Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Raveenight : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Trois de tes secrets Trois de tes secrets
Julie Buxbaum   
L'achat de ce roman est la définition même d'un achat impulsif. Bien évidemment j'ai vu ce roman passer dès sa sortie et j'avais très envie de le lire, mais ce sont les premières réactions qui m'ont convaincu qu'il me fallait moi aussi découvrir cette mystérieuse correspondance. Je n'avais pas réalisé que l'histoire aborderait des thèmes aussi touchants et aujourd'hui, en écrivant cette chronique je mesure le chemin parcouru pour notre héroïne et la force avec laquelle Jessie s'en est sorti seule dans la souffrance est poignant.

Après un déménagement express, Jessie se à devoir vivre dans une maison où elle ne se sent pas chez elle et en prime elle se retrouve dans un lycée à Los Angeles digne de Gossip Girl. On ne peut pas dire que cette première semaine fasse partie des meilleurs, mais un mail d'un mystérieux correspondant va tout changer. Personne-en-Particulier, va lui proposer son aide pour s'intégrer dans cette école où l'apparence et les relations sont plus importantes que tout. D'abord réticente elle décide de lui faire confiance, car il ne semble pas lui vouloir de mal.

Jessie est une jeune femme mature pour ses seize ans et immédiatement j'ai apprécié être dans sa tête. Elle se pose les bonnes questions et malgré sa méfiance, elle va vite réaliser qu'elle a besoin d'aide pour s'intégrer, les premiers conseils de PEP vont s'avérer honnêtes et à force de confiance durement acquise, une relation amicale va se tisser au travers de l'écran. Les échanges drôles vont laisser la place à des échanges plus sérieux et rapidement ils vont devenir indéniable qu'ils ont besoin l'un comme l'autre de ces échanges.

Bien évidemment en tant que lectrice, j'ai émis plusieurs hypothèses sur l'identité de PEP et l'auteure ne va pas hésiter à brouiller les pistes et insinuer le doute. Quelques personnages masculins vont faire leur apparition et dans le lot certains se démarqueront, pour ma part il n'a pas été difficile de décider qui serait mon chouchou et j'ai espéré jusqu'à la fin. Au-delà du mystère qui entoure PEP, des thématiques fortes vont être abordé et j'ai trouvé certains passages d'une incroyable douceur, notamment car Jessie se montre parfois très vulnérable et la voir s'épanouir malgré les difficultés est tout ce que je lui souhaitais pendant ma lecture.

En bref, une belle relation qui démarre virtuellement et qui insuffle suffisamment de confiance à notre héroïne pour l'aider à s'en sortir dans la vie réelle. J'étais loin d'imaginer qu'on traiterait des sujets aussi touchants de manière si juste. Chaque instant de cette lecture est un vrai plaisir, c’est un récit adorable et rempli de belles intentions et qui je l'espère vous transportera autant que moi. A lire de toute urgence.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-3Tj

par Luxnbooks
Noirs démons, Tome 1 : Tout ce qui brûle Noirs démons, Tome 1 : Tout ce qui brûle
Suzanne Wright   
Alors. D'après les quelques indices que j'ai pu glaner ici et là à travers l'histoire, il semblerait que Knox soit relativement possessif. No shit, me direz-vous, et c'est vrai que c'est un trait de caractère qui est assez discret chez ce personnage... Bon allez, trêve de plaisanterie, ce mec doit dire au moins 300 fois "tu es mienne" (ou toute autre phrase ayant la même signification) dans tout le tome, sans oublier toutes les autres formes de... euh, masculinité j'imagine, que l'auteure a égrenées durant son récit (comme des ordres à tout bout de champ, une arrogance incroyable, un besoin de contrôle vraiment pathologique et une certitude absolue que les femmes sont des poupées gonflables). Ah, mais parlons-en, de la poupée gonflable en chef, d'ailleurs ! Harper, si prometteuse, si sarcastique, si indépendante, si pleine de doutes... qu'est-ce qu'il t'est arrivé, chérie ? Pourquoi cette perte totale d'indépendance, pourquoi cette obéissance totale aux ordres de Knox, pourquoi ce semblant de personnalité qui, au final, ne ressort jamais aux bons moments ? Ceux qui liront ce commentaire me trouveront certainement méchante, mais sachez que ce roman m'a vraiment agacée. Agacée étant ici un euphémisme. Je n'imaginais évidemment pas une histoire bien originale ou pleine de suspense, heureusement pour moi, mais quand même, tomber sur ça ? C'est douloureux pour les yeux, des romans comme ça ! C'est ce genre de mecs qui est censé faire fantasmer ? Un milliardaire surpuissant maniaque du contrôle donneur d'ordres et de leçons habitué à obtenir tout ce qu'il veut et obsédé par le cul ? Je sais bien que Fifty Shades a initié un genre de culte mais quand même, faut se faire soigner.

Sincèrement, l'idée de base avec les démons, les alter ego etc. est vraiment sympa ! C'est différent des loups-garous et de leurs âmes sœurs tout en restant sensiblement sur la même branche, et on découvre des tas de nouveaux croisements, une société secrète et tout un tas d'espèces trop cools venues de la mythologie chrétienne. Mais voilà, tout tourne évidemment autour du lien entre Harper et Knox, et voir cette pauvre fille être contrôlée par ses hormones dès le chapitre 2, se targuer d'être quelqu'un d'insupportable et rebelle pour ensuite s'agenouiller quand il le faut et trouver ça totalement normal, ça fait juste mal au cœur. C'est peut-être un jugement très dur mais la première scène érotique (au chapitre 6, hein, alors qu'Harper avait juré ses grands dieux qu'elle ne coucherait jamais avec Knox) m'a limite paru être un viol tellement elle se fait manipuler dans tous les sens (oui, tu as bien lu) par ce... type. Et je pèse mes mots.

L'idée principale est passée donc je vais arrêter les frais. Si tu cherches l'histoire d'une relation malsaine, un mec ultra-possessif (genre vraiment), une explosion d'hormones tous les 3 lignes et des scènes très clichées agrémentées de "Harper est à moi, tu la blesses je te bute", bravo ! Ce roman est fait pour toi ! Sinon vraiment, passe ton chemin.
Sinners, Tome 1 : Vicious Sinners, Tome 1 : Vicious
L.J. Shen   
Chronique de Diana disponible sur Follw the Reader : https://followthereader2016.wordpress.com/2017/10/27/sinners-of-saint-tome-1-vicious-l-j-shen/

Tout d’abord je vais rassurer les lectrices. Ce roman n’est pas une dark romance malgré l’inscription sur la couverture française (ou alors je suis devenue complètement blasée mais c’est un autre débat). C’est une super romance contemporaine dans le style New Adult et je pense sincèrement que vous allez adorer Vicious et Emilia.

Emilia fait connaissance avec Baron (aka Vicious) peu de temps après son installation dans le domaine de son père. Elle est la fille des employés de maison et la première rencontre ne se fait pas sans heurt. Emilia prend peur et par la suite ses rapports avec le fils ne seront jamais simples. Vicious va s’évertuer à faire de la vie de Millie un véritable enfer. D’un naturel décalé mais volontaire ce dernier ne ménagera pas l’année de terminale de la jeune fille. Elle le retrouve des années après alors qu’il vient boire un verre dans le bar où elle travaille.

Vic n’a pas changé et il place à nouveau la jeune femme dans une position délicate. Elle se voit dans l’obligation de travailler à nouveau pour lui en tant qu’assistante. Mais détaillons plus nos héros.

Emilia est une artiste, un peu bohème mais perspicace et elle est très protectrice envers les siens. Elle n’a jamais compris pourquoi Vicious avait une telle animosité envers elle et pourquoi il lui avait littéralement pourri la vie pendant sa dernière année de lycée. Vic est un écorché vif, par moment inadapté social mais surtout immature dans ses relations avec les autres. On pourrait dire qu’il agit comme un petit garçon de 5 ans avec Emilia en lui tirant les cheveux sauf qu’il emploie des moyens bien plus radicaux comme un jeune homme et non un garçonnet. Impulsif, arrogant on a envie par moment de détester l’homme imbu de sa personne qu’il présente à tous. Cependant Millie arrive à gratter ce vernis et là on découvre un autre homme. Bon n’allez pas imaginer que c’est un agneau. Vic est un loup, il est brillant, calculateur et vicieux lorsqu’il veut obtenir quelque chose ou quelqu’un.

Entre eux va commencer une sorte de parade amoureuse, bancale mais très attractive pour le lectorat. On se retrouve complètement pris dans cette histoire avec l’envie de découvrir toujours plus sur nos personnages. Entre la famille, la vengeance, les rancunes entre amis mais aussi tout simplement le fait de grandir, se projeter dans le futur et vouloir construire une histoire, on en s’ennuie jamais avec ce récit.

J’ai découvert une auteure dont j’adore la plume, c’est rythmé, les personnages sont bien construits et ils sont complexes. Vicious est le parfait anti-héros qui vous fera cependant craquer. Cette romance, passionnée et passionnante est pour vous si vous souhaitez une super lecture.
L'Enlèvement, Tome 1 L'Enlèvement, Tome 1
Anna Zaires   
ATTENTION ! LECTURE EXTREME A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS !

Je crois que je ne suis définitivement pas une adepte des "Dark Romance"... (COMMENT peut-on trouver ce genre d'histoire romantique ?!?!?!?!)

Ce livre m'a en fait profondément choquée...

Nora est traitée tout du long comme une vulgaire poupée gonflable par Julian, corvéable selon son bon vouloir quand ça lui prend, sans aucun respect pour ses sentiments ou ses désirs (elle n'a même pas le droit d'exprimer ses sentiments - la colère par exemple - sans être "punie")... quasiment toutes les scènes de sexe sont des viols... personnellement, ça ne me fait pas du tout fantasmer qu'une pauvre fille de 18 ans vierge se fasse violer par son "trop beau" ravisseur (remplacez le canon par un mec répugnant physiquement, c'est toujours aussi "romantique" du coup...?).
Le fait qu'elle éprouve du plaisir (qui est une réponse mécanique à un stimulus physique approprié) ne change rien au fait que l'acte est immonde ! (encore plus que de toute évidence, comme le dit Gatou29, elle était attirée par lui donc il aurait très bien la conquérir de manière "traditionnelle")
[spoiler]Je rajouterai également que les raisons de son attirance pour Nora au départ - elle lui rappelle une fillette qu'il a connu quand il était enfant - sont plus que douteuses à mon goût et son comportement est d'autant plus incohérent quand on connaît l'histoire (il se reproche d'avoir essayé de protéger la fillette, de n'avoir pas pu éviter ce qui lui est arrivé - viol et mort - mais... il viole et maltraite Nora ?!? O_O)

D'ailleurs, comment peut-on sérieusement fantasmer sur cet homme (mis à part son soi-disant physique de rêve) ?!? Parce que, franchement, c'est un sociopathe ce mec ! Les personnes qui le trouvent "trop génial" voudraient-elles échanger leur place avec Nora ?!? (ah mais non, puisque Nora n'a pas le choix, vous ne l'auriez pas non plus du coup !)
A part du dégoût et de l'horreur, il ne m'a rien inspiré… Et à la fin du bouquin (même tout le long en fait), je dois dire crûment - alors que je suis plutôt une pacifiste - que la seule chose que j'avais envie de faire, c'est lui taillader les couilles avec un cutter (et tout le reste par la même occasion)...[/spoiler]

Le personnage de Beth m'a profondément dérangé dans son attitude également... cautionner les actes de son "patron" et reprocher à Nora son manque de gratitude envers Julian, surtout connaissant son histoire (elle a été vendue et a dû se prostituer) est révoltant ! tout ça parce qu'elle lui est reconnaissante d'avoir sauvé sa vie ?!?
Passons également sur la réaction (ou plutôt non-réaction) des parents de Nora : leur fille disparaît pendant plus d'un an et c'est comme si ça ne les affectait absolument pas...

Et je n'arrive pas à comprendre comment on peut tomber "amoureuse" d'un homme qui vous enlève, vous séquestre, vous viole et vous bat... ça me dépasse complètement ! (c'est du conditionnement ça, pas de l'amour pour moi).
Nous vendre cette histoire comme une magnifique histoire d'amour, une romance, me donne envie de vomir !

[spoiler]D'ailleurs, la preuve que l'autrice est vraiment tordue… la première pensée que Nora a après que Julian l'ait violée la première fois :

" comment ai-je pu rester là et laisser Julian me faire l'amour ?"

L'AMOUR ?!? Il ne lui a pas fait l'amour, il l'a violée !!! Appelons un chat un chat quoi ! CA, ce n'est pas faire l'amour ! (ou alors je ne sais pas quel genre de relations sexuelles a vécu Anna Zaires dans sa vie…)
Faire l'amour, c'est un partage entre deux adultes totalement consentants ! CA, ce n'est pas du partage ! Ce n'est pas du consentement !
Par ailleurs, écrire des scènes de viols et tortures exactement de la même façon que des scènes de livres classiques érotiques ou de BDSM où les protagonistes sont consentants, c'est quoi le but exactement si ce n'est d'érotiser (ou plutôt de tenter d'érotiser) ces actes immondes ?!?
Anna Zaires est vraiment tordue dans sa tête à mon avis...[/spoiler]

En bref, je crois qu'au niveau de ce genre de scénario, dont la crédibilité est proche de zéro à mon goût et qui ne me fait absolument pas fantasmer, je vais en rester là… et au grand JAMAIS je ne recommanderai ce livre à qui que ce soit !


PS : Où est le WARNING !?!? Il me semble que pour un livre tel que celui-ci, c'est INDISPENSABLE !

par Vitany
Jeux imprudents - Intégrale Jeux imprudents - Intégrale
Emma M. Green   
C'est avec bonheur que j'ai retrouvé la plume d'Emma Green dans cette nouvelle histoire qui ne l'est pas vraiment car on va suivre Harry, le frère de Tristan des sagas Jeux Interdits et Jeux Insolents !

L'histoire commence avec June qui vient d'arriver à Key West et dont l'unique but est de retrouver son amour d'enfance qui n'est autre qu'Harry Quinn. Mais Harry a bien changé depuis que sa famille l'a retrouvé et il ne veut en aucun cas renouer avec son passé même si pour cela il doit rejeter sa seule amie d'enfance.
Mais June n'a pas dit son dernier mot et elle va s'immiscer petit à petit dans la vie quotidienne et l'entourage d'Harry ! Malheureusement on apprend vite que June n'est pas seulement venue à Key West pour retrouver Harry, elle fuit son passé et son
seul allié sera celui qui passe son temps à la rejeter.

June est une jeune femme au caractère bien trempée comme je les aime, elle est débrouillarde, elle n'a besoin de personne pour s'en sortir, enfin c'est ce qu'elle pense, mais c'est aussi une jeune femme intelligente et gentille qui va passer son temps à vouloir aider les autres en s'oubliant parfois un peu trop.
Harry quant à lui est devenu le mec populaire de l'université, il est beau, intelligent, gentil et tout le monde l'adore. Harry est aussi très protecteur envers sa famille mais il est hanté par son passé et il a parfois du mal à s'en détacher complètement ce qui va le mettre dans des situations dangereuses.
Le couple est donc explosif et pourtant ils ne peuvent pas vivre l'un sans l'autre même s'ils essayent à plusieurs reprises !

On retrouve aussi les personnages des sagas précédentes, le couple emblématique de Tristan et Liv qui me fait rêver, leur petite fille qui est une vraie tornade, la grand-mère hippie que j'aime toujours autant, la mère Lombardie qu'on aime toujours détester par moment. Et on rencontre de nouveaux personnages haut en couleurs qui vont accompagner June et Harry.

L'intrigue est très vite prenante car on veut savoir à tout prix ce que June fuit, qui la recherche, et l'auteur y mêle d'autres petites intrigue ce qui rend le tout addictif !

La fin m'a fait crier de désespoir et j'espère que l'auteure a prévue la suite pour bientôt !
Lettre à mon ravisseur Lettre à mon ravisseur
Lucy Christopher   
C'est une pépite, comme on en voit rarement. Gemma, Ty, et un décor aussi beau que mortel. Là, pas d'histoire d'amour, mais une histoire de haine, un attachement dérangeant pour Ty, cet homme givré. Croyez-moi ou pas, quand Gem était sur le point de s'enfuire, je me disais "Non, non, non, il faut qu'elle reste !". C'est une lecture, une lettre, dont on ne sort pas indemne, les personnages encore moins. La folie d'un homme poursuivit par son enfance et celle de sa victime, prête à le défendre. Etonnant.

par Ornella
Lux, Tome 2 : Onyx Lux, Tome 2 : Onyx
Jennifer L. Armentrout   
OH GOD...
Je vais mourir. Ce livre est une MERVEILLE. Un chef d’œuvre, aussi bien voir mieux que le premier. Jamais je n'ai autant aimé un personnage masculin ou une héroïne (à part pour les âmes vagabondes). Je vais passer au tome trois, j'en tremble rien qu'en y pensant! ce livre m'a fait sauter dans toute la maison comme une folle, rire (énormément rire), crier, et pleurer. Franchement, pour tous ceux qui ne lisent pas l'anglais ne le loupez pas quand il sortira en France. Et pour les autres, NOM DE ZEUS FONCEZ!!!
Jeux interdits Jeux interdits
Emma M. Green   
FABULEUX !!!!!
J'ai rarement vu un livre qui m'a autant bouleversée et émue ! L'histoire de Liv' et Tristan est magique et envoûtante. Je n'ai pas pu me détacher du livre une seconde, je l'ai lu d'une traite ! Ce livre écrit par Emma Green est un petit chef d'oeuvre. Les personnages des deux adolescents mais aussi de leur entourage Harry, Bonnie, Sienna... sont très attachants. Cette histoire d'amour interdite donne une fabuleuse histoire remplit de suspense et d'amour pur ! Malgré leurs différences Liv et Tristan acceptent leur amour et s'y perdent à corps et âme.[spoiler]La disparition de Harry m'a tellement bouleversé, même encore à cet instant je n'en reviens pas. Et toute la douleur qui s'en suit à cette disparition et surtout la séparation de Tristan et Liv qui malgré leur amour éternel préfèrent se séparer. Cette fin m'a faite pleurer et m'a au plus haut point émue, et j'ai rarement vu des fins "non heureuse" ce qui rends l'histoire unique ! [/spoiler] Il est tellement addictif ! Un grand merci encore à Emma Green pour c'est instant partagés avec Liv et Tristan.

par Lolita54
Isaac Cole Isaac Cole
Cynthia Havendean   
Je viens de finir le livre , qui est enfin sortie en version papier ! J'en est encore les larmes aux yeux ... Ce livre ma profondément bouleversée. L'auteur est fantastique , qui arrive à nous touchées avec ses mots ! Une véritable pépite !

par marine811
Ouais... mais non ! Ouais... mais non !
Luna Joice   
https://loeildopi.wixsite.com/loeildopi/acceuil/oui-mais-non-luna-joice

Et si on lisait un peu de romance ? Oui, mais pas n’importe laquelle… C’est dans l’univers de Luna Joice que nous allons poser nos valises. Un résumé pas comme les autres, qui titille la curiosité par sa folie et ce fameux M. Mystère. Nous nous attendons donc à une histoire d’amour sur fond de cachotteries, rien de bien percutant pour l’instant. Pourtant, l’auteure nous fait une promesse : ce récit est atypique, et nous ne laissera pas indifférents.

Alors, promesse tenue ?

Nous faisons donc la connaissance d’Emma, la vingtaine, et de ses douze « Madame ». Curieuse, Cynique ou encore Bêtise, elles sèment la pagaille dans le cerveau de notre héroïne. Et c’est là la première marque d’originalité du roman. Nous avons accès aux pensées d’Emma, mais aussi à ses doutes, à ses envies et à ses peurs. Luna parvient à décrire ses émotions avec justesse et élégance. L’idée de personnifier chaque facette de sa personnalité part une demoiselle dans son esprit est un pari risqué, mais efficace. On s’attache au douze autant qu’aux autres personnages. Elles font partie intégrante de l’histoire, armée de leurs propres voix, quitte à accentuer la confusion mentale de leur hôte. On sourit, on rit franchement, on soupire parfois, mais on finit par se reconnaître en elle.

C’est suite à une rupture douloureuse, qu’Emma va suivre le conseil de sa sœur et s’inscrire sur un site de rencontre. D’abord dubitative, elle va faire la rencontre du mystérieux Hugo… Un jeu s’installe progressivement, brisant nos certitudes, s’amusant avec nos sentiments. Lequel baissera la garde en premier ? Pour le savoir, il faudra tenter l’aventure par vous-même…

« Oui… Mais non ! » peut plaire à tous, même au non-adepte du genre. Au-delà de la romance, on se laisse emporter par la tentation de l’enquête. Le secret d’Hugo nous fascine autant qu’Emma. Le lecteur s’accroche à chaque indice, chaque phrase, chaque geste dans le but de découvrir ce que cache le jeune, mais il finit toujours par nous échapper.

C’est que M. Mystère n’est pas banal ! Entre moqueries, compliments et sauts d’humeurs, il a plus d’un tour dans son sac. Au fil des pages, l’héroïne tente à son tour d’analyser ses « Monsieur » : Charmant ? Joueur ? Peureux ? Tant de facettes à découvrir pour une Emma toujours plus perdue…

Et pourtant, la demoiselle ne manque pas de personnalité ! Sa folie et son humour à toute épreuve mettent du baume au cœur. Déterminée à ne pas être une « princesse paillette » ni un « bout de viande », elle se bat envers et contre tous ceux qui insinueront l’inverse. Un caractère fort, mais qui laisse petit à petit apparaître ses fissures.

En ce qui concerne les personnages secondaires, nous avons d’abord la sœur de la protagoniste : Eva. Proche de son ainée, c’est elle qui la poussera à se lancer sur les sites de rencontre. En somme, toute cette histoire, c’est un peu grâce à elle. Par la suite, elle ponctue toute l’aventure d’Emma par ses remarques et ses mauvaises blagues. Une compagne d’aventure qu’il est facile d’apprécier. M. Malice – comme l’appelle Hugo – est aussi accompagné de sa mère, et de son meilleur ami Jérémy. Mais mise à part quelques interventions, ils sont peu présents, l’auteure mettant l’accent sur nos deux héros.

Bien qu’épais, on arrive rapidement à la fin. La majorité du roman est constituée de message ce qui rend la lecture fluide et fait avancer l’histoire à grande vitesse. La tension est maintenue du début à la fin d’une main de maître.

Luna Joice s’approprie ici les codes de la romance classique pour mieux s’en éloigner. Une œuvre originale qui jouera avec vos émotions et votre curiosité. Et cette fin ! Il est probable que vous vous arrachiez tous les cheveux de votre tête. On n’a plus qu’une hâte, se procurer le tome 2. Amateur de romance ou non, si vous aimer jouer, il n’y a plus à hésiter !

par Opi-Pro
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3