Livres
516 013
Membres
529 988

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par paraty62 2013-09-25T13:42:17+02:00

Il franchirait la Loire à Saumur. Emprunterait le même pont chargé d’enfance. C’était cette route-là aussi, vers le Berry de ses grands-parents, des premières vacances, des cousins éloignés et des courses de brouette, des cerises trop mûres bouffées par les oiseaux.

Quand il y pense, Louis.

Afficher en entier
Extrait ajouté par paraty62 2013-09-25T13:41:39+02:00

« C’est une drôle de chose les musées. En fait, une sorte de trahison. Quand on pense à toutes ces œuvres façonnées dans la solitude, souvent créées dans le dénuement, sans souci les unes des autres, et qu’on retrouve là, les unes à côté des autres, accrochées dans ces salons d’apparat à haut plafond, au parquet bien lustré, les musées, ce devrait être les ateliers d’artistes, avec leur vraie lumière, avec les chiffons salis et les odeurs de vernis. Alors là. » (p. 53)

Afficher en entier
Extrait ajouté par paraty62 2013-09-25T13:41:05+02:00

« Il n’y a qu’à vivre, passer par ces instants. Rencontrer une femme sur la route, lui donner un bout de pain, sentir sans savoir les méandres d’un destin, partager la suite avec elle. Une nuit de guerre. Une nuit comme ça, entre un homme et une femme dans un camion, sur la banquette d’un camion, avec juste la promesse des heures sombres à traverser ensemble.

Il est exalté par cette chose simple, aussi humaine. » (p. 13)

Afficher en entier
Extrait ajouté par paraty62 2013-09-25T13:40:32+02:00

C est difficile de me préparer à la mort possible. La tienne, je veux dire. Je ne sais pas si ma vie m autorise à traverser cela.

Afficher en entier
Extrait ajouté par paraty62 2013-09-25T13:40:17+02:00

Il n'y aurait pas grand-chose à faire pour qu'elle glisse jusqu'a sa poitrine, qu'il enroule un bras autour d'elle. Ils s'endormiraient comme ça. Il semble à Louis qu'ainsi ils n'auraient vraiment plus besoin de parler, que tout serait dit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par paraty62 2013-09-25T13:40:07+02:00

Ou étiez-vous, lui demande Louis.

Elle hésite avant de dire : je ne sais pas très bien au juste. Quelques part ou tout était un peu sombre et entrelacé.

Louis a dit que c'est vrai, les rêves sont des lieux pour les entrelacements.

Afficher en entier
Extrait ajouté par paraty62 2013-09-25T13:39:56+02:00

Pour vous Sarah, c'est quoi les choses qui comptent dans la vie ?

Elle le regarde... Elle dit c'est curieux comme question.

C'est curieux de dire dans la vie parce ce que je ne vois rien d'autre qui compte vraiment que la vie elle-même.

Afficher en entier
Extrait ajouté par paraty62 2013-09-25T13:39:42+02:00

Elle dit qu'elle vient de marcher alentour, que c'est un beau pays, aux couleurs douces, aux pierres qui racontent. Que c'est un pays de poêtes.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode