Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de rae2404 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Marked Men, tome 1 : Rule Marked Men, tome 1 : Rule
Jay Crownover   
C'est bête de se dire que j'ai acheté ce livre en étant certaine qu'il me plairait. Pourtant j'aime l'idée de ne pas m'être trompée.

Autant vous dire que je ne suis pas allée acheter ce roman avec ma mère... Mais j'aurais pu ! J'aurais dû. On aurait bien ri quand je lui aurais dit que c'est un roman plutôt porté sur l'érotisme. Eh ouais, maman. ^^

Bref ! Ce premier tome de la saga Marked Men m'a charmé, rien de plus simple et de plus fort. J'en ressors toute joyeuse et je n'ai qu'une envie c'est de courir à la Fnac acheter le second tome. Dommage qu'il soit deux heures du matin...

Ce qui m'a attirée en premier dans ce roman, ce n'est surtout pas ses passages chauds. Mais la simple et merveilleuse idée "d'entrer" dans un monde de tatoueurs et de personnes qui osent écouter du métal. Les tatouages et ma famille, c'est une histoire d'amour qu'on partage donc j'ai tout de suite été emballée par l'idée d'un bad boy tatoué des pieds à la tête -et percé en plus, nom de dieu, je vais faire une crise cardiaque ! En ce qui concerne le genre métal, ce n'est pas mon genre favoris question musique mais je vis avec un grand frère qui m'en fait manger tous les jours alors, honnêtement, Marked Men avait de bons arguments pour s'infiltrer dans mon cœur littéraire comme si on entrait dans un resto.

La plume de Jay Crownover est entraînante et très agréable à lire. Je crois que j'ai rarement été aussi emballée par la façon d'écrire d'un auteur. C'était simple mais j'ai trouvé super que grâce à sa simplicité elle fasse passer des émotions, etc...

L'histoire est très bien menée et Ô combien addictive.

Mais ce qui m'a vraiment plu, ce qui m'a conquise ce sont les personnages. Il ne m'a pas fallu dix pages pour m'attacher à tout ce petit monde en me disant que je me faufilerais bien dans l'histoire pour me faire une place parmi eux... Il pourrait pas y avoir un tome avec moi dedans, Jay, please ? Faudrait que je fasse gaffe à ce que j'écris, ça pourrait être mal interpréter...

J'adore les personnages, tous qui qu'ils soient. Bon, sauf Gabe (l'ex que j'aurais bien envoyé chier un milliard de fois) et les parents de Shaw (sur qui j'aurais bien craché si j'avais autant de talent que mon grand frère pour ce genre de trucs...). Mais sinon, qu'est-ce que je les ai aimé les personnages de ce merveilleux premier tome !

Rule Archer - le gars tatoueur dont tu tombes amoureuse dans ce premier tome.
Shaw Landon - la fille qui fait des études de médecine que tu voudrais désespérément être dans ce premier tome.
Rome Archer - le grand frère militaire que tu ne peux qu'aimer parce qu'il est merveilleux.
Remy Archer - frère jumeau de Rule (bon, il est mort trois ans plus tôt mais il vit à travers les personnages donc, tu t'y attaches quoi qu'il advienne).

Au fait, suis-je la seule à avoir trouvé ça génial que les frères Archer aient tous les trois un prénom qui commence par un R ? Pourquoi mes parents n'ont-ils pas eu la même idée ? Sérieux, des fois je me pose des questions sur eux ! ^^

Nash - le meilleur ami de Rule et tatoueur qui me donne envie de lui faire des câlins et ne me demandez surtout pas pourquoi, je ne sais pas.
Rowdy - ami de Rule et tatoueur aussi, que je ne demande qu'à connaître d'avantage !
Ayden - meilleure amie de Shaw et que j'adore tout simplement.
Jet - ami de Rule et chanteur d'un groupe de métal, je vais devenir sa plus grande groupie d'ici peu.
Cora - gérante du salon de tatouage, perceuse, et fille géniale que tu veux à tout prix avoir comme amie.

OK, aux premiers abords, ce roman à l'air d'être un cliché. Mais je le répète, parce que je l'ai déjà dit pour d'autres romans, je me fais un plaisir de lire les clichés. Ils me rappellent que ça peut vraiment arriver, plusieurs fois, à tout le monde. Et puis, je rêve de clichés. Mais finalement, lorsqu'on lit l'histoire, on passe au-dessus de l'idée du cliché - on lit et on est tellement dedans que rien ne pourrait nous perturber et on prend notre pied (sans mauvaise idée derrière la tête).

Les évènements de ce roman m'ont plu et satisfaite, je n'en attendais ni plus ni moins et donc, j'ai adoré ! De plus, j'ai beaucoup aimé les relations entre les personnages, quelles qu'elles puissent êtres. [spoiler]Je me suis doutée dès le départ que Remy était gay, j'ai du flaire. ^^ Et la réaction de Rome suite à cela m'a un peu déçue de sa part mais je suis sûre qu'il saura se rattraper le moment venu *regard qui veut tout dire et sourire faussement innocent*.

La déclaration d'amour de Rule à Shaw m'a fait fondre. Je crois qu'elle fait partie des plus belles que j'ai lu jusque-là. Je dis bravo à cette œuvre d'art vivante (bien que j'ai conscience qu'il est fictif) qu'est ce gars ![/spoiler]

En conclusion, il est clair que j'ai aimé ce livre et que je le recommande à tout le monde ! Parce que personne ne peut résister à ça. Non, je vous assure. C'est une saga vraiment prometteuse.

En tout cas, vous pouvez être sûrs et certains que je me jetterais sur le second tome (et les tomes suivants) comme si c'était le dernier livre de la planète.


par Sheo
The Blackcoat Rebellion, Tome 2 : Captive The Blackcoat Rebellion, Tome 2 : Captive
Aimée Carter   
Oh là là! Je ne sais pas comment je vais faire pour attendre jusqu'en novembre pour la suite! J'adore ce livre parce qu'il se passe tellement de choses et il y a tant de retournements de situations, mais chaque fois je ne les vois jamais venir et je fonce en plein dedans! Kitty est l'une mes héroïnes favorites, elle est tellement forte et malgré tout ce qui lui arrive elle réussit toujours à se relever et faire face à ce qu'il lui arrive. Greyson reste adorable et je l'adore toujours autant, mais j'espère juste qu'il sera pus présent dans le prochain tome. [spoiler]Un des trucs qui m'a choqué à propos de ce livre c'est le nombre de morts, on dirait qu'Aimée Carter écrit ses livres en se disant: «Toi tu meurs! Et toi aussi! Et pourquoi pas toi, je ne sais pas qui t'es mais tu meurs aussi! Souffrez personnages! SOUFFREZ!» Bon c'est peut-être un peu intense... Non mais je me demande, s'il y a autant de mort durant le 2e tome, imaginez le 3e...[/spoiler] Dans ce livre il se passe tellement choses et on rencontre tellement de gens et on découvre tellement de nouveaux endroits, c'est vraiment un des points fort de ce roman, car c'est difficile de faire un deuxième tome à la hauteur du premier, car le 2e tome sert généralement de pont entre le 1er et le 3e. Mais dans Captive on n'a pas le temps de s'ennuyer une seconde, car tout va trop vite et on ne remarque même pas la lecture s'achever. Alors une petite main d’applaudissement pour Aimée Carter qui a réussi à faire un 2e tome aussi bon que le premier, peut-être meilleur. (Il aurait été définitivement meilleur si mon Greysonetchou avait été là !) Je dois l'avouer, ça m'a pris du temps à commencer ce livre, mais une fois que c'est fait, on ne peut plus le lâcher. Je l'ai en anglais et disons que je ne suis pas la meilleure, mais perso je l'ai trouvé assez facile à lire, du coup ceux qui hésite parce qu'il nuls en anglais, je vous dis allez-y! Faites comme Kitty et soyez courageux!
Bref, je recommande ce livre pour tout le monde, car il est vraiment trop génial!


par Marisa
The Blackcoat Rebellion, Tome 1 : Pawn The Blackcoat Rebellion, Tome 1 : Pawn
Aimée Carter   
J'ai adoré Pawn.
Kitty est vraiment un personnage unique que j'ai aimé suivre. Il y a des retournements de situations, des trahisons, bref de l'action tout au long du livre.

par Bennii972
Les Âmes Perdues, Tome 2 : Les Naturels Les Âmes Perdues, Tome 2 : Les Naturels
Tiffany Truitt   
Meilleur que le premier,on voit comment Tess s'abitue à la vie de la communauté qui est très différente il y a plus d'action et j'ai beaucoup aimé la fin.Le personage de Henry que je n'est jamais vraiment aprésier à tomber encore plus bas dans mon estime.
Les Revenants, tome 3 : Le puits des âmes perdues Les Revenants, tome 3 : Le puits des âmes perdues
Jean Molla   
J ai mieux aimé que le tome 2. L'histoire avec Nicolas dans le désert n'avance pas trop mais j'ai bien aimé celle de Anne et Simon, et le nouveau (j'sais plus son nom) qui aide Violaine. J'ai toujours pas achete le dernier tome, peut etre bientot..

par nidja05
Les Âmes Perdues, Tome 1 : Les Êtres Artificiels Les Âmes Perdues, Tome 1 : Les Êtres Artificiels
Tiffany Truitt   
Cette dystopie se démarquera sans doute des autres avec un aspect qu'on ne voit pas souvent. Pourtant, la société mise en place semble assez basique et ressemblant à pas mal d'autres dystopies : le principe même d'une société sur le point d'exploser avec des règles, plus ou moins absurdes, des interdictions assez étranges, et une bande de résistance attendant le bon moment pour passer à la rébellion.

Cependant les aspects phares du livre rénove en quelque sorte le genre, avec deux notions fondamentales : l'idée des Chosen ones d'abord, création de personnes artificelles, ce qui pourrait d'abord passer pour quelque chose de déjà vu mais rend, avec le contexte, quelque chose d'assez nouveau. Et surtout, le problème prédominant de cette époque, le fait que les femmes ne puissent plus avoir d'enfants. On est dans une perspective où l'humanité est fortement menacée. Le message est fort, et on a le droit à toute une vision de la condition des femmes qui, il faut le reconnaître, s'en prennent vraiment plein la gueule.

Alors oui, on a un contexte original qui change un peu, mais pourtant, je n'ai pas été emballée plus que ça, et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, le début est assez flou, et faut vraiment s'accrocher pour comprendre de quoi la narratrice nous parle. Alors oui, d'un côté cette mise en scène est pas mal, on s'accroche, donc d'une certaine façon, ça devrait être un bon moyen pour rentrer dans l'histoire, et ça change des présentations classiques. Sauf que dans mon cas, mon attention a commencé à flancher à partir d'un moment.

Parce que bon, l'histoire pourrait être intéressante, peut-être que le sujet ne me plaisait plus plus que ça au fond, ou bien le fait que j'attendais plus d'action. C'est en général ce qu'on attend d'une dystopie : je n'en connais que très peu qui ne se basent pas sur ce point, et vu le contexte, celle-ci aurait pu (dû ?) faire partie d'une histoire plutôt tournée vers l'action. Mais non, on est plus du côté des sentiments, et une description pleinement dystopique, en laissant de côté un véritable retournement de situation dans le scénario.

Et pourtant, j'y ai cru à plusieurs reprises. Certains événements survenaient et je me disais que l'histoire allait enfin décoller. [spoiler]Je veux dire après la mort de Franck, ou celle de Julia, ça semblait logique, [/spoiler] seulement non, l'histoire a repris de sa platitude après certains de ces éléments qui auraient pu retourner les choses. Juste à la fin où les choses se sont un peu corsées [spoiler]avec le groupe de résistants qui s'est dévoilé, mais on a seulement eu le droit à une fuite et une séparation[/spoiler]

Quant à l'histoire d'amour, parce qu'il en faut toujours une, eh bien, je trouve qu'elle a une place beaucoup trop importante. Je ne suis jamais une vraie fan des histoires sentimentales, mais en plus celle-ci, elle était un peu facile. Je veux dire, à chaque fois, c'est plus ou moins prévisible, mais dans ce cas-là, les deux persos se sont mis "ensembles" bien trop vite. Sans être forcément en couple, ils passaient leur temps ensemble dès le début, et une bonne partie du bouquin est consacré à ça, à leur séance de lecture, de piano, leurs discussions, après ça vient sans doute de moi, mais je n'ai pas trouvé ça extrêmement palpitant.

S'il y a de bonnes idées et un style d'écriture plutôt pas mal, j'avoue avoir été fortement déçue par les personnages. Ils sont tous tellement creux, et pourtant assez nombreux. Tess n'a pas réellement de tempérament, et j'ai envie de dire que pour une héroïne de dystopie, ça craint. James est tellement.. ennuyeux, sensible et... Faible... Et dire qu'il est pas humain, j'ai vraiment du mal à le croire. Quant aux autres, ce sont en général des figurants, à part peut-être Henry qui en plus d'être plat, est vraiment dur à cerner. [spoiler]Je veux dire il a pas parlé à Tess depuis des années, ils ne sont que d'anciens amis d'enfance et encore, et un jour il se réveille, est prêt à se battre pour elle parce qu'il "ne l'a jamais oubliée" ? Heu, j'ai dû louper quelque chose alors...[/spoiler]

Malgré tout ce livre a du potentiel, ce n'est simplement pas mon genre.

par Jenna95
Le Dernier Jardin, Tome 3 : Rupture Le Dernier Jardin, Tome 3 : Rupture
Lauren DeStefano   
Une fois n'est pas coutume, ce livre m'a laissée sans voix. Je ne sais toujours pas quoi penser de cette fin. [spoiler](mais est-ce une fin, vraiment ? Plutôt un commencement vu le ton des dernières lignes... Vous comprendrez en lisant.)[/spoiler] Tout est si soudain, et pourtant il y a des moments où le temps semble s'arrêter. Des personnages qui nous faisaient parfois horreur paraissent tout à coup tellement humains. [spoiler]J'ai une pensée toute particulière pour Madame qui va, de façon imprévisible et indirecte, libérer tout le monde.[/spoiler] Des instants tant attendus ne se déroulent absolument pas comme on l'aurait imaginé.Vous pleurerez peut-être, ou vous hurlerez ou alors, vous serez, comme moi, tétanisés, incrédules face à des moments d'une tristesse infinie ou d'autres instants pleins d'un espoir autrefois redoutable.
J'annonce la bonne nouvelle : Linden, Cecily et Bowen seront de retour dans ce tome en tant que personnages principaux aux côtés de Rhine. Pour le meilleur ? Pas sûr. Il est évident que Vaughn ne reculera devant rien pour continuer à mener ses obscurs projets tout en s'assurant que son fils reste parfaitement ignorant. Mais Linden n'est plus aussi naïf qu'avant, et cela grâce à Rhine. [spoiler]Je n'aimais pas particulièrement Linden au début, c'était agaçant de se dire que des filles avaient été enlevées, tuées pour lui et qu'il n'en savait rien. Aussi, lorsqu'il s'est réveillé (enfin, c'est plutôt Rhine qui lui a jeté un grand seau d'eau froide à la figure) et qu'il a réalisé le monstre qu'était son père, j'ai commencé à l'apprécier. Pas parce qu'il a accepté ce fait tout de suite (il a accusé Rhine de mentir et l'a rejetée plutôt sèchement, il fallait s'y attendre) mais parce qu'il a eu le courage de regarder la vérité en face puis de comprendre Rhine. Pour un homme qui a vécu dans une illusion toute sa vie et qui se rend compte du truquage, je trouve ça particulièrement courageux.[/spoiler]
Et vous ne reconnaîtrez (presque) pas Cecily. Bien sûr, elle a toujours son sale caractère mais elle a grandi. Elle ne vit plus que pour son mari et son fils, et c'est pour ça qu'elle ne se laissera plus manipuler par Vaughn. C'est pour cette raison qu'elle va se retrouver en danger... [spoiler]Le moment où on a cru qu'elle était morte avec son bébé... Je n'aurais jamais pensé ressentir une telle peine pour la disparition de celle qui apparaissait comme une vraie peste au début de la série. La réflexion de Rhine au sujet de la force qu'il a fallu à Cecily pour ressusciter est magnifique.[/spoiler]
Vous croyez connaître l'étendue de la cruauté de Vaughn ? Mais vous n'avez encore rien vu. Il va commettre un des seuls actes dont on l'aurait cru incapable... [spoiler]Il va tenter d'assassiner Cecily en même temps que son futur petit-fils. Le bébé ne survivra pas mais Vaughn a sous-estimé la volonté de sa belle-fille.[/spoiler]
L'introduction du personnage de Reed, le frère de Vaughn, est intéressante pour l'histoire. Il apporte un nouvel éclairage sur certains faits de famille. Sorte de savant (un peu) fou, bricoleur et pas très loquace au début, il va offrir un soutient inattendu à son neveu et ses épouses. J'ai beaucoup aimé son côté marginal et ses théories conspirationnistes sur les livres d'Histoire. Je pense que certains le détesteront à la fin. [spoiler]Personnellement, je n'ai pas réussi à lui en vouloir pour l'accident avec Linden, en grande partie parce que Linden n'aurait jamais vécu totalement heureux sans Rose, c'était évident vu sa réaction chaque fois qu'on parlait d'elle, et puis aussi parce que Reed ne pouvait pas prévoir sa mort.[/spoiler]
Et maintenant, la question principale du tome : Rhine va-t-elle retrouver son frère ? Oui. Mais ne vous attendez pas à des retrouvailles de conte de fée. Comme le dit Rhine à un moment du livre, on ne peut pas s'attendre à ce qu'une personne soit la même après un an de séparation. [spoiler]Je n'ai pas accroché avec Rowan. Je n'arrivais pas à comprendre comment quelqu'un de si pragmatique et brillant, selon Rhine, avait pu se laisser manipuler par un psychopathe comme Vaughn. Et puis, je ne sais pas... Il n'avait pas ce petit truc qui fait qu'on se met à aimer un personnage; une expression, un tic, une opinion... Il m'a paru peu utile et passif, en bref.[/spoiler]
La fin... La fin est complète (c'est nul comme terme mais je n'ai pas mieux). Orchestrée très rapidement, surprenante mais complète. Encore une fois, pas de conte de fée. Ils ne vivront pas tous heureux. [spoiler]Ils ne vivront pas tous, d'ailleurs.[/spoiler] Quant à savoir qui aura droit à un happy ending... Vous le saurez en lisant Sever sans vous évanouir avant la dernière page.
Le Dernier Jardin, Tome 2 : Fugitive Le Dernier Jardin, Tome 2 : Fugitive
Lauren DeStefano   
Mon Dieu, quel roman ! Quel chef d'oeuvre, devrais-je dire... Car je ressors de cette lecture complètement estomaquée. Ce second tome, bien qu'un peu moins bon que le premier, reste excellent, plein de suspense et d'action.
Le titre résume tout : Rhine est en fuite, et l'on découvre grâce à cela l'horreur du monde extérieur. De nombreux personnages apparaissent, dont certains absolument horribles. Rhine montre encore à quel point elle est déterminée à échapper à cette vie d'esclave qu'était son mariage, à retrouver son frère, et à vivre, tout simplement.
Au fil des pages, on ne peut s'empêcher de ressentir soi-même les terribles épreuves que traverse Rhine : [spoiler]La vie dans le quartier chaud avec Madame l'obligation de s'exhiber pour le plaisir des hommes, la mort omniprésente autour d'elle...[/spoiler] Comment rester insensible face à tant de souffrance ?
Dans ce second tome, Gabriel est bien sûr un peu plus présent : J'ai aimé sa gentillesse, sa détermination à suivre Rhine et à la protéger quoi qu'il arrive. Au contraire, Vaughn s'enfonce encore un peu plus dans la cruauté, on mesure vraiment à quel point ce personnage est cruel et machiavélique. [spoiler]Néanmoins, il faut dire que la balise enfoncée dans la cuisse de Rhine afin de la retrouver où qu'elle aille est un procédé ingénieux. Tout comme la drogue qu'étaient devenus les June Beans bleus pour Rhine... [/spoiler] Vaughn est donc un bon gros méchant, comme on les déteste.
Le seul bémol à mes yeux serait que le bouquin ne se concentre plus sur Linden, la vie au manoir, les soeurs-épouses, etc. On lit quelques passages dessus tout au long du livre, mais ce n'est qu'au cours des soixante dernières pages que ces personnages sont vraiment présents ! Moi qui aimait beaucoup Linden, j'étais un peu déçue... Mais dans les quelques pages où il est présent, il est toujours aussi généreux, et on sent l'amour qu'il éprouve pour Rhine. Quant à celle-ci, je ne sais pas bien dire si elle ressent encore quelque chose pour lui ou non : [spoiler]Elle s'obstine à garder son alliance, mais ses réflexions ne vont pas dans le sens de Linden.[/spoiler]
La fin est très bonne, et promet un merveilleux tome 3 : [spoiler]sans doute centré sur la recherche de Rowan, et celle d'un antidote à la mort prématurée de tous les jeunes ![/spoiler]
Ce deuxième roman est absolument à lire, les fans du premier ne peuvent pas être déçus !

par isane3
Le Dernier Jardin, Tome 1 : Éphémère Le Dernier Jardin, Tome 1 : Éphémère
Lauren DeStefano   
Ouaw. Qu'est-ce qui vient de se passer ?! Je viens de clore le roman Wither, et je crois qu'il va me falloir un petit moment avant de quitter son univers... Il est addictif, saisissant... Je ne sais plus trop quoi dire, sauf que faire mon avis sur ce livre va être compliqué je pense !
Wither... Depuis combien de temps je vous en parle ? Que ce soit sur Facebook ou sur le blog, je pense que les personnes qui me suivent n'ont pas pu y échapper. Depuis plusieurs mois déjà, je ne cachais pas mon désir de lire ce livre. Maintenant que c'est chose faite, je regrette de l'avoir terminé si vite. J'aurai dû m'en douter.
Et vous savez pourquoi je suis dans tout mes états là, maintenant ? Parce que Wither est spécial. C'est un roman dystopique, d'accord, mais il ouvre une nouvelle porte à ce genre littéraire. D'habitude, mes lectures ne me mènent pas dans un monde si nouveau, si puissant et si surprenant. Vous voulez sûrement savoir de quel genre d'univers je parle...
L'histoire se passe dans un monde où une maladie tue les femmes à vingt ans, et les hommes à vingt-cinq. Durant cette vie de courte durée, les femmes sont enlevées pour être forcées à des mariages polygames, à la prostitution, ou tout simplement tuée. Ces trois actions n'ont pour objectif que deux choses : permettre à l'humanité de ne pas s'éteindre ( comme les femmes tombent enceintes avec ou sans leur consentement ) et permettre de trouver des corps dans lesquels on tentera d'injecter un antidote pour éviter aux humains de disparaître totalement de la surface de la Terre.
C'est dans cet univers noir et terriblement choquant qu'on suit Rhine, une adolescente de seize qui va être enlevée et conduite dans un manoir magnifique, grand, plein de richesses. Mais comme tout dans le roman, cela n'est qu'une illusion. Rhine va être contrainte à se marier à Linden, un homme qui n'a plus que cinq ans à vivre et dont la première femme est mourante. Elle va découvrir que deux autres filles vont devenir ses "sœurs de mari". Jenna et Cecily. Elles sont respectivement âgées de dix-neuf et de ( seulement ! ) treize ans.
Au fur et à mesure de l'histoire, on va apprendre à connaître ces personnages, et à se lier à Rhine. C'est une héroïne attachante et touchante. On comprend ses sentiments et on n'hésite pas une seconde à se ranger à ses côtés.
Bien sûr, cette dernière va vite se rendre-compte du mensonge qui l'entoure, que tout n'est que tromperie et
imposture. A cause de cette révélation et surtout du fait que Rowan, le frère jumeau de Rhine qui n'est pas au courant que sa sœur a été enlevée, lui manque atrocement, Rhine va tout faire pour s'enfuir. Mais avant qu'elle ne trouve un moyen de s'échapper, elle va apprendre à vivre dans cette nouvelle et immense maison.
Durant des mois, Rhine va profiter des jardins à couper le souffle, des chambres aménagées spécialement pour elles trois, et des serviteurs qui leur sont offerts. D'ailleurs, un des élément clé de l'histoire est caché dans cette catégorie : Gabriel. C'est la personne qui va tout faire basculer. Aussi bien Rhine que nous.
Je ne vais pas vous en dire plus sur l'histoire, car elle est trop belle pour être racontée et spoilée. Elle est belle, fascinante... Je pense qu'on ne ressort pas indemne de cette lecture. Les mots parfaits pour la qualifier serait sûrement qu'elle est... Magnifiquement gênante. Gênante... Ce mot résume tout. Elle a beau être superbement écrite, on a beau comprendre tous les personnages, l'intrigue n'en reste pas moins désagréable, mais au sens difficile à lire tant on a de la peine pour les personnes que l'on suit.
Alors oui, je ne peux que vous conseiller Wither. Les pages que recèle le roman sont aussi splendides que l'image de la couverture. Chaque ligne est à délecter, à apprécier jusqu'au bout tant chaque mot sonne comme une parcelle d'espoir, de lumière dans un océan de noirceur.
Une lecture palpitante et émouvante, qui nous laisse déguster le vrai goût des rêves et de l'existence.

par Jordan
The Ravening, Tome 3 : Reclamation The Ravening, Tome 3 : Reclamation
Erica Stevens   
Quelle fin !! J'ai adoré ce troisième tome qui conclut cette saga, j'ai pleuré à plusieurs moments et je suis restée accrochée jusqu'à la dernière ligne. Je recommande la saga aux fans de la série tv falling skies !

par ness86