Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Rebecka13 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Compagnie des glaces, tome 36 : Les Hallucinés de la voie oblique La Compagnie des glaces, tome 36 : Les Hallucinés de la voie oblique
Georges-Jean Arnaud   
G.J. Arnaud nous roule dans la farine. Des montagnes russes qui nous font passer de la déception à la joie. Après le coup de tonnerre avec la réapparition de Lien Rag / Kurt, l'auteur nous les enlève à nouveau sans prendre de gant. On a envie de se dire : tout ça pour ça. [spoiler]Mais voila qu'il relance l'intrigue alors qu'on ne s'y attend pas.
Vivement la suite des aventure dans le S.A.S.[/spoiler]

par pusul
La Compagnie des glaces, tome 56 : Lacustra city La Compagnie des glaces, tome 56 : Lacustra city
Georges-Jean Arnaud   
malgre la fonte des glaces, la vie continue

par Agnes-27
La Compagnie des glaces, tome 58 : Les Millénaires perdus La Compagnie des glaces, tome 58 : Les Millénaires perdus
Georges-Jean Arnaud   
Tout commença le jour où Liensun voulut à l’improviste
visiter les ateliers de montage de la Manufacture d’hydravions Kurts. Depuis
peu l’entreprise parvenait à sortir deux hydravions par mois et préparait en
même temps un super-hydravion de cinq cents tonnes de charge utile, un
prototype qui sur les plans ressemblait à un animal monstrueux. Les ingénieurs
d’Ann Suba avaient opté pour l’utilisation de deux techniques, celle du
dirigeable à hélium et celle de l’hydravion tel qu’on le connaissait à Lacustra
City. La maquette primitive au cinquantième était d’ailleurs exposée dans
plusieurs boutiques de la nouvelle ville sur pilotis, et attirait les regards
des visiteurs de la cité. Ce ne serait qu’un hybride uniquement réservé au
transport et volant à moins de quatre cents kilomètres à l’heure. Cette
fabrication n’avait rien de véritablement secret et Liensun s’étonna, avant de
se vexer, qu’on lui interdise l’accès à l’un des ateliers de montage. Les
gardes restèrent sourds à ses menaces mais acceptèrent de téléphoner à Ann Suba
qui accourut. Elle paraissait à la fois ennuyée et amusée. Le visage renfrogné
de Liensun la rendit encore plus gaie

par Hathor13
La Compagnie des glaces, tome 55 : Iceberg-Ship La Compagnie des glaces, tome 55 : Iceberg-Ship
Georges-Jean Arnaud   
le réchauffement continue les glaces perdent du terrain

par Agnes-27
La Compagnie des glaces, tome 38 : Le Sang des Ragus La Compagnie des glaces, tome 38 : Le Sang des Ragus
Georges-Jean Arnaud   
Une fin en apothéose, on ne le voit pas venir. Et concernant ce tome, il fait le bilan sur les liens qu'unissent les Ragus et les aiguilleurs. Une pierre de plus scellée dans cette immense saga.
Une remarque quand même, [spoiler]les Ragus savent qu'ils risquent d'être à tout moment découvert mais la plupart reste dans cette région au lieu de s'en aller.[/spoiler]

par pusul
La Compagnie des glaces, tome 35 : Train spécial pénitentiaire 34 La Compagnie des glaces, tome 35 : Train spécial pénitentiaire 34
Georges-Jean Arnaud   
Après les révélations du tome précédent, il est dur de faire mieux.
Ces révélations ont un impact important sur les différents protagonistes et on attends avec impatience la suite.

C'est avec tendresse que j'ai lu l'annonce du [spoiler]retour de Lien Rag[/spoiler] à Yeuse. Après plus de 15 ans (et au moins autant de tome), elle voit s'accomplir la fin de sa quête.

par pusul
La Compagnie des glaces, tome 23 : Voyageuse Yeuse La Compagnie des glaces, tome 23 : Voyageuse Yeuse
Georges-Jean Arnaud   
Excellent tome le '10 ans plus' du T21 à vraiment relancer la série qui essoufflait un peu. On continue d'aller de surprise en surprise sur [spoiler]sur la mort de Lien Rag[/spoiler]. j'espère que l'auteur va réussir à tenir le rythme.
Seul bémol scénaristique, la rencontre entre [spoiler]Lienty Ragus fils et Zeloy[/spoiler]. Je trouve qu'il le fils fait confiances beaucoup trop facilement et rapidement vu les évènements passés dans sa famille.

par pusul
La Compagnie des glaces, tome 11 : Les Fous du soleil La Compagnie des glaces, tome 11 : Les Fous du soleil
Georges-Jean Arnaud   
Cet épisode prend prend presque des allures de fin du monde apocalyptique.

L'homme qui c'était si bien organisé sous le jonc des compagnies ferroviaires afin d'assurer sa survie, va voir tout son petit équilibre sombrer.

Des rénovateurs du soleil, qui se sont établis secrètement dans les fins fonds de la compagnies du Kid, vont réussir leur parie de percer une fenêtre permettant au rayon du soleil de venir à nouveau lécher la surface de la terre.

S'en suit une rapide et indéniable remontée des température, ce qui va mettre très rapidement la banquise en pérille.

Ce qui pourrait apparaitre comme une bénédictions, sonne en réalité la fin du monde des compagnie tel quel. La population est effrayée, et plus rien ne fonctionne. Dans ce chaos Lien Rag, le Kid et même Lady Diana, vont unir leur forces et leur espérance afin d'arrêter cette "malédiction".

De son côté, Jdrien lui profite de la confusion générale pour s'échapper du train orphelinat où il était tenu en captivité. Il s’en guiche d'un nouvel ami un peu loufoque, appartenant à une secte des rénovateur mais pas du côté scientifique.

Hâte de voir comment les compagnies vont accuser le coup et se remettre de ce terrible bouleversement qui aurait pu les forcer à disparaitre.

par Deniador
La Compagnie des glaces, tome 22 : Les Fils de Lien Rag La Compagnie des glaces, tome 22 : Les Fils de Lien Rag
Georges-Jean Arnaud   
wow ce 22ième volume est un des meilleurs, j'ai adorer Liensun, un personnage qui n'était pas encore apparut dans son ensemble, le "combat" entre Liensun et Jdrien risque d'être extrêmement divertissant au cours des prochains volumes.

Encore une fois Arnaud relève sa série de mains de maître, bravo !!!

par actarus
La Compagnie des glaces, tome 20 : Les Éboueurs de la vie éternelle La Compagnie des glaces, tome 20 : Les Éboueurs de la vie éternelle
Georges-Jean Arnaud   
Un tome qui nous laisse sur notre faim avec un superbe fin qui nous oblige a lire la suite le plus tôt possible.

Dans ce tome, l'auteur essaye de justifier les coïncidences qui ont permis à Lien Rag d'avancer dans ses recherches depuis le début de la saga. Plusieurs pistes qui se recoupe avec ce que Harl Mern pense de l'origine des roux. Il nous laisse deux choix : Mystique ou technologique. On verra si cela tiens la route dans la suite.

A ce propos, une autre ficelle qui m'exaspère est la répétition régulière de ce qui c'est passer dans les anciens tomes. On y a le droit 3 ou 4 fois dans chaque roman. Mais cela s'explique surement par le rythme de parution qui était de 5 ou 6 tomes par an. Un piqure de rappel était nécessaire sur des événements vieux de 2 ou 3 ans. Mais quand on lit la saga à la chaine, c'est agaçant.

par pusul