partagé !

Eleanor & Park Eleanor & Park
Rainbow Rowell   
http://wandering-world.skyrock.com/3219430089-ELEANOR-&-PARK.html

ELEANOR & PARK est une lecture passionnante et hyper touchante. C’est un roman qui nous met à fleur de peau et nous fait traverser tout un tas d’émotions. On passe de la nostalgie à la joie, de la mélancolie à la tristesse, du plaisir à la colère en quelques pages seulement. Eleanor et Park m’ont, eux, complètement ébloui. Ils font partie de ces héros que vous ne voulez pas quitter. Genre, du tout. En refermant le livre, j’ai soudainement réalisé qu’ils allaient me manquer, et ça m’a fait mal. Malgré tout, ELEANOR & PARK n’est pas la claque que j’attendais. Si l’intrigue est ultra émouvante et que l’écriture de l’auteure est juste saisissante, j’ai mis pas mal de temps à rentrer pleinement dans le récit. De plus, si, une fois vraiment conquis par l’histoire, j’ai adoré l’évolution des protagonistes et voir jusqu’où Rainbow Rowell allait les emmener, je dois bien reconnaître que la toute fin du roman m’a carrément pris au dépourvu… Dans le mauvais sens du terme. La conclusion est tellement frustrante qu’elle me dégoûte presque de ma lecture. J’ai eu envie de balancer mon livre et de hurler à l’auteure que sa décision était illogique au possible. Je garde donc un goût un peu amer concernant la fin de ce récit. Néanmoins, rien que pour la romance entre Park et Eleanor, qui est tellement époustouflante et remarquable, il faut absolument que vous alliez vous procurer ce roman.
Comme dit précédemment, j’ai eu beaucoup de mal à me plonger dans l’intrigue. La narration à la troisième personne pour les deux personnages ne m’a pas vraiment aidé, d’ailleurs. Je n’ai pas vraiment saisi pourquoi Rainbow Rowell avait opté pour ce genre de point de vue. Je pense que si le roman avait été écrit à la première personne, j’aurais pu encore plus m’attacher au héros ou bien, du moins, m’identifier à eux plus rapidement. Au fil des premiers chapitres, on découvre Eleanor et Park, leurs personnalités, leurs modes de vie, leurs entourages familiaux, leurs façons d’appréhender l’existence. Si, au départ, je ne me suis pas trop senti concerné par ce qu’ils éprouvaient ou expérimentaient, j’ai tout de même eu le déclic assez rapidement. Et là… BOUM. Eleanor et Park sont loin, très loin, d’être des héros normaux. Ils sont décalés, étranges, spéciaux, dans leur bulle… Et irrésistibles. Sincèrement. C’est le genre de protagonistes que j’aimerais rencontrer à chacune de mes lectures. Ils sont tellement, tellement, tellement adorables et touchants, c’est juste prodigieux. Il y a quelque chose chez eux d’irrémédiablement humain et captivant, d’irrémédiablement fragile et imparfait, d’irrémédiablement émouvant et renversant. Une fois qu’on s’attache à eux, on n’a plus aucune envie de les quitter.
Si Park et Eleanor nous paraissent aussi profonds et réels, c’est grâce à la plume de l’auteure. Sincèrement, je crois que je peux compter sur les doigts d’une seule main les écrivains qui prennent le temps d’aussi bien retranscrire leurs héros. Le cadre familial est juste décrit à la perfection. Je n’ai pas peiné une seule seconde à me représenter les personnages et leurs habitudes, leurs attentes, leurs relations avec leurs parents, leurs frères ou leurs sœurs, leurs désirs, leurs souvenirs. J’aime TELLEMENT quand tout est fluide à ce point et que ça paraît aussi naturel. Rien que pour cela, ELEANOR & PARK est fabuleux. On sent bien que l’auteure a voulu leur conférer un côté hyper réaliste, hyper clair, hyper précis. C’est juste top. Sincèrement.
Cependant, je me dois de reconnaître une chose : si j’ai adoré ELEANOR & PARK, j’ai eu un énorme souci avec leur romance (seulement au départ, merci seigneur de la lecture). Alors oui, Eleanor et Park sont des exclus. Oui, ils sont bizarres et spéciaux et étranges et mis de côté et victimes de moqueries. D’accord, c’est affreux. Mais est-ce une bonne raison pour s’attacher aussi rapidement à la seule personne qui semble leur correspondre ? Je veux dire, évidemment que c’est une bonne raison. C’est même une excellente raison mais, là, c’est trop. Trop vite. Trop d’un coup. Trop, trop, beaucoup trop. Je n’ai pas cru une seule seconde à leur amour instantané. Genre, aucun sentiment n’était présent à un moment et hop, celui d’après l’autre personne représente le monde entier. Non. Sérieusement, non. J’ai trouvé que les choses étaient bien trop précipitées, bien trop simples, bien trop irréalisables. C’est dommage car sans ce bémol, tout aurait été parfait.
Je m’explique : une fois ce défaut oublié et leur relation complètement mise en place, Eleanor et Park, qui étaient déjà magnifiques, deviennent inoubliables. Leur histoire d’amour m’a pulvérisé, m’a enchanté, m’a fait frissonner, m’a coupé le souffle, m’a donné envie de pleuré, m’a déchiré et m’a anéanti. J’ai été désintégré par la passion qui unit ces deux héros, c’est aussi simple que ça. L’histoire d’Eleanor, que nous découvrons au fil des pages et qui m’a ému aux larmes, ne fait que rendre son attachement pour Park encore plus légitime et poignant. Park, lui, est tellement amoureux et dingue d’Eleanor que même les plus belles histoires d’amour feraient mieux de se cacher tant elles manquent d’intensité à côté de celle qui voit le jour entre nos deux héros. Rainbow Rowell écrit des passages qui ont carrément fait naître des papillons aux creux de mon estomac. C’est puissant. C’est épatant. C’est incroyable. Ouaw. Juste ouaw ♥
Je m’étais pensé sauvé jusqu’à la fin et, malheureusement, je me suis trompé. Si, à partir du moment où je suis enfin rentré dans l’histoire et où j’ai oublié mon problème concernant la rapidité avec laquelle se met en place les sentiments entre Eleanor et Park, tout était juste parfait et sensationnel, j’ai vite déchanté en découvrant les ultimes pages du roman. Et quand je dis les ultimes, c’est quelque chose comme les vingt dernières pages. En effet, plus je me rapprochais de la fin du roman, plus tout devenait épatant et formidable. J’ai été anéanti, consumé, pris aux tripes et complètement dévasté. Tout était sincèrement maîtrisé à la perfection. Les émotions devenaient encore plus brutes, plus intenses, plus fortes. Sauf que l’auteure a alors décidé d’emprunter la pire des voies possibles. Alors que nous avons droit à des révélations fracassantes, Rainbow Rowell en profite pour nous délivrer une conclusion HYPER ouverte et totalement incompréhensible. Cette fin est ultra frustrante et ultra rageante. Je ne comprends pas. Je ne comprends absolument pas. Qu’est-ce qui a pu passer par la tête de l’auteure pour nous écrire ça, en vrai ? Je suis tellement en colère et tellement déçu par cette fin que j’en hurlerais, là, tout de suite. Je suis tellement désolé pour Park, tellement désolé pour Eleanor. C’est juste horrible. Après, je me dis que si je ressens cela, c’est parce que je me suis réellement attaché aux héros. Mais ça ne me console qu’en partie. Ils ne méritaient pas une telle conclusion. Nos nerfs, nos émotions, et nous, non plus.
En résumé, ELEANOR & PARK est une lecture bouleversante, éprouvante et extrêmement touchante. Nous faisons la rencontre de deux protagonistes hors du commun et tellement, tellement adorables. Si j’ai eu du mal avec eux au départ, tout s’est rapidement arrangé. Même chose concernant leur relation qui m’a semblé beaucoup trop précipitée et trop peu approfondie au début. Une fois ce problème réglé, nous vibrons avec les personnages. Leur histoire nous bouleverse, nous coupe le souffle et nous pulvérise le cœur. Néanmoins, la conclusion – beaucoup trop ouverte à mon goût – me paraît complètement à côté de la plaque et ne correspond absolument pas au récit. Je reste sur ma faim et je déteste ça. ELEANOR & PARK est un roman irrésistible et inoubliable, que je vous recommande même malgré l’horrible fin qu’il possède. Ne pas rencontrer Eleanor et Park serait extrêmement regrettable, je vous le promets. Ils sont tellement parfaits et adorables, c’est fou… Tout comme leur histoire, en fait. Laissez-vous tenter, vous ne serez pas déçus.

par Jordan
À un détail près À un détail près
Kristan Higgins   
Un avis + détaillé sur http://wp.me/p6618l-3st

{Jenni} : Une couverture très girly qui m’a tapée dans l’oeil et un résumé intéressant et intrigant, qui présage une jolie romance à l’horizon.

[...]

Entre révélation, secret, partage, amitié, amour, larmes et sourires… « A un détail près », vous entraîne dans une romance agréable, le temps de quelques heures.

Un avis mitigé pour cette lecture mignonne mais longuette, à cause de trop de longueurs sur certaines choses et d’un manque de profondeur. Des précisions sur certains détails ne sont pas forcément nécessaires et ils ont eu tendance à plomber le récit.

Je n’ai pas pour autant décroché car les personnages sont sympathiques et intéressants. Je suis parvenue à me perdre avec tous ces personnages, au point de ne plus savoir par moment « qui était qui et qui faisait quoi » !

L’attente de voir le rapprochement entre Lévi et Faith est ce qui m’a fait poursuivre la lecture. On tourne les pages rapidement, tout en espérant à chaque fois en apprendre davantage sur eux.

On sait d’entrée de jeu la finalité, mais l’auteure est parvenue par sa plume délicate et légère à nous transporter. L’intrigue tient la route et les personnages sont sympathiques.
Sous ta peau, Tome 1 : Strong Sous ta peau, Tome 1 : Strong
Scarlett Cole   
Le résumé me fait vaguement penser à "Bad Boy" d'Helena Hunting... A voir si c'est "copier" ou non ^^

par SmallBab
Toi. Moi. Maintenant ou jamais, Épisode 1 Toi. Moi. Maintenant ou jamais, Épisode 1
Emily Blaine   
Personnellement, je ne suis vraiment pas fan des histoires présentées en épisode : ça me frustre et j'ai l'impression que l'histoire perd en efficacité. Du coup, j'ai vraiment hésité avant de me lancer dans cette lecture : c'est vraiment le fait que la quasi-totalité des épisodes soit déjà sortie qui m'a convaincue de me lancer.
Et j'ai bien fait ! Ce premier épisode m'a vraiment donné envie de découvrir la suite sans me frustrer pour le moment : bien sûr, ça s'arrête au moment où l'on voudrait en savoir plus, mais on en sait relativement peu sur les personnages pour l'instant ce qui fait que l'on n'est pas encore attaché à eux. Franchement, là, je ne pourrais pas lire la suite que ça ne m'embêterait pas tellement.
Pour l'instant, je trouve l'histoire assez prévisible et déjà vu : le coup du premier amour est vu et revu. Mais connaissant les œuvres d'Emily Blaine, je ne pense pas que l'histoire s'arrêtera là : à mon avis, elle nous réserve encore des tas de jolies surprises !

Mon avis complet :
[spoiler]http://lunazione.over-blog.com/2016/08/toi-moi-maintenant-ou-jamais-episode-1-emily-blaine.html[/spoiler]

par LunaZione
Wild Seasons, Tome 1 : Sweet Filthy Boy Wild Seasons, Tome 1 : Sweet Filthy Boy
Christina Lauren   
J'ai été super déçue. Au final le scénario de ce livre peut se résumer en quelques lignes tellement il ne s"y passe rien, par contre si vous cherchez un livre avec des scènes "hot", vous n'en manquerez pas, elles sont nombreuses, presque trop, une 20ene dans un roman ..., en plus je n'étais pas dans une phase ou j'avais envie de les lire donc je les survolait, résultat il ne me restait pas grand chose à lire. La relation entre les deux protagonistes n'évolue pas pendant plus de la moitié du roman, c'est juste du jour après jour, la vie "de rêve" de l’héroïne qui nous décrit les lieux qu'elle a visité pendant la journée et ses questions sur ce qu'elle va faire dans le futur.
Au final je n'ai pas grand chose à en dire, je pense que ce roman serait peut être mieux passé en format Harlequin en 160 pages, il y aurait eu beaucoup moins de longueurs pour la même histoire.

par lianne80
Black Lies Black Lies
Alessandra Torre   
Ce n'est pas une histoire qui va nous mettre des étoiles dans les yeux et des papillons au ventre. L'atmosphère de ce récit est très particulière, il faut d'ailleurs s'accrocher en début de roman (l'envie d'arrêter peut même se faire sentir), les personnages ne sont pas charmants, doux, tendres, rigolos. Ils sont durs, froids, calculateurs, manipulateurs. L'ambiance, elle, est assez sinistre et austère. À chaque page tournée, je m'attendais au pire...
Ce n'est pas une belle romance dégoulinante d'amour, mièvre ou romantique, mais c'est une BELLE romance... à sa façon, alimentée par le prix du sacrifice et le poids des mensonges.

Dès le prologue, j'ai classé notre héroïne Hayana comme une salope névrotique.
Elle a tout pour elle. Elle est belle, riche, intelligente. Lors d'une soirée, elle fait la connaissance de Brant Sharp, un génie de l'informatique, milliardaire et philanthrope. Ensemble, ils filent le parfait amour. Ils s'aiment à la folie et se ressemblent sur beaucoup de points.
Seule ombre au tableau : Jillian, la tante de Brant qui voit d'un très mauvais œil cette relation et fait tout pour y mettre un terme. Jillian est très protectrice envers Brant, elle protège son génie, mais surtout son secret. De toute façon, elle est persuadée que quand Hayana découvrira la vérité sur Brant, elle prendra ses jambes à son cou.
Alors que Brant s'apprête à faire sa demande en mariage, Hayana découvrir ce qu'il cache... C'est le choc ! Mais elle ne s'enfuit pas pour autant. Non, Hayana va réagir de façon inattendue et prendre un amant, Lee. Un jardinier croisé dans une station-service. Elle s'envoie en l'air avec lui sur le parking, puis dans des toilettes crasseuses. Elle se donne à lui sans barrières ni artifices... entièrement. Elle aime Brant plus que tout et n'a jamais remis son amour pour lui en cause, mais le poids de son secret est si lourd à porter, qu'elle plonge corps et âme dans sa relation avec Lee. Et même quand ce dernier ne veut plus d'elle, elle le traque et lui tend des pièges, pour qu'il lui revienne. Hayana devient petit à petit prisonnière, obsédée, par ces deux amours. L'un posé, aimant et sincère. L'autre bestial, volcanique et passionné.
Et nous dans tout ça ? Bah, on JUGE, on CONDAMNE, on CRITIQUE... Comment faire autrement ? Le comportement d'Hayana est tout simplement abject.
Quant à Brant, on se demande vraiment quel peut être son secret pour amener Hayana à un comportement si extrême ! Pendant les 3/4 du récit, j'avoue que je l'ai imaginé en tueur en série, en égorgeur de petits chatons.... enfin un truc dans le genre quoi. Même Lee et son comportement parfois excessif, dominateur, limite salopard, nous met la chair de poule.
En même temps, avec cette ambiance glauque, ses retours dans le passé (nous jonglons entre différentes époques du passé et le présent.) ces changements impromptus de point de vue (le plus souvent Hayana, mais nous avons aussi parfois Brant, Lee ou des extraits du journal de Jillian), tout cela est fait pour nous déstabiliser, pour semer les graines du doute et nous faire chauffer le cerveau à blanc... résultat : on ne peut que se faire des films tordus.

Cette intrigue autour du secret de Brant est le moteur de ce récit. Tout tourne autour. Cela nous obsède, nous rend marteau et à l'approche du dénouement, on devient fébrile, tremblant, inquiet même. Sera-t-il à la hauteur de nos espérances ? Que nous réserve l'auteur ? Une bombe ! Une véritable bombe !
Car effectivement, une fois le secret révélé, la lumière se fait et l'on comprend... tout.
Chaque détail prend son importance, chaque élément se met en place et les pièces de ce puzzle s'imbriquent les unes avec les autres. C'est un roman incroyablement bien ficelé et pensé. L'auteur nous mène par le bout du nez de bout en bout. J'ai été soufflée par ce final incroyable !

En bref ? Un livre qui va en surprendre plus d'un et change complètement de ce que l'on a pu lire auparavant. À découvrir absolument

http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2016/04/black-lies-dalessandra-torre.html

par toutoun