Livres
494 675
Membres
492 844

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Aux joues de ma mère,

A l'odeur de mon père,

Au rire de mon frère,

Au regard de ma soeur,

A tous ces souvenirs d'eux sur terre et aux mouettes perchées dans le ciel qui m'ont permis de m'envoler seule.

Afficher en entier

Spoiler(cliquez pour révéler)

- Non, je n'ai pas envie de te partager, avoué-je sans réfléchir. Oui, je meurs de peur d'être abandonnée encore. Désolée de ne pas prendre la vie de façon aussi légère que toi, mais on m'a arraché tous les gens que j'aimais et … Et toi tu es le genre de mec qui s'en va et … Et j'ai besoin d'aimer des gens qui vont rester avec moi.

Afficher en entier

Spoiler(cliquez pour révéler)– Tu es prête ?

– Pour quoi ?

– Tes oreilles sont ouvertes ?

– Qu’est-ce que tu…

– Je t’aime, Ada ! Reste avec moi, ne pars pas ! Jamais !

– Quoi ?

– Mais putain, qu’est-ce que je pensais ? Les saintes-nitouches n’ont rien à faire à Boston !

– Brody…

– Tu m’aimes, non ?

– Oui…

– Moi aussi. Moi aussi, putain ! Moi aussi !

Il hurle, je ris et je pleure à la fois, ses mains me serrant follement contre lui.

Afficher en entier

Si j'ai bien appris quelque chose dans cette vie,c'est que l'absence aussi peut vous combler.

Afficher en entier

Spoiler(cliquez pour révéler)

- On vit avec des cicatrices invisibles, tous les deux. Mais je ne connais personne qui me comprend mieux que toi. Personne d'autre qui sait me rendre vivant comme tu le fais. Je ne veux pas crever à 27 ans, Ada ! Je veux tout vivre avec toi!

Afficher en entier

Je ne suis pas la seule. Pas la plus à plaindre, non plus. Je prends conscience qu'on s'imagine souvent souffrir plus que les autres, par principe. Quand l'injustice et le malheur frappent au hasard et que leur foudre s'abat sans pitié, le reflexe consiste à se renfermer dans sa douleur plutôt que de s'ouvrir à celle des autres.

Afficher en entier

- Rappelle-moi qui est en train de renoncer à son pays, à ses racines, à la maison où elle a grandi et au seul truc qui lui reste de son passé ?

- Tu ne connais rien à ma tristesse… chuchoté-je, les larmes aux yeux.

- Tu ne sais rien de ma solitude, souffle-t-il.

Afficher en entier

Dans cette petite chambre qui n'a jamais été celle de personne, Brody Gallagher invente un nouveau monde pour moi. celui où je ne suis plus seule. Celui où je n'ai plus peur. Celui où je ne me sens plus une enfant qui refuse de devenir une femme. Celui où je ne pense plus à tout ce que j'ai perdu. Mais à ce que la vie pourrait encore m'offrir. Un monde où l'idée de l'abandon ne me paralyse pas. [...] Un monde où même les tempêtes semblent délicieuses.

Afficher en entier

Son accent irlandais roule jusqu’à moi et se coule sur ma peau comme une vague rugueuse...

Afficher en entier

– Ada, tu me fais du mal… Je ne sais plus ce que je ressens… J’ai pris peur, comme un con… J’ai besoin de te voir, de te toucher… Ne me fais pas ça…

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode