Livres
515 377
Membres
528 825

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

« - Pourquoi ne t'a-t-elle pas éveillé ? demanda subitement l'Alpha.

- Parce que je suis un idiot.

- Et plus sérieusement ?

- Parce que tu trouves que je plaisante, là ? »

Afficher en entier

« Pour moi, un enfant devait grandir avec ses deux parents, et pas l'un sans l'autre, ce n'était pas logique. Il fallait être deux pour concevoir, alors pourquoi pas deux pour l'élever ? »

Afficher en entier

Erwan regarda Raven filer droit devant, sans jeter un regard en arrière. La première fois qu’il avait entendu parler d’elle fut la première fois où il l’avait rencontrée. Quoique, non. Des rumeurs couraient à son sujet, mais il n’avait pas voulu s’y attarder. On la disait intègre, indomptable et très colérique. D’ailleurs, tout le monde redoutait sa colère ; il se murmurait qu’elle faisait partie intégrante de sa personne. Et que si un jour, elle venait à s’envoler, pas sûr qu’il resterait quelque chose de la femme qu’elle représentait.

Il savait bien qu’un jour, ils allaient se retrouver, mais dans quelles circonstances ? Aujourd’hui, sa vie était en danger. Un peu comme pour elle, d’ailleurs. Ce n’était pas pour rien s’il laissait la fenêtre de sa chambre grande ouverte. Il attendait son heure. Pourtant, elle n’avait pas hésité à lui donner une chance, ce qu’il ne comprenait pas.

Lors de leur première rencontre, sa fraîcheur, son caractère et sa beauté l’avaient frappé de plein fouet. Cependant, il doutait fortement que ce soit son cas à elle. Elle l’avait regardé comme n’importe qui avant lui et l’avait marqué de son symbole. Elle lui accordait une seconde chance. Dans les jours qui suivirent, Erwan avait eu l’impression de la voir à chaque coin de rue, à chaque couloir de l’Academy. Petit à petit, son envie de la revoir s’était estompée, finissant par disparaître complètement.

Jusqu’à aujourd’hui.

Afficher en entier

« Elle me frappa brutalement. La magie. Quelqu’un était en train de l’utiliser, mais pas qu’un peu. La toile m’appelait, je le percevais dans mes entrailles. Elle réclamait la magie de ma prochaine victime. Une onde froide, presque glaciale, me parcourut des pieds à la tête, me faisant frissonner violemment. Quand allaient-ils tous comprendre que l’on ne pouvait pas me duper ? Ils ignoraient peut-être que j’étais là, mais maintenant j’allais devoir me mouiller. De cela, j’en étais totalement certaine. En même temps, demain je devais assister à une fête de la Magie, si je voulais me faire remarquer, c’était le bon moment, non ? »

Afficher en entier

« Elle hurla encore et encore, essayant de s’y soustraire. Elle chercha à utiliser sa magie, mais je la bridai. Elle était impuissante face à ma propre colère. C’était terrifiant. Le front plein de sueur, la respiration saccadée, je sentis qu’elle luttait pour rester en vie face à ces visions d’horreurs. Je savais de quoi j’étais capable et je n’hésitais pas à le lui faire comprendre. Je la laissai encore quelques secondes face à son reflet diabolique et lorsqu’enfin, je jugeai qu’il était temps d’en finir, je mis fin au cauchemar. »

Afficher en entier

Alors qu’il allait se lever de son fauteuil pour quitter la librairie, je le prévins que ce n’était pas terminé.

— Quoi d’autre ? demanda-t-il, au bord de la panique.

— Je dois vous marquer. Vous connaissez mes règles puisque vous me connaissez de réputation.

— Je… S’il vous plaît… Pas ça ! supplia-t-il, en fondant en larmes. Ma femme…

— C’est votre faute, pas la mienne ! Il est inutile d’ajouter que, lorsque je donne un avertissement, j’en procure rarement un second. Faites bien attention à vous, monsieur O’Connor, notre prochaine rencontre pourrait très bien se finir dans un bain de sang.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode