Livres
375 227
Comms
1 303 313
Membres
256 529

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rebelle du désert

84 notes | 57 commentaires | 14 extraits


Description ajoutée par oceane02 2016-05-25T14:29:12+02:00

Résumé

" le destin du désert repose entre ses mains".

Enfermée depuis tant d'années dans une vie étouffante au cœur du désert, Amani n'aurait jamais rêvé qu'un jour elle galoperait sur un cheval fantastique avec un fugitif recherché pour trahison. Emportée par le tourbillon de l'aventure, elle n'aurait pas imaginé non plus qu'elle tomberait amoureuse de lui...ni qu'elle l'aiderait à mener la résistance contre le Sultan

Afficher en entier

Classement en biblio - 313 lecteurs

Or
125 lecteurs
PAL
144 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lou-Ann0219 2016-09-20T19:43:49+02:00

Le train était parti,emmenant des centaines de personne a Izman. Sans moi. Quelque chose se brisa en moi. Je croisai les bras pour le garder à l'intérieur.

"ça va ?" Jin me regardait . Il se tenait toujours le flanc." Amani?"

La façon dont il dit mon nom au milieu d'une longue expiration provoqua une étincelle. Je lui lançai le poing vers sa figure.

Jin l'attrapa avant qu'il ne soit trop près de son nez, me poussa et me fit perdre l'équilibre.

"J'ai un conseil à te donner." Il était tout près de moi, aussi près que lorsque nous nous étions embrassés. " N'essaie pas de frapper un homme au visage quand il te regarde droit dans les yeux. Ton regard te trahit, Bandit."

Je lui balançai mon autre poing dans le ventre. Jin se plia en deux et toussa. " Merci pour le conseil."

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Commentaire ajouté par Sheo
Or

«Hundreds of prayer cloths were tied around rocks and stakes all the way up the mountain, but God had failed here.»

J'ai aimé ce livre dès la première page et une fois lancée dans ma lecture, il m'a été impossible de m'arrêter tellement cette lecture fut addictive. Quelques heures de pur délice.

Rebel of the Sands est une surprise pour moi. J'étais intéressée par ce roman mais je savais à peine de quoi il parlait et je n'étais même pas sûre que l'histoire me plairait.

Pourtant rapidement ça a été comme une évidence. Et je me suis retrouvée complètement en admiration face à tout ce que représente ce roman. Il n'y a pas un seul aspect de tout ça que je n'ai pas aimé.

Déjà, la plume de Alwyn Hamilton est très agréable à lire. Elle est fluide et l'auteure nous a offert un récit assez visuel, bien détaillé... Elle a une plume qui nous pousse à toujours aller plus loin.

J'ai adoré l'univers de Rebel of the Sands. Je ne saurais pas l'expliquer mais il est vraiment complet et je l'ai tout bêtement adoré.

En plus de cela, les légendes, les croyances et même les histoires sur le Prince Rebelle m'ont énormément plu !

Quant à l'histoire, c'est celle d'Amani une fille du désert qui désire depuis toujours de quitter Dustwalk la ville dans laquelle elle a grandi. Quand elle trouve enfin l'occasion de fuir Dustwalk, elle le fait en compagnie de Jin qui est un fugitif recherché pour trahison.

J'ai beaucoup aimé l'histoire en elle-même. Alwyn Hamilton a très bien su la mener et la développer. Elle n'a rien fait trop vite et elle nous a même réservé quelques bonnes surprises !

Spoiler(cliquez pour révéler)
Comme le fait que Jin soit un prince, le frère du Prince Rebelle Ahmed ou que Amani soit une demdji - la fille d'une mortelle et d'un djinn.

J'ai beaucoup aimé les personnages. Et comme pour tout le reste de Rebel of the Sands, je les ai aimé dès le début. Par la suite, très rapidement, je me suis retrouvée à m'attacher à eux alors que parfois il me faut plus qu'une cinquantaine de pages pour m'attacher à un seul personnage.

Déjà, j'ai beaucoup aimé Amani. Elle est très talentueuse avec un pistolet entre les mains. Et puis, elle a un petit côté badass que j'aime beaucoup.

Jin est super. Il a du charme et il est très attachant.

Les personnages secondaires sont supers, eux aussi. Je les aime beaucoup et je n'ai eu aucun mal à m'attacher à Ahmed, Shazad, Maz, Izz, Hala, Delila...

Spoiler(cliquez pour révéler)
La mort de Bahi était tellement surprenante et rapide que je suis restée sur le cul pendant quelques secondes. Et ça m'a rendue triste parce que mine de rien je l'adorais déjà !

Côté romance, je suis très satisfaite de ce que j'ai pu découvrir dans ce premier tome. Même si c'est clair dès le départ, la romance n’empiète pas non plus sur le reste de l'histoire, l'auteure garde son objectif.

En plus, j'ai trouvé que Alwyn Hamilton y mettait de l'émotion et qu'il y avait vraiment quelque chose entre Jin et Amani, ce n'était pas plat et juste une romance pour dire en coller une dans le récit. :)

J'ai toujours un peu peur que les fins des livres soient bâclées pour dire mettre un point final à ce tome et passer à autre chose. Mais bien heureusement, l'auteure n'a pas précipiter sa fin et l'a fait dans les règles de l'art.

C'est pour quoi elle m'a énormément plu. Elle nous fait clairement comprendre que ce n'est que le début et elle promet une suite vraiment intéressante.

En conclusion, c'est un travail complet qu'a rendu Alwyn Hamilton avec Rebel of the Sands. Avec un univers, une intrigue et des personnages extraordinaires dont je suis fan depuis la première page.

Je lirais le second tome avec grand plaisir et maintenant, je l'attends avec impatience.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Une nouvelle aube! Un nouveau désert!

«I believe money and guns get you a lot further in a war than magic these days.»

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par Salinka 2017-06-16T11:20:37+02:00
Argent

Ma lecture de ce livre s’est partagée en deux temps : la première moitié où je n’arrivais pas totalement à me plonger dans l’univers et la seconde où je ne voulais plus lâcher le roman. Mais dans l’ensemble, j’en garde une opinion plutôt favorable et je suis impatiente de découvrir le second tome qui n’est actuellement pas encore sorti en France.

Une des premières choses qui fait l’originalité de ce livre est le contexte. L’histoire se déroule dans le désert, visiblement dans un univers fantasy assez proche du notre où se mélangent êtres humains et créatures fantastiques, folklore de l’Islam et imagination de l’auteur (d’après les recherches que j’ai pu faire).

Ensuite, au début de l’histoire, Amani a un côté anti-héros. Elle pense d’abord à elle, à ses propres besoins quitte à parfois sacrifier des vies. Elle est intelligente, indépendante et impertinente. J’adore ça !

Un livre jeunesse original de par son contexte qui, pour autant, peut tout à fait conquérir le cœur de lecteurs adultes. L’histoire n’a rien d’immature, bien au contraire. Pour ce qui est de l’écriture, l’auteur a su développer son univers de façon simple et abordable par tous, rendant l’ensemble immersif et d’une agréable fluidité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elyza 2017-06-14T14:43:39+02:00

J'avais repéré ce livre dès sa sortie en VO. Il faut dire que sa sublime couverture ne m'avait pas laissé indifférente de même que l'ambiance résolument orientale qui semblait résonner en moi comme une promesse. Je me suis procuré la version française lors de sa sortie. Là aussi, la couverture est jolie mais dans un tout autre style et je conserve une nette préférence pour la VO. Il m'aura toutefois fallu attendre l'arrivée de ma PAL printanière afin de me caser cette lecture qui m'a été choisie par les abonnés à ma chaine Youtube.

Amani vit à Dustwalk mais n'aspire qu'à quitter cette ville en plein désert pour rejoindre Izman où vit sa tante. Rien ne la retient à Dustwalk mais elle a besoin d'argent pour pouvoir s'en aller discrètement, dans le dos de son oncle. Elle va donc se faire passer pour un homme et participer à un concours de tir (art dans lequel elle excelle) dans le but de remporter la récompense qui lui permettra d'entamer une nouvelle vie. Le seul facteur qu'elle n'a pas anticipé c'est sa rencontre lors du concours avec Jin, un étranger qui convoite lui aussi le gain du concours.

J'ai absolument adoré la mythologie et l'univers mis en place par l'auteure. Mes attentes étaient élevées avant de commencer ma lecture et à ce niveau là, je n'ai pas été déçue. Quel régal! Le dépaysement a été garanti par un désert inhospitalier peuplé de goules et d'autres créatures maléfiques issues tout droit du folklore maghrébain. Bouraqs, djinns et cauchemars n'étaient jamais loin et c'est avec prudence et circonspection que les caravanes entamaient leur traversée du désert armés à la fois de leurs traditions mais également d'armes à feu afin de se défendre. Tout ce que l'auteure a daigné nous apprendre de son univers, je l'ai ingurgité et mémorisé avec délectation.

L'histoire possède tout un pan politique qui va être amené en douceur avant d'occuper l'essentiel du récit sur la fin. J'avoue que ce n'est pas forcément ce qui m'a le plus passionné. Le sultan possède plusieurs fils qui aspirent au trône et on va découvrir des magouilles et des complots mais aussi des trahisons. La rébellion s'organise dans une oasis du désert du Miraji autour du Prince rebelle et je suppose qu'elle va occuper une place importante dans le second tome.

Je ne m'attendais pas à ce que l'aspect "armement" prenne autant de place dans le récit. Là où j'aurai imaginé que l'auteure aurait eu une préférence pour les combats au corps à corps à l'aide de sabres par exemple, j'ai découvert qu'elle avait un petit penchant pour les combats à distance et les armes à feu. Cette partie un peu plus réaliste de l'histoire m'a un peu surprise mais se mélange de manière surprenante à merveille avec la partie plus folklorique et traditionnelle du récit.

Je me suis immédiatement attachée à Amani, l'alchimie a vraiment été immédiate. La jeune fille a 16 ans mais je me la suis constamment représentée dans ma tête comme une jeune femme d'une vingtaine d'années tellement elle fait preuve de maturité et de force de caractère. Dans une ville où tout le monde, hommes et femmes confondus possèdent une peau brune, des yeux foncés et des cheveux sombres, Amani dénote dans le paysage avec ses grands yeux bleus. Orpheline vivant sous le joug de sa tante tyrannique, devant composer avec la méchanceté de ses cousines, elle ne rêve que d'indépendance. Je l'ai trouvé déterminée, entière et intrépide. Il y a aussi une pointe de romance dans l'histoire qui n'est pas surprenante mais reste néanmoins légère et plaisante.

En résumé c'est une belle réussite pour Rebelle du désert. J'ai trouvé que cette lecture était vraiment atypique car je n'avais encore jamais lu un livre qui mélange à la fois traditions orientales et western. J'ai autant adoré l'univers que les personnages et si ce n'est la fin qui m'a déçu, j'aurai pu mettre la note maximale. Affaire à suivre lorsque le second tome paraîtra.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Debikette 2017-06-09T17:43:29+02:00
Or

Ce roman me faisait de l'œil depuis longtemps. Et bien je n'ai pas été déçue de ma lecture. L'histoire est original, j'ai beaucoup aimé le décor. Le seul point noir sont les noms nombreux et alambiqué. Du coup, par moment je ne comprenais plus trop. Sinon les personnages sont attachants. On prend plaisir à suivre leur évolution. Amani m'a vraiment plus, sa vie n'a pas été rose et cela l'a rendu forte. Je recommande ce livre!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anger2000 2017-05-26T20:06:56+02:00
Diamant

Je l'ai pas lu je l'ai dévoré ! L'histoire de "rebelle du désert" est super, l'intrigue est bonne, l'héroïne est super et le décor magnifiquement bien décrit. Le style d'écriture est léger, ça se laisse lire facilement.

Quel plaisir de découvrir un monde un peu différent cette fois-ci ! Je vais me lancer dans le tome 2 en anglais (peux pas attendre...)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DarushaWolf 2017-05-20T14:31:39+02:00
Diamant

Ce livre est un dépaysement total qui stimule l'imagination. L'intrigue est intéressante et l'aventure se retrouve derrière chaque page.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaurieKF 2017-05-14T21:50:57+02:00
Or

Je n'attendais vraiment rien de ce livre, j'ai commencé à le lire parce que l'envie m'est venue d'un coup. Résultat, je l'ai lu en une journée tellement j'ai accroché. L'écriture est bonne, fluide, imagée, douce, j'arrivais parfaitement à imaginer les lieux, les personnages, les scènes... C'est un livre que je ne regrette pas d'avoir lu, mon seul regret et de l'avoir lu d'un coup, et de devoir attendre la sortie du deuxième tome pour pouvoir continuer !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Paroledunelivrophage 2017-05-04T04:46:29+02:00
Diamant

Pour ceux qui ont déjà lu mes chroniques, quelque chose me dit qu’ils vont être plutôt content de me retrouver, car avec un emploi du temps assez chargé, je n’ai pas vraiment pu prendre mon temps pour donner un avis sur l’un de mes livres. Bref, Rebelle du désert m’a tapé dans l’œil dès sa sortie aux éditions Rebelle. Mais je pense que vous l’avez compris, je ne prends pas moins de cent livres tous les deux ans et vu le travail titanesque que je fais entre les chronique à me retaper, merci mister ou miss saboteur(euse), et mon carnet de lecture à refaire et là c’est chapeau à mes gosses, je peux enfin prendre un peu de mon temps pour vous dévoiler mon avis sur ce petit bijou. Pour commencer, la couverture est un véritable bonheur visuel. Elle est belle, simple et coloré à souhait. Et quand je l’ai aperçu, là je me suis dite qu’il me fallait absolument ce livre. Rebelle est un mot pour moi qui signifie envie de liberté, envie de découverte, envie de ne pas avoir de contrainte, envie de tout mais sous condition que personnes ne vous mettent des bâtons dans les roues, sinon ça va chauffer. Alors imaginez-vous un peu le résumé qui vous attire encore plus dans ses filets … Qui n’aurait pas envie de se chercher cette perle ??? En tout cas moi j’y ai succomber, et je ne regrette pas un seul instant.

Aussi pour mieux me comprendre je vous invite à découvrir le synopsis de ce livre. Enfermée depuis tant d'années dans une vie étouffante au cœur du désert, brutalisée par ses cousines, sa tante et bientôt obligée de se marier avec son oncle, Amani veut quitter sa ville, Dustwalk, qui se trouve dans le désert du Miraji, pour découvrir le reste du monde et ainsi s’échappée à un destin qu’elle ne désire pas. Sa rencontre avec Jin, un jeune homme recherché pour trahison, va lui permettre de fuir sa ville et de traverser le désert où vivent des monstres surnaturels, et cela sur un cheval fantastique. Emportée par le tourbillon de l'aventure, elle n'aurait pas imaginé non plus qu'elle tomberait amoureuse de lui...ni qu'elle l'aiderait à mener la résistance contre le Sultan. Car jamais, elle ne se serait imaginer découvrir le véritable rôle de Jin dans la guerre contre le Sultan et son fils. Une guerre qui va finir par les rattraper et dont le destin du désert repose entre ses mains.

Après cette première mise en bouche, il est un point qui se doit d’être éclairci : les personnages. Ces derniers sont aussi variés que peut l’être une population vivant dans une petite ile.

Amani, est une jeune fille magnifique aux yeux d’un bleu rare, une magnifique chevelure d’ébène, et un tempérament de feu. Quand le livre débute, on la voie en train de participer à un tournoi de tir afin de gagner plus d’argent pour pouvoir quitter sa maison. C’est une jeune orpheline recueillie par son oncle et sa tante qui ne la supporte pas et lui font vivre au quotidien une vie d'ennui et de servitude. Néanmoins malgré cela, malgré qu’elle ne soit qu’un oiseau en cage, malgré le fait d’avoir vécue des choses aussi difficiles qu’humiliante, elle est très courageuse et veut à tout prix devenir maitresse de son avenir. Dans un pays où le fait d’être née femme ne lui donne aucun droit, elle fait tout pour que les choses changent et s’en donne les moyens quitte à manipuler son monde. Depuis la mort de sa mère, tuée par pendaison pour avoir tué son mari brutal, elle n’a qu’un seul objectif, s’enfuir le plus loin possible, rejoindre la capitale où vie sa tante, et si pour cela il faut faire des choses pas corrects pour un sous, elle est prête à le faire, même si pour cela il faut faire du mal à ceux qu’elle aime, comme son meilleur ami. A travers la lecture du livre, elle va vivre des épreuves difficiles, rencontrer de nouveaux personnages, mais aussi se découvrir des dons très particuliers, car elle n’est pas qu’une simple humaine comme elle le croyait. Elle va évoluer à travers l’histoire et apprendre à laisser une place plus importante dans son cœur. Une héroïne très attachante et très dynamique si je puis dire.

Jin, quant à lui est un très beau jeune homme que l’on rencontre dès le début du livre, et dans le même endroit qu’Amani. Il est très mystérieux et plein de secret. Pourtant il va énormément aider la jeune fille à s’échapper, même si ce n’est pas pour l’amener à la capitale. Pour lui aussi j’ai eu un coup de cœur, car son caractère, son courage on fait que je me suis attachée à lui très vite. Pour moi son tatouage en forme de soleil m’a énormément intrigué, mais pour une fois je ne dirais rien quant à ses origines. Je garde le mystère. Ce qui m’a énormément étonné c’est que le capitaine le traite de traitre, mais qu’en réalité ce n’est pas totalement cela. Même si c’est un beau gosse, il est assez manipulateur, mais se bat sans réel conviction pour la cause de son frère. Bon s’est vrai, la cause est juste mais tout de même, plus d’explication aurait été bien mieux.

Mais pour que ces deux personnages me fassent un si gros effet, il a fallu qu’il y en ait d’autres, tels que les Gallans, l’oncle la tante et les cousines maléfiques, les frères et sœurs de Jin, le capitaine, le frère d’Amani, et les autres créatures mythologiques. Mais je ne ferais que les survoler, car peu de descriptions pour certains et je ne fais que découvrir le caractère pour d’autre.

Pour ce qui concerne le triple point habituel de mes chroniques, c’est-à-dire la plume de l’auteur, la romance entre les personnage et l’intrigue du roman, j’ai énormément de choses à dire, enfin je crois, lol.

Tout d’abord, la plume d’Alwyn Hamilton c’est de la pure magie. J’ai adoré. L’écriture est simple, facile, ensorcelante, je me suis envolée. Elle est rythmée par des descriptions très belles qui parfois manquent un peu plus de détails. Mais à plusieurs reprises on se sent appelées vers le moyens orient. Néanmoins même si la mythologie est assez dense, les descriptions qui se font sont très peu détaillée, ce qui est vraiment dommage. Par ailleurs, la mythologie mise en place tels que les djinns, les goules, les demis djinns, etc, même si c’est très attractif, eux aussi sont très peu détaillés. Et c’est un vrai problème, car même les personnages se voient décrient vite fait, sans pour autant que cela leurs retire leurs charismes. Néanmoins malgré le peu de détails, les détails sont sublimes, les personnages fort attachants, sans compter l’univers de la mythologie du moyen orient mis en place. A côté de cela, on retrouve des rebondissements, de l’action, des quiproquos, mais surtout des révélations de dingues. Sans compter que l’auteur a su nous faire comprendre à travers cet ouvrage combien la vie dans le désert est dure. Par ailleurs, le titre du livre donne direct le thème du livre, liberté, vie, épanouissement, mais à coté, on retrouve aussi celui de la guerre et toutes les mauvaises choses qu’elle apporte au peuple. D’autant plus, que l’auteur a su mettre en place afin de nous faire vivre une question morale, la place de la femme au moyen orient, avec l’oppression de la femme, sa soumission, la tyrannie qu’exerce l’homme sur elles. Vous vous imaginez vous vivre dans un monde où tout ce qui vous appartient de droit, doit aller pour l’homme avec lequel vous vivez, votre grand père, votre père, votre oncle ou votre époux ??? Beurk …. Moi j’appelle cela l’hypocrisie de l’homme. Bref, j’ai mis très peu de temps à lire ce livre, car il faut dire qu’il n’est pas trop gros non plus, mais aussi parce que je n’ai pas vu le temps passer, tant l’histoire m’a plu et que je me suis laissée immergée dans ce monde digne des contes de Milles et une nuit.

Ensuite, la romance entre personnage m’a fait penser à un premier rendez-vous. Je parle bien entendu lorsque Amani voie pour la première fois Jin au concours de tir, c’est du genre waouh !!! Puis lorsqu’ils se cache dans la boutique de la jeune fille, là Amani va se dire mais merde ce qu’il est beau !!! Et contrairement aux autres livres que j’ai pu lire, ce n’est pas un coup de foudre où les deux protagonistes vont se rapprocher direct pour direct, avec câlins, bisous et tout et tout dès le premier instant. Non ici, et c’est vraiment un gros point positif, Amani et Jin vont se découvrir petit à petit, ils vont devoirs se battre, ils vont devoir s’entraider, ils vont devoir compter l’un sur l’autre, comme chaque vrai couple dans la vie réel et comme vous l’avez compris, ils vont finir ensemble. Mais il est vrai que dès les premières pages, on se dit, bin zut alors, encore un roman à l’eau de rose. Mais non, les deux tourtereaux se découvre vraiment tout doucement, avec des discussions, des fous rire, des disputes, c’est vraiment mignon tout plein. Du coup moi qui avait peur d’un énième roman romantique, je me suis plu à lire ce début d’amour. Cette romance se met en place avec beaucoup de subtilité, et ne prend même pas autant de place sur l’univers du livre, au point de l’étouffer comme dans certains autres. Bref, une très jolie romance que j’ai adorée suivre.

Enfin l’intrigue du livre est bien entendu la liberté de la jeune fille. Et tout comme la romance qui s’est mis petit à petit en place, là aussi, l’intrigue prend le même chemin. On découvre tout d’abord la jeune héroïne qui fait son concours de tir, puis, elle échappe à son village grâce au magnifique cheval mythique, elle drogue Jin pour prendre le train, là-bas elle réussit à fausser compagnie au comandant, etc. Tout est bien enchevêtré pour que tout se passe bien. Mais milieu chemin on bifurque à droite, et on prend une autre voie. La liberté oui, mais d’une tout autre manière. Elle rencontre le prince renégat, elle essaye d’appendre sa magie, puis elle va faire exploser une machine de guerre. Tout cela pour finir libre de toute contrainte sauf de l’amour bien entendu. Alors oui pour moi, c’est une manœuvre rondement bien menée Pour le coup ce que j’ai vraiment apprécié dans ce point, c’est qu’autour de l’intrigue principale, plusieurs autres sont venue s’encastrée les unes aux autres, et que si je devais faire un dessin, je me retrouverais avec un magnifique arbre, comme ceux que l’on utilise pour faire notre généalogie, mais en plus joli.

En conclusion, j’ai passé un très agréable moment de détente en lisant Rebelle du désert. L’univers et la mythologie développé par l'auteure. Djinns, Goules, Mangeurs de peau (êtres capables de changer d'apparence), des Bouraqs (chevaux de sable) et autres créatures seront de la partie dans ce roman. L'immersion dans l'histoire est immédiate, prenante est très agréable. On craque autant pour Amani qui est une héroïne forte, éprise de liberté et égoïste, mais aussi pour Jin aussi mystérieux, secret et sublime. Les descriptions sont bonnes, mais c'est parfois un peu brouillon. L’ambiance du livre assez réaliste quand à ce que nous raconte les légendes des contes des mille et une nuits, mais pourtant malgré cela, j’ai eu un gout de pas fini à la fin. Néanmoins ce qui m’a vraiment fait chaud au cœur, c’est la relation Jin/Amani, mais surtout la magnifique couverture une fille entourée de flamme et avec un revolver à la main, bin çà laisse forcément plus d’un à rêver. Mais mon plus gros souci, c’est le fait que le livre est court, trop court même. Sans compter que la fin du livre, bin pour moi ce n’est pas une fin, et cela me laisse sur ma faim. Alors imaginez-vous quand j’ai découvert qu’il y avait un tome deux. L’attente sera longe, mais dite vous bien une chose, c’est qu’il sera meilleur que le tome un. Alors à bientôt pour une prochaine chronique.

Plus de chroniques via l'adresse http://le-petit-univers-litteraire-de-miss-vampiress44.e-monsite.com/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tiphs 2017-04-30T14:45:28+02:00
Or

Malgré des tous petits défauts que je n’avais même pas relevés avant d’y réfléchir pour cette chronique, j’ai adoré ce livre. C’est frais, original, haletant et pas prise de tête, bref, je le conseille à tout le monde. Pour moi, c’est une très belle découverte et un coup de cœur, et je compte sur le tome 2 pour m’entraîner encore plus loin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rosellicamille 2017-04-26T18:22:58+02:00
Argent

Un roman qui m'a plut pour son originalité. Il est rare de trouver une fiction young adult dans un désert.

Cependant, j'ai trouvé quelques détails qui ont entachés ma lecture.

Bien que l'histoire est très original et m'a beaucoup plue, l'écriture, les noms, les références... Je me suis rapidement sentie perdue. Puis j'ai trouvé que certains événements ont été rapidement expédiés. Et le dénouement trop rapide.

Cependant je dois dire que c'est une belle découverte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mimi066 2017-03-29T10:52:22+02:00
Diamant

J'ai été attirée tout de suite par rebelle du désert quand j'en ais entendu parler, le synopsis avait l'air bien et j'étais curieuse d'en découvrir plus. Quand je l'ai commencé c'était fini pour moi.... Je n'ai plus pu m’arrêter jusqu'à la fin....

Dès les premières lignes, on est entraîné dans un univers fantastique, peuplé de djinns et autres créatures mythologiques. Propulsée au coeur du désert je n'ai pas vu le temps passer et J'avoue avoir été très agréablement surprise par ce livre. je ne m'attendais pas du tout à une histoire pareille!!!

Et quelle histoire, ce livre fait parti des plus addictifs que j'ai lu. Heureusement pour moi, il est court parce que sinon j'aurai été coupé du monde pour quelques jours.....

Malgré le peu de pages donc ( j'en aurai bien voulu d'avantage!!!!!!!), on est embarqué très vite dans l'histoire, on découvre des personnages très attachants. Pour ma part, je me suis attachée à eux aux premiers mots. Amani est tellement courageuse et intrépide, c'est exactement le genre de personnages que j'adore. Forte mais pas parfaite.

Jin aussi est génial et très attachant.

Spoiler(cliquez pour révéler)
la révélation sur ses origines m'ont plu. Un frère d'héritier et pas le prince rebelle. C'est vraiment intéressant pour la suite.

J'ai beaucoup aimé leur relation. Je l'ai trouvé très bien abordée et constructive pour l'histoire.

C'est la première fois que je lis une histoire centré sur la mythologie du désert et j'ai été conquise. L'univers est génial et très entraînant. L'histoire est bourrée d'aventure et on ne s’ennuie pas une seconde.

Spoiler(cliquez pour révéler)
La partie ou on apprend qu' Amani est une djemeni et qu'elle a un frère contribue au rythme. j’espère qu'on va le revoir dans la suite.

La partie sur la rébellion n'est pas très développée mais ce n'est pas gênant étant donné que c'est une tome 1 et qu'on sent le potentiel.

J'ai donc adoré cette histoire et je n'ai qu'une seule envie maintenant LA SUITE. je ne suis pas sure d'avoir la patience d'attendre la traduction française tellement je brûle de me replonger dans le désert.

Afficher en entier

Date de sortie

  • France : 2016-09-01 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 313
Commentaires 57
Extraits 14
Evaluations 84
Note globale 8.04 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Rebel of the Sands #1 - Anglais