Livres
415 488
Membres
327 977

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Reborn, Tome 3 : Shame ajouté par Missdelfi 2017-02-25T02:16:42+01:00

Guérir, c’était se lever chaque jour alors qu’on aurait préféré rester au lit ; guérir, c’était sourire au lieu de pleurer ; guérir, c’était garder la tête haute malgré les démons qui essayaient de vous faire baisser les yeux. Et la vie en regorgeait, de ces occasions de fuir au lieu de rester à affronter l’orage. On ne vous apprend jamais ça, à l’école. On ne vous apprend jamais que les poissons qui survivent, ce sont ceux qui nagent à contre-courant.

Afficher en entier
Extrait de Reborn, Tome 3 : Shame ajouté par violette6989 2017-05-19T19:23:28+02:00

« L’amour, ça n’est pas l’espoir de finir le cœur brisé à coup sûr ; non, c’est l’espoir de pouvoir placer sa confiance entière et totale en un individu, tout en envisageant quand même une fin heureuse. »

Afficher en entier
Extrait de Reborn, Tome 3 : Shame ajouté par Dipsy38 2017-02-22T11:30:46+01:00

Je crois dans la franchise et la vérité. Quand une femme sourit et que ce sourire me coupe le souffle , elle doit le savoir sur le champs. Autrement quel intérêt de le penser ? Quel intérêt de la regarder ? Je prefere qu'elle soit informée de son effet sur moi. Ça rend la situation plus juste.

Afficher en entier
Extrait de Reborn, Tome 3 : Shame ajouté par BeaMars 2018-04-10T09:37:33+02:00

" - Certains héros sont faibles, lança Gabe derrière nous. Regardez les princes des contes de fées, il n'ont même pas de pecs.

- Ça me perturbes que tu aies eu l'idée de les mater torse nu. Ça me perturbe à bien des niveaux, soupirai-je.

Gabe se contenta d'un éclat de rire,..."

Afficher en entier
Extrait de Reborn, Tome 3 : Shame ajouté par L_Alpha 2018-04-05T20:50:45+02:00

- Très drôle.

- Allez, dis-moi. Je sais que je n’ai plus droit à aucune question, mais tu dois bien pratiquer un sport d’autodéfense. Laisse-moi deviner. Ils t’ont viré du cours de karaté parce que tu étais trop agressif. Non, attends. (Elle se tapota le menton.) Ça y est, j’ai trouvé ! Tu as refusé de casser la planche en deux parce que tu avais peur de t’abîmer la main, du coup ils t’ont exclu. Pas de bol.

Un grand sourire aux lèvres, je l’écoutai égrener les hypothèses. Elle inventa une histoire où j’avais peur de me casser un orteil, une autre où je frappais le mauvais punching-ball parce qu’il n’était pas correctement étiqueté, et au bout du compte, à force de calculs bizarroïdes et de déductions tordues, il en ressortit que j’avais peur de tout ce qui ne portait pas d’étiquette.

- Non, l’interrompis-je enfin. Non, non et non. Je n’avais pas de criquet de compagnie comme Mulan, et je n’ai pas non plus de grand-mère folle qui distribue les coups de canne. Du moins pas à ma connaissance. Quant au dragon, ce serait super, mais je parie que tu t’enfuirais de mon film, et si je devais devenir geisha, je serais génial dans le rôle, car nous avons, je pense, établi ensemble quel perfectionniste j’étais dans tous les aspects de ma vie, personnels ou professionnels. Enfin, pour répondre à ta dernière question, celle juste avant que tu décides de m’assassiner façon Mulan, non, je ne pratique pas le karaté. En revanche, je sais tirer au pistolet, j’ai pratiqué les arts martiaux mixtes pendant quelques années, quand j’étais encore assez jeune pour ne pas me soucier d’avoir le nez cassé à répétition. Et oui, absolument, à l’âge de six ans je faisais le grand écart. Satisfaite ?

Lisa éclata de rire, puis elle effectua une sorte de petite révérence.

- Tu vois ? Je savais que je pouvais lire en toi.

- Ouais. Un gros dur au cœur d’or, fan de Mulan. Tu étais si ridiculement proche de la vérité que j’en ai la chair de poule. Regarde…

Elle tendit la main et la posa directement sur mon bras. Sa paume était chaude.

- Hmm… Oui, je vois ça. Qui aurait cru que Walt Disney pouvait donner le frisson ?

Je me penchai en avant, au point de me retrouver à quelques centimètres de son visage.

- C’est ça. Rejetons la faute sur Disney.

- En tout cas, ça ne peut pas être la pizza.

- Ni les criquets. Les geishas, peut-être ?

Elle s’approcha encore un peu.

- Négatif, conclut-elle.

- Mes cochonneries au sujet du supplément fromage ?

Afficher en entier
Extrait de Reborn, Tome 3 : Shame ajouté par L_Alpha 2018-04-05T20:47:11+02:00

- Gabe… a menacé de me botter les fesses, lâcha Tristan.

- C’est un ami fiable.

- Je suis ravi d’apprendre que, si on se battait en duel, tu me soutiendrais, bougonna-t-il. Je vais instaurer une limite de temps pour la question, si tu ne te dépêches pas.

Paniquée, je me creusai les méninges en quête de la bonne question, celle qui me vaudrait le plus d’indices sur lui. Pendant ce temps, Tristan fredonnait le générique de Jeopardy .

- Tu as raison, admis-je en riant. Tu ne sais même pas fredonner !

- Je t’avais avertie.

Il continua.

- OK, OK ! lançai-je, levant les mains.

Afficher en entier