Livres
458 404
Membres
411 662

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par bagheera 2017-01-14T23:15:28+01:00

"-Est-ce que c'était un bon rêve?

-Lequel?

-Celui où j'étais?

-Oh. Non, c'était un cauchemar abominable, celui d'un homme engendré par le feu et amoureux des ténèbres."

Afficher en entier
Extrait ajouté par pauline-3 2015-08-10T14:35:03+02:00

Je ne dois pas les battre, je dois devenir meilleur qu'eux. C'est comme ça que j'aiderais les rouges. Je ne suis qu'un petit garçon. Je suis têtu et imprudent. Mais si je deviens plus, si je deviens un leader, je ne serais pas qu'un agent des fils d'Arès. Je serais l'homme capable d'offrir un futur a son peuple. Comme dans le rêve d'Eo.

Afficher en entier
Extrait ajouté par guerriere 2015-07-13T22:15:51+02:00

(...)

Face à la froideur du monde , elle est la feu . Elle est la femme qui danse sur la table d'une taverne, dans un tourbillon du jupes et de boucles rouges. Elle est celle qui m'a tissé une alliance avec ces mêmes cheveux. Celle qui a choisi de périr pour une chançon.

Mon tendre amour

Souviens-toi des pleurs

C'était quand l'hiver se meurt

Ils ont rugi

Nous avons semé

Les graines d'un chant

De liberté

Et

Dans la vallée

Entends le faucheur, qui tranche,qui tranche

Le faucheur tranche

Dans la vallée

Le faucheur qui chante

L'hiver froid terminé

Mon fils , moi fils

Souviens-toi des chaînes

Quand l'or régnait sur ces plaines

Au son des cris

Nous avons lutté

Pour une vallée

Nôtre à jamais

Afficher en entier
Extrait ajouté par [email protected] 2015-06-04T14:28:59+02:00

« - Mais ce foutu rêve, Darrow, il nous dépasse ! Il englobe tout le monde ! C'est le rêve que mes enfants seront libres, qu'ils vivront sans être soumis aux Ors ; qu'ils pourront travailler la terre, celle qui leur appartiendra, celle que leur aura donnée leur père...

- Et moi, mon rêve, c'est toi.

Ma voix se brise. Elle se penche et m'embrasse sur la joue.

- Ton rêve doit devenir plus grand que ça. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par SherCam 2017-12-26T18:05:22+01:00

Je murmure son nom. Je sors mon alliance, je l'embrasse. Mon cœur se fend. Ils me l'ont prise. Mais elle s'est laissée faire. Elle m'a quitté. Elle m'a abandonné à mes larmes et à ma douleur, avec un vide impossible à combler. Elle l'a fait pour attiser ma colère, et un court instant, je la déteste, pour à nouveau l'aimer aussitôt.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Anger2000 2017-06-19T17:31:23+02:00

Je veux être un père, un mari, un danseur; je veux creuser la terre, chanter les chansons de mon peuple, sauter, tourner, courir dans les galeries de Lykos. Si on me laissait travailler, je ne chanterais jamais la chanson interdite; je me soumettrais; je ploierais. Je veux bien que mes ongles soient noirs de poussière, mais pas de sang. Je veux être avec ma famille. Nous étions heureux. Mais nous n'étions pas libres.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sheo 2017-02-06T00:01:42+01:00

"La vie est la plus efficace des écoles jamais créées."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Jean-Bernard 2016-10-31T00:10:31+01:00

Je lui demande s’il a essayé de violer Nyla.

— Les lois se taisent au milieu des armes, me nargue-t-il.

— Ne me cite pas Cicéron. Tu te compares à un centurion en maraude ? La Société attend davantage de toi, et tu le sais.

— Enfin une parole censée dans ta bouche. Je suis un être supérieur. Je descends d’une longue lignée sans tache. Je n’obéis qu’à la loi du plus fort, Darrow. Si je veux quelque chose, je le prends. Si personne ne m’en empêche, c’est que je le mérite. C’est ça, être un Sans-Égal.

— La grandeur d’un homme se mesure à ce qu’il fait de son pouvoir, dis-je à haute voix.

Afficher en entier
Extrait ajouté par hortensia 2016-10-24T18:47:54+02:00

- Les promesses sont des chaines. Les deux sont faites pour être brisées.

( Milia )

Afficher en entier
Extrait ajouté par opheliedoudou 2016-08-24T13:12:05+02:00

Je contemple mes mains. Elle sont telle que Danseur nous décrit : Pleine de cals, de cicatrices et de brûlures. Sous les baisers d'Eo, elles étaient capables de tendresse. Maintenant, elles seront dédier a la haine.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode