Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Realmofdreams : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Larmes rouges, Tome 1 : Réminiscences Les Larmes rouges, Tome 1 : Réminiscences
Georgia Caldera   
Je ne peux que confirmer ce qui a été dit avant. Ce livres est vraiment passionnant et accrocheur, on a envie de le lire d'une seule traite. Les personnages ne sont pas ou blanc ou noir, mais tout en complexité et sentiments contradictoires (comme nous en fait). Georgia fait vraiment preuve d'un grand talent d'écrivain et de conteuse. J'attends la suite!
Victorian Fantasy, Tome 1 : Dentelle et nécromancie Victorian Fantasy, Tome 1 : Dentelle et nécromancie
Georgia Caldera   
http://mabiblio1988.blogspot.fr/2014/09/victorian-fantasy-tome-1-dentelle-et.html

Merci à Georgia Caldera pour m’avoir permis de découvrir sa nouvelle saga en avant-première en tant que bêta lectrice. Une saga bien différente des Larmes Rouges mais pas de doute, la plume de l’auteure ainsi que sa façon de faire languir le lecteur sont belles et bien présentes.
Cette fois, nous partons en Angleterre sous le règne de la Reine Victoria. Ce n’est pas l’Angleterre que nous connaissons mais une Angleterre où la magie a tout pouvoir. Au cours de notre voyage, nous allons rencontrer des hommes, des femmes mais aussi des créatures magiques très surprenantes.
Bien que différents personnages nous accompagne pendant ce premier tome, deux personnages sont au centre de cette romance paranormale : une femme, Andraste et un homme, Thadeus.
Je me suis rapidement attachée à Andraste qui est une jeune fille d’une vingtaine d’années, vierge. Pour une fois, sa virginité (bien que celle-ci ne soit pas choquante au vu de l’époque où se déroule l’histoire) est expliqué et logique. Cette demoiselle qui s’est toujours vu cloîtrée au sein du manoir familial est invitée à rejoindre le château royal. Elle va enfin pouvoir vivre sa vie, seule et libre. Enfin presque… Andraste est vraiment intelligente, maline et a un fort caractère. Au cours, de ma lecture, je me suis retrouvée à régulièrement penser comme elle, à m’identifier en quelque sorte à elle.
Thadeus, fils aîné d’un duc, appartient à une famille qui semble avoir une haute importance aux yeux du royaume. Pourtant, cette famille est touchée par une malédiction que Thadeus va essayer de rompre. Cet homme intelligent ne sait absolument pas s’y prendre avec les femmes ce qui va engendrer des scènes assez drôles mais tombant sous le charme d’Andraste dès le premier regard, il va apprendre à se comporter comme un gentleman. J’ai d’abord aimé puis détesté puis aimer… ce personnage masculin.
Les autres personnages de ce roman sont très difficiles à cerner. En effet, l’auteure nous donne que peu d’informations à leur sujet, juste ce qui est nécessaire à la compréhension de l’histoire. C’est très frustrant mais Georgia Caldera sait s’y prendre pour nous frustrer, nous faire languir. Elle sait nous amener à nous poser des questions auxquelles elle donne parfois réponse et d’autres pour lesquelles il faudra patienter.
C’est avec plaisir que j’ai retrouvé le style de l’auteure. Dès le premier chapitre, on cerne l’univers dans lequel va se dérouler l’histoire même si au cours de celle-ci on découvre des nouveautés. Georgia Caldera a fait le choix de nous offrir des chapitres avec des points de vue différents. En effet, les chapitres sont racontés avec le regard des personnages ce qui apporte un plus à l’histoire. La fin de ce premier tome laisse entrevoir une suite avec d’autres personnages. Certes, je suis déçue de quitter Andraste et Thadeus mais d’un autre côté, je ne vois pas trop quelle suite aurait été possible avec ces deux personnages. Qui dit romance paranormale dit scènes érotiques. Si je devais reprocher quelque chose à ce premier tome, c’est peut-être qu’une ou deux scènes supplémentaires n’auraient pas été de trop. Surtout des scènes vues par Andraste. Le premier tome des Larmes rouges n’aborde pas la sexualité, de ce fait, je pensais l’auteure peu à l’aise à ce type de scènes. Ce livre montre bien le contraire. En effet, Georgia Caldera décrit ses passages avec beaucoup de sensualité et d’érotisme sans jamais de vulgarité.
Pour conclure, une nouvelle saga très prometteuse dans un univers où la magie est reine.
Covenant, Tome 1 : Sang-mêlé Covenant, Tome 1 : Sang-mêlé
Jennifer L. Armentrout   
Pffffff je l'ai déjà fini :( et pourtant j'ai ralenti ma lecture pour pouvoir le garder un peu plus longtemps.
En lisant la quatrième de couverture je m'attendais a une bonne petite histoire a lire entre 2 grosses lectures.
Hé ben je dois dire que je ne m'attendais pas du tout a ce que ce soit un coup de coeur et pourtant s'en ai un!!
Je suis tout simplement tomber amoureuse des personnages et de cette histoire remplis d'amour, de drame et d'action.
En gros il relie tout ce qui fait un bon livre!
Alex est super attachante et on arrive facilement a ce mettre a sa place, on a l'impression de ressentir toutes les émotions qu'elle éprouve.
Et Aiden le beau mec avec qui tout avenir est interdit.
Rolala j'ai vraiment adoré lire chaque passages ou ils étaient a deux, ou on sent qu'il ce passe quelque chose mais qu'aucun des deux n'ose franchir le pas.

Un livre qui ce lis extrêmement vite tellement l'histoire est prenante.
Je le recommande vivement a tout ceux qui lisent en VO car je ne sais pas s'il sortira en Français.





Hantée, Tome 1 : Les Ombres de la Ville Hantée, Tome 1 : Les Ombres de la Ville
Maureen Johnson   
Alors un livre
Qui ma beaucoup plus...
Au menu :
surnaturel ...
Fantômes ...
Assassin ...
Amitié ...
Etc.
Une héroïne géniale très courageuse ...
J'adore Aurora dont son surnom Rory...
et très attachante ...
De l'action il y en a du suspense aussi pour vous dire j'ai passé un excellent moment avec se livre ...
En plus une couverture sublime j'ai tout aimé...
Sauf qu'il va falloir attendre la suite sniff...
Et bien à vous de le lire...
J’espère que vous aurez autant de plaisir à le lire que moi bonne lecture ...
Demandez-moi la lune ! Demandez-moi la lune !
Sylvie Barret-Lefelle   
http://leslecturesdelily.overblog.com/

Immense coup de cœur pour cette romance !
Je suis sûre que ce livre sera dans mon top ten de l'année 2013.
C'est rare que j'aime autant un livre de ce genre mais là mais impossible de le lâcher. Je regrette même de l'avoir terminé.
Dès les premières lignes, j'ai su qu'il me plairait et jusqu'à la dernière ligne, j'ai pris un plaisir immense.
Catherine est une jeune française qui travaille dans un grand hôtel prestigieux de Paris. Jusqu'au jour où toute sa vie va basculer puisqu'elle va être amenée à servir un grand acteur Anglais.
Cet homme est ingérable et Catherine va l'apprendre à ses dépens. Mais quelques jours plus tard, le manager de la star propose un poste très alléchant à cette charmante gouvernante.
Sept mois, de services pour l'acteur contre une belle expérience professionnelle et un salaire plus que tentant.
Évidemment, la jeune femme n'hésite pas longtemps et accepte l'offre de l'homme.
Mais ses sentiments vont vite prendre le dessus sur le boulot. Catherine sera-t-elle faire face au monde cruel du cinéma pour un amour incertain ?

Voilà un petit résumé, en quelques mots.
Nous ne sommes pas dans la romance cul-cul, je vous le promets, ce livre a quelque chose de différent et de vraiment beau.
Perso, c'est la première fois que j'aime autant une romance et je vais continuer de lire et de suivre cette auteure talentueuse qui a su par ces mots me faire sourire et pleurer en même temps !
Un très beau moment de lecture ! Merci beaucoup Sylvie !

Gros coup de cœur ! Je me répète, je sais, mais c'est vraiment mon ressenti. Je vous invite à lire ce livre et n'hésitez pas à me donner votre avis, j'ai vraiment hâte de savoir si mon coup de cœur est partagé !

La Quête d'Ewilan, Tome 1 : D'un monde à l'autre La Quête d'Ewilan, Tome 1 : D'un monde à l'autre
Pierre Bottero   
On m'a forcé à lire ce livre...
Et franchement: WOUAH !
WOUAH !!!!!
La suite avec "les mondes d'Ewilan" et "Le pacte des Marchombres" est tout simplement magnifique !!!
J'ADORE LITTERALEMENT !
& Malgré le décès de l'auteur :( J'espère qu'Ewilan & Ellana resteront longtemps dans vos mémoires ! Dans tout les cas, ces personnages resteront trèèèèèès longtemps gravé en moi...


par Fred_93
Half Bad, Tome 1 : Traque blanche Half Bad, Tome 1 : Traque blanche
Sally Green   
Half Bad est un phénomène littéraire en Angleterre et aux États-Unis et qui va être adapté au cinéma! Cela faisait déjà un an que les éditeurs et journalistes l’annonçaient comme un phénomène et sa sortie a provoqué un raz-de-marée dans la blogosphère américaine et anglaise. Certains le décrivent comme le nouvel Harry Potter et le nouveau Hunger Games et mon intérêt était fort pour ce roman, qui parlait de magie, de Sorcières Blanches et de Sorcières Noires, de hybrides et de Conseil. Ni une ni deux, j’ai commandé le roman en hardback et j’ai attendu une semaine avant de le recevoir. Quel bonheur! L’objet est magnifique. Tout en relief, argenté, avec une tranche rouge – j’adore le rouge – et un dos tout aussi beau, avec des critiques enthousiastes et des petites tâches de sang. L’objet est déjà merveilleux et je l’ai commencé il y a deux jours. Dès la première page, j’ai été happé par l’histoire, avec le prologue à la deuxième personne, qui apporte un vrai cachet à l’histoire et vous met tout de suite dans l’ambiance. J’ai ressenti ce petit frisson, unique et particulier, dès que j’ai commencé Half Bad et j’ai su que ce livre serait incroyable. Sally Green est un génie et Half Bad est une réussite, une merveille, un livre divin et écrit avec brio, qui vous emportera dans son monde ni noir ou blanc, mais en différentes nuances de gris.

Half Bad raconte l’histoire de Nathan, un adolescent qui est enfermé dans une cage et qui est particulier, puisqu’il est un "Half", un hybride, dans un monde où les Sorcières Blanches traquent les Sorcières Noires. Nathan est mi-Blanc, mi-Noir et le Conseil des Sorcières Blanches le surveille depuis sa naissance, épiant ses faits et gestes. Comment est-il arrivé dans cette cage ? Pourquoi ? Dans quel but ? Situé en Écosse et en Angleterre, Half Bad est un concentré d’action, de rebondissements, d’émotions et de magie, qui m’a transporté. L’univers qu’a crée Sally Green est incroyablement riche et expliqué avec justesse, sans nous perdre ; on comprend les Sorcières Blanches et les Sorcières Noires, les "Half" et l’organisation de ce monde si particulier. La première partie du roman se concentre sur le passé de Nathan, ses émotions et les épreuves qu’il a traversé, avant de se concentrer sur son présent, pour déterminer son avenir. J’ai adoré la première partie, qui montre la famille brisée de Nathan et ce qu’il a vécu. Le monde de Half Bad est addictif, avec les Hunters et l’histoire des Sorcières Noires et Blanches, qui m’ont captivés.

L’histoire de Saba m’a fasciné, je trouve cette histoire tellement intéressante que j’espère qu’on aura plus d’histoires sur les Sorcières dans le prochain tome! Dans ce premier tome, l’action est là et Half Bad pose les bases d’une trilogie, tout en donnant un coup de fouet au lecteur, qui tourne les pages frénétiquement. Tout s’enchaîne si bien et les personnages sont si attachants qu’on regrette de finir le roman. J’ai traîné, dans les cent dernières pages, tant j’étais attaché au roman, à l’histoire, aux personnages, à tout ce qui rend ce roman unique et particulier. Il mérite amplement son succès.

J’ai beaucoup aimé Gran, Deborah et Arran, qui sont si protecteurs et soudés que je ne voulais plus les quitter. Dès l’âge de dix-sept ans, les Sorciers et Sorcières ont une cérémonie, où ils reçoivent trois cadeaux et découvrent leur pouvoir, qui peut-être celui de guérir, de se transformer en animal, de devenir invisible, de voir le futur… Les Dons des Sorciers sont très divers et Nathan veut à tout prix savoir qui est son père et pourquoi il ne l’a jamais vu et s’il aura le droit à une Cérémonie, tandis que le Conseil crée des nouvelles lois qui restreignent de plus en plus les "Half".

Imaginez un marathon, une course d’endurance – voilà ce que j’ai ressenti pendant ma lecture. J’ai été emporté par l’histoire de Nathan, qui veut trouver sa place dans son monde, savoir qui il est. J’y ai pensé toute la nuit dernière, imaginant ce qui se passerait ensuite. L’histoire de Half Bad est bien pensé et s’enchaîne avec rapidité et Sally Green possède une écriture légère et touchante et en même temps, très particulière, qui nous emmène dans son monde dès le début. Elle sait dépeindre l’action, les sentiments et nous attacher à ses personnages, qui évoluent dans un monde sombre et difficile.

Nathan évolue au fil des pages, on suit les années de sa vie et sa maturité, son intelligence, son courage et la touche émotionnelle qui le caractérise le rend attachant, dans sa quête tout au long du roman. Annalise est touchante et fragile, le lien qu’elle partage avec Nathan est unique et mystérieux ; Arran est celui qui est toujours là pour sa famille et qui épaule les siens ; Deborah est une fille dévouée, qui contraste avec Jessica, qui rabaisse Nathan à chaque fois et ne manque pas de le culpabiliser pour tout et n’importe quoi. Celia est attachante et très intéressante, Rose est extrêmement attendrissante et Gabriel est étrange mais loyal. Marcus, le Sorcier Noir maléfique qui tue sans distinction, qui est le père de Nathan et qui dévore le cœur de ses ennemis… Les autres personnages sont tous déterminés, puissant et menaçant, amical ou difficile à cerner et, comme Nathan, on ne sait plus à qui se fier.

J’ai adoré les pouvoirs des Sorciers, qui sont bien pensés et intrigants! Ils auront une plus grande place dans la suite!

La quête de Nathan m’a laissé à bout de souffle, on stresse avec lui, on est attendri par ses espérances et les dernières pages de Half Bad m’ont laissé sur le derrière. La fin est rapide et inattendue, on essaye de chercher la suite mais elle n’est pas encore là. La fin est frustrante mais il va falloir attendre, même si la patience n’est pas mon fort. La fin est énergique et dynamique, tout comme le héros, on ne sait plus quoi faire, on est perdu et stressé, une certaine rencontre m’a intrigué et ému, j’ai hâte d’en savoir plus. Bien qu’introductif mais riche et plein d’action, ce premier tome est un coup de cœur ! J’ai encore le cœur battant, ma tête est encore dans le monde de Half Bad et je ne rêve que d’une chose : avoir la suite, là, maintenant, sous la main, ce qui n’est malheureusement pas le cas.

Moi, après avoir fini le livre :

Vous l’aurez compris : Half Bad est un souffle nouveau et addictif, avec un univers riche et attractif, des personnages attachants et réalistes, une histoire très dense et une fin horriblement frustrante. Je ne peux que recommander ce roman. Half Bad est un bijou. Half Bad est une tornade destructrice, qui vous laissera sans voix. Un brillant début qui promet une trilogie haletante et un premier roman mené d’une main de maître, avec une quête épique et un fabuleux voyage, qui ne vous laissera pas indemne.

par Darksun
Red Queen, Tome 1 Red Queen, Tome 1
Victoria Aveyard   
C'est peut-être étrange pour certains mais pour moi, il y a des romans qui passe en laissant une petite brise après leur passage, d'autres c'est un courant d'air glaçant et d'autres, enfin, qui enclenche une tempête. Et ce livre est l'un de ceux-là.
Après l'avoir fini, je voulais déjà une suite ou peut-être pas, de peur d'être déçue. Ce livre a eu un effet dévastateur comme peu de livres l'ont encore sur moi. Ce roman m'a transporté, la fin m'a surprise malgré mon esprit de déduction qui se doutait de quelque chose. J'ai été émue, j'ai surtout été triste car c'est un roman sombre, trop peut-être pour certains mais Mare ramenait le rire, le sourire quand il le fallait.
Et pour cela, parce que c'est d'abord l'auteur qui nous offre tout ça, je la remercie profondément. Je crois que c'est l'un de ses premiers livres et elle a tout d'une grande.
Ses personnages sont peut-être encore une ébauche et grandiront avec la suite mais cette ébauche m'a emballée. Cal, Maven, Lucas, Gisa, Farley, Kilorn et bien sûr Mare m'ont séduite avec ruse, avec honnêteté, avec humour, avec justice...avec amour. Cal qui voit son peuple souffrir mais croit ne pouvoir rien changer. Maven qui rêve de sortir de l'ombre de son frère. Lucas qui protège Mare et s'en fait une amie. Gisa, la petite sœur qui a un talent hors du commun. Farley qui résiste pour les autres. Kilorn qui veut sauver celle qui le sauve depuis toujours. Et Mare, celle qui n'est pas ce qu'elle est censé être. Ni Rouge, ni Argent. Elle est entre deux mondes mais n'appartient au final qu'à un seul.
Ce roman est aussi une histoire de pouvoir, de machinations, c'est la cour du roi. Il y a des subalternes, des esclaves, des gardes, des nobles, des princes, une reine, un roi et deux princesses... Il y a des vivants et il y a des morts.
C'est l'histoire de la survie, de la révolte, de la rébellion, c'est ce qui n'est pas encore fini et ce qui va devenir. Ce sont des morts mais pour la vie et aussi des morts pour l'exemple.
Je crois que ça se voit un peu que j'ai été bouleversée par ce livre vu le nombre de choses que je mets les unes à la suite des autres. Mais quand un livre me marque comme ça, il est comme tatouer dans mon esprit.
"Et notre armée se lèvera, aussi rouge que l'aube."
Delirium, Tome 1 : Delirium Delirium, Tome 1 : Delirium
Lauren Oliver   
Wahou, Wahou et re-Wahou!
Que dire? Un livre magique? Magnifique?
Au début il faut s'accrocher car il y a plein de choses à comprendre: la Procédure, leur mode de vie (au moindre écart de conduite: coups de matraque), la famille de Lena...
Les personnages sont attachants mais je regrette un peu que Grace ne soit pas plus présente... Alex est encore un de ces garcon trop beau et trop parfait =)
Pendant qu'on lis le livre on ne se rends pas compte à quel point on aime et quand on le pose on se dit "Mince, je l'ai déjà fini !!"
Vivement le tome 2 car cette fin nous laisse un peu sur notre faim =)

par Rachel
L'Héritière L'Héritière
Melinda Salisbury   
Un gros coup de cœur pour moi, l'Héritière est un roman bouleversant, renversant, et surtout, très TRÈS accrocheur.

Tout d'abord la couverture est vraiment belle, on ne se lasse pas de regarder chaque détails, et ces belles volutes rouges qui parcourt le flacon … On ne le voit pas forcément bien sur les photos, mais la 4ème de couverture est également très esthétique, dans un camaïeu de vert.
De plus, le graphisme de ce livre nous parait d'autant plus beau quand on en comprend le sens...
Mais ça à vous de le découvrir !

Contrairement à ce que j'ai pu m'attendre, ce livre est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît, les personnages plus profonds, les sentiments plus poignants. Dès le début j'avoue avoir été happée par l'histoire mais – ouaw ! - je ne m’attendais pas à tant de retournement de situation !
Ici, on est clairement dans de la fantasy, et l'univers n'en ai que plus saisissant. On rentre dans une réalité crue, dure, où les mensonges et l’infamie règnent.

Encore une fois, ce livre m'a étonné par sa romance.Dans le résumé, on nous annonce un "triangle amoureux"; élément que j'ai tendance à fuir comme la peste, puisque que, souvent, on peut s'attendre aux éventuels passages légèrement gnan-gnan où la fille se pose des questions existentiels du genre « qui vais-je choisir ? Je ne sais pas qui j'aime...»...
Mais ici, bien que Twyla a un choix à faire, la situation est bien plus compliquée, et ce ne sont pas que les sentiments qui rentrent en compte.

Encore une raison de lire l'Héritière ( et oui encore une ! Et encore je ne vous dit pas tout ^^) : les personnages. Comme je l'ai déjà dit un peu plus haut, ils sont beaucoup plus complexes qu'ils n'y paraissent, et sont très attachants. Bizarrement, [spoiler]et à contrario de l’héroïne,[/spoiler] je me suis mise à beaucoup apprécier Merek, un personnage à la fois dur et touchant. Twyla, elle, évoluera beaucoup, étant des plus soumises au début (et ce qui me fatiguai un peu dans le début de ma lecture... j'avais envie de la secouer XD )

Après une telle lecture, pour le moins ravageuse, disons que je suis dans la phase « Je-n'arrive-plus-à-sortir-ce-livre-de-ma-tête »!
Bref, un vrai diamant.

Becky07

Ps : Un truc à faire pendant votre lecture et que nous conseille l'auteur dans ses remerciements : chercher la signification des fleurs au passage où elles apparaissent. A faire, car elles veulent dire beaucoup de choses !
Par exemple, lorsque Lief offre des fleurs à Twyla : rose trémière et lavande (rose trémière= ambition, lavande = méfiance), de quoi se méfier dès le début de Lief …
Et pour le pissenlit, la fleur de Merek et Twyla, la signification est bonheur et amour …

par Becky07