Livres
411 419
Membres
320 421

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

La colère monta brusquement le long de ma colonne vertébrale, alors que le spectre de ma louve glissa en moi tel un fantôme. La douleur me coupa le souffle, me faisant tomber sur les genoux. Le ciel se chargea de lourds nuages et des éclairs déchirèrent le firmament. Mes os craquèrent, tandis que mon corps s’allongeait. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait, mais j’avais le visage couvert de sueur, mes yeux restèrent rivés sur un Ryan paniqué

Afficher en entier

L’avion amorça sa descente, sur une piste au milieu de nulle part, quelques heures plus tard. À une centaine de mètres de là se trouvait un château, type Moyen-Âge, implanté sur une colline verdoyante. Tout autour de l’édifice, il y avait un rempart long de quelques kilomètres au moins. Je n’étais jamais venue dans cette partie du pays. Je connaissais les grandes villes d’Irlande, comme Dublin, véritable cité magique, peuplée de surnaturels à foison, et Belfast au nord du territoire, immense fourmilière en matière de Change-Formes, mais les pâturages irlandais, où rien ne se passait réellement, je n’y avais jamais posé un pied.

En sortant du jet, la fraîcheur pénétra ma peau. Je frissonnai, à la fois à cause du temps brumeux, mais aussi de la crainte. Ce pays était néfaste et j’ignorais encore à quel point. Je sentis une présence derrière moi et pivotai sur mes talons.

— C’est très différent de Glowdale, je le conçois, mais tu t’y feras très vite, annonça Jason, le regard rivé sur le paysage autour de nous.

— Comment s’appelle cet endroit ?

— La Cité des Loups, fit-il avant de reprendre son chemin.

Afficher en entier

— Elle est revenue, Seigneur Sédécias, déclara un vampire, devant le siège de son Maître.

Il le renvoya d’un mouvement de la main. Il était temps. Il en avait assez de jouer avec ces humains de pacotilles. La raison pour laquelle il s’intéressait à eux était que leur sang étanchait sa soif. Et ça lui faisait de nouveaux disciples, qu’il laissait parfois de côté pour mieux susciter la peur chez les Hommes. Au-delà de ça, il s’en fichait royalement. Il savait que son comportement mettrait la jeune Raven hors d’elle. Non pas qu’il souhaitât nécessairement la mettre en colère – quoiqu’il y avait de ça aussi, à juste titre, après le tour qu’elle lui avait joué –, il souhaitait juste attirer son attention. Ils avaient des comptes à régler, tous les deux, notamment la mort de l’un de ses fils.

Il se leva de son siège, réajusta son manteau noir et sortit de son repaire. La nuit était tombée depuis un moment, et Raven devait très certainement être en chasse. Il allait en profiter pour lui rendre une petite visite.

Afficher en entier