Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ralex : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Demonica, HS : Nuits Infernales Demonica, HS : Nuits Infernales
Larissa Ione   
J'adore vraiment Larissa Ione.
Comme le disent d'autres commentaires, l'auteure est fidèle et dans la lignée des autres tomes.
Un petit pincement au coeur parce-que je crois que c'est le dernier dans la série même si le site de l'auteure précise qu'elle pense faire une nouvelle série sur les fils et filles de.

Pour parler du recueil, les deux nouvelles sont super, j'ai adoré du début à la fin. La nouvelle sur Hadès est bien venue car on entend parler de ce personnage souvent - notamment dans la nouvelle de Liliana et Azagoth - et qu'il m'intriguait beaucoup, je ne suis pas déçue. La nouvelle sur Raze est plus légère, on voit des apparitions d'Eidolon et des frères séminus.
Une très bonne lecture.
Demonica, Tome 4.5 : Immortalité Assumée Demonica, Tome 4.5 : Immortalité Assumée
Larissa Ione   
Avec sa série Demonica, Larissa Ione nous ouvre les portes d'un univers tentaculaire opposant une diversité impressionnante de créatures surnaturelles à une organisation humaine chargée de traquer les espèces démoniaques. Son intrigue plus minutieuse à chaque tome, axée sur autant de prédictions, malédictions, recherche d'artéfacts, que de mensonges et trahisons, loyauté, amitié et amour, s'envole vers de fascinants sommets. D'une plume assurée, sans fioritures et non dénuée d'humour, elle nous concocte des personnages tous très bien travaillés avec des héros sexy et très sexuels de part leur nature et des héroïnes fortes et attachantes, en nous délectant d'une action trépidante fortement imprégnée de plages intenses d'émotions en tout genre, d'époustouflants retournements de situation et toujours de belles romances très sensuelles.

Difficile donc de s'imprégner de son monde sur une nouvelle si courte ( extraite du recueil bit-lit Les Amants des ténèbres) mais c'est compter sans la maitrise totale de sa plume et sa capacité à nous proposer une petite romance parfaitement aboutie concernant un couple de gardiens Aegis entraperçu dans Démonica, Tome 5 : Péché absolu. Andréa et son équipe s'embusque dans le manoir d'un milliardaire corrompu dans le but de le capturer, tuer un maximum de vampires, mais sans doute aussi éliminer l'amour de vie, Kaden, emprisonné et sans doute mordu depuis sa capture lors d'une précédente mission. Un choix cruel et déchirant pour cette gardienne déterminée et loyale, d'autant que son homme ne présente aucun caractère démoniaque depuis sa transformation si ce n'est la soif de sang... Presque tous les ingrédients d'un cocktail détonnant sauce Ionéenne sont réunis, en espérant qu'ils suffisent à ouvrir l'appétit de ceux qui n'ont pas encore tenté l'aventure avec cet auteur...


par Seregan
Demonica, HS : Nuits Ténébreuses Demonica, HS : Nuits Ténébreuses
Larissa Ione   
Bien
Ce livre regroupe deux histoires, celle de Zhubaal et celle de Razr.
J'ai moyennement apprécié celle sur Zhubaal. Par contre j'ai bien aimé l'histoire de Razr qui apporte des nouveauté dans l'univers de Demonica.

par Adèle
La Confrérie de la dague noire, Tome 16 : L'amant maudit La Confrérie de la dague noire, Tome 16 : L'amant maudit
J.R. Ward   
(VO) Presque aussi bon que les premiers! (le mot clé étant le "presque")

Vu que l’histoire de Sola et Assail (Asshaut en vf) date, j’avais un peu de mal a me rappeler où l’histoire s’arrêtait.
Je me souvenais juste que Sola était une voleuse et qu’elle surveillait Assail mais ça, je ne savais plus pourquoi. Pour lui, je me souvenais de ses cousins, que c’est un trafiquant, et qu’il a sauvé la vie de Wrath (Kolher) en quelque sorte... Bref, c’était comme commencer une nouvelle histoire et non reprendre une de mes série préféré, le début n’était pas facile dans ce cas. J’ai même hésité à reprendre le tome où on les rencontre mais c’était trop me demander que d’attendre deux, trois jours avant d’écouter celui ci.
L’audio à duré 14h25 mais moi j’ai eu l’impression que ça n’a duré que 2, c’est assez frustrant parce que j’ai déjà envie d’avoir la suite sous la main.

Si je dis qu’il resemble beaucoup aux premiers c’est parce qu’on retrouve des chapitres d’action et ceux du vilain comme quand les Lessers étaient présent. Peut être pas autant qu’avant mais ça m’a fait plaisir d’un côté des retrouver ce rythme là, j'adorais ça. De l’autre, ce n’était pas génial parce que ça semble un peu à du copier/coller au lieu d’apporter du nouveau.

La crise entre V et Jane est assez crédible, comparé à d’autres dans les derniers tomes où je n’y avais pas cru du tout. Malheureusement (ou heureusement suivant les avis), la crise passe très vite et de façon entièrement prévisible.
Mais où est donc l’auteur qui ose?? Celle qui tue la Shellan enceinte d’un frère? Ou fait sauter un frère? Cette série a perdu sa folie du début alors que c’est ce qui la rendait originale ! Ne me comprenez pas de travers, je suis toujours super-fan de cette bande de tarés, super-impatiente quand un nouveau tome doit sortir mais il faut dire ce qui est - ils sont devenus trop sages et tout va « trop bien »!

Assail est Sola sont un couple intéressant et prometteur, pourtant, Ward n’a donné aucune idée du rôle qu’ils joueront pour la confrérie. C’est dommage, elle aurait pu en faire tellement plus que juste un nouveau couple.

Lassiter fait aussi très peu apparition, son grain de folie manque.
Le fameux Muhrder n’apparait qu’a la fin pour exiger une entrevue avec Wrath, on apprend strictement rien de ce passage, c'est à ce demander pourquoi elle l'a mis.
Throe (Ahffre), c'est un cas celui là et il est parti dans le bon (c'est à dire mauvais) sens. Mais encore une fois, sous exploité à mon gout. On voit bien qu'il a un gros plan pour la confrérie ou même la race entière, pourtant ça n'avance pas beaucoup. Ward a-t-elle peur de ne plus avoir d'idées alors étire le peu qu'elle a au possible? Je ne sais plus vraiment quoi penser...

Nous aurons une nouvelle venue pour le prochain tome, une fille qui est en pleine transition mais qui ne sait pas ce qu'elle est. Comme Beth à son époque. De plus, elle travaille aussi au journal de Caldwell, si ça ce n'est pas du coper/coller, je ne sais pas ce que c'est.

Alors après avoir lu tout ça, vous devez penser quelque chose du genre : mais elle a rien aimé en gros pourquoi elle l'a mis dans sa liste diamant? Et je réponds simplement que c’est la confrérie, même quand je râle, je les adore et je continuerai de lire!
Rendez-vous au prochain épisode...

par deeKi
La Confrérie de la dague noire, Tome 6 : L'Amant consacré La Confrérie de la dague noire, Tome 6 : L'Amant consacré
J.R. Ward   
Un tome un peu moins addictif concernant le couple Fhurie / Cormia, mais très prenant sur toutes les histoires annexes qui se rattachent à ce livre.
Toutefois, je dois admettre avoir apprécié découvrir Fhurie sous un nouveau jour.
Lui habituellement si lisse, si M. Perfection, le voir aux prises de la colère, de la violence et de son désir d'autodestruction, le fait paraitre plus concret et consistant alors qu'à mes yeux il n'était que limite décoratif et éthéré !
Eh bien, moi qui le pensais timoré, je ne me doutais pas un instant qu'il puisse être un amant si exigeant et dominant, une agréable surprise !
Le trio John / Blay / Vhif est excellent, et nous avons droits à quelques révélations et une surprise dans ce sixième opus.

par ccmars
La Confrérie de la dague noire, Tome 6.5 : La Fille du vampire La Confrérie de la dague noire, Tome 6.5 : La Fille du vampire
J.R. Ward   
Encore une fois Zsadist m'a ému et touché. Et franchement je plains celui qui voudra sortir avec Nalla, il aura interêt à vraiment l'aimer parce que Z. rique d'être ultra-protecteur !
Enfin encore une fois Z. a eu chaud aux fesses...

par stella67
Le Guide de la Confrérie de la dague noire Le Guide de la Confrérie de la dague noire
J.R. Ward   
si vous avez lu toute la serie alors il vous faut le guide.

par marrachid
La Confrérie de la dague noire, Tome 7 : L'Amant vengeur La Confrérie de la dague noire, Tome 7 : L'Amant vengeur
J.R. Ward   
J'ai adoré ce tome !!!!! rehv est génial dans ce tome on en apprend un peu plus sur lui et les sympathes... Xhex et jon histoire à suivre de près !!! Ce tome nous emmène partout plusieurs situations

Vraiment super rien à dire vivement le tome 8 ;)

par nass
La Confrérie de la dague noire, Tome 9 : L'Amant déchaîné La Confrérie de la dague noire, Tome 9 : L'Amant déchaîné
J.R. Ward   
Personnellement j'ai beaucoup aimé ce livre ! Pas que l'histoire entre Many & Payne soit transcendante, mais toutes les histoires annexes qui s'y rattachent m'ont captivée.
Vishous est extrêmement présent dans ce tome (pour mon plus grand plaisir), où il affronte une fois de plus les démons de son passé ainsi que la torture émotionnelle qui en découle. Je l'ai trouvé bouleversant à plus d'un titre, lui si maître de ses émotions, usant d'un contrôle sur lui-même presque maladif d'auto-protection.
Quelques chapitres sont dédiés à Qhuinn où le mâle sombre de plus en plus, n'acceptant ni ce qu'il est, ni ses sentiments envers Blay, tant il se trouve indigne de lui.
De nouveaux personnages entrent en scène, des soldats issus d'un passé révolu et pourtant, encore bien présent dans la mémoire collective.
Une révélation de taille viendra vers la fin du livre...
Oui, je le redis : ce tome m'a BEAUCOUP plu.
A LIRE SANS CONDITIONS !

par ccmars
La Confrérie de la dague noire, Tome 10 : L'Amant ressuscité La Confrérie de la dague noire, Tome 10 : L'Amant ressuscité
J.R. Ward   
LA CROISEE DES CHEMINS...

Un tome 10 légèrement différent des autres mais tout à fait addictif, comme pour le précédent la relation Thor / No'one n'a pas le monopole de ce livre et plusieurs histoires secondaires se télescopent.
J'ai ressenti moins d'attrait pour le couple principal que j'en avais ressenti pour d'autre, mais les passages sur la Bande de Bâtards en revanche, comme ceux sur John & Xhex ou sur Qhuinn ( Vhif ) m'ont beaucoup plu.
Lassiter est incorrigible et ses goûts en matière de télévision ne se sont point améliorés !
Un tome touchant, centré sur la perte, le deuil ainsi que sur la difficulté de continuer à vivre.
Un final magnifique qui laisse présager un excellent prochain livre, qui ne manquera certainement pas d'action et encore moins de désir et de sensualité...


par ccmars