Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Reckless : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Sur le rêve Sur le rêve
Sigmund Freud   
Cette oeuvre de Sigmund Freud se divise en treize parties, dans lesquelles l'auteur rapporte les fruits de diverses analyses réalisées d'après le témoignage de ses patients ou bien au regard de sa propre expérience de « rêveur » puisqu'il les prend en note...
Il apparait ainsi que les rêves pourraient se distinguer en trois classes : d'abord, « les rêves du type infantile », puis ceux qui expriment un désir refoulé, enfin ceux qui sont « accompagnés d'une angoisse », ces deux dernières catégories étant, selon Freud, celles que connaît majoritairement la personne adulte.

En outre, le travail d'investigation de l'auteur lui permet d'identifier « un contenu manifeste du rêve » et un contenu latent nommé aussi « les pensées latentes du rêve », pensées qui le conduisent à déduire que le processus onirique, ou ce qu'il définit comme « le travail du rêve », se fonde sur une triple dynamique, celle de la condensation, du déplacement (« quand on note un rêve et les pensées dont on retrouve une trace dans le rêve, on ne peut douter que le travail du rêve a réalisé en l'occurrence une compression ou "condensation" remarquables [...] pendant le travail du rêve, l'intensité psychique passe des pensées et représentations auxquelles elle convient légitimement à d'autres pensées et représentations qui, à mon sens, ne peuvent prétendre à une telle mise en valeur. Au cours de ce processus que je nommerai "déplacement du rêve"
Enfin, Freud s'attache à reconnaître que la symbolique des rêves demeure un langage essentiel en matière d'interprétation (« La symbolique du rêve conduit bien au-delà du rêve ; elle n'appartient pas en propre au rêve mais domine de la même manière la figuration dans les contes, les mythes et les légendes, dans les mots d'esprit et dans le folklore. Elle nous permet de suivre les relations intimes que le rêve entretient avec ces productions ; cependant, nous devons nous dire qu'elle n'est pas le fruit du travail du rêve, mais constitue une particularité - probablement de notre pensée inconsciente - qui fournit au travail du rêve le matériel qu'il utilise pour la condensation, le déplacement et la dramatisation. »)
un avant gout du livre l'interpretation des reves
tres bon outils de reflexion

par lady
Au Bonheur des Dames Au Bonheur des Dames
Émile Zola   
C'est le Zola que je préfère. Une jeune fille qui semble banale mais qui va se métamorphoser quand elle devient vendeuse dans un grand magasin de Paris.

par Alienor
Le Rouge et le Noir Le Rouge et le Noir
Stendhal   
Cet ouvrage de Stendhal a fait peur à bien des lycéens.
Pour ma part, ce livre fut comme un défi.
L'histoire est riche en rebondissements et en intrigues, mais il faut le lire rapidement pour ne pas se lasser.
Ce livre reste une de mes plus belles expériences de lecture et certainement un des ouvrages qui m'a poussé à ne pas négliger la littérature classique .


par Gambit
L'Assommoir L'Assommoir
Émile Zola   
Oh! Zola, mon auteur préféré. Lorsqu'on plonge dans ce livre, on ne ressort seulement lorsque la dernière page est achevé. Ce livre m'a transporté, j'ai vécu avec Gervaise, j'ai pleuré, rit, respiré avec elle. Et la fin, cette chute si terrible. On pense qu'elle va survivre, une héroîne ne peut mourir mais face à la vraie vie, voilà comment elle finit.

par Tatine
Quatrevingt-treize Quatrevingt-treize
Victor Hugo   
Dans ce roman, Victor Hugo nous décrit la situation dans la Vendée de 1793. Il nous révèle les moindres secrets sur la situation politique de cette époque par le biais d'une intrigue bien menée.
Du contrat social Du contrat social
Jean-Jacques Rousseau   
Rousseau est le vilain petit canard des Lumières mais il a quand même énormément marqué l'histoire et son influence est grande. Il a une pensée et une écriture qui ne laissent pas sans émotions et ses remarques sur la démocratie sont d'actualité.
Les Faux-monnayeurs Les Faux-monnayeurs
André Gide   
Tristesse que de voir bon nombre de gens lire ce livre dans un contexte scolaire, forcé et ne pas apprécier un tel chef-d'oeuvre. Tristesse aussi de lire dans la catégorie "Livres ayant des thèmes similaires", Les Faux Monnayeurs se retrouve comparé à des échecs tels que "Fedeylins". Ce livre demeure pourtant un des plus marquants du 20e, une histoire fragile, triste, symbole de la jeunesse de l'époque. Un style puissant, visuel, ce livre nous happe. Une lecture fluide, agréable, un scénario simple mais absolument sublime.
L'Intrus L'Intrus
William Faulkner   
Un livre très dur à lire. On ne sait pas qui est réellement le personnage clé. Les personnages sont obnubilés par leurs pensées, comme Charles et sa foutu pièce. On a un avocat qui ne veut pas défendre un Noir mais qui est pour leurs liberté.
Si l'on retire les passages sans intérêt pour l'oeuvre, et je ne parle pas des pensées philosophiques, on se retrouve avec une enquête banale mais pas trop nulle. Mais encore un auteur qu'on dit exceptionnel mais qui me donne envie de ne plus jamais lire

par Leo-Nidas
Zadig ou la Destinée Zadig ou la Destinée
Voltaire   
Un bon recueil de contes philosophiques de Voltaire, certains sont moins bien mais dans l'ensemble j'ai bien aimé et ça pousse à réfléchir sur différents sujets.
Andromaque Andromaque
Jean Racine   
Fin tragique, mais j'adore vraiment. C'est le genre de pièce de Racine que je trouve passionnante, tant par le contexte que par la chute.

par x-Key