Livres
458 899
Membres
412 796

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Lu aussi

https://chroniquetoilee.wordpress.com/2018/01/09/ray-shepard-tome-1-amnesie-morgane-rugraff/

Pour ce premier tome, j’ai d’abord accroché sur la couverture. C’est d’ailleurs le seul roman que j’ai acheté à Mon’s Livre tellement je la trouvait magnifique.

La deuxième chose, c’est le résumé. Il ne fait que deux ligne. Et cette phrase d’accroche sur la couverture. De quoi entourer ce roman de mystère avant même l’avoir ouvert.

Quand ma dernière lecture a été terminée, je me suis donc plongée avec empressement dans l’univers de Ray Shepard. Et quel régal ! J’ai littéralement été emportée, autant par les personnages, que le monde créé par Morgane. Dès les premiers chapitres, ce roman s’est classé dans mes coups de coeur. Et cela s’est confirmé tout au long de l’histoire. Pourquoi ?

Et bien d’abord, j’adore l’idée de scinder l’âme des protagonistes en deux. Une première partie qui se trouve dans le corps humain, et une seconde qui se matérialise sous forme de spectre animal, représentant l’âme humaine. Deux moitié qui ne font donc qu’une. Le spectre de Ray, est un tigre blanc qui est superbement illustré sur la couverture. Raison pour laquelle j’aime tant celle-ci, le tigre est un de mes animaux préférés. Les félins sont en grande partie présents dans ces spectres, mais il y a également d’autres espèces tel que le buffle ou l’aigle royal. Pour ce dernier, je me suis imaginée à la place du personnage, avec un spectre « aigle » blanc gigantesque voler au-dessus de moi. C’est un animal que j’admire énormément et j’ai adoré les scènes ou il apparaissait.

Je suis donc Ray, son tigre, et son équipe, les UCB, dans la préparation d’un tournoi de duels. Tout au long de l’histoire, il y a des duels très bien décrits, mais ceux-ci sont en arrière plan, tout en restant très importants. Morgane s’est surtout attardée sur Ray en lui-même, avec son passé flou, vu qu’il est amnésique, sa force de caractère, son charisme,… Ray est un personnage torturé psychologiquement, très dur envers lui-même et par la même occasion envers ses amis. Un personnage très complexe, que Morgane a su me présenter dans ce roman avec brio. Un grand mystère entoure ce protagoniste durant une grande partie de l’histoire, ce qui m’a laissé dans le flou total sur beaucoup de point. Heureusement, la fin de l’histoire m’a apporté son lot de réponses.

Pour ce qui est des autres personnages, j’ai eu un coup de coeur pour Mariah, une des amies de Ray. Je n’ai par contre pas du tout apprécié ce que Morgane lui a fait ! Kaily m’exaspérait au début, à ne pas savoir ce qu’elle voulait, à rester dans l’ombre de son frère, mais c’est le personnage qui évolue le plus et pas comme je le pensais.

Pour ce qui est du méchant de l’histoire, j’avais beau ne pas savoir de qui il s’agissait durant toute une partie du roman, l’identité de celui-ci devenait assez vite évidente au fil de la lecture.

La ou Morgane laisse planer le doute et le mystère, c’est pour les deux sociétés secrètes sur lesquelles elle parle sans vraiment en dire beaucoup. Elles m’intriguent et je me pose énormément de questions à leurs sujets.

Je me suis donc retrouvée immergée dans un univers fascinant, très bien décrit et scrupuleusement construit. Une bonne intrigue, du suspens ou il en faut ainsi que des rebondissements tout au long de l’histoire. Du mystère et des zones d’ombres qui persistent même à la fin du roman. La plume fluide, efficace et percutante de Morgane m’ont fait lire ce roman sur à peine quelques jours, sans que je ne m’ennuie une seconde, et sans que je puisse décrocher de ma lecture. J’attends avec impatience de pouvoir m’offrir le second tome !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Philla 2017-02-08T19:14:02+01:00
Diamant

Un grand merci aux éditions Plume Blanche pour m’avoir permis de découvrir cette œuvre et pour leur confiance.

Plume Blanche est une maison d’édition que j’apprécie tout particulièrement et qui, jusqu’à présent, a su me convaincre à travers leurs différentes parutions.

J’étais vraiment impatiente de découvrir le premier tome de cette nouvelle saga et je peux vous dire que cette lecture est un véritable bijou, une pépite !

Ray Shepard est jeune homme pleins de mystères et qui est à la tête d'un groupe nommé les UCB, composé de duellistes tous aussi meilleur les uns que les autres. Même si l'un de ces but et de remporter le plus de combats et de hisser en tête du classement son équipe, il ne reste pas moins animé par une seule et unique chose : la vengeance. Et pour réussir à se venger de son frère aîné, à cause de qui il a tout perdu, il doit devenir plus fort, quitte à entraîner, contre son gré, ses amis dans une mort quasi certaine.

La première page du prologue commencée, j'ai su directement que je ne ressortirais pas indemne de ma lecture. J'ai été transpercé en plein cœur par l'écriture de Morgane Rugraff, par la facilité déconcertante avec laquelle les mots dansaient sous mes yeux. Fluide et addictive, la plume de l'auteure est vraiment entraînante et nous amène, sans aucune difficulté dans un nouveau monde.

Penngrad est un univers vraiment impressionnant. Il est d'ailleurs sensiblement identique au nôtre, avec des détails plutôt irréels. Grâce au Fluide, chaque personne est dotée d'un spectre animal avec lequel il est amené à combattre. On peut ainsi dire que l'âme se scinde en deux ; une part humaine et une autre part animale.

Comme nous sommes très vite plongé dans le vif du sujet, j'avais une certaine inquiétude quant à la complexité des informations importantes à retenir dans le lieu où nous évoluons. Mais finalement, chaque élément est introduit de la meilleure manière qui soit. On en apprend un peu plus à chaque page, nous laissant le temps d’assimiler tout ce qu'il y a à savoir. Et autant vous dire que rien n'est laissé au hasard.

Je ne saurais comment vous décrire mon ressenti. J'ai dévoré ce roman et j'ai même regretté de l'avoir lu aussi vite. Et pourtant, j'ai essayé de prendre mon temps, je vous assure. Surtout quand on sait que le second tome paraîtra que l'année prochaine.

L'histoire à ce petit côté sombre qui m'a tenu en haleine pendant 376 pages. Je ne compte même plus tous les rebondissements et toutes les découvertes que nous faisons au fur et à mesure que les pages filent entre nos doigts. Vous ne trouverez pas un seul temps mort et c'est avec peine que vous réussirez à reprendre votre souffle. Et pourtant, il le faut. Parce que lorsque vous prenez le risque de débuter ce roman, il faut vous préparer à passer par toutes les émotions possibles.

Et cette fin… Je n'ai jamais autant été frustrée par un tel cliffhanger. Je me demande encore comment je vais pouvoir survivre jusqu'en 2018 !

Les personnages sont vraiment l'un des points les plus positifs de ce roman. Ils sont tous différents, loin des clichés habituels que l'on retrouve de plus en plus, notamment dans le Young Adult. Ils ont des faiblesses, comme des défauts, avec pour chacun, des motifs personnels les poussant à agir de telle ou telle façon. Cet aspect-là les rends beaucoup plus proche de nous, lecteurs, et nous permet de les apprécier, tous, sans aucune exception.

Vous dire que je n'ai pas eu quelques petites préférences et que certains ne m'ont pas déplu serait mentir, mais j'estime que lorsqu'un personnage nous agace par sa manière d'agir, c'est qu'une part du contrat est réussit. C'est une façon de prouver qu'il dégage quelque chose et qu'il apporte, à sa façon, quelque chose à l'histoire.

Pour conclure ce premier tome de la trilogie Ray Shepard est pour moi une véritable réussite. Cette œuvre mérite sa place aux côtés des plus grands noms de la fantasy. J'ai vécu une aventure tellement palpitante que je pense en avoir encore pour quelques mois avant de m'en remettre pleinement.

Je ne peux que sincèrement vous conseiller de vous ruer en magasin pour l'acheter. Vous ne pourrez pas le regretter !

Lien vers le blog : http://aliybooks.weebly.com/fantastique---fantasy/ray-shepard

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lehonora 2017-05-06T22:17:30+02:00
Diamant

https://stephanie-bellamy.com/2017/05/06/chronique-17-ray-shepard-t1-amnesie-coup-de-coeur-2017/

Ce roman est un coup de cœur. J'ai adoré le lire, découvrir ces personnages riches et surprenants.

Morgane nous embarque dans un univers où s’emmêlent magie et vie moderne, dans un monde rempli de mystères, de violence, de rivalités, mais surtout de l’amitié, de la fidélité. Ce tome 1 nous plonge au cœur de la vie quotidienne des personnages que l’on suit tous avec beaucoup d’intérêts. On apprend à les connaître, à voir leurs faiblesses, leurs forces, leur passé. Chacun à sa personnalité propre et chacun se dévoile au fur et à mesure des pages. Certains peuvent paraître banals au début, mais par la suite, ils révèlent beaucoup de ce qu’ils sont réellement. Les personnages ont une grande profondeur, ils évoluent à leur façon et on s’attache à eux. Chacun a sa propre quête secrète ou non, qui avance lentement dans ce tome 1, mais qui prend un rythme fulgurant à la fin. Ce tome 1 n’est qu’un prologue, présentant le monde et nous préparant pour la suite, et il est merveilleusement bien monté.

Ce que j’ai beaucoup aimé est le fait de voir leurs relations ; des rivalités à la fidélité, de l’indifférence à la fierté, de la haine à l’amour. Le livre met en avant toutes ces relations, les fait évoluer. Il y a également un certain code d’honneur implicite. Tout cela est le gros point fort de « Ray Shepard ». L’autrice fait vibrer par toutes ces émotions et les liens entre les personnages ; crispation, angoisse, soulagement, tristesse. Aucun personnage ne laisse indifférent, même pas les plus secondaires comme Tiago que j’ai pris par pitié à un moment donné (quand il est chez lui dans sa cité) avec ses doutes et ses questionnements. Chaque personnage a son âme, son identité. En fait, je ne considère pas Ray comme le personnage principal, ils le sont tous à leur façon ; ensemble, ils forment le livre.

J'ai beaucoup aimé Mariah, Kaily, Ray ou encore Tiago. Je recommande ce livre. Il est une merveille.

Afficher en entier

J'ai été agreablement surprise par ce livre que j'ai achetée pour ma soeur au salon du livre il est bien écrit et je le recommande à tous ceux qui aime les livre un peut fantasy

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rosalys 2018-03-22T02:59:25+01:00
Diamant

http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/ray-shepard-tome-1-amnesie-morgane-rugraff

Dans cette chronique, je vais vous parler du premier livre que j'ai lu chez... Plume Blanche ! Dans le cadre de l'Opération SummerTime organisé par l'éditrice, les blogueurs participants recevaient en ebook les livres sélectionnés dans le catalogue. Personnellement, n'ayant pas beaucoup le temps, je me suis restreinte à un seul roman : Ray Shepard, tome 1 : Amnésie. Vous aurez donc compris que je vais de ce pas vous donner mon avis sur celui-là ! Je remercie chaleureusement Marion pour sa confiance.

« Mon nom est Ray Shepard. J’ai vingt ans. Il y a longtemps, j’avais des parents et deux frères. À présent, il ne m’en reste qu’un. Il est devenu mon but, ma quête, mon obsession. Je n’aurai de cesse de le traquer. Mon frère, si tu crois encore assez en quelque chose pour t’y raccrocher, fais-le ; car je vais te retrouver et te tuer. » Sombre et solitaire, Ray Shepard n'aspire qu’à une chose, poussé par la haine qu’il voue à son aîné : se venger. Fortifier son fluide et renforcer l’âme du tigre blanc sont devenues ses deux lignes de vie. Privé de ses souvenirs et avec pour seule compagne une vengeance inassouvie, il entraînera malgré lui ses amis vers la mort et la désolation. Tandis qu'en chacun d’eux se révèle le pouvoir d’un Héritier, les complots s’accumulent et ébranlent leurs convictions. Qui sont ces mystérieuses organisations qui semblent l’observer depuis toujours ? Entre révélations étranges et vérité dérangeante, Ray Shepard saura-t-il faire les bons choix et se frayer un chemin sur les voies de l’Alchimie ?

Tout d'abord, je trouve le scénario de cette histoire riche, mais un peu lent. En effet, la première centaine de pages pose les bases du livre. Personnellement, cela ne me rebute pas au point d'interrompre le livre, mais cela me fait avancer moins vite que d'habitude. Du coup, j'avoue avoir été légèrement découragée, jusqu'à ce que cela bouge un peu plus et que l'on comprenne vraiment l'intrigue. Oui, car au début, nous n'avons pas d'informations sur un quelconque fil conducteur ; plusieurs personnages et narrations nous sont présentés mais c'est tout. C'est en avançant que l'on découvre au fur et à mesure l'histoire. D'un côté, cela permet d'installer les bases pour que le lecteur s'attache aux personnages profonds et au fond de l'histoire complexe, de l'autre, cela permet de garder le meilleur pour la fin. Dans tous les cas, Morgane Rugraff savait où aller et nous mène en bateau avec dextérité.

Et, en plus d'avoir une intrigue en béton, l'auteure nous offre une jolie plume fluide. Munie de syntaxe agréable à lire et de mots de vocabulaire recherchés, elle nous emporte facilement dans les duels d'alchimie de ses personnages ou même dans les tréfonds de leurs émotions. Nous n'avons pas de difficulté pour imaginer ce qu'elle décrit ; tout est bien détaillé. Par ailleurs, je soulignerais que j'ai trouvé l'emploi de la troisième personne très cohérent, puisque cela nous emmène dans d'autres endroits, près d'autres protagonistes. Cela n'a fait qu'enrichir le roman. Morgane Rugraff a su nous faire rêver avec ses sceaux d'alchimie et ses spectres animaliers, par son écriture ensorcelante et son univers riche.

Même les personnages sont attachants, tous autant qu'ils sont. L'auteure nous fait comprendre que chaque intervenant a un passé complexe, unique et intéressant. Elle nous fait rencontrer des tas de personnalités différentes, ce qui donne envie d'en savoir plus. Aussi, certaines personnes sont liées à leur insu par des événements ou des gens, ce qui amène une certaine tension en plein milieu. Comme s'il n'y en avait pas assez avec les duels, les rivaux, etc... Un vrai méli-mélo d'émotions. J'ai choisi de parler de trois personnages dans cette chronique parce qu'il y en a dix fois plus, et que la chronique ferait alors tout le roman. De plus, c'est mieux de vous laisser découvrir par vous-mêmes. Je vais d'abord donner mes impressions sur... Kaily, la petite sœur du rival principal de Ray Shepard. Elle est vue et décrite comme faible, inintéressante et inutile par certains protagonistes du roman, mais personnellement je l'apprécie beaucoup. Elle est différente des autres, puisqu'elle n'aime pas trop se battre, mais nourrit une passion atypique envers autre chose. Elle est adorable et commence à se rebeller. Agacée d'être toujours comparée à son frère, elle veut enfin prendre ses marques et qu'on retienne son prénom. Je la trouve admirable dans sa façon de vouloir s'améliorer sans cesse. Ensuite, j'aimerais en venir à... Mariah. Un autre personnage féminin très intéressant. Solitaire, froide et fort mature, elle est très amie avec Ray, mais a toujours refusé d'entrer dans son groupe de duellistes (les UCB). Souvent en retrait, Mariah s'entraîne beaucoup avec son spectre en forme de lynx. Elle n'apprécie pas énormément Kaily au vue de son nom de famille. Au départ, je ne l'appréciais pas beaucoup mais en lisant le roman, il s'est avéré que Mariah est devenue mon personnage préféré ! Elle a une histoire très intéressante, que l'on découvre peu à peu... Puis, les lynx, c'est la vie. Pour terminer, j'en viens à... Ray Shepard. Évidemment. Je n'allais pas le laisser de côté alors que le roman porte son nom. Bref ! Il s'agit ici d'un personnage très mystérieux, puisqu'au début, même lui a oublié son propre passé. Avant que l'on ne le découvre en même temps que lui, c'est un jeune homme qui se montre très flou. Pour moi, il est beaucoup trop distant et glacial, mais quand on sait ce qu'il a vécu et comment il ressent les choses, on arrive à le comprendre. Il est complexe, difficile à cerner. Je comprends que l'auteure fasse plusieurs tomes sur ce garçon. J'ai hâte de lire la suite, pour voir comment il va évoluer. Je trouve cela dommage qu'il nourrisse une pareille envie de vengeance, néanmoins cela rend ce protagoniste davantage intéressant. Dans tous les cas, ce que l'on ne peut pas reprocher à Morgane Rugraff, c'est le manque de crédibilité de ses personnages, parce qu'elle en présente un bon paquet, et ils sont tous approfondis !

La fin du livre est juste what the fuck ! Je ne m'attendais pas à ce que l'auteure termine son bouquin de cette façon. En pleine action, en plein suspense, en pleine conversation... Boom. Finito. Je vous avoue qu'en le refermant, j'ai relu deux fois la fin, parce que je n'en croyais pas mes yeux. Un final qui donne l'eau à la bouche, donnant envie de découvrir le deuxième tome avec impatience. J'ai hâte de le lire ; on reste sur un total flou quant à l'avenir de certains protagonistes, on se demande ce que va penser untel, ce que va faire un autre... Que de questions, si peu de réponses ! Aussi, en arrivant à la fin du livre, Morgane Rugraff m'a limite fait pleurer. J'étais très fâchée sur elle ! On voit que c'est une auteure qui n'a pas froid aux yeux.

Grosso modo, Ray Shepard promet d'être une belle saga, si la suite s'avère aussi bonne que ce premier tome. L'intrigue cohérente nous emporte avec une facilité déconcertante, l'écriture est bien menée et chacun des personnages nous donne envie d'en savoir plus. Les détails ne sont jamais de trop, malgré la lenteur du début du récit. Cette lecture frôle le coup de cœur, et j'espère que l'auteure se lancera dans d'autres histoires, car pour écrire de telles aventure, c'est qu'elle a forcément utilisé un sceau alchimique puissant... Ou qu'elle a énormément de talent.

Afficher en entier

http://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2017/11/ray-shepard-tome-1-morgane-rugraff.html

J'ai été assez surprise par l'univers très sombre que nous propose l'auteure ! Cela ne ressemble en rien à ce que j'ai pu lire jusqu'ici et pourtant dieu seul sait le nombre de livres que j'ai pu lire jusqu'à aujourd'hui ! En effet, je l'ai trouvé très original et bien construit, bien que les 100 premières pages m'aient paru longues du fait de sa complexité notamment avec ses histoires de fluides liés à l'âme de chacun, qui se manifestent par un spectre animal. Ce n'est pas facile à saisir car rien ne nous permet de nous raccrocher à quoi que ce soit de connu (si, peut être A la croisée des mondes de Philip Pullman où une partie de l'âme est également sous forme animale appelée Daemon) ! Certes, on sent que c'est un tome introductif où les masques ne tombent qu'à la fin, laissant présager une suite plus explosive. Cependant, ce n'est pas plus mal car il y a beaucoup d'éléments à emmagasiner !

Côté personnages, j'avoue que ce n'était pas gagné non plus ! En effet, eux aussi sont tout aussi sombres que l'univers !

Ray Shepard est le personnage central de cette saga. Je le définirais comme un anti-héro ! C'est un duelliste dont la réputation le précède, entraînant les UCB, une équipe de duellistes talentueux. Il est froid et ne montre jamais ce qu'il pense ! Bref, le genre de personnage que je n'apprécie pas en tant général ! Pourtant, il faut aller chercher derrière les apparences pour découvrir ses motivations et ce qui le fait avancer jour après jour ! Je crois que je n'ai jamais suivis un personnage aussi torturé ! Il est très mature pour son âge. D'ailleurs, je me suis demandée à plusieurs reprises où étaient les adultes car hormis quelques exceptions près, on ne suit que des adolescents !

Maria est un personnage que je n'ai pas tout de suite apprécié car elle est très charismatique mais pas très abordable, d'autant plus qu'elle déteste qu'on se mêle de ses affaires. Cependant, on ne peut s'empêcher de s'attacher à elle car elle a un passé tout aussi violent que celui de Ray et c'est ce qui me semble-t-il les a rapproché. De plus, on se prend au jeu en suivant son point de vue. En effet, elle prend des décisions qui l'amènent vers l'inéluctable alors qu'on voudrait qu'elle agisse autrement pour son bien !

Nous avons également un troisième point de vue, celui de Kaily, la sœur de Jack, chef d'une bande rivale des UCB. Ces deux-là, ainsi que Matt sont les plus "humains" de ce premier opus et cela amène une bouffée d'air frais à l'intrigue ! Certes, Kaily a failli me rendre dingue avec son obsession pour Ray, mais au-de-là de cela, j'ai apprécié son évolution ! En effet, alors que c'était une jeune femme fragile voire naïve, au début, Ray va l'aider à prendre confiance en elle et peu à peu, elle va surmonter sa timidité pour démontrer une force qu'elle ne soupçonnait pas !

Pour conclure, si les premières pages m'ont laissé perplexes quant au but recherché par l'auteur, mes réticences se sont vite évanouies avec des personnages aussi mystérieux les uns que les autres, qui ont su tout de même me toucher malgré le contexte sombre, qui mêle alchimie et quête de pouvoir ! Désormais, je ne languis qu'une chose : découvrir ce que nous réserve l'auteure avec le tome 2 !

Afficher en entier
Argent

Le livre met du temps à se mettre en place et tout se joue à la fin. En finissant le livre, j'ai eu l'impression de m'être fait roulée. Le texte aurait gagné en rythme avec des passages en moins.

Les personnages m'ont pas mal agacée. La plupart du temps, ils ressemblaient plus à des ados stéréotypés des romances, ce à quoi je ne m'attendais pas.

Trop d'histoires d'amour. Là, c'était juste barbant, à n'en plus finir.

Sinon l'univers est intéressant, je me suis demandée plusieurs fois quel forme aurait eu mon spectre dans ce monde. J'ai déjà quelques théories sur la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tiphs 2017-04-22T23:15:58+02:00
Or

Un univers de fou furieux, un héros charismatique et une plume délicieusement addictive font de Ray Shepard un vrai page turner. Je recommande à absolument tout le monde !

Afficher en entier
Pas apprécié

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

-----------------------------------------------------------

--- Un synopsis bien trop succinct ---

Après de nombreuses hésitations, j’ai fini par craquer pour le premier tome de la saga Ray Shepard à Mon’s Livre 2018. Pourquoi si longtemps après sa date de sortie ? Eh bien, en vérité, j’ai eu la chance de discuter avec l’auteure qui m’a gentiment présenté son histoire et a ensuite dédicacé mon exemplaire.

Mais parce que le synopsis n’en révèle que très peu sur l’intrigue – c’est même un euphémisme, si vous voulez mon avis -, je vais essayer de vous expliquer les débuts de cette trilogie, avec mes mots.

Dans l’univers de Morgane Rugraff, chacun d’entre nous possède une âme qui prend l’apparence d’un animal, non pas de façon solide, mais plutôt sous forme de fluide. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on appelle cela un spectre. La pratique populaire veut donc que l’on apprenne à se battre pour remporter des duels de spectres – oui, un peu comme dans Pokemon. À ceci vient s’ajouter l’utilisation de l’alchimie, une magie qui repose sur l’utilisation d’incantations aux effets divers.

Chaque année, un grand tournoi est organisé dans la ville où vivent Ray et ses proches. Or, ceux-ci ont bien l’intention d’y participer ! Mais qui est Ray Shepard ? Selon moi, il est important de connaître trois choses à son sujet :

1. Il excelle dans l’art des combats de spectres ;

2. Son passé lui apparaît très flou, ce qui explique le titre du premier volet ;

3. Il ne désire qu’une seule chose : se venger de son frère, car ce dernier aurait commis un acte ignoble que je passerai sous silence.

Bref, présentée comme ça, l’histoire me semblait extrêmement prometteuse !

--- Au coeur de l’imaginaire de Morgane Rugraff ---

Lorsque j’ai ouvert Amnésie pour la première fois, il était tard et j’avais simplement envie de lire quelques pages avant de m’endormir. Je suis alors tombée sur un préambule décrivant le monde dans lequel je m’apprêtais à entrer. Et ce passage a tant attisé ma curiosité que j’étais persuadée d’aimer la suite.

Malheureusement, ma lecture ne s’est pas déroulée sans heurts, même si j’admets volontiers que l’univers est original, fouillé et prenant !

--- Premier frein : une plume maladroite ---

Mes mots vont sûrement vous sembler durs, mais pour être honnête avec vous, je n’ai pas apprécié l’écriture de Morgane Rugraff. En fait, le rendu m’a paru très amateur, très brouillon.

Pour ne rien arranger, j’ai même trouvé que l’auteure en faisait des tonnes ; elle revient sans cesse aux regards que se lancent ses personnages, se perd dans des passages inutiles où ses héros contemplent le ciel en s’interrogeant sur leur avenir. C’est ce genre de lieux communs qui, selon moi, nuisent à l’identité propre d’un roman.

Bien entendu, mon ressenti est totalement subjectif. D’autres lecteurs ont d’ailleurs apprécié cette trilogie, et tant mieux !

--- Deuxième frein : des personnages stéréotypés ---

Sincèrement, ils m’ont carrément tapé sur les nerfs. Tous les clichés du young adult sont en effet réunis dans cette saga :

1. Ray, le badboy ténébreux qui n’est pas très bavard, mais dont l’attitude supérieure en dit suffisamment long sur ses performances au combat ;

2. Jack, son rival qui, malgré ses efforts, ne lui arrive pas à la cheville, ce qui le frustre énormément ;

3. Kaily, la fille naïve et pleurnicharde qui n’a pu résister au charme dévastateur de Ray et qui, pour couronner le tout, se trouve être la petite soeur de Jack ;

4. Mariah, la belle solitaire dont les aspirations restent secrètes et que toutes les filles envient pour sa beauté.

Autant vous dire que j’ai déchanté en découvrant de tels stéréotypes, stéréotypes qui se confirment jusqu’à la dernière page. Or, c’est justement ce qui les a rendus si prévisibles et ce qui m’a permis de deviner, à l’avance, leurs pensées et leurs actes. De plus, ceux-ci sont souvent excessifs, comme si leurs émotions étaient exacerbées.

Bref, vous l’aurez compris, j’aurais apprécié davantage de subtilité dans la construction de ces personnages.

--- Troisième frein : une intrigue sans bases solides ---

J’aurais certainement pu faire l’impasse sur la plume maladroite et les personnages clichés si seulement le scénario s’était révélé à la hauteur. Mais, en vérité, l’intrigue tourne littéralement en rond, débordant de scènes superflues, de pensées parasites, de combats répétitifs et confus.

À mon sens, on pourrait aisément supprimer un tiers du livre. Cette impression de longueurs m’a d’ailleurs été confirmée par une anecdote de l’éditrice ; elle m’a confié que la première version d’Amnésie était beaucoup plus courte. Et malheureusement, je n’entrevois pas vraiment la valeur ajoutée dans la version finale. Car, si le nombre de pages est conséquent, les révélations, elles, sont données au compte-gouttes. À la fin, on en sait toujours aussi peu sur les intentions de Ray…

--- En conclusion : une note pas si mauvaise ? ---

Même si ma lecture s’est révélée longue et pénible, je reconnais le potentiel de cette saga. Cependant, j’avais beau entrapercevoir ce que d’autres lecteurs ont tant aimé dans cette histoire, je ne parvenais pas à faire fi des défauts qui me sautaient aux yeux.

L’éditrice m’a pourtant assuré que la suite était meilleure. J’hésite donc à poursuivre la trilogie, par simple curiosité. Mais ce qui est sûr, c’est que ça ne sera pas dans les semaines à venir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lulu2010 2018-01-23T15:05:36+01:00
Argent

J'ai choisi cette lecture en fonction des commentaires. Cependant je ne suis pas renversée par cette histoire et voici pourquoi : 1 - l'écriture et les mots redondants utilisés m'ont lassé. C'est une écriture très peu développée. 2 - la mise en place dure exactement 350 pages. ça commence à bouger après pour enfin devenir intéressant. Les 100 dernières étaient les meilleures. C'était donc un peu trop long. Le scénarios a donc perdu des plumes. Par contre pour la créativité c'est tout de même assez bien malgré le fait que cela rappelle la série de Philip Pulman "la croisée des mondes". Malgré tout je me suis procurée la suite...alors...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode