Livres
392 457
Comms
1 376 070
Membres
284 070

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Reboot, Tome 1 : Reboot



Description ajoutée par MissNaais 2014-02-13T15:49:50+01:00

Résumé

IL Y A CINQ ANS, JE SUIS MORTE.

178 MINUTES PLUS TARD, JE SUIS DEVENUE UNE REBOOT.

178.

C'est le chiffre tatoué sur mon bras.

C'est le nombre de minutes durant lesquelles je suis restée morte.

Je suis une Reboot.

Tuée par un virus foudroyant, ressuscitée sous une forme quasi surhumaine. Je ne sens plus la douleur, ni les émotions.

178 minutes de mort clinique ont fait de moi un robot, un soldat. J'obéis aux ordres, je traque, je tue. On me confie les nouveaux Reboots. S'ils échouent, ils meurent. Ca ne me fait rien, je suis Wren 178.

Je suis restée sans vie pendant 178 minutes.

Pourtant, depuis que j'ai rencontré Callum, un Reboot 22, je ne me suis jamais sentie aussi vivante.

Afficher en entier

Classement en biblio - 572 lecteurs

Or
185 lecteurs
PAL
248 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par stephanius 2014-06-14T17:54:48+02:00

- Le gars t'a tiré dessus quatre fois. Tu n'as même pas cligné des paupières. Comme si tu ne t'étais aperçue de rien.

- On m'a très souvent tiré dessus. On finit par s'y habituer, répondis-je.

- Toi, peut-être. Moi, je ne peux pas.

- Son formateur lui a tiré dessus tant et plus, expliqua tranquillement Ever. Elle avait peur, elle aussi, alors les gardiens et lui, ils l'ont mitraillée jusqu'à ce qu'elle n'ait plus peur.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Commentaire ajouté par Althea
Argent

http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/11/reboot-tome-1.html

Ce à quoi je m'attendais avec Reboot ? Des zombies et un monde post-apocalyptique. Ce que Reboot s'est avéré être ? Une dystopie sans zombies à l'atmosphère étrangement semblable à Divergent de Veronica Roth. J'étais donc, une fois de plus, loin du compte !

Dans le monde qui nous être présenté dans Reboot, un virus particulièrement virulent a décimé une bonne partie de la population et a crée un vrai climat d'insécurité et de paranoïa parmi les survivants. Particulièrement car, chez les jeunes sujets, si le virus ne tue pas il donne la capacité de revenir à une certaine forme de vie après la mort. Ces jeunes gens reviennent améliorés : plus forts, plus résistants, avec une capacité régénérative impressionnante. Au plus long leur temps de réveil est, au plus leurs capacités sont décuplées. Cependant il y a un effet négatif à ces avantages et c'est bien ce qui met la population dans une telle fébrilité : les Reboots perdent tout contact avec leurs émotions. Au plus leur temps de réveil fut important, au moins leurs émotions semblent développées. Ils sont donc craints des humains lambda et maintenus dans des instituts gouvernementaux qui les utilisent en tant que super armée. Il ne faut cependant pas confondre les Reboots avec des zombies. Il y a de nombreuses subtilités qui les différencient, et notamment le fait que les Reboots gardent toujours leurs fonctions cérébrales et continuent à évoluer et vieillir. Ainsi si le résumé peut laisser penser à un énième livre sur les zombies, ce n'est pas le cas et les "créatures" en sont grosso modo plutôt différentes à l'origine.

Notre héroïne, Wren, est donc un de ces fameux supers Reboots et est revenue à la vie 178 minutes après sa mort; on comprend cependant assez rapidement dans le roman que ce chiffre est particulièrement élevé et semble même être un événement unique. Cette dernière est d'ailleurs plutôt intéressante à suivre puisqu'elle nous permet d'être complètement immergé dans le monde Reboot et ses subtilités. J'avais un peu peur de ce que cela donnerait de suivre une Reboot au nombre si élevé, puisqu'on nous préviens dès le résumé que les émotions sont plus qu’éparses chez les Reboots de haut niveau, mais on se rend assez rapidement compte que les émotions sont toujours bel et bien présentes quel que soit le nombre. Wren ne sait simplement pas les interpréter et ne les prend même pas réellement en compte. Elle garde malgré tout un côté assez froid qui crée une certaine distance avec le lecteur. De ce fait le protagoniste principal masculin, Callum, est beaucoup plus agréable et facile à apprécier de par son nombre peu élevé. Le jeune homme s'avère être un Reboot plutôt faible, puisqu'il s'est réveillé après seulement 22 minutes, ce qui le rend bien plus humain et "vivant". Sa curiosité, son humour, ses joies, et ses tiraillement, n'apportent donc que du positif à son personnage qui contrebalance merveilleusement Wren. Si cette dernière garde d'ailleurs un côté tranchant sans cesse sur le fil du rasoir, elle évolue énormément au contact de son élève et apprend peu à peu à reprendre contact avec son propre côté humain.

La dystopie reste quant à elle assez basique. Nous faisons ici face à une société répressive à la dérive, à des rebelles et une résistance vivant en marge de la société que nos personnages ont toujours connue. L'originalité repose donc quasi exclusivement sur les Reboots qui sont le vrai point innovant et intéressant du roman. Malgré ce que l'on sait, il est vite mit en évidence que beaucoup de zones d'ombres entourent ce que le gouvernement fait d'eux et leur existence même.

Reboot est donc un bon premier tome qui comme souvent dans les dystopies sert à mettre en place les personnages et le décor. Comme je l'ai souligné un peu plus tôt l'atmosphère n'est d'ailleurs pas sans rappeler le premier tome de la série Divergent, à la différence près que nous suivons l'entrainement du point de vue de l'instructeur puisque la narratrice s'avère ici être l'éducateur et non l'élève. C'est personnellement une ambiance qui me plait beaucoup, tout en exaltation et défis, cependant si vous aviez eu du mal avec Divergent, vous risquez d'avoir le même sentiment avec Reboot.

Pour conclure je dirais que si Reboot ne révolutionne définitivement pas la dystopie, cela reste un roman où les codes inhérents au genre sont bien exploités et avec assez de zones d'ombres et de questions pour que l'on est envie de suivre la trilogie complète avec intérêt.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Fannylap 2017-09-09T18:25:41+02:00
Or

J'ai bien aimé la lecture du premier tome de cette duologie! C'est une dystopie qui ne déroge pas au schéma des autres, par contre le thème de l'auteur demeure original.. des humains rebooter on ne voit pas ça partout ! J'aurais toutefois bien aimé que l'auteur développe un peu plus en profondeur son thème, puisque j'ai souvent eu l'imression qu'elle restait à la surface des choses. Néamoins, l'histoire de Wren et Callum fut assez addictive et je n'ai pas pu m'empêcher de tourner les pages jusqu'à la toute fin!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par caizy 2017-09-04T14:52:11+02:00
Diamant

Une excellente duologie ! J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, l'intrigue, l'évolution des personnages et de leurs relations ! Je ne me suis pas ennuyée une seconde ! Il y avait même cette touche d'humour qui fait pour moi toute la différence dans une dystopie !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nolany 2017-08-26T17:33:41+02:00
Or

Une histoire surprenant et un thème original. J'ai beaucoup aimé les personnages ainsi que l'intrigue. La plume de l'auteur était également très agréable à lire, je n'ai pas vu le temps passer avec ce premier tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elise78 2017-08-07T14:32:33+02:00
Or

Une histoire originale avec un concept intéressant. Je suis d'accord avec la plupart des commentaires précédents, la première partie de l'histoire est vraiment très prometteuse. Le personnage de Wren est déterminé, elle évolue dans un monde militaire alors qu'elle est très jeune. J'adore son caractère, ses répliques et sa façon de penser. Mais dès lors qu'elle rencontre Callum, l'histoire perd en intensité. Wren change de plus en plus jusqu'à devenir fragile. J'aurai vraiment préféré qu'elle reste fidèle à elle-même. J'ai aussi été déçue de la fin qui s'est déroulée sans encombre alors qu'on nous avait promis quelque chose de riche en action. L'histoire aurait pu s'arrêter ici, mais l'auteur a décidé d'écrire un second tome. En commençant ce dernier, je me suis rendue compte d'une chose : La fin du premier tome ne laisse pas présager la suite. On peut suivre le point de vue de Callum, et selon moi, il aurait été très intéressant de le faire intervenir dès la fin de Reboot ! Ca aurait tenu les lecteurs en haleine.

Si seulement les derniers chapitres avaient été plus travaillés, que l'action avait durée plus longtemps, alors ce tome aurait été une pépite. Malheureusement le rythme se perd trop petit à petit...

Une lecture très agréable néanmoins et un univers sympathique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Con-fused 2017-07-12T16:32:40+02:00
Bronze

Lecture très originale, qui suit quand même le schéma des dystopies habituelles. On passe un agréable moment dans l’ensemble, même si le rythme s’essouffle un peu vers la moitié de l’histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Doudouleo 2017-07-11T13:04:47+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé lire ce livre. Le point de vue de 178 est très intéressant, oscillant entre nombres et noms. Elle apparaît comme le soldat parfait, déterminée à faire son travail et à survivre. Sa rencontre avec Callum la fait évoluer mais elle garde sa vision de soldat. L'histoire d'amour ne m'a pas dérangé et ne m'a pas paru forcé

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Saina696 2017-07-08T12:08:41+02:00
Or

Un très bon livre qui se lit très vite et facilement. On sent parfaitement l'ambiance lourde et étouffante de ce monde où la moindre entorse aux règles est fatale. C'est aussi une illustration que quand on ne pose jamais de mots sur ses sentiments et que l'on va jusqu'à les ignorer et les refreiner on peut parfaitement se voiler la face sur qui l'on est et même devenir quelqu'un d'autre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MelissaMacy 2017-05-14T15:21:12+02:00
Argent

Dans un monde où le virus KDH fait mourir les gens et rebooter les plus jeunes, la SHER, l'organisation gouvernementale qui régit le monde, recueille ces morts redevenus vivants pour en faire des soldats obéissants, traquant froidement les criminels ainsi que les contestataires. Wren fait partie de l'élite. Avec ses 178 minutes de mort, elle est le meilleur soldat qui existe, doublée d'une formatrice hors paire.

Lorsque Callum, surnommé 22 en raison de ses 22 minutes de non-vie, devient son apprenti, personne ne comprend. Pourquoi la jeune fille perd-elle son temps avec ce presque humain ? Wren, elle, fait fi des rumeurs qui circulent car, avec Callum, c'est comme si sa vie reprenait le chemin des émotions trop longtemps oubliées.

Mais en laissant ses sentiments l'envahir, 178 va vite se rendre compte que son idéal de vie, jusqu'alors contrôlé et raisonné, va beaucoup changer...

Curieuse de découvrir l'histoire qui se cachait derrière ce synopsis énigmatique, j'ai ouvert Reboot.

L'univers dystopique m'a aussitôt séduite ainsi que cette rencontre improbable entre deux personnes qui n'auraient jamais dû se fréquenter.

Wren est aussi professionnelle et méthodique que Callum est sentimental. L'alchimie qui s'instaure entre eux malgré le poids du regard des autres, et en particulier de l'administration, rend le récit attractif. Pourtant, passé l'introduction, le livre retombe dans la banalité de la rébellion classique et attendue qui se manifeste par : une évasion, une course-poursuite et une quête au remède miraculeux. Le run-trip est long et il n'apporte pas grand chose à l'intrigue si ce n'est le rapprochement des deux héros qui aurait eu lieu quoiqu'il arrive.

Reboot n'est donc pas la lecture que j'attendais. Je pensais trouver une héroïne forte et compliquée, elle n'est en fait qu'une jeune recrue naïve qui change d'avis aussi vite qu'elle tombe amoureuse malgré son reconditionnement exceptionnel. De ce point de vue, j'ai trouvé l'histoire peu convaincante voire caricaturale.

Malgré tout, Reboot est un roman qui se lit facilement, eu style fluide et agréable. Dommage que le scénario soit resté dans les sentiers battus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SerialBookish 2017-04-10T16:37:29+02:00
Bronze

Je dirai que ce livre m'a laissée perplexe.

La moitié du livre promettait quelque chose de vraiment bien. 178 est le genre de personnages principaux que j'adore. D'autant plus que c'est un personnage féminin qui bat les clichés de la "gentille petite fille toute niaise en quête d'amour et d'eau fraîche" voyez vous ?

Mais, comme la plupart des lecteurs ici, je partage l'avis que son personnage perd en saveur au-fur-et-à-mesure que Callum prend de la place dans sa vie. Ce qui est dommage car leur relation pouvait donner quelque chose de bien tout en gardant leur personnalité.

La plume de l'auteur est bien malgré tout.

Ainsi, je n'ai pas poursuivis la lecture vers le tome 2, car le 1 suffisait à lui-même.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BERIVAN 2017-03-28T20:59:09+02:00
Diamant

j'ai aprécié ce livre mais sans plus parce que je l'ai trouvé trop rapide et j'ai été légèrement de 178 qui était a la base une fille forte et faible et fragile après rencontre de Callum

Afficher en entier

Dates de sortie

Reboot, Tome 1 : Reboot

  • France : 2014-02-12 (Français)
  • USA : 2013-05-07 (English)

Activité récente

Yokocid l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-02T15:14:21+01:00
Tessarm l'ajoute dans sa biblio or
2017-10-24T18:08:22+02:00

Les chiffres

Lecteurs 572
Commentaires 78
Extraits 23
Evaluations 131
Note globale 7.84 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Reboot, Tome 1 - Français