Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Read_Inspiration : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Burning Dance, Tome 2 Burning Dance, Tome 2
C. S. Quill   
Ce tome est beaucoup mieux que le tome 1 !!! J'ai adoré l'univers de la danse !! Franchement, lire un passage et écouter la musique de la danse en même temps rend le livre encore MIEUX !! Je ne suis pas encore fan du langage cru et scènes explicites mais c'est dans le style des personnages donc on n'y plus rien --'
Voici quelques musiques que j'ai noté qui apparaissent dans les 2 tomes :
- Sia - Straight for the Knife [spoiler]Final du championnat de Sin[/spoiler]
- Rihanna -Russian Roulette [spoiler]Final du championnat du Groupe Johan, Charly, Carlors, Brennan et tous les élèves de Sin[/spoiler]
- Moulin Rouge -El Tango de Roxanne [spoiler]Tango pour la danse de rattrapage avec Johan qui avoue qu'il est amoureux <3[/spoiler]
- MIA- Bad Girl [spoiler]Battle entre Sin et Sonia dans la salle de répète[/spoiler]
- The Weeked - Dark Times [spoiler]Slow de Sin et Johan dans les coulisses puis humhum, vous voyez[/spoiler]
- Sean Paul - Temperature [spoiler]Danse de Sin et Johan au réveillon puis à l’anniversaire de Old[/spoiler]
- Metallica - Nothing Else Matters [spoiler]Danse de Johan et Sin dans la salle de danse de Sin puis humhum, vous voyez ;)[/spoiler]
- Arctic Monkeys - Do I Wanna Know [spoiler]Musique à fond dans le van de Johan[/spoiler]

par Wanheda
Stage Dive, Tome 1 : Rock Stage Dive, Tome 1 : Rock
Kylie Scott   
Pour la science, j'ai lu beaucoup de livres dont je me pose encore la question : pourquoi ?! mais qu'est-ce qui m'a pris ?

La nouvelle génération ne se contente plus de bisous et d'élipses qui nous empêchent d'avoir tous les détails croustillants de l'acte (qui je le rappelle sont facilement disponibles sur le net). Le Young Adult ce n'était donc pas assez, on a créé le New Adult. Le but étant de voir évoluer des jeunes gens vers la vie d'adulte ; études, premier boulot, premières fois… O.K on voit bien le topo.

Commençons par les deux bons points :
• One point for the characters. Ils sont attachants, assez rapidement on se prend au jeu. Leurs dialogues sont réalistes et leur humour collent parfaitement bien à leur tranche d'âge.
• One point for the style of the author. Kylie Scott a une plume fluide qui rend le tout très addictif, percutant et bourré de peps. Elle donne de la vie aux pensées de Ev. avec beaucoup de réalisme.

Encore une fois, j'insiste sur ce mot 'Réalisme' car c'est bien ça qui m'a le plus gonflé. Elle a gâché son histoire parce que d'un côté, elle a une plume géniale avec le mordant qui accroche la lectrice et ses personnages qu'elle a crée avec amour ; mais en face, elle me colle des putains d'incohérences, juste WTF et crédibilité=0.
[Aucune surface solide n'a été maltraitée durant la lecture]

C'est d'une stupidité sans nom parfois, je n'avais plus la force de rouler des yeux. Je crois qu'en dehors du 'amoureux' en moins d'une semaine, c'est quand même la première scène de baise qui a eu le prix Mais-qu'est-ce-qui-m'a-pris-de-lire-ce-livre-et-pourquoi-je-continue-de-le-lire-bordel-de-mairde. Après le traumatisme de sa première culbute à l'arrière de la voiture au lycée, elle n'avait pas eu d'autres rapports. Elle est donc nerveuse. Normale. C'est donc pour ça qu'ils ont décidé de le faire juste au moment où ils reçoivent des amis chez eux, qu'ils montent à l'étage exprès en les laissant se démerder en bas avec les cartons de déménagements. MAIS BIEN SUR.

Bref, j'ai lu du New Adult.

par LLyza
Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée
Cassandra O'Donnell   
EXCELLENT!!!

J'ai ADORE ce premier tome, ce fût pour moi un vrai COUP DE COEUR.
J'ai dû me faire violence pour ne pas le finir d'une traite et m'octroyer une petite heure de sommeil ;-).
Voilà une héroïne comme je les aime, une guerrière intrépide et farouche qui n'hésite pas à faire ce qu'il doit être fait, avec un humour sarcastique et corrosif, tout en étant sensible.
Dans ce livre une grande partie de la communauté surnaturelle est représentée : sorcières, vampires, lycanthropes, démons, muteurs, chamans, potionneuses...
On s'attache à une vitesse déconcertante à la quasi totalité des personnages, quant au vampire Scythe Raphael...hum, disons qu'il est à la fois troublant et délectable!
Voici une nouvelle série qui rejoint mes chouchous et dont j'attends la suite avec une impatience non feinte.
A DECOUVRIR SANS DELAI ET SANS RESERVES!

PS : il était dispo dès hier soir chez Virgin.

par ccmars
Les Insurgés, Tome 1 : Conquête Les Insurgés, Tome 1 : Conquête
Elle Kennedy   
Quelle arnaque ! C’est rare que j’écrive un avis négatif sur un livre, car d’habitude, je préfère passer au silence mes déceptions livresques en considération du travail fourni par les auteurs, mais là, vu le matraquage médiatique à propos de ce bouquin (il a bien fait le tour des book hauls sur youtube, notamment….), je me sens obligée d’intervenir si vous partagez les mêmes goûts que moi en matière de littérature ! Alors ok, j’ai abandonné ma lecture assez rapidement pour juger en tout impartialité mais dès le début, le côté sexuel et malsain ne m’a pas plu et je ne me voyais vraiment pas me forcer à aller jusqu’à la fin du livre (y’a pas mieux pour se provoquer une panne livresque en faisant ça ! Et vu le nombre de bouquins qui existent, je ne vois pas pourquoi je perdrais mon temps avec un livre qui ne me plait pas dès le début !)….J’ai définitivement arrêté de laisser une chance à l’auteure américaine Elle Kennedy à partir du moment où elle met en scène son héroïne dans une baignoire et qu’elle précise qu’elle a le sexe totalement épilé….WTF !!!!! Nous nous trouvons dans un monde post-apocalyptique, il n’y a plus de règles, plus de lois, les gens s’entretuent pour survivre, et mademoiselle a le temps d’aller chez l’esthéticienne pour se faire épiler le sexe ?!!!!! Elle l’a trouvée où sa p*tain d’esthéticienne ? Et si elle s’épile au rasoir, elle a fait comment pour être lisse ? Car pour couronner le tout, il est précisé que cela fait une semaine qu’elle ne s’est pas lavée, depuis sa fuite, son errance à travers les routes…..Mais non, elle a le sexe bien épilé et rien ne repousse…..OK ok ok…..Là, je me suis vraiment dit que l’auteure se foutait de ma gueule ! On a l’impression d’être dans un porno et que tous les moyens sont bons pour mettre en scène les personnages dans des situations lubriques et salaces ! (je ne vous parle pas du passage où notre belle Hudson -au sexe épilé- retire héroïquement son t-shirt (ou débardeur échancré ?) et se retrouve en soutif devant un groupe de mâles virils - avec les yeux qui leur sortent de la tête -et le zizi qui pointe à la braguette - (car en plus, Mademoiselle a une poitrine impressionnante, bien entendu) et tout ça pour quoi ? Pour se servir de son vêtement pour stopper le sang qui coule de la blessure de l’un de ces mecs qu’elle vient de rencontrer…..Purée !!!!!!!!! Même les films érotiques du dimanche soir sur M6 n’auraient pas osé nous mettre ce genre de cliché !!! Purée, je suis vraiment énervée !!!!!!!! Et pourtant, l’idée de départ était plutôt bonne avec ce monde de chaos et notre héroïne qui est la sœur du chef des Souverains (le souverain des souverains, finalement, non ?....) et qui fuit le « royaume » pour éviter un mariage forcé et se retrouve dans le groupe adverse des Insurgés et tombe « sous le charme » du chef, Connor, qui ignore qu’elle est la sœur de son adversaire…..Les opposés s’attirent, des drames et des trahisons à venir, oui, tout était mis en œuvre pour que j’adhère à cette lecture mais voilà, les personnages masculins sont vraiment trop vulgaires (dans leurs paroles et dans leurs actes) et comme les Insurgés vivent au jour le jour, c’est partouze à tout va pour profiter de la vie comme s’ils allaient mourir demain….Pitié !!!.....Même un groupe de bonobos en chaleur serait choqué par leur attitude ! Connor, le personnage masculin principal, était beaucoup moins porté sur le sexe que ses compagnons d’arme (au moment où je me suis arrêtée dans ma lecture, je précise...), mais voilà, sa façon d’agir avec Hudson, l’héroïne, ne m’a vraiment pas plu…..Oui, je me suis arrêtée à la scène de la baignoire (quand il rentre d’un coup, et la mâte sans vergogne, sale cochon !)….Oui, je me suis arrêtée là car j’ai tout de suite pressenti que cela n’allait aller qu’en empirant…..Et j’ai eu raison car dans d’autres avis que j’ai lus par la suite, notamment ici sur Booknode, apparemment, il va aussi y avoir des scènes de masturbation en public, des plans à trois etc….Bref, que du romantisme et de la distinction dans ce bouquin !......Je n’ai lu qu’un seul livre de l’auteure Elle Kennedy, c’est The deal et je compte continuer cette saga New adult mais pour ce qui est des Insurgés, non merci, je passe mon tour ! Trop vulgos pour moi ! Mrs Kennedy, vous m’avez déçue sur ce coup-là !

par viedefun
Ten Tiny Breaths, Tome 2 : Mentir Ten Tiny Breaths, Tome 2 : Mentir
K. A. Tucker   
https://aliceneverland.wordpress.com/2015/03/30/mentir-k-a-tucker-ten-tiny-breaths-2/

J’avais lu le premier tome de Ten Tiny Breaths il y a seulement quelques jours, et j’avais adoré cette lecture, véritable coup de cœur. Alors quand j’ai reçu le second tome, je n’ai pas hésité à interrompre tout ce que je faisais pour me plonger dedans.

Livie, la petite sœur de Kacey, fait son entrée à l’université de Princeton, son objectif depuis des années. Mais Kacey reste inquiète pour sa sœur qui suit un chemin qu’elle s’est tracé alors qu’elle n’avait que neuf ans, sans véritablement savoir si depuis ses aspirations avaient changées. Car Livie n’a jamais vraiment cherché à revoir sa feuille de route, la dernière phrase de son père restant ancrée dans sa tête : « Rends moi fier. ». Kacey appelle alors le docteur Stanley à la rescousse. Ce dernier va ainsi ordonner à Livie de profiter de la vie, de sa jeunesse, et surtout de trouver qui elle est vraiment et ce qu’elle désire avant tout. Et si, par hasard, sa route croise celle de deux garçons complètement opposés mais représentant parfaitement sa dualité - le parfait Connor, gendre idéal que son père aurait adoré, et le ténébreux Ashton, fêtard absolu passant de filles en filles - , pourquoi ne pas se lancer ?

Livie paraissait tellement sage dans le premier tome que je redoutais un peu celui-ci qui lui était entièrement consacré. J’avais peur de retrouver une héroïne fade, certes gentille et douce, mais sans trop grand intérêt. Je me suis royalement trompée sur toute la ligne. Livie elle-même croyait être tout simplement banale, et finalement ce tome se révèle être une véritable introspection, qu’elle en soit consciente ou non, et je me suis régalée à la voir déployer ses ailes.

Livie est très différente de sa sœur, bien plus posée, plus sage. Peut-être trop, et c’est ce qui a inquiété Kacey, de la voir devenir une adulte avant même d’en avoir l’âge. Car Livie a dû être forte pour elles deux à travers les épreuves qu’elles ont traversées, et c’est elle qui a permis à Kacey de tenir bon. Mais surtout, c’est elle qui a tout pris en main, quitte à mettre sa vie de jeune adolescente entre parenthèse. Tant que sa sœur était là, elle n’avait besoin de rien d’autre et continuait à poursuivre son rêve de petite fille : intégrer l’université de Princeton, lieu où son père avait fait ses études avant elle. Sauf que cette rentrée va être le déclencheur de toute une prise de conscience et d’expériences pour Livie : est-elle vraiment faite pour travailler dans un milieu où s’entremêlent enfants et mort comme elle le croyait ? Ces études valent-elles la peine d’être séparée de la seule famille qu’il lui reste ? Doit-elle écouter son cœur ou sa tête ?

C’est une évolution très réaliste, et très touchante du personnage… On la voit petit à petit prendre son envol, lâcher prise sur la personnage carrée qu’elle pensait être, sans pour autant renier les valeurs qui font la personne qu’elle est aujourd’hui. Le ton est juste, tout est parfaitement à sa place et j’ai immédiatement accroché. Pourtant l’ambiance est très différente du premier tome, moins sombre, moins violente, mais tout aussi prenante.

K. A. Tucker a ainsi su faire évoluer son roman exactement comme il le fallait, elle change totalement d’environnement par rapport à Respire, et cela fonctionne à merveille. Elle a ainsi réussi à me surprendre, m’emmenant là où je ne m’y attendais absolument pas, tout en faisant la lumière sur une Livie que l’on pensait des plus simples.

Ce livre m’a énormément touchée, peut-être même plus que le premier. Toutes les émotions sont à leur place et mon pauvre petit cœur a connu pas mal de soubresauts tout au long de cette lecture. J’ai été très émue, souvent, et j’ai eu les larmes qui ont menacées de couler à plusieurs moment. Le ton est juste, parfaitement, on ne tombe pas dans le larmoiement. Mais K. A. Tucker arrive à mettre le doigt juste là où il faut, et sait mettre en évidence ce qu’elle veut que l’on ressente. J’ai véritablement été chamboulée par cette plume qui se révèle être une nouvelle fois des plus magnifiques.

C’est sans surprise un véritable coup de cœur que j’ai eu pour ce roman, bien différent du premier opus, mais qui m’a tout autant embarquée. J’ai adoré retrouver les personnages de Ten Tiny Breaths, mais également en découvrir d’autres qui trouvent à leur tour facilement leur place. K. A. Tucker signe une nouvelle fois un véritable page-turner avec Mentir, tout en nous surprenant en changeant radicalement de ton et de décor. J’ai adoré, tout simplement adoré.

par Kesciana
Stage Dive, tome 2 : Play Stage Dive, tome 2 : Play
Kylie Scott   
Je n'avais pas ri autant avec un livre depuis bien longtemps !! Quel bonheur !
Ce roman est du pur délire... un pur délice !!

Je me suis bidonnée du début à la fin. La raison ?
MAL !! Cet homme est un ovni, un démon, un "chiot sous stéroïdes" comme dirait Evie. Il est unique ! Atypique. Survolté. Complètement syphonné. Barje. Egocentrique. Fatiguant. Usant. Exubérant. Détonant !!.... Et aussi attendrissant. Incroyable. Sexy. Touchant. Merveilleux !!
Ses répliques et réactions sont hallucinantes et à se tordre de rire ! Et comme le dit l'adage : "femme qui rit, à moitié dans ton lit"... plus les pages défilaient, plus je riais et, plus mon amour pour Mal grandissait !!
C'est un gros coup de foudre pour ce personnage si singulier !

C'est sensuel, hilarant et émouvant !! GARANTI 100 % PLAISIR ! Foncez et lisez -le vite !




par toutoun
Stage Dive, tome 3 : Sing Stage Dive, tome 3 : Sing
Kylie Scott   
Lu en VO

Malgré une lecture que j'ai trouvée moins aisée que les deux premiers, j'ai beaucoup aimé ce troisième tome. Et pourtant, ce n'était pas gagné d'avance. La faute à un Jimmy que je n'avais guère trouvé sympathique. Dans le premier, il était franchement odieux et dans le deuxième à peine supportable. Alors, me le rendre sympathique s'apparentait à "Mission Impossible". Je n'aurais pas dû douter de Kylie Scott ! Après le "solaire" Mal que j'ai positivement adoré, l'auteur est parvenue à me faire aimer Jimmy que j'avais positivement détesté avant...

Dieu sait que les héros torturés ne sont guère ma tasse de thé. Bon, je ne dédaigne pas à l'occasion un héros à l'âme blessée, un héros de guerre atteint d'un syndrome post-traumatique ne me fait pas peur mais bon, Jimmy c'était cela puissance 10 et à vrai dire cela me rebutait plus qu'autre chose. Un ex-toxico, ex-alcoolo,ex-accro au sexe, renfrogné, sarcastique, arrogant, en un mot odieux question héros aimable on a fait mieux ! Et malgré tout, en quelques scènes, Jimmy a su toucher mon coeur tout en étant et en faisant ce qu'il faisait le mieux : du Jimmy !

Face à un tel héros, il fallait une personnalité féminine qui ait du répondant et Lena n'en manque pas. Dès les premières pages, le ton est donné et Jimmy, l'innocent, aurait dû se méfier : Lena ne se laissera pas faire. Elle semble être la seule à comprendre qui se cache derrière le masque qu'arbore en permanence Jimmy. Elle seule semble voir l'homme qui ne s'est jamais remis de son enfance saccagée, de sa relation toxique avec sa mère, des secrets qu'il a profondément enfouis. Lena elle aussi a ses propres blessures mais à l'inverse de Jimmy, elle a su en faire une force.

Avec de tels héros, le roman ne pouvait qu'être plus sombre sans toutefois que le rire ne s'invite régulièrement. Les échanges vifs entre Lena et Jimmy, les apparitions de Mal, toujours aussi déjanté, des péripéties du haut plus haut comique viennent alléger une intrigue qui pourrait facilement virer au tragique. Les derniers chapitres sont intenses et poignants. Les échanges se font plus tendus et l'ultime confrontation avant la rupture entre Lena et Jimmy est des plus violentes...avant une réconciliation qui a comblé mon petit coeur.

Alors oui, le roman est nettement moins drôle que les deux premiers, beaucoup plus sombre mais il y gagne en profondeur. Après nous avoir fait beaucoup rire dans les deux premiers romans, Kylie Scott fait vibrer la corde de l'émotion avec brio. Au fil de ses romans, Kylie Scott dévoile un talent rare et fait d'elle un auteur à découvrir mais surtout à suivre absolument.