Livres
515 377
Membres
528 825

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Retirer Colère pour faire surgir Peur, afin de déclencher Amour, faut avouer quand même que les Anciens avaient fait fort sur ce coup-là. De plus, il n’était pas certain que j’y parvienne. Est-ce que mes sentiments à l’égard d’Adam seraient assez puissants pour briser la glace ? J’avais déjà démontré par le passé que je pouvais sans aucun doute donner ma vie pour lui, mais de là à l’aimer véritablement… En serais-je seulement capable ? Pouvais-je de nouveau ouvrir mon cœur, en espérant ne pas me prendre un mur en pleine face ?

Mon regard porté vers le lointain, Peur remuant dans mes entrailles, je décidai que le jeu en valait la chandelle et qu’importe sur qui mon choix se porterait, l’important était que je n’échouerais pas.

Il était l’heure.

L’heure de se battre pour les valeurs de la Lumière.

Afficher en entier

Je me redressai au moment où la porte s’ouvrait de nouveau. Jack, l’Alpha de la meute du Nord, Katleen, le roi elfique et Erwan, à qui je confiai ma précieuse boîte qui gardait la seringue en sécurité, étaient prêts à partir. Au loin, je perçus les hommes-loups transformés sortant des bois bordant la propriété. J’étais excitée à la perspective de me battre, mais aussi effrayée par cette lune qui me narguait. Je devais impérativement être de retour avant qu’elle ne revête son manteau de sang.

Adam m’empoigna par le bras et me ramena vers lui. Son souffle me chatouilla le cou alors qu’il me serrait étroitement contre lui. Pendant un instant, je me mis à espérer une fin digne des contes de fées une fois cette histoire résolue. Pourtant, il y avait tant de choses qui nous faisaient défaut, à commencer par les sentiments que je portais à Erwan. Un jour, je devrais faire un choix, un choix douloureux, je le savais à présent, mais pour le moment, je refusais d’y penser.

Afficher en entier

[extrait 5]

— Énonce ta demande clairement, Raven Hale, Maître de Lumière !

— Qu’est-ce que vous allez me prendre ? m’enquis-je tout de même.

Une peur glacée parcourut tout mon être. Celui-ci me prévenait d’un danger immédiat, même si j’ignorais d’où il arriverait.

— Tu le sauras le moment venu, susurra Letiah en esquissant un magnifique sourire.

Je n’étais pas dans la merde !

Afficher en entier

[Extrait 4]

Une forte odeur me saisit à la gorge, comme si la pièce n’avait pas été aérée depuis des lustres et qu’un animal avait élu domicile dans les canalisations. Ça sentait la putréfaction. Je levai le nez en l’air alors qu’Adam m’observait, inquiet. Apparemment, il n’avait rien remarqué de mon changement d’état.

— Quelque chose ne va pas ?

— Tu ne sens rien ?

Il inspira profondément et relâcha le souffle.

— Non.

— Ça sent très mauvais !

— Je ne sens rien. On y va ?

Je hochai de la tête et m’engageai dans le couloir, avant de m’arrêter net pour le renifler. Je me reculai rapidement avec une grimace de dégoût.

— C’est toi qui sens pas bon.

— Je sors de la douche ! s’étonna-t-il en levant les mains.

— Reprends-en une ! ordonnai-je en serrant les dents.

D’un pas léger, je me dirigeai vers la chambre de Ryan, qui se trouvait de l’autre côté du couloir. Erwan choisit cet instant pour sortir de la sienne. Je rechignai une fois de plus en lui passant devant.

— Toi aussi, tu sens mauvais.

Pourtant, il portait une serviette sur les épaules et avait les cheveux encore humides. Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait. Mon sens olfactif semblait s'être modifié en un claquement de doigts.

Afficher en entier

[Extrait 3]

— Avoir le sceau des Hale à votre doigt ne vous donne pas tous les droits. Je pourrais vous le retirer en un tour de main et ce serait terminé pour vous. Vous vous retrouverez assez rapidement en dehors de ces murs et aucun moyen pour vous de remettre les pieds ici.

Elle déglutit aussitôt. Elle n’aurait finalement peut-être pas dû lui parler de cette façon. Elle allait ouvrir la bouche pour se confondre en excuse, mais il la devança et répliqua sèchement à son tour :

— Maintenant, bougez-vous ! Je n’ai pas toute la journée !

Afficher en entier

[Extrait 2]

— Je vais bien, déclarai-je, en essayant de me montrer convaincante.

— Ce n’est pas l’impression que tu me donnes, Raven.

Je tentai de me libérer de sa poigne, mais il ne me la serra que davantage.

— Laisse-nous t’aider…

— La seule aide que j’accepte, c’est celle que tu me fourniras lors de la Lune de Sang. Pour le reste, je saurais me débrouiller.

— Et tu as vu le résultat ? fulmina-t-il en m’entraînant malgré moi dans la chambre.

Afficher en entier

[Extrait 1]

"La sorcière se mit au volant, passa la première et s’éloigna dans un semi-dérapage, qui souleva une montagne de poussières. Elle ne prononça pas un mot ni n’adressa un seul regard à Adam. Elle avait dû percevoir qu’en effet, l’homme n’avait aucun souvenir d’elle.

— On va où exactement ? quémanda Adam en essayant de capter le regard de Raven dans le rétroviseur.

— Tu verras quand on y sera ! répliqua cette dernière sèchement.

— T’es pas très accommodante ! Je te sens un peu frustrée, je pourrais peut-être y remédier en…

— Tu vas la fermer cinq minutes ! siffla-t-elle entre les dents.

Inconsciente de la vitesse à laquelle elle roulait, la jeune femme avait les yeux fixés tantôt sur la route, tantôt sur les rétroviseurs, intérieur et extérieur, comme si elle craignait qu’on ne la suive. Erwan avisa le compteur et en fit la remarque à la conductrice :

— Ralentis ! Tu vas finir par nous encastrer dans un mur ! "

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode