Livres
572 400
Membres
631 740

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ranee, Tara, Sonia, Chantal, Anna : Cinq femmes, trois générations, une grande histoire d'amour



Résumé

Des années 1960 aux années 2000, cinq femmes cherchent leur propre voie, entre leur culture indienne et le rêve américain auquel elles aspirent.

Ranee migre avec sa famille du Bengale à New York pour une vie meilleure.

Tara, sa première fille, est admirée par tous, mais se sent obligée de jouer un rôle pour continuer à être aimée.

Sonia, sa cadette, rebelle et engagée, provoque un véritable séisme au sein de la famille lorsqu'elle tombe amoureuse.

Chantal, la fille de Sonia, talentueuse danseuse et athlète, est prise dans une lutte entre ses deux grands-mères et ses origines.

Anna, enfin, reproche à sa mère, Tara, de l'avoir forcée à quitter l'Inde pour les États-Unis et doit trouver sa place à New York.

Le fragile équilibre que les femmes de la famille Das peinent à trouver est chaque jour menacé par des blessures qui mettront des générations à cicatriser...

Afficher en entier

Classement en biblio - 13 lecteurs

extrait

À l’instar de Masjid, les Bengalis apprennent très tôt à remplacer dix minutes de discours par un haussement de sourcil, un froncement de nez ou une inclinaison particulière de la tête. Dans ce pays, même les enfants sont les rois de la communication non verbale.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

J'ai bien aimé l'idée de suivre les femmes d'une même famille sur plusieurs générations. Elles traversent et font face à des moments difficiles et particuliers. Elles soulèvent des problèmes importants tout au long du récit. Cependant, il me manquait un petit quelque chose et je n'ai pas autant apprécié le livre comme je l'aurais voulu.

Afficher en entier
Or

Dans ce roman, on va suivre cinq femmes de trois générations différentes. Les trois premières, Ranee et ses deux filles Tara et Sonia, sont nées au Bengale et vont déménager en Angleterre puis aux Etats-Unis. Les filles de Tara et Sonia sont américaines mais elles vivent différemment avec leur héritage bengali. Chantal, la fille de Sonia, est tiraillée entre ses deux origines et Anna, la fille de Tara, est très à l'aise avec son origine bengali mais ses parents la force à aller en Amérique pour ses années de lycée et elle doit trouver sa place à New York. Chacune va tenter d'intégrer deux cultures de deux pays : les Etats-Unis et l'Inde. Elles vont devoir trouver leur place et leur voie dans ce nouveau pays.

L'auteure intègre pas mal de vocabulaire de la culture indienne tel que les vêtements, la nourriture, les coutumes et termes bengali. Ce que j'ai beaucoup aimé, cela permet de mieux se plonger dans l'histoire. On va également trouver plusieurs thèmes importants comme la défense des droits des femmes, de l'égalité des sexes, la religion, les tensions raciales, ... Il y a une alternance de personnages à chaque chapitre ce qui fait que l'histoire avance vite, une fois qu'on s'y retrouve avec les différents personnages. D'ailleurs j'ai eu un peu de mal au début puisque chaque personnage à un ou des surnoms et que je ne savais plus qui était qui. En tout cas j'ai passé un très bon moment de lecture et j'ai adoré en apprendre plus sur les coutumes et traditions indiennes et bengalis.

Afficher en entier
Argent

https://lislysworld.fr/ranee-tara-sonia-chantal-anna-un-roman-intergenerationnel/

Merci à Page Turners pour l’envoi de ce roman

Premier point à préciser, il s’agit d’un roman ownvoice, ce qui vu le sujet traité me semble très important.

Le thème du roman est l'immigration du Bengale aux Etats-Unis de la famille Das et le choc culturel qui découle de ce changement. Quant à sa particularité, il s’agit d’un roman choral rassemblant trois générations de femmes appartenant à cette famille.

L’aspect intergénérationnel

C’est quelque chose qu’on voit assez peu dans les romans (en tout cas moi je l’ai peu vu) et qui est hyper intéressant, même s’il a aussi ses désavantages. D’un côté, on suit une famille, son évolution (ce qui est d’autant plus pertinent par rapport au sujet de Ranee, Tara, Sonia, Chantal, Anna) et d’un autre, on a de grande ellipse un peu frustrante et on aimerait voir d’autres passages de la vie des personnages.

Le mélange des cultures

Au travers de Ranee, Tara, Sonia, Chantal, Anna, on voit peu à peu les générations intégrer la culture américaine tout en tentant de ne pas perdre leur héritage indien. Un mélange pas forcément facile, comme en témoignent les histoires émouvantes vécues par les filles de la famille Das.

L’évolution de Ranee

Je le disais plus haut mais c’est véritablement ce personnage qui m’a fascinée durant ma lecture. D’abord mère autoritaire et souvent trop stricte aux yeux de ses filles, puis grand-mère féroce et soutien toujours présent, proche de ses deux petites-filles, ce n’est qu’à la fin qu’on découvre enfin son point de vue à elle qui donne un nouvel éclairage à l’ensemble du roman.

En conclusion

Un roman choral réussi et touchant qui parle avec brio des difficultés de changer de pays et de s’intégrer à une nouvelle culture, tout en mettant en scène une famille attachante. Ranee, Tara, Sonia, Chantal, Anna se lit rapidement et on savoure cette immersion à travers les générations Das.

Afficher en entier
Or

Les histoires de famille ont cette complexité toute relative associée au silence et aux non-dits. La famille Das a longtemps voyagé avant de s’établir définitivement aux États-Unis. Au Ghana et puis à Londres, l’Inde est un lointain souvenir. Pourtant, les coutumes suivent la famille et sont même essentielles à cet équilibre précaire de l’exil, un ancrage vital.

Ranee a été mariée de force. Un de ces mariages arrangé qui fait la fierté des familles, une de ces coutumes ancestrales qui se doit d’être respectée. Ranee est une femme de caractère qui sait ce qu’elle souhaite. Une famille heureuse, un homme qui rapporte assez d’argents à la maison pour pouvoir offrir à leurs filles une éducation sans faille.

Tara est l’aînée. Son rôle au sein de la famille, elle ne sait pas très bien le définir. Entre les exigences des uns et des autres, ses désirs sont mis sur la touche. Elle adore le cinéma et n’hésite pas à devenir ses personnages féminins préférés dans la vie de tous les jours. L’accent, la manière de s’habiller, la gestuelle, elle copie et devient ses héroïnes. Est-ce-que New-York sera la terre propice à la réalisation de son plus grand rêve ?

Sonia est la tête pensante de la famille. Surdouée, elle adore la lecture et l’écriture. À New-York, elle découvre le féminisme et considère ce combat essentiel pour la société. Tête brulée et n’ayant pas sa langue dans sa poche, elle n’hésite pas à remettre en question les comportements des uns et des autres. Et lorsqu’elle rencontre l’irrésistible Lou, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Chantal, fille de Sonia, métisse, est fière de sa double origine. Mais ses grands-mères veulent à tout prix, que l’une ou l’autre prédomine dans son éducation. Chantal ne l’entend pas de cette oreille et assure qu’il y a de la place pour les deux. Tiraillée par le comportement souvent indigeste de ses mamies qu’elle adore, elle tente de trouver un terrain d’entente pour que leurs relations deviennent saines.

Anna, fille de Tara, a grandi au cœur de Bombay dans une institution religieuse. Les coutumes sont essentielles à sa vie et rejoindre New-York, le lycée et une nouvelle société a tout pour la faire sortir de ses gonds. Pas après pas, elle va découvrir cette vie loin des sentiers battus et s’accommoder. Elle mettra à profit son talent pour la mode et la couture.

Cinq femmes, trois générations aux attentes divergentes. La place et la quête de l’identité ont une place primordiale au cœur de ce roman haut en couleurs. Chaque personnage est minutieusement détaillé et l’on conçoit facilement leurs désirs. Toutes les cinq vont porter leur pierre à l’édifice qui est cette famille hors norme. Leurs blessures personnelles vont peu à peu s’étouffer pour offrir un quotidien apaisé. Mitali Perkins parle avec beaucoup d’émotions de ces femmes qui portent à bout de bras leurs rêves, leurs rêves américains, terres de tous les possibles. La matriarche porte le lourd souvenir de sa terre natale et de cet héritage douloureux. Il n’est pas question ici de la perte d’identité mais de concilier avec harmonie le moderne et l’ancien. Un roman lumineux que j’ai pris plaisir à découvrir. J’ai été admirative de ce parcours atypique et hors norme que tout exilé se voit confronter.

Une joli hymne à la liberté et aux traditions.

Afficher en entier
Lu aussi

Je suis toujours très partagée quand il s'agit de lire des romans qui se déroulent sur plusieurs générations. D'un côté, je sais que je vais découvrir des pans d'histoire, et que ce sera intéressant, ne serait-ce que culturellement. De l'autre, je sais aussi que je vais m'attacher à des personnages qui, après, vont plus ou moins disparaître pour laisser la place à leurs descendants.

Et c'est un peu ce qui se passe avec Ranee, Tara, Sonia, Chantal, Anna. On suit tout d'abord Tara et Sonia dans l'Amérique des années 60-70. D'origine indienne, mais ayant déjà vécu dans de nombreux pays, elles cherchent leur place, et leur manière à elles d'exister. Tout comme le feront leurs filles à la génération suivante. Et puis il y a la mère, Ranee, figure tutélaire qui est parfois intransigeante mais qui veut le meilleur pour ses filles et ses petites-filles. C'est un roman féminin, les hommes de l'histoire passent mais ne sont que des figures dans l'ombre. Mais c'est un beau roman, parce qu'on s'attache aux personnages, on a envie qu'elles se sentent bien, toutes. Il y a des disputes, des incompréhensions. Comme dans toutes les familles, mais encore plus puissantes parce que le poids des traditions indiennes est ici présent.

Et pourtant, si l'on sent cet arrière-plan culturel, il ne prend pas toute la place. Ce n'est qu'une partie de ce qui définit ces filles, de même qu'on ne peut jamais être caractérisé que par une seule de nos facettes. Et c'est aussi une des forces de ce livre : il nous raconte une histoire universelle d'adolescentes qui se cherchent.

J'avoue que j'ai aussi eu un gros coup de coeur pour Ranee. Et pourtant, ce n'était pas évident au départ. Mais, arrivée à la fin du livre, j'aurais aimé mieux la connaître, en savoir plus sur son parcours. Parce que c'est une mère, qui aime sa famille. Elle est parfois maladroite, elle peut même dresser ses filles contre elle ou leur faire honte. Mais elle aussi a plus qu'une facette et elle mérite vraiment d'être découverte.

Le livre se lit très vite. Trop peut-être. Il y a une tristesse à chaque fois que l'on laisse un personnage pour passer au suivant. J'avais envie qu'elles aient plus de place, plus de pages, de continuer à savoir ce qui allait leur arriver. Ce qui prouve que l'autrice avait réussi à me les faire apprécier !

Ce n'est peut-être pas LE livre qui transmet le plus ce qui se passe pour une famille indienne vivant en Amérique. Mais il reste agréable, il fait passer un bon moment... Et c'est déjà bien !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Ranee, Tara, Sonia, Chantal, Anna : Cinq femmes, trois générations, une grande histoire d'amour" est sorti 2021-06-02T00:18:04+02:00
background Layer 1 02 Juin

Date de sortie

Ranee, Tara, Sonia, Chantal, Anna : Cinq femmes, trois générations, une grande histoire d'amour

  • France : 2021-06-02 (Français)

Activité récente

Roxy67 l'ajoute dans sa biblio or
2021-08-26T09:06:40+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 13
Commentaires 5
extraits 3
Evaluations 9
Note globale 7.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode