Livres
436 594
Membres
362 164

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Re:Zero - Re:vivre dans un autre monde à partir de zéro, Tome 1



Description ajoutée par PiieRRe 2017-07-04T19:14:50+02:00

Résumé

En rentrant de la supérette, Subaru Natsuki est soudain transporté dans un autre monde. Pourtant, aucun invocateur ne l'attend, et le danger accule déjà le jeune homme sous la forme de brigands. Par chance, il est sauvé par une magnifique et mystérieuse jeune femme aux cheveux argentés et son esprit félin. Sous prétexte de rembourser sa dette, Subaru l'assiste dans la recherche d'un objet qui lui a été dérobé. Mais alors qu'ils trouvent enfin une piste, Subaru et sa compagne sont attaqués par surprise et perdent la vie. Du moins, c'est ce que pensait le jeune homme jusqu'à ce qu'il rouvre les yeux à l'endroit même où il avait été invoqué.

Afficher en entier

Classement en biblio - 51 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Midine 2017-09-19T13:48:09+02:00

Sa compréhension d’otaku moderne gorgé de séries animées et de jeux vidéo permettait à Subaru d’engager naturellement la conversation sur un sujet lié aux esprits. Comme quoi, la dépravation nationale pouvait se montrer utile.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Rosalys 2018-03-22T02:55:27+01:00
Diamant

http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/rezero-tome-1-revivre-dans-un-autre-monde-a-partir-de-zero-tappei-nagatsuki-et-shinichirou-otsuka

Mi-juin, j'ai reçu un livre surprise de la part de Ofelbe Éditions appelé Re:Zero. Je précise bien qu'il s'agit du Light Novel, pas le manga. Je me rendais à Liège pour la visite de mon kot (habitation universitaire) pour l'année à venir et pouf, un colis inattendu. Le résumé m'intriguait beaucoup dans la voiture alors je n'ai pas hésité une seule seconde avant de le démarrer, laissant ma lecture Les Els de côté le temps d'une lecture. Ensuite, avec les examens, j'ai dû mettre le livre en pause. La reprise était fulgurante, je n'en ai d'ailleurs fait que deux bouchées. Ce Light-Novel est un pur délice ! Je remercie les éditions Ofelbe pour leur confiance.

Subaru Natsuki a été invoqué dans un monde de Fantasy atypique et, quand il meurt, il reprend toute l'histoire à zéro. Durant son aventure, il fait la connaissance d'une demoiselle aux cheveux d'argent qui cherche après son insigne, volé par une jeune fille défavorisée. À chaque fois que cela tourne mal et que Subaru perd la vie, il retourne au point de départ. Il va alors tenter de réussir afin de protéger son entourage d'un destin tragique.

Le scénario est répétitif à cause des réanimations de Subaru, mais il n'en reste pas moins intéressant à découvrir. En effet, l'histoire est progressive. Il faut du temps au personnage principal pour comprendre ce qu'il se passe, d'autant plus qu'il est le seul à se souvenir de ses vies passées qui ont mal tourné. À chaque nouvelle vie, le voilà projeté dans la même aventure. Seulement, il doit tout mettre en œuvre pour qu'elle ne connaisse pas la même fin qui le ramène toujours à son point de départ. Il en va de sa vie mais aussi de celle de ses nouveaux amis. Du coup, j'ai trouvé ça très palpitant à chaque fois, je ne me suis pas ennuyée une fois. C'est également un récit sanglant, avec beaucoup de maturité et une once d'humour quand il en faut. Au niveau de l'intrigue, je n'ai pas trouvé de point négatif. Le fil conducteur est bien maîtrisé, surtout quand l'auteur réécrit des scènes déjà écrites auparavant, on n'a pas l'impression que c'est du copié-collé, mais ça reste quand même les mêmes passages, d'autant plus qu'il n'omet aucun détail.

La plume de Tappei Nagatsuki demeure fluide et sans trop de chichis. On se plonge facilement dans le récit, on a même l'impression de le vivre avec les protagonistes. Les mots compliqués ou d'origine japonaise se trouvent souvent définies en bas de page, ce qui rend la compréhension très facile. De plus, l'auteur fait ressortir un style qui correspond à l'histoire et nous fait ressentir des émotions. Le premier tome de Re:Zero est mon deuxième coup de cœur de la maison d'édition. Je n'ai plus qu'une envie : (re)découvrir les aventures de Subaru sous forme de manga et d'anime.

Les illustrations de Shinichirou Otsuka amènent beaucoup de vie au roman. D'ailleurs, celles-ci représentent également parfaitement l'ambiance qui règne en maître. Par exemple, au moment de dessiner Elsa, il a bien fait ressortir son côté doux et sadique en même temps, ce que j'ai trouvé impressionnant. En plus, au début du Light-Novel, les principaux intervenants (qu'ils soient secondaires, récurrents ou principaux) sont représentés en couleur, afin que le lecteur ait l'image des héros bien dessinés en tête.

Ce récit continue sur une bonne lancée en nous offrant des personnages attachants en tout point. D'abord, nous rencontrons Subaru, le stéréotype de l'anti-héros. De base, il ne m'a fait ni chaud, ni froid. Je l'ai même trouvé parfois vraiment lourd. Mais, l'histoire se centre sur lui et ses morts qui le ramènent à zéro. Il va alors tout faire pour sauver les personnes qui l'entourent. En lisant l'histoire, j'ai découvert progressivement qu'il était juste, courageux et loyal. Mais, il n'en reste pas moins ennuyeux. On fait aussi la connaissance de la demoiselle aux cheveux d'argent (je garde son nom pour le suspense du roman) qui est invocatrice et de son esprit-chat Pack. Tout deux s'avèrent intéressants et très puissants. Quand elle se fait voler son insigne, la jeune femme va tout faire pour le retrouver. Sa voleuse, une adolescente, se montre très forte et a du panache à revendre. Elle comme l'invocatrice ont une force de caractère incroyable qui force le respect. J'ai adoré que l'auteur nous présente des femmes et filles fortes. D'ailleurs, tant qu'on en parle, je ne vous cacherai pas que le personnage d'Elsa est très flippant. En plus d'afficher un visage angélique et doux, elle possède une personnalité très... psychopathe. Elle est spéciale et folle, mais on l'aime quand même. Enfin, je crois. J'avoue que je ne sais pas si je l'apprécie ou si je la déteste. Peut-être les deux ? Ça m'est déjà arrivé avec Cersei Lannister (ref : Game of thrones). J'aimerais vous parler des autres personnages mais il serait mieux que je préserve un peu de mystère. Sachez qu'il y a d'autres hommes, même si j'ai beaucoup parler des femmes, sans le faire exprès, n'y voyez aucun sexisme.

Le final de ce Light-Novel m'a laissée sur ma faim. En effet, il y a davantage de questions, un mystère qui s'ajoute, des personnages qui s'invitent et des menaces qui vont peut-être se réaliser... Subaru a donné plusieurs fois sa vie pour des personnages qui ne se rappellent jamais qui il est. Du coup, que se passera-t-il ensuite ? Va-t-on découvrir d'autres recoins ? J'imagine que chaque tome montrera des réincarnations de Subaru pour d'autres quêtes. Lesquelles verrons-nous ? Beaucoup de questions, peu de réponses et la frustration est tout ce que je ressens après la lecture de ce coup de cœur.

Grosso modo, si vous avez envie de découvrir un Light-Novel mature, drôle et mystérieux à la fois, je vous conseille de débuter par ce premier tome de Re:Zero. En plus d'être bien illustrés, les personnages présentent des caractéristiques différentes, il y a des hommes drôles, forts et des femmes à la personnalité tranchante mais qui sauront vous plaire. L'intrigue est intéressante par son univers Fantasy et est décrite avec une fluidité maîtrisée.

Lisez, mourrez et reprenez à zéro.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aryia 2018-02-14T10:56:28+01:00
Lu aussi

Lorsque ce premier tome a été proposé en partenariat sur Livraddict, j’ai très longuement hésité avant de postuler : d’un côté, le résumé me semblait particulièrement prometteur, mais de l’autre, ma première immersion dans le monde du light-novel avait été tout sauf concluante. J’ai finalement considéré qu’il était dommage de se fier à une unique mauvaise expérience, et j’ai donc pris le parti de laisser une seconde chance à ce genre en pleine expansion dans notre univers littéraire. Malheureusement, je pense devoir me rendre à l’évidence désormais : le ligh-novel et moi, nous ne sommes clairement pas faits l’un pour l’autre. Cette lecture fut particulièrement laborieuse, en dépit de la petite taille du roman, et j’ai été plus que soulagée de voir arriver l’épilogue. Pour être parfaitement honnête, si je n’avais pas reçu ce livre en partenariat, je n’aurais même pas pris la peine de le terminer, et il n’est pourtant pas dans mes habitudes d’abandonner une lecture !

Subaru sortait tranquillement de la supérette, où il venait d’acheter un paquet de chips, lorsqu’il se retrouva soudainement transporté … ailleurs. Comprenant qu’il venait de faire irruption dans un monde parallèle, comme les héros des animés qu’il regarde chaque nuit, le jeune homme est prêt à accomplir la mission qui sera la sienne afin de retourner chez lui. Mais rien ne se passe comme prévu : tandis qu’il tente d’aider une étrange adolescente, aussi impressionnante que bienveillante, à retrouver un objet que l’on vient de lui dérober, il se fait décapiter. Et se réveille dans la ruelle qui l’avait accueilli à son arrivée. Mais étrangement, toutes les personnes qu’il a croisées au cours de l’après-midi ne semblent pas le reconnaitre …

J’espère que mon résumé est juste, car je dois avouer une chose : je n’ai quasiment rien compris à ce livre. Je ne saisissais pas le pourquoi du comment des actions et réactions des personnages, les pensées du héros me semblaient complétement incohérentes, les dialogues ne présentent absolument aucune indication permettant au lecteur de savoir avec précision qui est en train de parler … La plupart du temps, j’étais complétement paumée, j’avais le sentiment très désagréable que les pages ne se suivaient pas les unes les autres, et j’avais beau revenir plusieurs fois en arrière, je ne parvenais pas à reconstituer un tableau cohérent de l’enchainement des événements racontés. La narration m’a semblé très erratique, très confuse, très désordonnée, très chaotique … bref, vous l’aurez compris, bien trop embrouillée pour me permettre de rentrer véritablement dans l’univers présenté et dans l’intrigue racontée. Une lecture plus que laborieuse qui m’a véritablement et littéralement épuisée, ce qui est le comble quand on sait qu’à mes yeux, la lecture doit être un loisir et une détente !

Pour ne rien arranger, j’ai trouvé le personnage principal, qui est également le narrateur, très irritant. Un anti-héros, c’est bien, mais là, c’était d’un caricatural plus que déplaisant. Ses blagues sont lourdes, ses réactions sont parfaitement ridicules - on en revient à la caricature -, sa façon de parler pour ne rien dire, de se parler à lui-même, est absolument fatigante … Et puis il faut savoir : d’un côté il comprend immédiatement qu’il a été transporté dans un monde parallèle, mais de l’autre il lui faut un temps fou pour comprendre l’existence de cette « mort réversible » … au final, tu es intelligent ou pas ? Subaru ne donne pas le sentiment d’être un personnage à part entière, c’est-à-dire possédant un caractère qui lui est propre, et surtout, bien déterminé. Une seconde c’est le plus parfait des froussards, et il l’admet lui-même, et à la ligne suivante il se présente comme le plus valeureux et le plus fort des héros de fantasy … Je ne me suis pas du tout, mais alors pas du tout attachée à ce personnage principal. Et malheureusement, les personnages secondaires ne remontent pas le niveau : ici encore, ils ne sont pas assez construits pour retenir l’attention du lecteur …

Je vais m’arrêter là, car je pense que le verdict est clair : cette lecture fut une déception monumentale. Je m’attendais à de l’action, à des rebondissements, et je me retrouve avec une avalanche de situations clichées, avec des personnages horripilants, avec une narration incompréhensible … Je suis vraiment déçue, désappointée, tout ce que vous voulez ! L’histoire de départ avait du potentiel, et cela n’en est que plus désolant : lorsqu’un concept semble tellement prometteur, la chute n’en est que plus douloureuse. Moi qui avais récemment gagné un autre ouvrage de cette maison d’édition suite à un concours, je dois avouer être assez inquiète : dois-je retenter une troisième fois et risquer une nouvelle déception, ou dois-je me résoudre à laisser ce livre indéfiniment dans ma pile à lire jusqu’à ce que je trouve un moyen pour le sortir de mes étagères ?

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2017/07/rezero-revivre-dans-un-autre-monde.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par apriltheseven 2017-12-21T04:04:58+01:00
Lu aussi

J’étais impatiente de dévorer ce nouveau Light-Novel signé Ofelbe éditions. Le résumé m’avait complètement captivée à la première lecture et une fois en main, j’ai dû me retenir de ne pas le commencer tout de suite tant l’objet-livre en lui-même était attirant : de magnifiques illustrations, ainsi qu’un format court qui ne signifiait qu’une chose : je n’allais faire qu’une bouchée de ce premier opus. Il se trouve que oui, je l’ai lu en à peine une journée et j’ai trouvé le voyage plutôt chouette !

Subaru n’a pas spécialement l’étoffe d’un héros. Qu’à cela ne tienne, son existence n’a rien de bien palpitant. Jusqu’au jour où en sortant d’une supérette, il se retrouve propulsé dans un univers médiéval aux allures de monde fantasy. Subaru, dont l’imagination de gamer n’est jamais en berne, découvre alors avec émerveillement ce qui se trouve sous ses yeux. Durant cette aventure inédite, il fait la rencontre d’une magnifique jeune fille à la chevelure argentée, ainsi que de son chat atypique. Mais par un malheureux concours de circonstances, Subaru est brutalement assassiné. Lorsqu’il ouvre les yeux, il est de nouveau à son point de départ, toujours au cœur de ce monde qui l’a invoqué. S’ensuit alors une véritable quête acharnée dans laquelle le jeune homme va essayer de rester en vie.

Le concept principal du roman – qui consiste à faire revivre Subaru inlassablement – se met assez rapidement en place et nous embarque dans une boucle temporelle, comme on peut le voir dans des films tels que Un jour sans fin, Edge of tomorrow, ou encore des livres comme Before I fall. Je suis très friande de ce schéma. Bien que répétitif, il peut être particulièrement prenant s’il est bien manié par son auteur. Et Tappei Nagatsuki, l’auteur de Re :Zero, s’en sort remarquablement bien, sur ce coup-là.

Chaque fois que Subaru meurt, il revient à son point de départ. Et chaque nouvelle « vie » apporte son lot de découvertes et de mystères supplémentaires. On en apprend de plus en plus sur les personnages qui croisent sa route et sur ce qui se joue, parfois à son insu. C’est un petit peu comme mener une enquête, échouer, la poursuivre, échouer, s’entêter… Un cycle infernal auquel il est facile de prendre goût.

Là où j’ai eu un peu plus de mal, c’est au niveau du personnage principal. Dès le début on nous annonce la couleur : Subaru Natsuki est un héros décevant. Sans être vraiment déçue, disons que j’ai été pas mal agacée par son comportement et ses réflexions. Il a souvent tendance à ouvrir la bouche pour ne rien dire de bien pertinent et ses réactions (parfois hautement théâtrale) en font une caricature des personnages de fiction japonais. Je ne suis et n’ai jamais été sensible à cette forme d’humour que l’on retrouve typiquement dans les œuvres asiatiques, si bien que ça n’a pas pris sur moi.

En résumé, le premier tome Re :Zero signe le début d’une grande aventure, dans laquelle un jeune héros ordinaire à l’humour pince-sans-rire se bat pour s’échapper d’une boucle temporelle macabre. L’univers est plein de mystères et l’action très efficace, puisque le livre se dévore en moins de deux. Ceci dit, je reste un peu sceptique concernant la crédibilité de Subaru qui m’a insupporté tout au long de ma lecture.

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/rezero-tappei-nagatsuki

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Freyja 2017-12-02T09:14:18+01:00
Lu aussi

https://mydearema.wordpress.com/2017/12/02/review-rezero-t1/

J’ai reçu ce livre dans le cadre de la Masse Critique Babelio de novembre 2017 pour le genre jeunesse et young-adult.

Merci à eux et aux maisons d’édition participantes de nous organiser ceci!

J’ai beaucoup vu passer ce livre sur les réseaux et la blogo ces derniers temps.

Il était très souvent bien acclamé et beaucoup de positif ressortait des chroniques que j’avais pu lire.

J’étais donc assez enthousiaste à l’idée de lui donner sa chance!

Mais je dois bien avouer que j’ai été un peu déçue.

En fait, c’est surtout le style narratif auquel je n’ai pas accroché.

Pour t’expliquer, je suis très très peu familière à toute la culture japonaise ou même asiatique tout court. Je n’ai pour ainsi dire jamais lu de mangas, par exemple.

Mais c’était quelque chose qui m’intriguait depuis un moment et je trouvais que commencer par un light novel au lieu d’un manga serait une bonne idée.

Finalement… pas trop.

J’ai été gênée par l’abondance, presque l’omniprésence, de dialogues (Logique pour un light novel me diras-tu, mais je ne m’attendais pas à être autant perturbée par cela) Mais surtout, la manière dont les phrases étaient tournées m’ont agacé. Tantôt les phrases étaient très trop soutenues, puis la virgule d’après on repassait dans un registre vraiment fort familier. Je ne suis vraiment pas habituée à cela. Je ne sais pas si c’est un défaut de traduction ou si c’est vraiment tel quel dans la version originale. Quoi qu’il en soit, les nombreuses conversations prenaient vraiment trop de place comparé au reste.

Par exemple, il était courant que le héros raconte « oralement » les actions qu’il voyait se dérouler, alors que j’aurais plus attendu une description dans le corps du texte.

Ca fait vraiment comme dans les films où les acteurs racontent ce qu’ils sont en train de faire. Ca m’horripile… Et on pourrait même douter de la santé mentale du héros qui passe donc une grosse partie du bouquin à se parler à lui-même, mais c’est une autre affaire.

Notre héros, qui est d’ailleurs plus un anti-héros, m’a donc été pénible à supporter. Son comportement est fatiguant, surtout au début où il est véritablement lourd. Ca s’améliore quelque peu au fur et à mesure que l’on poursuit la lecture mais c’est alors un défaut dans la construction du roman qui fait son apparition.

Dû à la difficulté que j’avais de me plonger dans les trop nombreux dialogues, j’ai, à de multiples reprises, perdu le fil et j’avais du mal à suivre l’évolution de certaines scènes que je trouvais alors trop brouillonnes. Au bout du compte, la trame pourtant sympathique qui vise à faire mourir le protagoniste pour le faire revivre la même journée encore et encore a fini par me lasser et je n’en pouvais plus d’atteindre enfin le dénouement.

Je dois même confesser que j’ai tellement peu réussi à tenir durant les dernières pages qu’au final j’ai pas tout compris à la fin de l’histoire.

Je plussoie quand même la présence des très magnifiques illustrations par Otsuka Shinichirou.

Je pense que c’est une histoire qui doit véritablement être super sympa dans sa version manga mais trop complexe pour un roman et encore plus chaotique pour un light novel… Je pense donc lui donner sa chance dans son autre version mais ne poursuivrai pas la lecture des novels.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Midine 2017-09-23T02:33:18+02:00
Or

Ayant bien apprécié l'adaptation animée de ce light novel, c'est avec grand plaisir que je me suis procuré son support original dont j'attends impatiemment la sortie en France !

Le thème du héro adolescent otaku qui débarque de notre temps à un monde médiéval et fantasy n'est pas forcément des plus originales, mais notre bonhomme est plus proche du anti-héros que du sauveur du monde et passe son temps à mourir... Heureusement (ou malheureusement) pour lui, il possède désormais le pouvoir de ressusciter à un point donné à chaque fois qu'il meurt et ainsi pouvoir "Re:vivre" sa vie et espérer ne pas finir en game over cette fois-là. Un tel pouvoir pourrait laisser craindre un récit qui tournerait en rond avec des journées qui se ressemblent trait pour trait et ainsi gonfler artificiellement le nombre de pages sans avoir d'intérêt, mais l'auteur arrive à éviter cet écueil : chaque petite action de Subaru peut profondément changer son destin, même si sur le moment les conséquences sont parfaitement imprévisibles. En arrive alors une série de "boucle" où Subaru fera tout pour sauver sa peau mais également celle de la mystérieuse (et magnifique) femme qu'il rencontra lors de sa première vie mais qui se fera assassiner en même temps que lui...

Un premier tome qui pose les bases de cet univers avec humour et panache ! Même si le personnage est loin d'être parfait (ce qui le rend humain après tout) il est loin d'être agaçant et c'est un plaisir de le suivre dans ses malheureuses aventures pour changer son destin, chose loin d'être aussi facile que l'on pourrait le croire. Il fait la rencontre d'une galerie de personnages dont il est facile de se les représenter car de superbes illustrations couleurs sont présentes dans le tome. Vivement la suite avec, on l'espère, un début d'intrigue qui nous accroche !

Pour conclure, Re:zero est une série d'héroic-fantasy que je recommande à ceux qui raffolent de ces histoires, l'écriture est très agréable, les illustrations superbes (autant celles en couleurs que celles en noir et blanc) et l'histoire est plutôt originale avec un pouvoir qui risque de se révéler surprenant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par blue28 2017-08-24T09:15:33+02:00
Or

Ce titre m’avait interpellé par son image de couverture qui est magnifique et par son résumé qui as titillé ma curiosité.

L’idée d’un héros se retrouvant dans un autre monde et avec un pouvoir n’est pas forcément très original, mais le choix de l’auteur est intéressant car son personnage principal n’as pas forcément les caractéristiques qu’on attend d’un héros et le pouvoir dont il s’est vu doté est assez déroutant car il s’agit de « la mort réversible ».

Mais commençons par le début d’abord l’édition du livre est très belle, et dès le début du livre on tombe sur diverses illustrations présentant les personnages, ce qui je dois le dire est bien sympathique et permet une meilleur immersion dans l’univers que propose RE-ZERO.

Au niveau de l’histoire, on commence avec la mort du héros Subaru Natsuki ….Pour par la suite revenir quelque heure plus tôt, on apprend alors que subaru est un japonais de notre époque et qu’il vient d’être invoqué dans autre monde et peu de temps après son arrivé il se retrouve déjà en mauvaise posture en étant braqué par trois brigands, heureusement il sera sauvé par la belle jeune fille aux cheveux argenté que l’on peut voir en couverture du livre.

Il aidera par la suite sa sauveuse, qui est à la recherche d’un bien qu’on lui as dérobé, malheureusement c’est à la suite de certains événements qu’il sera tué, hop le livre de l’histoire de la vie subaru est fini…..c’est ce qui aurait du se passer mais notre jeune héros se retrouve de nouveau à l’endroit ou il a été invoqué, « la mort réversible » prend tout sens, comme si le héros était dans un jeux vidéo ou lorsqu’il perd il revient à son point de sauvegarde, notre subaru doit donc essayer de survivre à cette journée ou l’attend de nombreuses embûches, si il veut sortir de cette boucle.

A la lecture de ce titre j’ai eu une pensée pour l’excellent film « un jour sans fin », quand on lit un livre ou voit un film traitant de ce même principe on sait bien qu’il y a un risque d’ennui quand l’histoire et la répétition est mal maitriser, heureusement RE-ZERO fait partie de ces bonne surprise. Il n’y as pas vraiment de redondance dans l’histoire car le héros essaye vraiment plusieurs approche pour essayer de sortir vivant de cette boucle et aider sa sauveuse.

En ce qui concerne les personnages, ils sont tous intéressant et on sent bien qu’il cache tous quelque chose ce qui les rend mystérieux ainsi qu’attachant au fur et à mesure de l’histoire, hormis le héros pour lequel je n’ai pas trop accroché, notamment à cause de certaines de ses réactions ou paroles.

Néanmoins hormis ce point là, j’ai vraiment bien accroché à ce titre et au vu du contenu de ce 1er volume on ne peut qu’être impatient de lire la suite.

Je conseille vraiment ce titre de fantasy, vous passerez un agréable moment en le lisant et serait surement happer par cet univers plein de mystères.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hyaline 2017-08-04T18:54:02+02:00
Diamant

Pour commencer, je voudrais remercier Ofelbe pour ce nouveau partenariat, qui m’a permis de lire mon premier Light Novel qu’on m’a vivement conseillé et qui me tentait énormément, notamment à cause de la couverture et du résumé ! Il faut savoir que je n’ai jamais lu le manga, ni vu l’anime. Et je ne compte pas le faire car je ne veux pas m’auto-spoil !

J’ai été entraînée dès les premières pages dans ce nouveau monde dans lequel Subaru, notre personnage principal, est projeté. On est tout de suite mis dans le bain, et j’apprécie le fait de ne pas tourner autour du pot pendant 100 pages avant que l’action commence réellement. D’ailleurs, la suite m’a d’autant plus convaincue. On en a de plus en plus d’action petit à petit, et la moitié du livre est consacrée à la pure action, et ça j’adore ! J’ai réellement dévoré ce livre.

Fait non négligeable, ce qui m’a attiré encore plus dans ce livre, c’est la découverte des illustrations au fur et à mesure des pages. Des illustrations qui sont tout simplement magnifiques, touchantes pour certaines, et qui représentent très bien les personnages pour nous les remettre en tête.

L’écriture est vraiment fluide, on ne se perd pas dans les appellations japonaises, tout est expliqué, structuré. On n’est pas non plus perdu dans le temps avec les différentes boucles que nous rappelle bien Subaru sans nous perdre ! La lecture est efficace, rapide et agréable. On n’a pas besoin de relire plusieurs fois le passage pour s’en imprégner, pour comprendre ou juste pour apprécier le livre.

Les personnages sont très bien décrits, même si ça peut sembler perturbant au début dans la description de savoir que notre mystérieuse jeune femme a les yeux violets ! On reste très proche du manga japonais, et de sa représentation, donc si vous avez l’habitude de vous faire une représentation en chair et en os de vos personnages, ça risque de vous jouer des tours sur le coup !

En dehors de ça, j’ai adoré le personnage de Subaru, malgré son côté long à comprendre et naïf ! J’ai beaucoup aimé le Vieux Rom et Felt également. Ce sont des personnages à la fois hauts en couleurs et touchants ! Tout comme notre belle inconnue aux cheveux argentés !

Et bien sûr dans les personnages qu’on déteste… Elsa. Le personnage qu’on adore détester. Elle est belle, elle est douée dans sa catégorie, et c’est une vraie garce ! Quelle femme envieuse ne la détesterai pas autant pour tout ça que pour son rôle au sein du Light Novel !

La fin m’a tellement énervée, et surprise, vous ne savez pas à quel point ! Quand tu attends désespérément une chose, et qu’elle n’arrive jamais et qu’on te dit : Hey ciao on se voit au prochain tome, parce que je suis toujours là ! Bon tant pis, mais en plus, le retournement de situation suite au personnage du chevalier que je n’arrive pas à cerner… Bref, je suis restée là, dans mon canapé à me dire : C’est fini ? Vraiment ?

Résultat, il est évident que je vais lire le prochain tome qui sort en septembre ! J’ai vraiment hâte de savoir ce qui va arriver à nos personnages ! Je me suis vraiment attachée à eux et à l’histoire qui comme vous le savez, sort totalement de mon genre de prédilection ! En tant que roman, je suis rarement dans la fantasy comme le répète souvent Subaru, et en tant que Light Novel japonais provenant d’anime et de manga, habituellement je suis plutôt dans la catégorie Shôjo pour le peu que j’ai lu ! A voir la suite donc ! J’espère qu’elle me plaira autant que le premier tome, car c’est un vrai coup de cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par just2iine 2017-08-04T16:02:29+02:00
Argent

http://lire-une-passion.weebly.com/fantasy/re-zero-tappei-nagatsuki-shinichirou-otsuka

"​En résumé, voilà un premier tome qui m’a beaucoup surprise avec son thème. J’ai adoré tourner frénétiquement les pages, cette idée de chapitres qui se répètent sans pour autant être redondants. Et Subaru, qui, au final, se retrouve pas mal seul dans cette quête, à chaque fois qu’il meurt et revit. En tout cas, pour ma part, je suis pressée et curieuse de lire le second tome, car la fin de celui-ci rend très curieux !"

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocomilady 2017-07-23T19:28:42+02:00
Argent

http://cocomilady2.revolublog.com/re-zero-re-life-t1-p1291168

Une excellente histoire du genre "Un jour sans fin", mais version manga.

J'ai vraiment beaucoup aimé ce nouveau Light Novel de chez Ofelbe. L'intrigue est bien différente des précédents, et ça fait du bien de sortir un peu du thème des jeux vidéos, même si le héros les mentionne parfois.

Le personnage principal, Subaru, est un vrai anti-héros au début. J'avais juste envie de lui mettre des claques, tant il est bête, irrespectueux, irresponsable et balourd. Il se retrouve tout à coup plongé dans un monde Fantasy dans lequel il est assailli par un groupe de brigands qui veulent le tuer. C'est finalement une belle elfe aux longs cheveux argentés qui lui sauve la vie. Pour la remercier, il part à la recherche du précieux objet qui lui a été dérobé, mais en chemin, ils meurent au cours d'une attaque. Sauf que Subaru se réveille immédiatement après, dans cette même ruelle où les mêmes faits se répètent... mort après mort.

J'adore les intrigues de boucles temporelles, notamment depuis que j'ai vu le film "Un jour sans fin", thème repris en science-fiction dans le film "Edge of Tomorrow", entre autres.

Alors quand j'ai lu le résumé, j'ai été vraiment emballée par l'intrigue.

Je dois dire que la première "vie" de Subaru est peu passionnante, notamment à cause de ce personnage détestable, et ma lecture a été laborieuse au début. Cependant, tout mon intérêt s'est accru dès sa première mort. En effet, là réside tout l'attrait de ce roman. On veut savoir comment il compte ce sortir de cet imbroglio, si il va y arriver d'ailleurs, de quel côté sont ces personnages qu'il rencontre au fur et à mesure de ses re-vies, jusqu'au dénouement final.

Une fois sa seconde vie entamée, j'ai dévoré le roman, et j'ai vraiment hâte de découvrir la suite à présent !

J'ai apprécié de découvrir les personnages toujours plus en profondeur, et je me suis étonnée moi-même de l'émotion ressentie grâce à certains qui en deviennent vraiment attachants par moments.

Comme toujours, le livre est bien écrit, les illustrations qui ponctuent le tout de très bonne facture. J'aime retrouver les personnages en début et fin avec plusieurs pages illustrées en couleur. C'est la marque de fabrique des romans Ofelbe, et ça le fait !

Pour conclure, je ne peux que vous le conseiller car en dépit de ce début un peu lourd, le reste est juste génial

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kesciana 2017-07-19T18:37:12+02:00
Or

https://aliceneverland.com/2017/07/19/rezero-tome-1-tappei-nagatsuki/

J’attendais avec impatience la sortie de cette licence sous sa forme novelisée. J’entends beaucoup parler du phénomène Re:Zero qui cartonne au Japon, et j’étais vraiment curieuse de découvrir à mon tour ce nouvel univers d’heroic fantasy.

J’ai quand même eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire. En fait, je n’arrivais pas vraiment à cerner Subaru. Le gus se retrouve téléporté dans un monde d’heroic fantasy mais il n’est pas plus perturbé que cela. Pire encore, il est certain qu’il a été invoqué et qu’il dispose de pouvoirs surpuissants. Son comportement surréaliste m’a un peu agacée surtout que, cinq minutes avant, il était dans une supérette en train d’acheter des ramens…

J’étais donc assez perplexe sur la découverte de ce nouveau monde. Je ne vous cache pas que je suis allée jeter un œil à l’anime étant donné que j’étais un peu perdue par rapport au comportement du héros. Pour le reste, j’ai trouvé le principe plutôt réussi, et il faut dire que c’est ce qui m’a vraiment captivée dans cette histoire. En effet, Subaru est condamné à vivre et revivre la même journée à la fin de laquelle il meurt irrémédiablement. A. chaque. fois.

Lui seul se souvient de ses nombreuses morts et de ce qui lui est arrivé. Pourquoi ? Comment arrêter cette chaine sans fin ? C’est là tout l’intérêt de l’histoire. J’avais quand même peur de tomber dans une répétition sans fin du même jour. Mais, force est de constater que l’auteur a parfaitement réussi sa narration puisque, si des éléments sont identiques, aucun jour ne se ressemble.

Pour conclure : il m’a fallu un petit moment pour prendre en main cette nouvelle histoire, et le premier épisode de l’anime m’aura pas mal aidée sur ce point. Une fois toutes les cartes en main, je me suis régalée de découvrir comment la répétition d’une même journée pouvait être, à chaque fois, aussi différente. Je me suis petit à petit attachée à Subaru, qui va chercher à comprendre ce qui lui arrive, et pourquoi lui seul se souvient des évènements. Petit bonus aussi pour les illustrations, superbes. J’ai hâte de découvrir la suite des aventures de Subaru !

Afficher en entier

Date de sortie

Re:Zero - Re:vivre dans un autre monde à partir de zéro, Tome 1

  • France : 2017-06-15 (Français)

Activité récente

Lou-30 l'ajoute dans sa biblio or
2018-08-10T11:54:26+02:00
MENALL le place en liste or
2018-02-25T14:03:37+01:00

Les chiffres

Lecteurs 51
Commentaires 13
Extraits 6
Evaluations 15
Note globale 7.38 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Re:Zero – Re:Life in a different world from zero - Roman, Tome 1 - Français
  • Re:Life in a different world from zero - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode