Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de RachelSmith : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
L'Homme des morts L'Homme des morts
V.M. Zito   
L'homme des morts est un zombies like qui ne fait pas dans la dentelle, action non stop, pas de répit ou presque et se lit très vite malgré ses 500 pages.

Attention certaines scènes sont très sanglantes, il y a un côté vraiment horreur que paradoxalement on ne trouve pas souvent aussi élevé dans un roman de zombies. Il faut avoir le cœur, ou non, plutôt l'estomac bien accroché.

Pour ce qui est de l'histoire c'est du classique, rien d'extraordinaire, l'auteur fait le job et s'en contente. Les personnages eux sont déjà un peu plus recherchés que le scénario, de forts caractères et de la testostérone.

Un récit tout de même impossible à lâcher à la façon d'un blockbuster américain, les amateurs de zombies seront ravis.

Voir la chronique sur mon blog :
http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2017/02/lhomme-des-morts-vm-zito.html

par Maks
V-Virus V-Virus
Scott Westerfeld   
Au début j'ai eu un peu de mal avec V-Virus mais le fait que Scott Westerfeld l'ai écrit m'a poussé un peu plus loin dans ma lecture, au final je ne regrette pas du tout !!
V-Virus est génial et toutes ces informations scientifiques sur les bactéries un chapitre sur deux sont super intéressante et ont aussi tendance je l'avoue à nous faire peur !
C'est une histoire de vampyr comme je les aiment : les yeux injectés de sang, fou et à l'odeur fétide ! De vrai vampyr quoi !
Je te conseille de lire ce livre et de te laisser emporter dans l'histoire peu banale de Cal !

par Edenz
Le Virus Morningstar, Tome 1 : Le Fléau des Morts Le Virus Morningstar, Tome 1 : Le Fléau des Morts
Zachary Allan Recht   
Voilà un chouette roman de zombies qui nous emporte dans les prémices d’une infection particulièrement virulente et qui décime peu à peu la population mondiale.

J’ai franchement bien apprécié l’idée de démarrer le récit lorsque l’infection apparaît. En effet, la plupart du temps, l’histoire se déroule après que l’épidémie se soit déclarée et il est alors compliqué pour les auteurs d’essayer d’expliquer ce qui est arrivé. Le sujet est souvent survolé et on ne ressent pas la panique qui a pu s’installer à l’époque du début de la contamination.

Ici, c’est un roman que je qualifierais de « classique » en matière de zombies : un virus (le Morningstar) se déclare et le récit nous est relater selon plusieurs points de vue mais toujours ayant attrait à la lutte contre l’épidémie. On est en plein cœur de la guerre qui ravage les vivants, grâce aux soldats qui combattent chaque jours ces créatures venues d’outre-tombe. Le combat fait rage et plus d’un personnage y perdra ses plumes. C’est également l’un des aspects positifs de ce roman : l’incertitude du devenir des protagonistes et même du monde.
Si vous avez lu la trilogie (ou juste le premier tome, ça marche aussi) Zombie Story de David Wellington, vous voyez de quoi je parle. On est en plein dans l’action, il y a des zombies partout et c’est le carnage à tous les coins de rue.

Puisque l’histoire débute presque qu’au commencement, les personnages restent dans le flou et ne savent pas à quoi ils ont à faire. D’autant qu’il y a plusieurs types de morts-vivants (mais chut, je vous laisse découvrir).
Après, il manque le déclenchement de la maladie. Je le regrette et en même temps, j’ai pu découvrir que le second tome y était consacré. Ainsi, j’espère avoir un début de réponses quant au pourquoi de tels événements. Surtout que ce qui m’intrigue, ce sont les premières pages de ce tome 1 : une discussion entre une épidémiologiste travaillant sur le virus Morningstar et un soldat (ne me demandez pas son grade, je ne m’en souviens plus – il y en avait tellement que je ne me suis pas amusée à tout retenir). Pourquoi travailler sur un tel virus et comment a-t-il pu sortir de l'Institut? Telles sont mes interrogations à l'heure actuelle.

Je vous disais plus haut que je n’ai pas retenu les grades des soldats. En fait, c’est surtout que j’ai eu du mal à les distinguer. Il faut dire que ce roman est axé sur la mort et les affrontements pour la survie de l'humanité plus que sur la psychologie des personnages. Léger défaut qui j’en suis sûre sera moins prédominent dans le tome 2, avec l’espoir de suivre les même gens sinon ça va être encore pire pour distinguer chacun d’eux L
Et puis, il faut quand même souligné que j'ai relevé quelques fautes d'orthographes, reflétant un manque de relecture de la part de l'équipe éditoriale. Avant, je laissais passer mais après tout, c'est censé être leur boulot de vérifier qu'un roman répond aux exigences grammaticales donc plus de pitié !
Dernier point à aborder et qui fait nettement baissé ma cotation, c'est le manque de crédibilité du récit à certains moments. Franchement, si une telle équipe de bras cassés était notre dernier recours face à une invasion zombie, je ne donne pas chère de notre peau. Allez quoi :

"- Allez les gars, on va confiner l'épidémie au-delà du fleuve. Tirer pour en éloigner un maximum!
- Oh mince, ils ne savent pas nager mais ils s'entassent dans le fleuve et forment un pont de morts-vivants.
- Retranchons nous derrière le grillage (?! J'espère qu'il longe tout le fleuve ce grillage ?!)
- Allez, on les repousse en leur tirant dessus.
-Et si on lançait une grenade. (Bonne idée, surtout avec le grillage pour séparer les soldats des zombies).
- Oh mince, la grenade a fait exploser le grillage. Les morts arrivent vers nous. On n'a pas réussi à contenir l'épidémie !"

SANS BLAGUE !!!

En résumé, nous ne sommes pas face à un récit avec un fond « zombiesque » comme on peut le retrouver dans la forêt des damnés ou encore New Victoria de Lia Habel (en même temps, c’est du YA :-p ). Alors oubliez les petites romances et les fins où tout est bien qui finit bien. Place aux zombies les gars !



http://melimelobooks.blogspot.com/2016/06/le-virus-morningstar-1-le-fleau-des.html
Le Livreur Le Livreur
Marie-Sophie Kesteman   
Mon avis complet sur :
http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2015/10/le-livreur.html


Le Livreur est un gros coup de coeur pour moi. Un conte moderne, où nous plongeons les yeux fermés et où il est difficile de s'en extraire tellement l'histoire est belle et prenante. A lire pendant la période de Noël pour un maximum d'effet féerique, je vous le recommande très chaudement et il va sans dire que ce ne sera pas le seul livre de Marie-Sophie Kesteman que je lirais ! Elle a une plume magnifique ! Bravo ! Je suis totalement conquise ! Je crois que je garderai longtemps cette jolie histoire dans ma tête !

par viedefun
Un horizon de cendres Un horizon de cendres
Jean-Pierre Andrevon   
J'avais vraiment été emballée par ce roman grace au résumé et finalement, aprés avoir finis le livre, je le suis toujours :
pour une fois que les morts ne reviennent pas à la vie à cause d'expérimentations humaines ou de virus mutant.
N'empêche, ça serait vraiment effrayant que toutes les personnes mortes sur Terre depuis la création de celle-ci puissent ressusciter...
Bref, c'est un "joli" roman, plein de zombies décharnés, d'humour assez noir et de survivants assez singuliers.

par x-Key
Feed, Tome 1 Feed, Tome 1
Mira Grant   
"Feed" est un livre sur les zombies qui devraient satisfaire autant les amateurs de monde post-apocalyptique que ceux aimant les livres à ambiance, au contexte soigné et crédible.
Les descriptions gores sont quasiment inexistantes ; en revanche l'horreur d'un monde où les humains craignent tout et tout le monde, le passage en forme zombie menaçant sans cesse, est extraordinairement bien fait. L'organisation nouvelle de la vie dans une peur permanente, une vie alourdie par des examens de sang incessants et l'impossibilité de se regrouper, est très bien rendue dans une atmosphère étouffante et désespérée.
La relation des deux personnages principaux, un frère et une soeur, est originale et très émouvante.

par milabette
Into the Wild Into the Wild
Jon Krakauer   
L'ouvrage est le complément du film. J'ai adoré le film et j'ai apprécié l'ouvrage. Car il prouve à quel point nous sommes dépendants de la civilisation, à quel point la société de consommation nous rend servile. Aujourd'hui nous sommes quasi-déconnecté à la nature. Il est grand temps de se reconnecter à notre belle terre, afin de vivre une relation faite de liberté, de respect et de relative autonomie spirituelle.
Nil Remembered (hors série) 0.5 Nil Remembered (hors série) 0.5
Lynne Matson   
Ce livre, qui ne fait pas vraiment office de tome 4 (mais qu'on est bien contents d'avoir) est plutôt léger.
Dans le tome 2 (et le tome 3, d'ailleurs), on nous parle du journal de l'oncle de Skye, Scott - dont on met un ou deux petits passages ici et là.
Nil Remembered va juste représenter le journal dans sa globalité. Ne vous attendez pas en le lisant à avoir des "scoops" sur l'île, Thad&Charley ou Rives&Skye, puisque le journal est écrit avant leur naissance.
Relativement court, on va avoir une perception de l'île telle qu'elle était avant, c'est à dire sans vraies règles, pas de Priorité, des gens prêts à tout pour attraper des portes.
J'avoue que je n'ai pas toujours compris le rapport entre les illustrations et le texte, mais, comme le reste de la saga, j'ai vraiment bien aimé.
(Le livre se lit vraiment vite, alors ne vous attendez pas à un gros tome, c'est plus un petit hors-série)


Partials, Tome 1 : Partials Partials, Tome 1 : Partials
Dan Wells   
Que dire? Ce livre est une véritable révélation.Je ne comprends même pas pourquoi je n'ai pas mis la main dessus avant. L'histoire est tellement bonne, à certains passages j'en avais des palpitations!

En tout cas, si vous cherchez de l'action, et des personnages qui font bougez de l'air, c'est la meilleure série.

Tout d'abord, l'univers est géniale. Digne de iRobot, des soldats partiellement humain se révoltent et ça dégénère en la plus grosse guerre que l'humanité ait connue.... jusqu'à ce que ca se transforme en la plus grosse épidémie qui masacre 99.996% de l'humanité. Les quelques milliers d'humains restant et mystérieusement immunisés au virus forment une société sur Long Island. Kira avait 4 ans à cette époque, et 11 ans plus tard, aucun bébé né n'a réussi à survivre, et les humains ne sont pas plus proche de trouver une cure que 11 ans plus tôt.

Lorsque Maddison, la soeur adoptive de Kira, tombe enceinte, cette dernière est déterminé à ce que ce bébé soit le premier à survivre, et ce à n'importe quel prix. C'est alors que Kira commence ses propres recherches, et qu'à court de ressource, elle réalise que les seuls à possiblement posséder la cure sont les Parials, que personne n'a vu depuis 11ans. Bien que les autorités soient contre l'idée de Kira, ce n'est pas ça qui va l'arrêté.

MON OPINION
Wow. Ca faisait longtemps que j'avais rencontré un personnage comme Kira. Elle est tellement forte et déterminée. RIEN ne peut l'arrêter. Qu'elle soit seule ou non, ce n'est qu'un détail.

J'ai également beaucoup apprécié Samm. Sa position est assez ambigüe mais je suis convaincue qu'au fond, il est avec Kira.

Pour l'écriture, je n'ai rien à dire, c'était parfait.

Courrez l'acheter :)

Survivors Survivors
Jamie Leigh    Kyrian Malone   
Par Julie - Ce commentaire fait référence à cette édition : Survivors (Broché)
Une histoire à couper le souffle qui m'a encore beaucoup remuée. Au delà d'une romance entre deux femmes sublimes ce roman nous plonge dans une situation catastrophique qu'est la survie après un crash d'avion dans un milieu hostile, la grande et mystérieuse Cordillière des Andes!
On vit le crash aux côtés des passagers, on évolut aux côtés des survivants, on s'attahe à eux, on à peur our eux, on rit avec eux, on pleure avec eux...... Bref on survit avec eux. Et c'est là que le talent de nos 2 auteures préférées intervient encore ^^ . Elles restranscrivent avec une formidable crédibilité la vie, ou plutôt la survie de ce petit groupe de survivants. Bien évidemment l'histoie est centralisée sur Regina et Emma, leur attirance, leur rapprochement intime malgré les conditions de survie effroyables! Cependant les personnages secondaires ne sont aucunement délaissé, on s'attache aussi malgré tout à eux et on s'inquiète quand à leur survie.
Vient ensuite le périple d'Emma et Regina dans le but de trouver des secours pour tous les sauver, périple au cours duquel elles se rapproche définitivement. Et ce qui est magnifique c'est que malgré le danger d'une mort derrière chaque petit flocon de neige, l'amour, le véritable amour, est le principal moteur pour la survie, car l'amour est la plus puissante des armes ;)
Voilà donc encore un formidable roman de Kyrian et Jamie qui nous prouvent encore une fois qu'elles sont de véritables pro et je les félicites vrament car l'approche pshychologique des conditions de survie est vraiment traité de manière très réelle! Encore un immense bravo à vous les filles et un grand merci pour nous permettre de vivre autant d'émotions différentes au travers un même roman!
Et un petit tome 2 ne serait pas de refus en effet :) . Voir comment chacun des survivants reprend le goût à la vie, si ils arrivent à aller de l'avant et surtout pour s'assurer qu'Emma et Regina seront bel et bien heureuses... Ensemble, sous un même toit, unie à jamais ;) même si on s'en doute fort :)

par beatriceg