Livres
364 618
Comms
1 256 740
Membres
240 217

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Red Rising, Tome 1

163 notes | 129 commentaires | 47 extraits
Description ajoutée par Lau97 2015-06-10T12:29:16+02:00

Résumé

« J’aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m’ont jeté dans la guerre. »

Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.

Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature.

Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

Afficher en entier

Classement en biblio - 655 lecteurs

Or
153 lecteurs
PAL
447 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Kats@ 2015-06-04T14:20:20+02:00

« Personnellement, je n'ai jamais voulu faire de toi un homme. Les hommes sont tellement fragiles. Les hommes se brisent. Les hommes meurent. Non, j'ai toujours voulu faire un Dieu. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par Jordan
Diamant

RED RISING est un roman grisant, électrisant, ultra dynamique et tellement, tellement palpitant. Ce n’est pas compliqué : une fois lancés dans l’histoire, nous sommes littéralement ancrés au cœur de celle-ci et il nous est véritablement impossible d’en ressortir. Pierce Brown met ici en place un univers tellement complexe et tellement saisissant qu’il devient rapidement très addictif et exaltant. Je me suis tout simplement éclaté pendant ma lecture. J’en ai pris plein les yeux et je n’ai pas vu les pages se tourner. Quelle joie de pouvoir me perdre autant dans un roman !

CHRONIQUE : http://wandering-world.skyrock.com/3252059732-RED-RISING-T-1-RED-RISING.html

Afficher en entier
Diamant

Bon, soyons clair, je veux la suite ! Ce premier tome est une véritable tuerie. Red rising est un des meilleurs livres de dystopie que j'ai lu jusqu'à présent. Il est composé de quatre parties. La première partie pose les bases sur le mode de vie de rouge de Darrow pour ensuite assister à sa position de guerrier craint de tous. Au fil des parties, l'histoire prend une tournure très intense et surprenante. Les revirements de situation sont nombreux. Côté personnages, tout m'a plu chez Darrow. Il est fort, déterminé, fascinant et très intelligent. Son évolution durant ces deux années est époustouflante. Il s'endurcit et concocte de très bonnes stratégies. Les autres personnages, tels que Sevro, Pax, Cassius ou encore Mustang sont très bien construits. J'ai souri et combattu à leurs côtés. Aucun personnage qu'ils soient principaux ou secondaires, ne m'a laissé de marbre.

L'écriture de l'auteur est terriblement addictive, captivante et dynamique. Ne passez pas à côté de cette pépite, vous le regretteriez.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par fitz7 2017-03-26T06:13:00+02:00
En train de lire

Quel tome, Quel début de trilogie!!!

L'auteur nous fait virevolter dans un monde d'actions et d'intrigues; la plume est ultra maitrisée et l'histoire folle.

C'est sûr que l'originalité n'est pas vraiment là avec un mélange d'Harry Potter, d'Hunger Games, d'Ilium et d'autres encore j'imagine. Mais j'ai vraiment adoré et je l'ai dévoré.

Quand je vois que les tomes suivants sont mieux notés, ça m'enchante!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melicia 2017-03-09T20:28:01+01:00
Lu aussi

Mes appréhensions se sont retrouvé fondées, je n'ai pas vraiment apprécié la lecture de ce roman car il n'entre tout simplement pas dans ce que j'apprécie malgré une base d'histoire qui me plaisait beaucoup avec ces castes qui classe les habitants de cette dystopie et cette promesse de rébellion, au final, je me suis ennuyé et j'ai décroché dès ce 1er tome même si je me suis forcé à le finir et que la suite peut peut-être bien mieux.

http://books-story.skyrock.com/3290761412-RED-RISING.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elyza 2017-03-03T12:49:37+01:00

Je crois que je n'ai jamais lu aucun avis négatif concernant la trilogie Red Rising de Pierce Brown et c'est ce qui m'a donné l'impulsion nécessaire à l'achat des deux premiers tomes. Par contre, j'ai un gros problème. Lorsque j'achète un livre qui me semble être une véritable bombe, je le laisse moisir un temps fou dans ma pile à lire. Est-ce par crainte de moins apprécier ma lecture que les autres? Est-ce parce que je me dis qu'une fois lu, je n'aurai plus le petit plaisir lié à l'attente de la découverte? Un peu des deux sûrement mais ce premier tome m'a heureusement été choisi par mes abonnés youtube pour intégrer ma pile à lire hivernale et ça y'est, je l'ai enfin lu!

Darrow est un rouge, c'est la caste la plus basse de la société qui fait de lui un esclave tout juste bon à forrer la planète Mars tandis que les Ors (l'élite) se complaisent à baigner dans le luxe et le pouvoir. Un concours de circonstances va inciter Darrow à prendre une part active à un mouvement de rebelles qui vont le transformer en Or dans le but d'inflitrer leurs ennemis. Mais pour espérer obtenir un poste à responsabilités, Darrow va devoir réussir à intégrer l'Institut des Ors et y suivre une formation très spéciale qui risque de le changer ... à jamais.

Certains comparent Red Rising aux séries Red Queen et Hunger Games. Moui. En y réfléchissant bien, certaines comparaisons peuvent effectivement être établies mais ça ne m'a pas plus marqué que ça. A mon sens, cette histoire incroyable possède une identité qui lui est propre. Complexe, sombre, bien écrite, rythmée et très intéressante, je me suis sentie investie dès les premières pages.

Le système pyramidale de castes sur lequel est établie la société n'a rien de révolutionnaire mais il est détaillé et extrêmement précis tout en reposant de manière très simple sur un code couleur. Ainsi, j'ai pu découvrir dans la première partie du récit les rouges qui correspondent au socle sur lequel repose la société. Darrow est jeune, il a 16 ans mais dans un milieu aussi éprouvant que celui dans lequel il travaille, dans les sous-sols de Mars, les gens vieillissent prématurément. Il tente de vivre au jour le jour au milieu de la misère et des injustices et il a appris à courber l'échine, à ne pas se faire remarquer dans le but de rester en vie d'autant que la pendaison est une pratique courrante qui punit le moindre acte de rébellion.

Darrow n'est pas un personnage foncièrement attachant. Il est taciturne, violent et rempli de ressentiment mais il a quand même su exercer sur moi une sorte de fascination. Pierce Brown introduit également dans son histoire une foultitude de personnages secondaires (j'avoue avoir été parfois un peu perdue parmi tous les noms) qui m'ont tous marqué par leur profondeur mais surtout par leur charisme. Attention toutefois de ne pas trop s'attacher car tous ne termineront pas l'histoire!

La seconde partie du livre est en effet bien plus sombre, sanglante et complexe que la première et donne la part belle aux complots politiques, aux jeux de pouvoirs et à la tactique militaire. Je ne m'attendais absolument pas à ce que l'histoire parte dans cette direction et même si au départ j'étais particulièrement enthousiaste (d'autant que ça foisonne d'actions et de rebondissements) j'ai fini par trouver cette partie assez longuette ce qui a fait perdre un point à ce livre sur ma note finale. Néanmoins je suis complètement admirative face à l'inventivité de l'auteur et à tout ce qu'il a réussi à créer en moins de 500 pages.

En résumé, j'ai trouvé ma lecture complexe mais passionnante. Red Rising est un livre sombre, violent, totalement imprévisible où les rebondissements s'enchainent à une vitesse folle. Je pourrai vous en parler encore longtemps mais je m'arrêterai là, le mieux que vous ayez à faire après avoir lu cette chronique c'est de vous ruer sur votre exemplaire ou bien de vous le procurer à l'image de ma collègue de travail qui après m'avoir écouté s'est acheté la trilogie complète en anglais, l'a dévoré avant de la conseiller à quelqu'un d'autre. Le bouche à oreille est quand même une technique prodigieuse en matière de communication!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ninim 2017-03-02T13:40:31+01:00
Diamant

Je n'ai pas l'habitude de lire des romans qui se déroulent dans l'espace, mais c'est en voyant un grand format à 7,95€ qu'on apprend à repousser ses limites personnelles. Et j'ai bien fait, parce que maintenant je n'ai qu'une hâte: lire la suite.

Darrow est un protagoniste principal absolument fantastique. Il est un mélange de sérieux et de sarcasme, de courage et de peur et on le verra évoluer d'une manière extraordinaire au cours de l'histoire. Bref, il est on ne peut plus humain et c'est on ne peut plus parfait comme ça.

Pareil pour les personnages secondaires: même ceux qu'on ne rencontrera qu'une fois à la page 142 sont travaillés et on voit que rien n'est laissé au hasard.

Un livre avec des bons personnages, c'est bien. Un livre avec des bons personnages et un univers exceptionnel, c'est encore mieux.

Ce système de castes et de couleurs peut paraître un peu faible et surfait au premier abord, mais la façon dont les aspects dystopiques s'emboîtent avec la mythologie et la politique est excellente. Mais surtout, on a des explications.

Passons maintenant au style d'écriture de Pierce Brown. En voyant qu'on avait affaire avec de la première personne au présent, à savoir le mode d'écriture «Je vois un oiseau voler dans le ciel et je vais le suivre», j'étais perplexe. Très perplexe. Ce n'est pas mon mode de narration préféré du tout.

Et pourtant, j'ai rarement vu un style d'écriture aussi réaliste et addictif. Je n'en avais absolument rien à faire du «Je», au contraire. Il était tellement bien utilisé que c'est devenu un autre gros point fort de ce roman.

Je pourrais encore évoquer les superbes dons de psychologue de l'auteur, les dizaines de retournement de situations qui m'ont complètement prise au dépourvu ou encore le réalisme et la crédibilité exceptionnelle de cette histoire, mais je pense que vous avez compris que pour moi ce roman est un énorme coup de coeur.

http://221bookstreet.blogspot.fr/2017/03/red-rising-tome-1-pierce-brown-55.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miney 2017-02-17T18:05:23+01:00
Or

À première vue, c'est une dystopie YA qui ne sort pas du lot.

Dans une société de castes basée sur les couleurs, les Ors sont en haut de l'échelle et les Rouges... n'ont même pas l'occasion de savoir de quel bois elle est faite. Comme tous les Rouges, Darrow creuse sous la surface de Mars pour préparer le terrain à une colonisation de la planète. Jusqu'au jour où sa chère et tendre est exécutée et qu'il découvre que son monde est un gros mensonge... Et si pour détruire le système, il fallait entrer dans l'arène et devenir le système ?

Le scénario n'est donc pas extrêmement original dans ses éléments.

Ce qui fait que Red Rising se détache de son côté classique, c'est d'abord sa maturité.

Le héros, s'il paraît un peu idéaliste et bêtement aveuglé par sa vengeance au début, évolue beaucoup au fil des pages. Il fait des erreurs (parfois deux fois de suite), en tire des conclusions, réfléchit, change de stratégie, de façon de penser, il s'adapte. Apprend à aimer ceux qu'il est censé combattre, à les haïr, à devenir parfois pire qu'eux. On met plus ou moins de côté le manichéisme.

Ensuite, ce qui marque, c'est la violence. Pour du Young Adult, c'est plutôt gore et porté sur le juron.

L'univers est riche et solide, mêlant futurisme et mythologie romaine. J'ai mis un bon quart du roman à entrer dedans, parce que je l'ai lu en VO et qu'entre le vocabulaire spécifique et les mots inventés, j'étais un peu perdue. Ce qui n'empêche pas l'intrigue d'être accrocheuse dès le début. Chaque fois qu'on menace de décrocher, le rythme nous rattrape sous la forme d'une révélation, d'un point fort niveau action. Ça en devient vite addictif.

Certains personnages m'ont plu, comme Darrow, Sevro, Mustang... même si je n'ai pas eu de réel coup de cœur pour l'un d'entre eux. Une esquisse de romance adoucit un peu la violence ambiante, assez légère et encore ambiguë à ce niveau-là de l'histoire.

En bref, c'est une dystopie ado entraînante et assez mature pour plaire à des lecteurs plus âgés malgré un côté un peu classique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesManon 2017-02-16T19:53:24+01:00
Bronze

Je me suis plongée dans ce livre fin Janvier, remplie d'espoir car j'avais entendu beaucoup (BEAUCOUP) de bien à propos de cette trilogie. Malheureusement, il semblerait que le charme n'ait pas opéré sur moi et je suis ressortie plutôt déçue de ma lecture.

Pourtant, les premières pages ne laissaient pas présager une future déception. J'ai trouvé toute la première partie de l'histoire passionnante alors qu'on découvre Darrow au plus mal : il mène une vie de rouge où font rage l’oppression et la douleur et où l'injustice triomphe. Pourtant, on découvre un personnage assez naïf mais très impliqué dans son travail et surtout, un battant qui souhaite offrir le meilleur à ses proches. Les premières pages nous plongent dans les profondeurs de cette société martienne en nous offrant un aperçu de la dure vie de rouge. J'ai complètement adhéré à l'univers proposé par l'auteur : une société postérieure à notre siècle, un système de castes, une population oppressée qui souhaite se révolter, un anti-héros, tous les ingrédients semblaient réunis pour une bonne dystopie.

Ensuite, j'ai été obligée de réaliser une pause de deux semaines dans ma lecture (études obligent) et je pense que c'est en partie à cause de cette rupture que j'ai eu du mal à adhérer à cette histoire. Quand j'ai rejoint Darrow au début de la seconde partie, j'avais toujours en tête son histoire mais il m'apparaissait plus fade, moins battant, moins vivant - simplement paumé en fait. Par la suite, j'ai trouvé tout le passage où Darrow devient Or et passe les examens pour entrer à l'Institut particulièrement long (vraiment très long) avec peu d'action et finalement peu d'intérêt. Enfin, arrive le cœur de l'intrigue : l'évolution de Darrow à l'Institut, dans un terrain d'entraînement grandeur nature comme nous le dit si bien le résumé. Première remarque : la comparaison avec les arènes d'Hunger Games est inévitable : on s’entre-tue, on reçoit de l'aide, l'évolution de la partie est plus ou moins manipulée.. J'ai trouvé que ça manquait d'originalité ou en tout cas, j'ai eu une impression de déjà vu. Pour la suite, il ne se passe rien d'exceptionnel, à mon goût dans l'Institut : on retrouve des hommes qui mènent une guerre, un Darrow qui a déjà oublié d'où il venait et un système de "je t'attaque, soyons alliés, en fait non, aya". Alors oui, il y a quelques retournements de situation et quelques surprises je dois l'avouer mais malheureusement, le passage dans l'arène ne m'a intéressée que dans les dernières pages où il y avait une réelle tension.

J'ai pu remarquer que cette saga a reçu de très nombreux avis positifs. J'ai donc essayé comprendre ce qui a bloqué chez la lectrice que je suis pour que je n'adhère pas vraiment à cette histoire. D'abord, je pense que l'absence d'un héros féminin ou d'une figure féminine forte m'a manqué. En effet, on entre dans un monde d'hommes et de bruts où l'essentiel est de gagner. J'ai eu beaucoup de mal à me remettre dans l'histoire après ma pause et ça a sans doute contribué au fait que je me suis ennuyée une bonne partie du livre : j'avais décroché. Ensuite, je pense que ce n'étais peut-être pas le bon moment pour lire de la SF/dystopie car je suis dans une période où j'ai envie de romance mais comme j'avais commencé ce livre, je ne voulais pas le laisser de côté.

Mon avis sur cette lecture est donc très mitigée mais probablement à cause de facteurs externes à l'oeuvre en elle-même. En outre, j'ai trouvé que l'univers de Pierce Brown a beaucoup de potentiel : il a su créer une société entière et un imaginaire captivant. Finalement, j'ai surtout été dérangée par le passage dans l'Institut et j'aurais aimé voir dans cette histoire plus d'enjeux quant au devenir de cette société gérée par les Ors et c'est d'ailleurs ce que la fin du tome 1 semble annoncer. Ainsi, même si j'ai été déçue par ce premier tome, je pense me lancer un jour dans la suite pour voir comment évolue Darrow en dehors de l'Institut et pour vraiment prendre connaissance des enjeux politiques et de la croissance de la révolte. Je pense que c'est une lecture qui peut plaire aux amateurs de science-fiction/dystopie qui aime les récits d'aventures et de guerres.

RDV en ligne : http://voyageauboutdespages.blogspot.fr/2017/02/red-rising-pierce-brown.html#more :D

Afficher en entier
Commentaire ajouté par IronQueen 2017-02-14T23:29:29+01:00
Diamant

Red Rising est fantastique.

La première chose qui m'a plu dans ce roman, vous allez rire, c'est le fait les personnages soient souvent vulgaires. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai adoré ça!

Parce que quand je lis un livre il peut m'arriver de dire une rafale de gros mots. Vos oreilles en saigneraient si elles m'entendaient. Alors lire un livre qui est aussi vulgaire que je peux l'être quand je lis, je ne sais pas pourquoi mais ça m'a plu. Voilà.

Red Rising c'est une histoire assez complexe. Surtout au niveau de la place des Hommes par rapport à l'échelle sociale.

Les différentes castes sont rangées par couleur. Du rouge à l'or. Les rouges sont traités comme des moins que rien et les ors quant à eux dirigent la société. C'est deux mondes totalement différents, c'est clair.

Darrow est un rouge. Il a la vie de n'importe quel rouge jusqu'au jour où son existence prend un tournant auquel il n'aurait jamais pu se préparer: il devient un or.

Le début de l'histoire est un peu long. Histoire qu'on s'intègre bien à l'univers, etc.. Mais une fois cette partie passée, Darrow intègre le monde des ors et les choses trouvent leur rythme.

J'ai trouvé l'histoire très bien écrite. J'aime beaucoup la plume de Pierce Brown. Et tout ce qu'il a mis en place tient bien la route.

Les personnages aussi tiennent la route. Ils sont tous différents alors que je m'attendais qu'ils soient tellement similaires que j'allais confondre les noms. Je suis ravie d'avoir découvert que j'avais tort sur ce point!

Aussi, j'ai beaucoup aimé les personnages secondaires. J'ai eu un coup de cœur pour Sevro, Pax et Mustang.

Bien-sûr, j'adore Darrow. Pierce Brown n'essaie pas de le faire passer pour le héro parfait. Il nous le montre tel qu'il est: un jeune homme qu'on a jeté dans un monde sans pitié dans le but qu'il le détruise de l'intérieur. Un gars qui voulait vivre en paix mais qui en a été privé sans l'avoir mérité.

Mais Darrow est humain. Et ça l'auteur s'en est souvenu. Il peut vouloir détester les ors autant qu'il veut quand il rencontre Sevro & co, qui sont aussi humains que lui, il ne peut s'empêcher de se lier d'amitié avec eux. Malgré ça, j'ai trouvé courageux et fort qu'il n'oublie jamais d'où il vient et qu'il ne perde pas de vue le fait qu'une fois le moment venu ses amis deviendront ses ennemis. Et au final, ils l'auront toujours été.

L'histoire est captivante et dynamique. L'auteur a mis en place un mélange addictif d'amitié, de trahison, de loyauté et j'en passe. Et rien que ça, ça vaut le coup de se lancer dans Red Rising.

En me lançant, j'avais quelques appréhensions sur cette lecture et finalement Red Rising s'est révélé être un coup de cœur à l'état brute. Je suis impatiente de me plonger dans Golden Son.

Ah et, il se pourrait bien que j'ai un faible pour Darrow et Mustang. Genre, ensemble.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sheo 2017-02-05T23:54:54+01:00
Diamant

«I am the Reaper and death is my shadow.»

(Je n'ai pas écrit de commentaire depuis deux semaines. Ce qui ne m'était encore jamais arrivé, je crois. Alors je mets la nullité de ma review sur ce fait. ^^)

L'une de mes résolutions de 2017 -au niveau livresque, on s'entend- était de faire quelques relectures. Et Red Rising est le premier roman que je tenais à tout prix à relire cette année.

Je ne regrette pas de l'avoir fait. Déjà parce que j'en avais un très bon souvenir et ensuite parce qu'en le relisant, j'ai réalisé que je l'aimais encore plus que la première fois.

Sincèrement, Pierce Brown a écrit un excellent roman. Avec un univers complet et complexe. Avec des personnages très bien construits auxquels on finit, mine de rien, par s'attacher.

Il a écrit une histoire addictive et entraînante que je n'ai pas pu lâcher, une seconde fois, avant de l'avoir terminé.

Je suis toujours aussi fan du personnage de Darrow. Sérieusement. Ce gars m'inspire quelque chose que je ne peux pas expliquer.

Bien-sûr, il y a aussi les autres personnages. Mes préférés restent Mustang et Sevro (le déjanté) mais j'aime beaucoup les autres aussi. Tel que Pax.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Vraiment dommage qu'il meurt.

Sachez que Red Rising n'est pas un roman d'amour. Mais le soupçon auquel on a le droit est bien placé dans l'histoire. Je répète, le soupçon. ;)

C'est pas mon élément favoris mais l'auteur a très bien su l'amener tout naturellement dans l'histoire et sans que ça étouffe l'intrigue.

La plume de Pierce Brown met vraiment bien les actions en scène et c'est quelque chose que j'ai beaucoup apprécié. Encore une fois. Il parvient bien à nous faire entrer dans la peau des personnages et de ressentir leurs émotions. Et ça, c'est quelque chose que je serais incapable de ne pas aimer chez un auteur.

J'aime aussi le fait que les personnages ne soient pas délicats. Je veux dire, ils ont parfois (souvent) des paroles assez crues et j'ai aimé ça. Pas parce que je suis quelqu'un de vulgaire (non, je ne le suis pas) mais parce que c'est assez rare en vérité et que ça fait du bien! J'ai l'impression de me défouler sans rien avoir à faire. Un truc dans le genre.

Bref, tout ça pour dire que Red Rising est une relecture certes, mais j'ai eu l'impression de redécouvrir l'histoire comme si c'était la première fois et ça m'a énormément plu. C'est aussi un roman que je recommande (peut-être à éviter aux âmes sensibles, cela dit?). Et maintenant, je suis prête à me lancer dans Golden Son la tête la première dès que possible (pourvu que ça arrive rapidement!).

«Break the chains, my love.»

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kuina 2017-02-02T13:39:53+01:00
Diamant

-> début : une entrée dans l'histoire un peu longue. Dès les premiers chapitres il est difficile de savoir où l'on va.

L'histoire entre dans son sujet à partie de la partie II du roman. Ça devient de plus en plus addictif à mon goût. On ne perd pas de vue le personnage principal et son désir d'arriver à ses fin soit la vengeance. De nombreux personnages secondaires apparaissent et deviennent de plus en plus attachant mais aussi beaucoup plus détestable pour certain. C'est vraiment un roman d'aventure plus que d'amour je tiens avant tout à le signaler. Les scènes de combats sont relativement bien faites et on arrive vraiment a éprouver de la douleur pour Darrow.

Plus on avance dans la lecture plus les personnages trouvent leur place avec de nombreuses surprises. Tout au long de ma lecture j'ai pu remarqué de subtile différence entre la vengeance éprouvé par Darrow et la justice qu'il essaie de maître en place. Le mensonge et la manipulation d'autrui sont au coeur même du roman.

L'on peut noter cependant que les chapitres de quatre pages par moment arrivent à donner un rythme à l'aventure mais aussi à notre lecture ce qui rend le tout totalement addictif. Grâce à ce rythme on a la sensation que l'histoire se referme de plus en plus sur le personnage central et on se demande comment il peut arriver au bout du livre.

La fin de la partie II est vraiment palpitante, on commence à se poser de plus en plus de questions alors que l'on arrive à 100 pages de la fin. Le suspense mis en place nous empêche littéralement de lâcher cette histoire.

La dernier et ultime partie est sûrement la plus palpitante on en oublie presque pourquoi le personnage fait toute la quête de justice tellement il entre dans son nouveau personnage dans sa nouvelle peau.

Le soupçon d'amour que l'on arrive à avoir que ce soit au début ou la fin allège un peu l'histoire qui peut-être par moment vraiment sanglante. Au cours de ma lecture j'ai ri, j'ai pleuré, je me suis même énervée. Ce tome I est mon premier coup de coeur de l'année et j'espère que le tome II le sera tout autant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nathanvdvp200 2017-01-30T18:38:46+01:00
Diamant

Cela faisait quelques temps que j'entendais continuellement parler de Red Rising, le premier tome de la saga écrite par Pierce Brown. On me vantait à chaque fois les mérites de cette série, à tel point que j'avais peur d'être déçu si je la commençais. Eh bien, je me suis décidé à sauter le pas et j'ai été très loin d'être déçu ! J'ai absolument tout adoré : en partant des personnages jusqu'à l'univers du récit en passant par les thèmes abordés et bien d'autres éléments de ce formidable livre, j'ai été transporté de la première à la dernière page.

Commençons par nous intéresser aux personnages. Ceux-ci sont assez nombreux et, à cause de cela, j'ai eu peur de m'emmêler les pinceaux. Mais, fort heureusement, l'auteur est très clair dans sa manière de dérouler l'action et il n'y a pas de confusion possible entre les personnages. Il faut dire que ceux-ci sont aussi d'une diversité incroyable et semblent tous avoir leur vie propre, ce qui aide à tous les différencier. Dans certains livres, on a parfois l'impression que les personnages secondaires ne sont là que pour servir de faire-valoir au personnage principal mais ici, ce n'est pas le cas. Tous les personnages se complètement entre eux et l'histoire n'aurait pas été pareille sans chacun d'entre eux. Aucun ne laisse indifférent. Je me suis extrêmement attaché à l'un et ai détesté comme mon pire ennemi l'autre. Les personnages sont terriblement riches et je me suis pris à les prendre pour de vrais êtres humains à part entière. J'avais presque oublié qu'ils ne sont, malheureusement, que des personnages fictifs. Cela vient probablement du fait qu'ils n'apparaissent pas, comme dans beaucoup de livres, en héros avec zéro peur, zéro défaut.

Ce que j'ai également énormément adoré est l'univers que l'auteur a créé. Celui-ci est incroyablement riche, tout comme ses personnages. Ce que l'auteur a imaginé est tout à fait brillant. Certes, beaucoup d'informations arrivent en même temps à certains moments du récit mais, encore une fois, l'auteur est tellement clair dans sa manière de dérouler le récit et ses éléments qu'aucune confusion n'est possible.

Mais un monde aussi riche ne serait rien sans une histoire haletante à souhait ! Et avec Red Rising, j'ai été servi ! Le début était un tout petit peu long mais, une fois le vrai élément déclencheur passé, l'histoire se déroulait à un rythme fou. Il me devenait impossible de lâcher le livre. Une fois que j'en commençais la lecture, c'étaient presque 200 pages que je m'enfilais d'un coup, autant grâce aux batailles haletantes qu'aux personnages qui me faisaient terriblement peur pour leur vie.

Mais attention, il ne faut pas croire qu'à cause de cela, Pierce Brown est un auteur qui se contente d'exposer des scènes violentes pour rendre son livre attractif. Que du contraire, j'ai trouvé son livre d'une intelligence rare ! En effet, à travers la société dans laquelle Darrow vit, l'auteur nous fait réfléchir à la manière dont le pouvoir dans la nôtre est géré, usé et distribué. L'auteur pousse également son lecteur à se rendre compte de tout ce qu'un être humain peut utiliser comme ruses, souvent atroces, pour arriver à ses fins. Je trouve également ce livre d'une intelligence rare car l'auteur est extrêmement doué pour véhiculer les émotions par d'autres moyens que simplement l'affection que le lecteur peut éprouver envers les personnages. Pierce Brown fait passer les émotions en plaçant les personnages devant des situations que personne ne devrait connaître, en les obligeant à prendre des décisions déchirantes ou encore en les confrontant à des coups de théâtre qui les laissent complètement désemparés. C'est cela qui m'a fait comprendre ce qui suit : la force des personnages réside dans le fait qu'ils se font malmenés par l'auteur mais que, malgré cela, ils gardent la tête haute avec succès.

Lien de la chronique : http://lesepopeesdelimaginaire.weebly.com/science-fiction/red-rising-t1

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Red Rising, Tome 1" est sorti 2016-09-28T00:00:00+02:00 en version poche
background Layer 1 28 Septembre

Dates de sortie

  • France : 2015-06-17 (Français)
  • France : 2016-09-28 - Poche (Français)
  • USA : 2014-01-28 (English)

Activité récente

Thynie le place en liste or
2017-03-24T22:44:08+01:00
momplo le place en liste or
2017-03-19T15:21:17+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 655
Commentaires 129
Extraits 47
Evaluations 163
Note globale 8.46 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode