Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Reading-Panda : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
In These Words, Tome 1 In These Words, Tome 1
Jun Togai    Narcissus   
Ah là là ! Difficile d'en parler, celui-là ...
Déjà longtemps que je l'attendais, j'ai encore du mal à me rendre compte que je l'ai entre mes mains.

Difficile de le ranger dans un genre bien défini, tant il tend à pas mal de genres en fait. Bien sûr, même s'il n'est pas à mettre entre les mains de n'importe qui (pour une fois, la mention 'pour public averti' n'est vraiment pas là pour décorer !), il vaut franchement le détour. Et pour cause.

Sans me targuer de le connaître par cœur - quoique je n'en suis plus bien loin maintenant ! - il a vraiment quelque chose d'unique, qui le rend particulier.
L'histoire, même si elle débute d'une manière assez banale, est très prenante, et gérée d'une main de maître, il faut l'avouer. Le suspense est dilué au fur et à mesure de l'avancée dans l'intrigue, et commence à faire effet après seulement quelques pages. On ne peut pas s'empêcher de se poser trente-six milles questions auxquelles, on le sait, on n’aura pas tout de suite les réponses ... Mais tant mieux je dirai ! On sent que tout doucement, il y a quelque chose qui est en train de se mettre en place et la fin du tome le suggère plutôt bien - j'ai bien cru que je n'aurai plus d'ongles ...
Aussi, si je devais rentrer dans le vif du sujet, c'est que non, les scènes de sexe ne sont pas là dans un simple but de 'fan-service'. Je démens ceux qui peuvent penser ça : lisez-le avant de faire des conclusions hâtives. Chacune des scènes à sa propre utilité, sa propre raison d'être là à ce moment précis de l'histoire. Ce n'est pas juste 'du sexe pour du sexe', suivant l'expression. Il y a vraiment quelque chose de particulier, voire de dérangeant qui s'en dégage, et les mangakas l'ont très bien rendu ! C'est ce qui le rend si prenant ... Parce que on se l'avouera, pour l'instant, on attend la petite trace d'amour, qui on espère, ne devra pas tarder à montrer le bout de son nez (dixit la postface).

Les dessins, il faut le dire, sont superbes ! Entre un hyper-réalisme et un manga. Les traits ne sont pas gommés comme dans les mangas traditionnels mais justement ils sont laissés, de sorte que ça donne encore plus d'effets aux graphismes pour l'instant déjà très beaux ! C'est une chose que l'on ne voit pas souvent mais qui après à peine quelques pages de lues, passe inaperçu et surtout ravit en silence les yeux ...

Ah, et les personnages ! Parce que si pour l'instant seuls cinq sont présents, chacun a déjà sa fonction prédéfinie ! Bien que pour certains on hésiterait bien ... Enfin, pour un particulièrement ; Shinohara Keiji. Oui, c'est bien lui le principal antagoniste d'In These Words ; et on ne lui a pas volé son titre ! Certainement le personnage avec la psychologie la plus intéressante et la plus complexe par la même occasion et qui j'espère va se développer encore plus dans les prochains tomes ! La question est de savoir comment ça peut devenir un peu plus romantique ...

La suite !
Je le conseille également, parce qu'il en vaut vraiment le coup, il faut simplement savoir l'apprécier à sa juste valeur.
Un véritable coup de cœur !

par mellyrn
In These Words, Tome 2 In These Words, Tome 2
Jun Togai    Narcissus   
L'édition limitée es toujours bonne, même si je n'est pas trouvé où étais les histoires bonus... J'ai un petit sentiment d'avoir été plumée... Passon, Parlons du tome 2, et quel tome 2 ! sacré claque ! monumentale même. Je ne m'y attendais pas. Pour réussir à me surprendre dans un manga, il faut y aller fort car j'en ai tellement lu, vu, bu, mangé, bref, je les connais à toutes les sauces. Ben celui-là, il a éussi à me faire écarquiller les yeux et crier SERIEUX ?! J'y comprenais plus rien. Et même après avoir relu, je n'y comprend toujours rien lol. Il reste un yaoi car il y a des scènes entre homme mais franchement, je l'aurai fouré dans une autre catégorie hein moi, ça mis à part. C'est un yaoi sans histoire d'amour ! sans romance, juste ...bon, bous voyez hein. J'attends le tome 3 avec plus de l'impatience pour pouvoir comprendre. Mais je sens que la tension et l'excitation diminuera car me bluffer une 3e fois me parait utopique, je pense que ce sera en version slow motion le tome 3 (1ère fois, le premier tome totalement différent des yaoi classiques, et 2e fois ce tome). En tout cas, je suis bien contente de voir que le tueur n'est pas le tueur. Il n'en avait pas la tête à mon humble avis, le vrai psychopathe colle un peu mieux. Bref. J'ai adoré ma lecture, je ne regrette pas mes quasi 18 euros placés dans ce manga. C'est une très bonne oeuvre, et j'espère qu'elle continuera piquer ma curiosité et à faire autant m'interroger sur le pourquoi du comment. Les auteurs ne sont pas des fast and furious niveau publication mais ça vaut le coup d'attendre s'ils nous pondent des trucs pareils xD
Fleur et sens Fleur et sens
Rihito Takarai   
Tellement de sentiments avec 'Seule la fleur sait' ... Je ne pensais pas trouver meilleur manga yaoi, surtout venant de Takarai. Mais là, mon top a été complètement bouleversé par l'arrivé de ce petit bijou au poids inestimable.

Parce que oui, c'est vraiment ça. Cette mangaka a déjà l'immense privilège d'arriver à émouvoir et à toucher, voire même à faire pleurer avec ses histoires tout bonnement magnifiques, mais là je crois bien que c'est le summum ... Surtout lorsqu'on a lu avant les trois tomes de 'Seule la fleur sait' et qu'on a adoré suivre l'histoire de Misaki et Arikawa et qu'on ne demandait qu'une chose à la fin : une suite !

Il n'y a vraiment pas de quoi être déçu avec ce spin-off ! Même si vous n'êtes pas encore persuadé pour l'acheter, je ne dirai que ça : "Erreur, madame Mim !" Eh oui. Même si ce ne sont pas au début Misaki et Arikawa que nous suivons, on s'attache très facilement à ces deux nouveaux personnages : Motoharu et Akira. Ils ont tous les deux le même charme et cette manière de nous envoûter à laquelle on ne dit pas non ! Et sacrée claque à la fin de cette histoire ! J'ai bien failli défaillir, tant leur histoire est émouvante ...
Mais comme après on retrouve les personnages de 'Seule la fleur sait', on arrive quand même a remonter la pente. Le ton est cette fois-ci un peu plus léger que dans les autres tomes, mais vraiment légèrement. Je n'en dirai pas plus, mais attendez-vous à des dernières pages pleines de azkvfnykfgnxknbsmsnbqi ... Préparez-vous à devenir une masse informe qui pétillera de cœurs et de petites fleurs - et ce n'est pas une métaphore, c'est véridique ! xD -

À lire, tout simplement !

par mellyrn
L'Appel du renard, Tome 1 : Traqué L'Appel du renard, Tome 1 : Traqué
Charly Reinhardt   
Première chose qui m’a dérangé, c’est l’écriture ultraformatée. C’est bête à dire, mais au début, la syntaxe et l’écriture étaient tellement parfaites que je ne voyais que l’aspect technique et l’autrice derrière chaque mot ce qui m’a gâché le plaisir et j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire. En clair, l’écriture manquait d’âme, de spontanéité et c’était limite froid.
J’ai apprécié le mélange de langage soutenu et d’argot qui donne un style particulier. Ce n’est pas nouveau mais j’aime ça. Dommage que certains termes argotiques et expressions étaient un peu trop franchouillards pour coller au lieu de l’action basé aux USA. Ex : « En voiture, Simone ! », « guignol », « miches », et surtout « gosse » qui a été un peu pesant car ce mot revient souvent (trop ?) et je n’arrivais pas à me défaire de l’image de parties génitales. Et oui, au Canada, des gosses, ce sont des c..ouilles !
Je n’ai pas compris les passages au présent dans un récit au passé. Quand bien même c’était des rêves, la finalité m'échappe. J’oubliais ! Le terme désuet « Sylve » qui est certes fort poétique mais pour moi, c’est une forêt tropicale humide comme le mentionne Larousse.
J’ai eu beaucoup de mal avec la notion de meute. Autant avec des loups cela passe bien car c’est basé sur la réalité mais quand on sait que le renard est un être très solitaire, cela fout par terre toute la théorie de meute, et je suis bien placé pour connaitre les renards (comité de régulation de la population, mais pas chasseur, je précise). Même un récit fantastique doit garder un semblant de réalisme, une base crédible.
Ensuite, l’histoire traîne en longueur. Trop de description ? Manque de rythme ? Je ne sais pas mais je n’ai pas vu l’intérêt de faire trainer la romance si ce n’est dans ce seul but, justement
d’engendrer de la frustration. C’est loupé, je n’ai ressenti que lassitude. A trop vouloir ménager le suspens, on obtient en général le contraire.
Mettre l’accent en permanence sur Tyler, dévoile très bien la manœuvre qui consiste à détourner l'attention sur lui ce qui enlève toute crédibilité à la démarche et gâche l’histoire. Si l’on devait décortiquer le scénario, cela se résumerait à trois phrases.
[spoiler]Découverte du corps et du second protagoniste, une virée dans les bois, une tentative de meurtre et le dénouement, c’est tout ![/spoiler]
La romance en elle-même était limite froide et distante, tout comme Will, d’ailleurs. Ça manquait vraiment de chaleur.
Quant au final, je me suis lassé de chercher un coupable, par conséquent, c’est retombé comme un soufflet.
J’avoue, je me suis un peu ennuyé, alors que j'ai apprécié d'autres récits de l'autrice qui sait mettre de la poésie dans ses récits et nous avait habitué à plus de chaleur.

par Torpedo
La ronde des Corbeaux, tome 1 La ronde des Corbeaux, tome 1
Angelique Ferreira   
c'est une très bonne découverte pour moi. Que ce soit du roman que de l'autrice. La plume est parfaite, douce, fluide et entraînante et l'histoire bien ficelée, et complète, malgré le faible nombre de pages. Les personnages son agréable et surprenant et la fin juste inattendue au possible et juste parfaite. Je vous conseille fortement ce petit ouvrage.

Ma chronique entière = https://reading-panda.skyrock.com/3322096322-La-ronde-des-corbeaux-Angelique-Ferreira.html
Graineliers, Tome 1 Graineliers, Tome 1
Rihito Takarai   
Un premier volume qui met l'eau à la bouche. Un dessin plaisant, détaillé et qui sait charmer. Une histoire originale qui a de l'attrait et du mystère. Des personnages qui intriguent, et qui j'espère s'approfondiront à mesure que l'histoire avance. Bref. Que demander de plus?

Je dois bien admettre que c'est pas mauvais du tout et que je suis très tentée d'attaquer la suite. Ma curiosité réveillée, j'ai hâte de poursuivre ma lecture.

par Lyanaa