Livres
475 760
Membres
453 822

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par stephanius 2014-06-14T17:54:48+02:00

- Le gars t'a tiré dessus quatre fois. Tu n'as même pas cligné des paupières. Comme si tu ne t'étais aperçue de rien.

- On m'a très souvent tiré dessus. On finit par s'y habituer, répondis-je.

- Toi, peut-être. Moi, je ne peux pas.

- Son formateur lui a tiré dessus tant et plus, expliqua tranquillement Ever. Elle avait peur, elle aussi, alors les gardiens et lui, ils l'ont mitraillée jusqu'à ce qu'elle n'ait plus peur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clary-bouquineuse 2016-01-31T16:01:06+01:00

— Tu sens tellement bon, murmura-t-il en m’embrassant à nouveau dans le cou.

— Pas du tout, répondis-je, mal à l’aise. Je sens la mort.

— Tu es folle ! répliqua-t-il en riant. Tu n’es pas morte. Tu ne sens pas la mort.

Il me serra plus fort.

— Je suis restée morte longtemps.

— Mais maintenant, tu ne l’es pas. D’où l’odeur de vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par WinniefredP-H 2014-11-04T21:29:51+01:00

— Tu ne veux pas venir plus près ?

— Je ne peux pas. L’un de nous doit rester éveillé et monter la garde.

— Un petit câlin. Peut-être deux. Pas plus de quinze.

— Callum ! dis-je en riant. Dors !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Adèle 2014-02-15T08:56:41+01:00

-Devrais-je me sentir insulté par ton hésitation ? demanda-t-il en souriant.

-Je peux encore changer d'avis.

- Comment pourras-tu l'en informer ? Il a cessé de parler. Apparemment, cela signifie que nous avons seulement la permission de bavarder entre nous.

- Je trouverai un bâton et je te taperai moi-même quand nous atterrirons.

- Promis ?

J'entendis un rire fuser de l'endroit où se trouvait Leb et je relevai la tête étonnée. Lui, la baissa en s'efforçant de masquer son expression. Vingt-deux, lui, me sourit.

********

Je sautai par-dessus la poubelle que Cole m'avait balancée dans les pieds et il disparût au coin d'une rue. Il était plus rapide que la moyenne de l'humanité.

La chasse s'annonçait bonne.

Je tournai à mon tour et j'évitais son poing avant qu'il ait pu entrer en contact avec ma tête.

J'adorais quand ils prenaient trop d'assurance et cessait de courir.

source site "dans notre petite bulle"

Afficher en entier
Extrait ajouté par Althea 2013-11-09T10:31:45+01:00

“ He had been willing to die because he refused to take a life. But me, I contemplated shooting everyone. ”

Traduction perso :

“ Il avait été prêt à mourir car il refusait de prendre une vie. Et moi, j'envisageai de descendre tout le monde. ”

Afficher en entier
Extrait ajouté par WinniefredP-H 2014-11-03T19:27:11+01:00

— Recommence, dit-il en sautillant sur place de bonheur.

— Recommencer quoi ?

— Rire.

— Je te propose un marché. Si tu arrives à me frapper, je rirai.

— Quelle drôle de fille.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-04-09T19:09:49+02:00

Sans se soucier du regard courroucé de Manny, Vingt-deux se remit lentement sur ses pieds, haussant un sourcil dans ma direction.

- Maintenant, on passe à la jambe ? Proposa-t-il. Cette fois, tu pourrais peut-être prévenir ? Un petit "Eh, je vais te casser l'os à mains nues. Prépare-toi".

Afficher en entier
Extrait ajouté par clary-bouquineuse 2016-01-31T16:19:32+01:00

Désormais, tous les humains seraient à l’affût des Reboots. J’examinai ma tenue. Même ceux qui ne m’avaient jamais vue reconnaîtraient immédiatement ces vêtements noirs comme étant l’uniforme des Reboots.

Je fis passer ma chemise par-dessus ma tête en m’assurant, sans regarder Callum, que mon maillot de corps blanc cachait ma poitrine. C’était bien le cas. Je lui tendis la chemise, j’enlevai mon casque et ôtai mon bandeau en me dégageant le front d’un geste.

— Tu fais d’abord un strip-tease ? Je suis tout à fait d’accord, lança Callum avec un grand sourire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lucile_cmbs 2016-09-01T16:53:30+02:00

-Prends sur toi, dis-je en baissant la voix. La première sortie est la plus éprouvante. Tu vas t'adapter.

-Je refuse de m'adapter. Je refuse de devenir un monstre qui prend plaisir à pourchasser les gens.

Et là, il me désigna de la main.

Un couteau se planta dans mon cœur. Je clignai des paupières, ne sachant quoi faire de cette douleur. Ses mots résonnaient dans mes oreilles et soudains, j'avais du mal à respirer.

Un monstre qui prend plaisir à pourchasser les gens. Ces mots me déplaisaient, je n'avais pas du tout envie qu'il pense à moi de cette façon.

Depuis quand je me souciais de ce que mes stagiaires pensaient de moi?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Celia_P 2016-07-08T18:21:42+02:00

« J'avais crié quand ils m'avaient tatoué sur le poignet mon code-barres, mon numéro et mon nom humain, Wren Connolly. J'avais crié quand ils m'avaient enfermé dans une cellule, quand ils m'avaient emmenée jusqu'à la navette, quand ils m'avaient fait mettre en rang avec les autres enfants récemment morts-vivants. J'avait crié jusqu'au moment où j'étais arrivée dans le complexe de la Société Humaine d'Évolution et de Repopulation, la SHER, et ils m'avaient dit que crier, ça signifier la mort. Me comporter comme si encore humaine signifiait la mort. Désobéir aux ordres signifiait la mort.

Alors je m'étais tue. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode