Livres
515 688
Membres
529 448

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Le premier tome (que j’avais lu initialement à sa sortie) avait été un méga coup de coeur de part son univers, ses personnages et la plume plus que magique de son autrice.

Ce premier tome, nous plonge dans un univers où les humains ont une petite particularité vu que leur âme est scindé en deux, et à l'âge d’environ 10, grâce au fluide et à l’alchimie ils peuvent faire apparaître un spectre de forme animal (il en fallait pas beaucoup plus pour m'accrocher, ah si un tigre blanc hihi)

Tout au long de ce premier tome, l'autrice va nous faire découvrir son univers bien particulier, tellement magique avec son alchimie, ses combats mais bien sur aussi toute sa part d’ombre. on va donc petit à petit découvrir les personnages, leur caractère, leur mystère et leur secret. Enfin pour Ray s’est un peu plus compliqué car il a perdu la mémoire alors il se sait pas trop pourquoi il a tant de haine à part ce qu’il a pu apprendre d’autres personnes.

C’est un tome addictif, mystérieux et surtout qui pose les base d’une histoire qui donne envie en savoir d’avantages. Leur monde n’est pas que du bonheur, l’alchimie peut monter à la tête de certains et ça fait peur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ophelya 2020-03-26T18:27:25+01:00
Or

Quel univers riche et passionnant j'ai découvert! La plume de Morgane est totalement addictive et on se laisse très vite embarquer dans son monde. C'est fluide, complexe et hyper bien travaillé.

C'est l'histoire de Ray Shepard, un jeune homme amnésique, poussé par la vengeance, une haine tournée vers son frère aîné, poursuivi par un passé dont il n'a à peine connaissance.

Ray est sombre, charismatique et est surtout un loup solitaire; malgré le fait qu'il soit entouré d'une bande d'amis aux caractères bien différents et qui forment son équipe de duellistes: les UCB.

Parce que l'univers de Penngrad est fait d'urban fantasy, de mystères, d'êtres étonnants comme les spectres animaliers (l'âme d'une personne se scindant en deux, l'une humaine, l'autre animale pour pouvoir combattre) et de duels.

Et Ray cherche à devenir plus fort, toujours plus fort pour assouvir sa vengeance, entraînant, malgré lui?, ses amis vers la douleur et la mort.

J'ai adoré ce personnage profond, écorché et un peu sombre. On se laisse totalement happer par l'univers et l'histoire, je n'ai pas réussi à lâcher le bouquin après l'avoir ouvert! Et ce que je peux dire c'est que Morgane est une AuteurSadiqueQuiMériteraitQu'onLuiTireLesOreilles de nous laisser avec une telle fin! Hâte d'avoir le tome 2 <3

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Avalon 2019-07-23T20:21:21+02:00
Lu aussi

Peu convaincant.

Le résumé donnait envie et la couverture est superbe mais l'ensemble est très décevant.

Déjà le style de l'auteure laisse à désirer. Je me suis demandée plusieurs fois si c'était son premier roman car j'ai trouvé sa façon d'écrire très immature, confuse et brouillonne.

Quant à l'intrigue, j'ai trouvé qu'elle tournait en rond pour finalement peu de révélation. Le roman aurait pu être raccourci d'au moins 100 pages. Il aurait fallu effacer les répétitions de scènes tels que les combats, les pensées des personnages, et ça aurait été plus agréable à lire.

Afficher en entier
Pas apprécié

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

-----------------------------------------------------------

--- Un synopsis bien trop succinct ---

Après de nombreuses hésitations, j’ai fini par craquer pour le premier tome de la saga Ray Shepard à Mon’s Livre 2018. Pourquoi si longtemps après sa date de sortie ? Eh bien, en vérité, j’ai eu la chance de discuter avec l’auteure qui m’a gentiment présenté son histoire et a ensuite dédicacé mon exemplaire.

Mais parce que le synopsis n’en révèle que très peu sur l’intrigue – c’est même un euphémisme, si vous voulez mon avis -, je vais essayer de vous expliquer les débuts de cette trilogie, avec mes mots.

Dans l’univers de Morgane Rugraff, chacun d’entre nous possède une âme qui prend l’apparence d’un animal, non pas de façon solide, mais plutôt sous forme de fluide. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on appelle cela un spectre. La pratique populaire veut donc que l’on apprenne à se battre pour remporter des duels de spectres – oui, un peu comme dans Pokemon. À ceci vient s’ajouter l’utilisation de l’alchimie, une magie qui repose sur l’utilisation d’incantations aux effets divers.

Chaque année, un grand tournoi est organisé dans la ville où vivent Ray et ses proches. Or, ceux-ci ont bien l’intention d’y participer ! Mais qui est Ray Shepard ? Selon moi, il est important de connaître trois choses à son sujet :

1. Il excelle dans l’art des combats de spectres ;

2. Son passé lui apparaît très flou, ce qui explique le titre du premier volet ;

3. Il ne désire qu’une seule chose : se venger de son frère, car ce dernier aurait commis un acte ignoble que je passerai sous silence.

Bref, présentée comme ça, l’histoire me semblait extrêmement prometteuse !

--- Au coeur de l’imaginaire de Morgane Rugraff ---

Lorsque j’ai ouvert Amnésie pour la première fois, il était tard et j’avais simplement envie de lire quelques pages avant de m’endormir. Je suis alors tombée sur un préambule décrivant le monde dans lequel je m’apprêtais à entrer. Et ce passage a tant attisé ma curiosité que j’étais persuadée d’aimer la suite.

Malheureusement, ma lecture ne s’est pas déroulée sans heurts, même si j’admets volontiers que l’univers est original, fouillé et prenant !

--- Premier frein : une plume maladroite ---

Mes mots vont sûrement vous sembler durs, mais pour être honnête avec vous, je n’ai pas apprécié l’écriture de Morgane Rugraff. En fait, le rendu m’a paru très amateur, très brouillon.

Pour ne rien arranger, j’ai même trouvé que l’auteure en faisait des tonnes ; elle revient sans cesse aux regards que se lancent ses personnages, se perd dans des passages inutiles où ses héros contemplent le ciel en s’interrogeant sur leur avenir. C’est ce genre de lieux communs qui, selon moi, nuisent à l’identité propre d’un roman.

Bien entendu, mon ressenti est totalement subjectif. D’autres lecteurs ont d’ailleurs apprécié cette trilogie, et tant mieux !

--- Deuxième frein : des personnages stéréotypés ---

Sincèrement, ils m’ont carrément tapé sur les nerfs. Tous les clichés du young adult sont en effet réunis dans cette saga :

1. Ray, le badboy ténébreux qui n’est pas très bavard, mais dont l’attitude supérieure en dit suffisamment long sur ses performances au combat ;

2. Jack, son rival qui, malgré ses efforts, ne lui arrive pas à la cheville, ce qui le frustre énormément ;

3. Kaily, la fille naïve et pleurnicharde qui n’a pu résister au charme dévastateur de Ray et qui, pour couronner le tout, se trouve être la petite soeur de Jack ;

4. Mariah, la belle solitaire dont les aspirations restent secrètes et que toutes les filles envient pour sa beauté.

Autant vous dire que j’ai déchanté en découvrant de tels stéréotypes, stéréotypes qui se confirment jusqu’à la dernière page. Or, c’est justement ce qui les a rendus si prévisibles et ce qui m’a permis de deviner, à l’avance, leurs pensées et leurs actes. De plus, ceux-ci sont souvent excessifs, comme si leurs émotions étaient exacerbées.

Bref, vous l’aurez compris, j’aurais apprécié davantage de subtilité dans la construction de ces personnages.

--- Troisième frein : une intrigue sans bases solides ---

J’aurais certainement pu faire l’impasse sur la plume maladroite et les personnages clichés si seulement le scénario s’était révélé à la hauteur. Mais, en vérité, l’intrigue tourne littéralement en rond, débordant de scènes superflues, de pensées parasites, de combats répétitifs et confus.

À mon sens, on pourrait aisément supprimer un tiers du livre. Cette impression de longueurs m’a d’ailleurs été confirmée par une anecdote de l’éditrice ; elle m’a confié que la première version d’Amnésie était beaucoup plus courte. Et malheureusement, je n’entrevois pas vraiment la valeur ajoutée dans la version finale. Car, si le nombre de pages est conséquent, les révélations, elles, sont données au compte-gouttes. À la fin, on en sait toujours aussi peu sur les intentions de Ray…

--- En conclusion : une note pas si mauvaise ? ---

Même si ma lecture s’est révélée longue et pénible, je reconnais le potentiel de cette saga. Cependant, j’avais beau entrapercevoir ce que d’autres lecteurs ont tant aimé dans cette histoire, je ne parvenais pas à faire fi des défauts qui me sautaient aux yeux.

L’éditrice m’a pourtant assuré que la suite était meilleure. J’hésite donc à poursuivre la trilogie, par simple curiosité. Mais ce qui est sûr, c’est que ça ne sera pas dans les semaines à venir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par so_26 2018-10-01T08:46:51+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé l'univers, les personnages, l'histoire en elle même.

Ray est un personnage puissant, torturé, intelligent et charismatique, il est amnésique et ne se rappelle pas de son passé, seul des brides de souvenirs hantent son sommeil (j'ai adoré son tigre blanc). Son passé finira par remonter à la surface. Ray est le leader des UCB un groupe de duelliste renommé grâce à lui. Son équipe est constitué de différents personnages. J'ai beaucoup aimé Matt qui est un super pote pour Ray et bien plus pour d'autres. Mariah est un personnage fort, déterminé et mystérieux. Kaylie ne fait pas partie des UCB est pourtant elle évoluera grandement à leur côté. Plusieurs menaces planent autour de nos héros, qui croire en qui avoir confiance, une question persiste à la fin du tome Ray à t'il fait le bon choix. La fin est bourrée d'actions, de révélations, de combat, de depart. Bref un bon tome un peu long au début le temps que les bases soient posées puis tout va très vite et on a qu'une envie dès la dernière page tournée, lire la suite

Afficher en entier
Argent

https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2018/09/ray-shepard-tome-1-amnesie-de-morgane.html

Ce roman est costaud à lire. On a des informations tout le temps. On suit Ray Shepard, un jeune homme très particulier avec une aura très mystérieuse. Il n'a plus aucun souvenir de son passé et cherche par le biais de l'alchimie à s'en souvenir. Il est le leader des UCB, un groupe de duellistes.

Au fil de l'histoire, on découvre d'autres personnages notamment Jack et Kaylie qui font partie d'un groupe de duelliste opposé aux UCB. Jack et Ray semblent se détester mais on ne sait pas pourquoi. Kaylie est profondément amoureuse de Ray. Bien que son personnage évolue beaucoup, certains aspects d'elle m'ont un peu agacé. Heureusement qu'elle a cette volonté d'être plus forte. Concernant Mariah, elle est beaucoup plus complexe qu'il n'y parait et surtout on comprend mieux son amitié avec Ray au vu de son passé. Mathieu, le meilleur ami de Ray, est peut-être le plus proche de Ray et pourtant il se sent parfois très loin de lui.

Pour en revenir à Ray, on le sent en lute permanente, en colère et sur le point d'exploser. En public, il se montre toujours froid et distant. Pourtant, on le sent toujours à la limite de se laisser aller. Il se maîtrise sans cesse. Des rumeurs le concernant circulent surtout en rapport avec le directeur de l'école qui le convoque sans cesse.

L'intrigue est extrêmement bien travaillé. On ne sait pas qui est du bon côté et qui ne l'est pas. On n'a une réponse pour d'autres questions. Des forces en présences cherchent à approcher Ray mais dans quel but? On ne sait pas vraiment. Tout est que tous ont un but. L'une de ces forces a ma préférences quand bien même ils flirtent avec les limites mais ils ont plus d'humanité.

En bref, si vous aimez les intrigues complexes avec un personnage centrale pas facile à cerner et surprenant, n'hésitez pas à le lire. Personnellement, je me laisserai tenter par la suite.

Afficher en entier
Or

https://egideofbooks.blogspot.com/2018/08/83-ray-shepard-tome-1-amnesie.html

Ce roman trainé dans ma PAL depuis un long moment, depuis sa sortie même. Quelle déception de ne pas l’avoir sorti de ma PAL avant ! J’ai été stupide. Malgré tout quelques hic m’ont un peu dérangé.

L’histoire est prenante à souhait, on n’arrive pas à lâcher le roman tellement l’intrigue et le dénouement nous obsèdent. Malgré le sceau qui gâche un peu les débuts de chapitres et qu’on est parfois obligé de déchiffré à travers mais cela n’est qu’un détail. J’ai trouvé que ce tome est vraiment intéressant à découvrir, notamment pour la psychologie du personnage de Ray sheppard, où l’auteur l’a bien travaillé.

Mais le gros hic que j’ai trouvé est la similarité entre Ray et Sasuke Uchiha du manga Naruto. Le gros hic qui m’a dérangé. Il à peu près la même attitude, la même relation avec ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Root 2018-07-28T15:15:48+02:00
Pas apprécié

Déjà lassée à l’idée de retrouver le schéma classique une élite – des opprimés – une lutte à la vie à la mort, et blablabla, les retours de lecture que j’ai pu croiser n’ont pas suffi à m’ôter mes craintes. Craintes rapidement confirmées, je le regrette. Et j’ai pour mission de vous dire pourquoi, puisque j’ai lu ce roman dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus.

Quand, sur une première page, je trouve « confrérie secrète », « caste » et « milice », je sens que je vais passer un mauvais moment. Je me répète peut-être, mais le fantastique (fantasy, SF, toutes ses variantes) pullule sur les étals. Le genre permet d’inventer tellement de choses, pourquoi se cantonner à ce qui a déjà été fait ? Le risque de proposer de la nouveauté ne me semble pas pire que celui de servir du réchauffé.

Continuons.

Ray et ses amis possèdent un « spectre », une moitié d’âme animale, qu’ils doivent apprendre à maîtriser. Ray, « lui qui était si sombre », est accompagné de l’âme du « Tigre blanc, et cela le rendait tellement complexe aux yeux des autres »… L’auteur* est-il vraiment obligé de l’écrire noir sur blanc, plutôt que de le suggérer ? J’ai l’impression de lire les notes derrière la création du personnage. Les personnages… Ils sont nombreux. Trop. Et doubles avec ça : chacun son spectre, n’est-ce pas. Je les ai trouvés trop naïfs pour être attachants, et le « on est super félins-mystérieux derrière notre air torturé », ça n’a pas pris. Au milieu des dialogues mièvres (Kaily est insupportable) et des scènes d’action toutes convenues, j’ai parfois perdu le fil et j’en ai oublié le but premier de Ray. Je suis arrivée au dernier chapitre assommée, et aussi amnésique que le héros. Qu’ai-je à retenir de Ray Shepard ? L’ensemble, trop linéaire, manque de maturité. Peut-être les personnages évolueront-ils au fil de la saga (le tome 2 est déjà disponible), mais me concernant, ça s’arrête là.

Julie (Ju lit les Mots, je suis une fidèle, abonnez-vous) a souligné le problème et ce doit être dit : l’auteur écrit plutôt bien si on aime ce style, et son roman méritait une correction soigneuse. Là, c’est à l’éditeur qu’il faut s’en prendre. J’ai fait un copier-coller du résumé tel qu’on le trouve sur les plateformes de vente. Pas plus de commentaires.

* Je suis et resterai de ceux qui ne féminisent pas.

Afficher en entier
Bronze

Si votre cœur est animé par la vengeance, que devient votre âme ?

« Mon frère, si tu crois encore assez en quelque chose pour t’y raccrocher, fais-le ; car je vais te retrouver et te tuer. »

Laissez-vous emporter par ce premier opus des aventures fantastiques de Ray Shepard ! j’avoue que je n’étais pas très emballée par cette lecture, le genre? Yong Adulte, n’étant pas celui que j’affectionne particulièrement. Pour autant, sortir de sa zone de confort, est parfois bénéfique et ici, j’ai été agréablement surprise.

La plume de l’auteur est travaillée, même si on déplore plusieurs coquilles, avec parfois des mots manquants… Je mets plus cet aspect sur le travail de la maison d’édition… Et je dois dire que c’est assez déplaisant, pour ne pas donner envie d’acheter la version papier, alors même que l’objet livre en lui-même, donne très envie de le posséder, grâce à cette belle couverture.

Passé ce coup de gueule sur la ME, je vais m’attarder sur Ray Shepard… Même s’il ne révolutionne pas le genre, je dois dire que j’ai passé un excellent moment à découvrir l’univers que l’auteur a mis en place. Même si on se rapproche beaucoup de « la croisée des mondes » de Philip Pullman avec l’idée du double animal de l’homme… J’avais vraiment peur que l’auteur ne s’affranchisse pas de l’idée identique.

Dès le second chapitre, on entre dans le vif de l’intrigue et là l’auteur arrive a créer son propre univers avec des personnages bien travaillés.

Ray Shepard : meurtri par la vie et la perte de sa famille assassinée. Son spectre, Aerön un tigre blanc.

Mariah Alevann : un passé tout aussi tragique. Semeuse d’éclairs. Son spectre Luthéus, un lynx argenté

Matt : meilleur ami de Ray. Son spectre Taek, un ocelot

Tyler Hatwood : demi-frère de Matt. Son spectre Urcane, un léopard

Kaily Black : sœur de Jack. Son spectre Athénestia, une panthère noire

Jack Black : ennemi juré de Ray. Son spectre Stax un puma

Jim Hayden : a pour maître Damon Black. Son spectre Sherbane, un léopard

Tiago Falk : Eclaireur de la Guilde des Ombres. Son spectre, Tarot, un aigle

Sloane : duelliste des UCB. Son spectre, Vesta, un oiseau de proie

Evans et Brian : duellistes des UCB. Leurs spectres un guépard et un serval.

Jay et Tom : jumeaux, duellistes des UCB. Leurs spectres, Tshâd et Arion, des chats sauvages

Kévin : duelliste des UCB. Son spectre, un singe

Adam : ami de Jack. Son spectre un loup

Damon Black : le père de Jack et Kaily, avide de pouvoir. Possède un spectre, moitié lion, moitié oiseau.

Léane Raven : traqueuse de fluide

Kiba : duelliste et leader des Ice Dogs. Son spectre, un loup blanc

Ryo Shepard : frère de Ray et disciple des Gouttes pourpres

Brewen Alevann : frère de Mariah et disciple des Gouttes pourpres,

Même si on se perd au début entre les différents noms à retenir et surtout ceux de leur double « animal ». Ce double, dont la construction est aussi travaillée et visuelle. Il n’est facile de décrire cet univers que l’auteur construit avec brio. Des combats, des entrainements, jusqu’à la consécration par un tournoi entre duellistes…

Au fil de l’intrigue, certains personnages évoluent plus que d’autres et même si une romance est présente avec un triangle amoureux crédible, pour une fois ce n’est pas une romance niaise, mais bien un amour torturé et surtout l’auteur fait comprendre, que « l’amour ne sauve pas de tout » ! Ouf enfin un truc plausible dans le genre ! Non mais sérieusement, il faut arrêter de croire que le prince charmant va venir sur son blanc destrier et te sauver de ta noirceur… Il n’y a qu’une personne qui peut te sauver… TOI… Et même si Ray Shepard est charismatique, il est l’emblème même du gars qui décide d’affronter sa noirceur et de l’assumer… Il a une bonne raison en même temps… Chaque personnage est construit sur un modèle unique, lui conférant une personnalité propre.

Même si, à la fin du premier tome, beaucoup de question subsistent, il n’en reste pas moins que l’auteur construit un univers avec ses propres règles, avec une plume très visuelle et bien scénarisée. Le final, donne envie de lire la suite et c’est bien là tout le talent de l’auteur d’accrocher son lecteur par une plume et une intrigue addictive.

Afficher en entier
Or

J'ai adoré et le recommande chaudement aux fans de fantaisy qui aime les séries.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode