Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de raphaelleb : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Silent Love, tome 1 Silent Love, tome 1
Hinako Takanaga   
Un premier tome très intéressant et qui annonce une bonne série. L'histoire est fascinante et très amusante, beaucoup d'éléments comiques, et des personnages particuliers mais terriblement attachants et hilarants, je me suis beaucoup plu à lire cette histoire. Les dessins sont vraiment très joli, l'auteur à un très bon style et l'histoire est originale en plus d'être bien mise en scène. Les personnages ont une psychologie assez bien travaillé, surtout Tôno qui est vraiment convainquant comme personnage. On s'attache vite à son côté réservé et inexpressif, c'est ce qui fait son charme et c'est vraiment mignon. [spoiler]Tôno est touchant et j'ai beaucoup aimé voir à quel point il était près à tout pour Tamiya, même à essayer d'éloigner les filles de lui... Mais l'ami d'enfance de Tôno est quand même particulier, et très possessifs, c'est pas très sympathique d'essayer de les faire rompre... Et puis Yû n'est pas vraiment un personnage attachant. [/spoiler]Beaucoup de tendresse et d'émotions dans ce premier tome, j'ai beaucoup apprécié la trame de l'histoire, qui est très bien mise en place. Bref, c'est un manga vraiment agréable à lire et attachant que je recommande.

par elana55
Promise, Tome 2 : Insoumise Promise, Tome 2 : Insoumise
Ally Condie   
http://wandering-world.skyrock.com/3051280293-Matched-Promise-Tome-2-Crossed.html

Ce n'est un secret pour personne ( ou presque ), j'attendais la suite de mon coup de coeur de l'automne dernier, Matched, avec énormément d'impatience ! Hé bien je dois avouer que je ne suis pas déçu par ce deuxième opus ! Retrouver Cassia, Ky et Xander a été un pur plaisir, mais c'est surtout le style de l'auteure, Ally Condie, qui a réussi à me reconquérir une seconde fois et à me couper le souffle.
Haaaaalala, Crossed nous permet de plonger à nouveau dans l'univers merveilleux de Matched ( Promise en français ), ce monde qui m'avait tant ému et touché l'année passée. Cette fois, nous retrouvons Cassia et Ky dans la suite de leur périple : Cassia vit désormais dans les Provinces Extérieures suite à sa Reclassification pour y rejoindre la personne qui fait battre son coeur, Ky. Dès les premières pages, on sent bien que l'atmosphère n'est plus la même qu'auparavant, qu'elle a changé du tout au tout. Un étrange sentiment d'oppression nous gagne peu à peu, tout est beaucoup plus sombre et plus lourd. Les enjeux sont complètement différents de ceux du premier roman.
De plus, Cassia et Ky sont séparés, et doivent apprendre à vivre l'un sans l'autre. Ally Condie a eu la brillante idée de nous offrir leurs deux points de vue : un chapitre est décrit derrière le regard de Cassia, et l'autre de celui de Ky. Ainsi, nous en apprenons beaucoup plus sur ces deux protagonistes, et surtout sur Ky. J'ai adoré ( je frissonne en écrivant cela tant c'était excitant ) en savoir plus sur nos deux héros ! Quel bonheur de connaître leurs sentiments... J'ai eu des papillons dans le ventre si souvent que j'ai arrêté de compter le nombre de fois où j'ai éprouvé cette sensation ! Ouaw ! Cassia et Ky sont deux personnages vraiment entiers, qui ont des failles et des faiblesses, et qui doivent affronter leurs démons intérieurs. J'ai complètement adhéré à ce principe : celui de nous offrir un beau message d'humanité et de nous montrer qu'il faut aller au-delà de ses limites.
Derrière la découverte de nos deux héros, nous avons droit à la présentation de paysages époustouflants ! Crossed se passe hors de la Société et, donc, dans les Canyons qui l'entoure. Et là, c'est le coup de foudre ! Ally Condie a su construire un décor magique, plein de couleurs et de promesses. J'ai adoré voyager entre ces immenses falaises oranges et rouges, faites de pierre et de poussière. Rien qu'avec ça, j'étais conquis ! Au revoir les villes que nous fréquentons tous et bonjour à l'immensité des Canyons. Chapeau à l'auteure pour avoir eu l'idée de nous conduire dans un lieu aussi spectaculaire ! J'aurai aimé y être !
Pour continuer dans le positif, je dois absolument vous parler d'une chose : la manière d'écrire d'Ally Condie. Ouaw, ouaw, ouaw. Magnifique, saisissant, magique, autant de mots qui peuvent qualifier le style d'écriture de cette auteure fabuleuse. Tout comme dans le premier roman, les phrases nous emporte dans un monde tout autre, extraordinaire, fait de tendresse et de poésie. Haaaa, la poésie... Elle tient une place très importante ( pour ne pas dire centrale ) dans le roman. Tout tourne autour d'elle. L'intrigue est d'ailleurs elle-même basée sur deux poèmes. Cette idée m'a juste complètement envoûté ! J'ai été subjugué du début à la fin par les mots d'Ally Condie, et, pour cela, merci.
Par contre, pour les fans de Xander, vous risquez d'être déçu(e)s. Ce dernier est très peu présent, comme on retrouve Cassia et Ky dans les Canyons. Il apparaît à quelques reprises, mais seulement dans les souvenirs des deux protagonistes. Personnellement, cela ne m'a pas dérangé du tout, mais je crains que cela embête les lecteurs qui l'ont apprécié.
Il y a également une autre chose qui risque d'en déranger plus d'un : les quelques longueurs qui se trouvent dans le roman. Pour moi, elles n'étaient pas, mais alors pas du tout, gênantes. Il y a pas mal de fois où l'action n'est pas présente, où les descriptions sont relativement longues et où l'introspection des personnages occupe pas mal de place. Mais pour moi, c'est légitime de nous offrir tant d'éléments descriptifs. Ils m'ont permis de vraiment entrer au plus profond de l'histoire et de ses héros. Cassia et Ky m'ont alors beaucoup ému et m'ont vraiment paru humains. Mais bien que ce fait n'ait pas causé de tort à mes yeux au roman, je sais qu'il en fera pour certains lecteurs.
Crossed est tellement prenant ( malgré les petits bémols qui peuvent être perçus ) que je ne voyais littéralement pas les pages défiler entre mes mains. Dans la dernières ligne droite, tout s'accélère et devient beaucoup plus intense ! On rencontre pendant notre lecture de nouveaux personnages que j'adore, et qui vont devoir affronter l'horreur et la beauté des Canyons, tout comme Ky et Cassia. Il y a des morts, du suspense, des fous rires et des moments d'espoir qui ont su me fasciner et me prendre aux tripes.
A la fin du roman, il reste pas mal de questions sans réponse : que va-t-il advenir de Cassia et Ky ( d'ailleurs, je ne vous ai pas dit s'ils s'étaient retrouvés ou non... Et je ne vous le dirai pas ! ) ? Qui sont les Ennemies dont on nous parle à plusieurs reprises ? Car oui, ici, on sent réellement que la Société possède elle aussi ses propres failles et ses adversaires. De plus, une rébellion se prépare. J'ai adoré ce sentiment de vouloir se battre, de se rebeller contre l'injuste au nom de l'amour, de nos choix et de nos envies. Ouaw.
En conclusion ( et je pense que vous l'aurez compris ), Crossed m'a totalement enivré. Ally Condie a mêlé trahisons, mensonges, passion, attirance et désir avec brio. L'atmosphère plus sombre que celle du premier tome a réussi à m'émouvoir et à m'enflammer... Puis Cassia et Ky me manquent déjà terriblement... Un petit coup de coeur, pas aussi fort que pour Matched, mais un coup de coeur tout de même.

par Jordan
Le Livre perdu des sortilèges Le Livre perdu des sortilèges
Deborah Harkness   
CONQUISE !!!
Ce livre est PASSIONNANT et INTELLIGENT.
J'ai été littéralement séduite par ce premier ouvrage qui a fait l'unanimité de la critique à travers le monde. Voici une histoire riche et aboutie, avec des personnages étoffés et accomplis.
Le récit se déroule dans le monde universitaire, mélangeant les sujets comme l'histoire, la génétique, l'Alchimie ainsi que les différentes créatures surnaturelles. L'écriture est raffinée et on sent une maturité certaine dans l'approche et le développement de l'intrigue.
Ce livre est réellement plus consistant que la plupart du même acabit. Les personnages paraissent également plus crédibles et concrets que les protagonistes masculins fantasmagoriques d'autres auteures.
Une histoire envoutante, en un mot : SUBLIME !
A DECOUVRIR SANS DELAI

par ccmars
Antigone Antigone
Jean Anouilh   
Je l'ai lue au collège et je l'avais trouvé magnifique.
L'étudier était un réel plaisir.
Ce qui est magique, c'est qu'on connait la fin de l'histoire dès la première page, mais qu'on ne peut s'empêcher d'espérer.
L'espoir faire vivre ....

par Gomette
Madison Avery, Tome 1 : Ange Gardien Madison Avery, Tome 1 : Ange Gardien
Kim Harrison   
Avant toute chose, il faut savoir que la trilogie de Madison Avery fait suite à une nouvelle qui se nomme : « Madison Avery et l’Ange des Ténèbres ». Cette dernière est disponible chez nous aux éditions Hachette (Black Moon) dans le recueil « Nuits d’Enfer au Paradis ». Ceux qui sautent cette nouvelle risquent donc d’avoir le sentiment d’avoir louper le début (ce qui sera effectivement vrai). Dommage de devoir faire appel à ce recueil pour avoir l’intégral de l’histoire mais il aurait été encore plus dommage de ne pas avoir cette trilogie chez nous. Il faut dire que Kim Harrison a déjà fait montre de son talent dans l’excellente saga Rachel Morgan (que je recommande chaudement) et que c’est donc avec plaisir que je retrouve la patte de l’auteur.

Cette série, écrite à la première personne nous mets dans la peau de Madison qui est morte lors de son 17éme anniversaire par un inconnu. Ce dernier, un ange des ténèbres, n’a cependant pas réussi comme il l’escompter à détruire son âme par la même occasion, offrant l’occasion à Madison de voler l’amulette de l’Ange, source de son pouvoir. Une amulette qui permet à Madison de donner l’illusion d’un corps et de rester vivre parmi les humains. Les anges de la lumière ont alors décidé de la protéger dans sa vie de tous les jours mais Madison ignore toujours la raison pour laquelle l’ange souhaite la tuer et pourquoi elle a réussi à s’approprier cette amulette.

Les anges semblent plutôt à la mode ces temps ci et je ne suis pas surpris de voir Castelmore s’y mettre eux aussi avec cette sympathique trilogie. Ce tome 1 s’axera avant tout sur la quête de la vérité pour Madison. Cette dernière est un personnage sympathique avec suffisamment d’originalité pour ne pas tomber dans les éternelles similis du genre. L’intrigue est plutôt prenante et je trouve les révélations assez bonnes. On évite le coté manichéens dont laissés penser le début du récit pour un aspect beaucoup plus complexe (je pense notamment aux deux factions, les Anges de la Lumière et celle des Ténèbres). La plus grosse ombres au tableau, c’est surtout un récit bien trop court alors que j’aurais aimé que Kim Harrison approfondisse l’univers des anges et la vie sociale de Madison (j’aime bien quand on mentionne son tallent de photographe). La fin de ce tome est quand à elle tout à fait bonne et répondra à toutes nos questions même si le tome 2 et 3 indique que les aventures de Madison ne sont pas finies pour autant (on peut donc tester le tome 1 sans crainte et prendre la suite que si on a aimé).

Ce tome 1 n’est pas un grand roman mais reste une aventure sympathique à suivre et assez courte. On n’atteint pas le niveau d’un Vampire Academy et la série ne devrait pas faire d’ombre à l’œuvre phare de son auteur, Rachel Morgan (que je recommande une fois de plus !). Cela n’est pas une raison pour bouder mon plaisir et cette série conviendra parfaitement à ceux qui ont déjà fait le tour des œuvres majeures pour jeunes adultes du moment.


par Caly
La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux
J.R. Ward   
Pour commencer, je tiens à prévenir que ce livre n’est pas à mettre dans les mains jeunes lecteurs à cause de ses scènes parfois digne d’un film érotique tellement l’auteur est capable de nous faire ressentir les émotions de ces personnages.
Je vais essayer de ne pas spoiler (je trouve ça désagréable quand je lis un avis qui me dévoile des choses importantes à découvrir pendant la lecture) mais j’ai tellement envie de partager ce que j’ai ressenti pendant cette lecture que j’ai peur d’en faire malgré moi, donc désolée par avance.
Commençons par le style d’écriture de l’auteure. Comme je le disais plus haut, elle sait très bien faire passer les émotions des personnages aux lecteurs ce qui nous permet vraiment de nous identifier aux personnages mais aussi de vivre avec eux leurs aventures. L’écriture est simple, fluide. On peut enchainer les chapitres les uns après les autres sans risque d’indigestion. Enfin, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’avant de commencer l’histoire, l’auteur nous fasse un petit lexique des termes employés par les vampires. Cette technique est beaucoup moins lourde que si elle avait défini les termes dans l’histoire lorsqu’ils sont utilisés.
Revenons-en à l’histoire en elle-même. J’ai apprécié le fait que l’auteur revisite d’une façon différente, de ces consœurs écrivains, le mythe du vampire. Tout d’abord, ils sont inconnus des humains et comptent bien le rester. Ensuite, ils se nourrissent de sang mais le sang humain n’est pas celui qu’ils préfèrent (pour savoir lequel c’est, il faudra lire le livre). Ils ont un seul ennemi mais c’est un ennemi de taille : les éradiqueurs. Pour finir, ils ont leur propre langue même s’ils parlent couramment la langue des humains (dommage, l’auteur nous transcrit rarement cette langue, à part deux ou trois termes, on ne sait pas à quoi ressemble cette langue. Du coup, cette spécialité parait peu utile).
Passons aux membres de la confrérie de la dague noire, ils sont aux nombres de sept. Kolher, le chef de cette confrérie et personnage principal de ce tome. Je dirais que J.R. Ward, le voit comme un amant ténébreux (vu le titre du tome), personnellement, j’ai du mal à l’imaginé ténébreux mais une chose est sure, je ne serais pas contre avoir un amant comme lui… Au cours de ce tome, on découvre son passé qui nous permet de mieux comprendre son comportement actuel. Les autres membres, nous les connaissons peu mais, j’ai déjà ma petite préférence pour Rhage, que j’ai hâte d’apprendre à découvrir dans les prochains tomes. Zadiste, Vizs, Tohrment, Fhurie sont prêt à tout, comme les deux premiers, pour protéger leur espèce des éradiqueurs. Et bien sur, il y a Audazs, le père de Beth. Tous sont souvent appelés par la première lettre de leur prénom (Audazs devient D, surement dû à un changement de nom lors de la traduction mais pas de la lettre). Enfin Beth et Butch, deux humains qui vont découvrir le monde caché des vampires. Contrairement, aux humains des précédentes saga bit-lit, ils ont du mal à accepter cette partie cachée du monde même si évidemment, au final, ils acceptent l’existence des vampires (un peu trop rapidement à mon goût, surtout pour Butch).
Je ne m’étais pas rendue compte mais j’ai déjà pas mal écrit sur ce livre. C’est la première fois que je m’éclate autant à écrire une chronique. J’espère ne pas vous en avoir trop dévoilé et surtout j’espère vous avoir donné envie de découvrir cette nouvelle saga. En tout cas, moi, j’ai hâte de découvrir les prochains tomes…
Dernière chose, je ne serais pas contre une adaptation cinématographique...
Le Horla Le Horla
Guy De Maupassant   
Un livre plutôt court dans lequel Maupassant décrit et raconte ses peurs. Paradoxalement, j'ai trouvé l'ambiance du roman, teintée par la future folie de son auteur, très dérangeante mais c'est également ce qui m'a beaucoup plu.

par x-Key
La Communauté du Sud, Tome 8 : Pire que la mort La Communauté du Sud, Tome 8 : Pire que la mort
Charlaine Harris   
Toujours pareil, on ne s'en lasse vraiment pas... Au bout du 8ème tome, il y a toujours autant d'action, de retournement de situation,... Et Erik plus attirant que jamais... J'aime, j'aime, j'aime...

par nolie
Bel-Ami Bel-Ami
Guy De Maupassant   
C'est bien la première fois que j'aime un roman tout en haïssant viscéralement le héros ! Je l'ai maudit tout au long de ma lecture qui fut un régal, tant la plume de Maupassant nous comble et nous plonge au coeur même de Paris vers la fin du XIXe siècle ! Quel bonheur d'explorer le monde du journalisme, ce livre est riche, analysant la gloire et les déchéances qu'elle dissimule, la fortune, les femmes et les relations humaines avec lucidité . Un petit bijou d'intelligence !

par Godeleine
La Peau de chagrin La Peau de chagrin
Honoré De Balzac   
Un livre super que j'avais étudié en français...
il soulève beaucoup de question sur le désir: toute la vie n'est, dans ce livre, qu'une succession d'accomplissement des désirs!
Mais plus le héros désire moins il vivra longtemps!!
est-ce possible de vivre sans rien vouloir alors??

par victoire