Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ratatouille8 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Arcanes de la Lune Rouge, Tome 3 : Undead on Arrival Les Arcanes de la Lune Rouge, Tome 3 : Undead on Arrival
L. A. Banks   
J'ai envoyé un message sur le facebook des éditions City pour leur demander si il y a une date de sortie pour ce tome 3. Malheureusement, ils m'ont dit que la série est arrêtée, donc le tome 3 ne sortira jamais (du moins chez les éditions City) en France.

par Bayrachie
Alpha & Omega, Tome 5 : Dans la gueule du loup Alpha & Omega, Tome 5 : Dans la gueule du loup
Patricia Briggs   
Il semble que ce soit le dernier tome dans la série, mais il ne ressemble pas à une conclusion. Charles et Anna veillent sur les loups de Bran pendant son absence (parti aider Mercy, cf l'autre série) et bien sûr, c'est là que se produisent des problèmes avec des inconnus qui veulent capturer ou tuer certains loups isolés, vulnérables, et une sorcière est impliquée, ainsi que pas mal de magie noire.
J'ai bien aimé : que des personnages jusque là secondaires (Asil, Léah, Sage) se mettent à jouer un rôle capital, on en apprend plus sur eux, leurs motivations, et ce n'est pas simple.
J'ai moins aimé : le couple Charles et Anna est peu évoqué, on n'apprend pas grand chose sur leur relation, le désir d'Anna d'avoir un enfant, ... ça manque de sentiments à mon goût.

par IsaR
Mercy Thompson, Tome 11 : Storm Cursed Mercy Thompson, Tome 11 : Storm Cursed
Patricia Briggs   
Bonjour,
Sortie anglaise en mars 2019 ... A quand la VF ? Vraiment trop hâte :-)
Tara Duncan, Tome 12 : L'Ultime Combat Tara Duncan, Tome 12 : L'Ultime Combat
Sophie Audouin-Mamikonian   
Une couverture époustouflante à l'image de ce dernier tome. Il faut dire que je redoutais vraiment ce livre car il marque la fin des "véritables" aventures de Tara étant donné que le deuxième cycle sera plus centré sur nos autres personnages adorés (En l'occurrence Cal pour le premier tome et qu'elle révélation ! J'ai du relire par trois fois le résumé afin que je sois certaine de ce qui été marqué. Mais je m'égare)
Quelques détails sont assez incohérents avec les autres tomes [spoiler]Je croyais pourtant que toute la personne possédée brillait dans le noir. Enfin bref... C'est une des petites erreurs que j'ai pu relever.[/spoiler] mais ces détails arrivent à passer inaperçu dans la flopée d'informations et de personnages que l'on découvre ou redécouvre avec plaisir.
A ceux qui critiquent inlassablement l'héroïne "parfaite :[spoiler]Non elle n'est pas parfaite, elle a eu des coups de déprime, des moments où elle était prête à tout abandonner, aspects confirmés par le coup de blouse dans le tome. SAM sait faire taire les mauvaises langues =}[/spoiler]
Je pense qu'une cinquantaine de pages n'auraient pas été de trop afin de mieux expliquer certaines choses[spoiler] comme les pensées des amis prisonniers de leur corps ou ce qu'à voulu dire Chem dans le corps de Bel
La Pierre Vivante qui se trouve être AutreMonde, ça passe (c'est un peu gros, mais ça passe pour moi grâce à un bon fou rire. La boucle est bouclée comme on dit le premier tome permet la résolution du dernier = ] ), mais encore que je n'ai pas compris le fait qu'elle ait pris l'apparence de Tara. Et si c'est l'âme d'AutreMonde comment se fait-il qu'il existe plusieurs pierre vivante ? (âme séparée en plusieurs morceaux ? Ce qui expliquerait le fait qu'elle puisse quitter son enveloppe corporelle sans que celle-ci ne se dégrade.
La Pierre Vivante aurait pu livrer Magister que ce soit pour ses "beaux et gentils amis" ou par simple vengeance.[/spoiler]

A ceux qui l'ont lu, en ce qui concerne Magister:
[spoiler] Selenba a ricané lorsque la supposition que Daril Kratus soit Magister, a été proposé, mais n'avait-elle pas déjà rigolé (ou été dégoutée) la fois où il lui avait montré son véritable visage (confère un tome précédent où il parle aussi de la pitié de Selena) ? C'est l'idée que je me suis faite. SAM nous a donné son identité, à bon entendeur.

Si Magister est considéré comme un héros aux yeux des humains, et que l'on efface tout de leur mémoire, alors il redevient l'ennemi public numéro 1. CQFD [/spoiler]
Je trouve que de tous les livres de la dodécalogie, c'est le tome le plus gnangnan enfin celui qui traite le plus d'amour, encore et encore [spoiler]Cal et Tara, Fabrice et Moineau, Fafnir et Sylver, Robin/V'ala/Sael Lisbeth et Various, T'avila et Daril, Magister et Selena, Séné et Xandiar, Mar et Archange, Demiderius et Sanhexia/ELeanora, les elfes en général, et enfin Chem et Charm bien que ce dernier couple ne soit que cité.)
Contrairement à beaucoup de monde je préfère que Robin soit avec Sael, ça arrange tout. Il l'a connaît depuis 2 mois, ce qui est d'autant plus suffisant pour une relation que ce sont des elfes ^^ . Personnellement je n'aurai pas aimé qu'il finisse avec V'ala, cela aurait été trop simple et n'aurait pas coïncidé avec la personnalité de Robin. Et je n'apprécie pas spécialement l'elfe violette. Alors qu'une elfe sincère et naïve sur les bords dans le magicgang ne me dérange pas le moins du monde. En plus si elle est gaffeuse, elle apporte de nouvelles perspectives dans ce groupe qui devient peut être trop diplomate et intelligent ? Je les aime bien tels qu'ils sont mais ça pourrait être sympa.[/spoiler]
Je trouve l'épilogue trop court, certaines phrases semblent résumer des paragraphes entiers qui aurait été intéressants (mais bon c'est le principe même de l'épilogue et peut être que ce sera développé dans le prochain cycle, qui sait ? SAM nous réserve assurément de belles surprises) = Merci pour tous les bons moments passés, Tara est et restera pour longtemps ma série romanesque préférée.
La toute fin est magnifique, l'auteure a su trouver les quelques mots qu'il fallait, plus aurait été de trop (cela aurait pu décevoir mais cette belle ellipse qu'est un tome me comble). Pour moi, c'est la fin parfaite.

Je recommande chaudement cette série magistrale. Certes elle n'est pas forcément au goût de tout le monde, mais pour moi elle vaut largement le détour que ce soit pour l'histoire, le scénario, les valeurs, les gentils (qui ne le sont pas toujours), les méchants, les complots... ou l'humour tout simplement.

par loana585
Le Fou et l'assassin, tome 4 : Le Retour de l'assassin Le Fou et l'assassin, tome 4 : Le Retour de l'assassin
Robin Hobb   
Robin Hobb réussit encore une fois l'exploit de nous plonger dans son univers sans nous lasser une seule seconde. On pourrait penser que 17 tomes narrant l'histoire de Fitz serait trop, mais au contraire, on en redemande ! Fitz se laisse porter par sa rage et sa colère dans ce tome pour laisse renaître l'assassin et ainsi [spoiler]venger sa fille et le Fou[/spoiler]. Les nouveaux personnages prennent de plus en plus de profondeur, et Lant et Pépite, qui paraissaient assez insupportable dans les premiers tomes, se révèlent plus complexes, plus profonds, pour notre plus grand bonheur ! Savoir que Persévérance, Lant, le Fou et Cendre partent tous à l'aventure avec Fitz rappelle beaucoup de souvenirs et fait du bien ! L'univers est toujours aussi riche et j'ai adoré découvrir Kelsingra, mais n'ayant pas lu Les cités des Anciens, j'avoue que certains éléments m'ont laissés perplexes (je compte lire cette série bientôt pour mieux comprendre).
Et la fin .... Quel suspense encore une fois !! [spoiler]Ne pas savoir comment la petite équipe va se sortir de cette situation délicate et éviter d'être piétinés et emprisonnés est un stress insoutenable ! En espérant que le roi et la reine Malta puissent les sortir de cette situation !! [/spoiler]

Bref, un tome digne du talent de Robin Hobb, bien que parfois quelques longueurs, mais qui reste toujours agréable à lire, on s'ennuie jamais.

Hâte de lire le tome 5 du Fou et de l'assassin !!

par Saarah72
Le Fou et l'assassin, tome 5 : Sur les rives de l'Art Le Fou et l'assassin, tome 5 : Sur les rives de l'Art
Robin Hobb   
Un tome très riche en émotions ! Encore une fois, on sent toute la magie de Robin Hobb s'opérer dans ce nouveau tome. Je me suis sentie très interpellé par ce tome, peut-être même plus que les tomes précédents.

[spoiler]Nous assistons tout au long du roman aux aventures auxquels seront soumis Abeille et Fitz. Toujours séparés, ils devront avancer chacun de leur côté. Croyant toujours sa fille perdue pour toujours, Fitz poursuivra dans la voie de la vengeance,
mais avec l'aide d'alliés inattendus. Ralentit par de multiples épreuves, Fitz verra sa quête avancer très lentement, à son grand découragement. Le fou, toujours à ses côtés, changera beaucoup de comportement dans ce tome au point de devenir par moment un inconnu aux yeux de Fitz. D'importantes tensions circulerons entre ces deux amis qui ne partagent pas du tout la même vision quant à leur mission. Plusieurs fois dans ce tome le Fou prendra des décisions téméraires mettant ses compagnons dans de fâcheuses positions. Il y aussi le fait que le Fou est persuadé qu'Abeille est vivante alors que l'autre n'en est pas aussi sûre et préfère ne pas se laisser bercer d’illusions.

Les épreuves d'Abeille sont celles qui m'ont le plus touchées. Cette jeune fille subit des épreuves terribles qui la marqueront à jamais... Les blessures, l'isolement, la faim, la peur... Abeille souffrira énormément dans ce tome. C'était torturant de voir cette petite fille livrée à elle-même, loin de tous ses proches dont la plupart croit qu'elle est morte. Mais jamais elle n'abandonne. Sa force d'esprit et sa combativité seront ses armes pour résister à ses kidnappeurs qui lui mèneront la vie dure tout au long du tome.

Heureusement, malgré sa solitude, Abeille aura au moins un allié.
Un allié invisible, mais bien présent dans son esprit (même si Abeille doute par moment s'il n'est pas le produit de son imagination). Œil-de-nuit, autrefois le fidèle compagnon de Fitz avant sa mort, sera présent dans les moments les plus sombres d'Abeille et lui apportera des conseils pour sa survie et par la même occasion du réconfort. Revoir cet ancien personnage m'a comblée de joie ! Je m'étais sincèrement attachée à lui dans la première série et son départ m'avait beaucoup attristée alors le revoir est pour moi signe d'une très bonne nouvelle.

D'ailleurs, j'ai eu l'impression que l'auteure était très nostalgique dans ce tome car Robin Hobb fait intervenir plusieurs personnages de ses autres séries dans ce tome. Je savais que toutes ses séries faisaient partie du même univers, mais j'étais quand même étonnée de voir tous ces personnages apparaître (Quelques personnages de la série «La cité des anciens» et «Les aventuriers de la mer») Mais c'était une bonne surprise et leur présence se glissait bien dans l'aventure de la série actuelle.
[/spoiler]

Encore une fois l'auteure nous laisse sur notre faim à la fin de ses tomes et nous fais trépider d'impatience pour la suite ! Mais c'est aussi pour ça que nous l'aimons autant !

par Enrika
Le Fou et l'assassin, tome 3 : En quête de vengeance Le Fou et l'assassin, tome 3 : En quête de vengeance
Robin Hobb   
Un tome tout aussi passionnant que les deux premiers même si je trouve toujours Fitz très long à la détente (clairement on comprend pourquoi leur nom est Loinvoyant et non Clairvoyant). J'ai trouvé toutes ses parties absolument passionnantes : entre le récit du Fou, les souvenirs d'Oeil de Nuit, sa relation avec Ortie et les nouveaux personnages (j'adore Cendre et Bigarrée, surtout Bigarrée) on ne s'ennuie pas. Et on pleure avec Fitz (le passage où Kettricken et Devoir lui rendent la place qu'il aurait toujours du occuper est très émouvante, on se dit ENFIN !)

Umbre est également très émouvant dans ce tome, surtout avec l'admission de ce que le lecteur avait compris depuis longtemps..

Les passages d'Abeille sont un peu en dessous mais complètent avantageusement le récit du Fou et les très très nombreuses révélations de ce tome ( il y en a tellement qu'on ne sait pas trop où donner de la tête même si, pour la plupart, on les comprend avant que l'idée même effleure Fitz). J'aime aussi beaucoup l'idée de son ascendance ainsi que la manière dont l'auteure réussit à lier tout à la fois les événements de L'Assassin Royal, des Aventuriers de la Mer et des Gardiens des Dragons. Il est plaisant d'avoir des nouvelles des personnages des autres saga et je ne peux, une fois de plus, que reconnaitre que Fitz est sans nul doute le plus fantastique personnage que j'ai jamais été amenée à lire...


Ce que j'aime : l'addictivité, Fitz, la manière dont le monde s'enrichit encore avec de nouveaux lieux, de nouveaux liens et de nouveaux mystères quand à l'Art et à son mode de fonctionnement


Ce que j'aime moins : des fois, je trouve que Fitz est quand même bien long à la détente, à croire qu'avec tout ce qu'il a vécu, il n'a toujours rien appris


En bref : Un tome passionnant qui continue une saga qui nous permet de retrouver les personnages si attachants des Six Duchés. Et puis... qu'il est bon de lire les malheurs de Fitz !


Ma note


9,5/10

par JessSwann
Femmes de l'Autremonde, Tome 10 : Frostbitten Femmes de l'Autremonde, Tome 10 : Frostbitten
Kelley Armstrong   
Réponse de Bragelonne le 31 mai 2018 :
Bonjour Emeline,
Nous n'avons toujours de date précise à vous annoncer pour relancer les Femmes de l'Autremonde. Tout ce que je peux vous dire aujourd'hui en revanche, c'est que ce n'est pas au programme des prochains mois...

par Myline
Le Fou et l'Assassin, Tome 6 : Le Destin de l'assassin Le Fou et l'Assassin, Tome 6 : Le Destin de l'assassin
Robin Hobb   
C'est une vraie déchirure de quitter pour de bon Fitz. Le personnage m'accompagne depuis tellement d'années que j'ai eu du mal à croire que c'était réellement terminé.

Dans ce tome on retrouve Fitz, le Fou et leurs compagnons en pleine mission pour récupérer Abeille. Cette dernière s'est enfin révélée. Son personnage prend de l'ampleur, du caractère et elle est au centre d'actions majeures et épiques. J'ai eu l'impression que Fitz faisait la paix avec lui-même sur de nombreux sujets, mais certains me laissent un goût d'inachevé.

Pas mal d'évolutions dans l'univers de la saga, qui ne concernent pas que les Six (Sept) Duchés. C'est là qu'on comprend à quel point le Prophète Blancs et son Catalyseur, par de petites actions, ont complètement chamboulé leur monde.

Je ne veux pas spoiler la fin, qui m'a bouleversée. Elle n'est pas celle que j'attendais, mais elle est juste, logique et à y réfléchir, je n'arrive pas à en imaginer une autre.

J'espère que Robin Hobb nous réserve d'autres surprises dans cet univers.

par Pau-line
Fox & O'Hare, Tome 3 : The Job Fox & O'Hare, Tome 3 : The Job
Lee Goldberg    Janet Evanovich   
Charming con man Nicolas Fox and dedicated FBI agent Kate O'Hare secretly take down world’s most-wanted and untouchable felons, next job Violante, the brutal leader of a global drug-smuggling empire. The FBI doesn’t know what he looks like, where he is, or how to find him, but Nick knows his tastes in gourmet chocolate.

From Nashville to Lisbon back alleys, from Istanbul rooftops to Thames, they chase clues to lookalike thefts. Pitted against a psychopathic bodyguard Reyna holding Kate hostage and a Portuguese enforcer getting advice from an ancestor's pickled head, they again call driver Willie for ship, actor Boyd for one-eyed Captain Bridger, special effects carpenter Tom, her father Jake - retired Special Forces, and his talent - machete-wielding Somali pirate Billy Dee. This could be their biggest job - if they survive.

par Joany13