Livres
454 825
Membres
403 532

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Kyhael 2014-03-12T19:33:14+01:00

Qu’avait-il de plus que les autres. Sa beauté étrange et froide. Son regard vert et pénétrant. Au fond d’elle-même, elle détestait ses airs supérieurs tout comme sa façon d’être. Et pourtant comme les autres, elle l’admirait en secret. Plus d’une fois elle s’était demandé comment un être aussi solitaire que lui pouvait être à la tête de l’une des plus brillante équipe de la ville. Et puis en l’observant, elle avait cru déceler une réponse au fil du temps. Ray Shepard ne se bat-tait en réalité que pour lui. Les duellistes qui l’entouraient, ceux avec qui il passait ses journées ne lui servaient en fait que d’entrainements.

De nombreuses fois elle l’avait entendu parler à ses équipiers de manière si sèche qu’elle se serait écroulée en pleurs si elle avait été à leur place. Il n’hésitait jamais à les réprimander, à les pousser toujours plus loin, s’entrainant à travers eux. Et pourtant, aucun d’eux ne s’était jamais élevé contre lui.

Force et persévérance. Voilà les deux maîtres mots qui semblaient régir sa vie. La maitrise de son spectre était totale et exceptionnelle. Ensemble, ils ne formaient qu’un. La symbiose par-faite de l’homme et de son âme.

Et pourtant si en cet instant la jeune fille avait eu conscience des doutes qui rongeaient le té-nébreux concernant son spectre et la défaillance de son âme, elle se serait certainement dé-tournée en courant.

D’où elle se trouvait, elle ne distinguait pas son visage mais la façon dont il baissait la tête, fixant obstinément le sol, lui prouvait qu’il était en pleine réflexion. Machinalement il enrou-lait et déroulait une chaine autour de ses doigts et Kaily se demanda quelles étaient ses pen-sées. Le vent s’engouffra dans ses cheveux ébène, dévoilant ainsi son profil et elle sentit son cœur s’emballer violement. Elle aurait pu le regarder ainsi pendant des heures sans tenir compte de la morsure du froid mais sans qu’elle ne s’y attende, Ray releva la tête. Durant quelques secondes il se contenta de fixer la surface immobile du canal dans le jour déclinant et se redressa.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode