Livres
462 176
Membres
419 222

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaire de ellesmera

Rédemption, tome 2


Commentaire ajouté par ellesmera 2017-11-21T16:21:43+01:00

Dans ce second tome, on retrouve nos personnages au cœur du danger. Un énorme combat va avoir lieu, mais qui en sortira vainqueur? Combien de pertes seront à déplorées au sein de chaque camp?

Irina, Théobald et Angela étaient loin de se douter du pétrin dans lequel ils s'étaient fourrés et vont devoir redoubler d'efforts et d'ingéniosité pour s'en sortir vivants. Comment se débarrasser une bonne fois pour toutes des Alphas, alors qu'ils semblent visiblement immortels? Comment se débarrasser de la menace que représente Eugénia et la fratrie de Théoblad?

L'avenir s'annonce sombre, dangereux et pas très réjouissant.

Quel plaisir de retrouver les personnages qui m'ont fait vivre tant d'aventures dans le premier tome!

Irina est une héroïne complètement badass que j'adore. Rien n'est jamais simple ou facile avec elle. Elle a un caractère de cochon, a toujours une réplique bien sentie sur le bout de la langue et prend un malin plaisir à faire tourner en bourrique certains protagonistes de la gent masculine. Un bon conseil : ne JAMAIS la sous estimée. Le moins qu'on puisse dire c'est que nous sommes pas prêts de nous ennuyer en sa compagnie. Mais elle est tellement plus que cela. Elle est également intelligente, ingénieuse, déterminée, volontaire, courageuse, téméraire, bagarreuse, insoumise et parfois dure comme la pierre. Néanmoins, on la voit évoluer et on se prend d'affection pour elle. Il est impossible de ne pas être toucher par son passé, par ce qu'elle traverse jour après jour, par ses doutes et ses peurs, mais aussi par ses joies et ses moments de bonheur. Dans ce second tome, les barrières tombent et elle nous révèle enfin sa véritable nature, dans sa globalité.

Théobald... ce mec est une énigme et il est toujours aussi dur de parler de lui finalement. Voici un héros masculin qui me rend complètement chèvre. On en sait jamais sur quel pied danser avec lui. Dans un sens, c'est bien car il arrive toujours à nous surprendre, mais dans l'autre, c'est épuisant d'essayer d'anticiper son comportement. Un autre conseil : n'essayer pas sous peine de devenir entièrement dingue.

C'est LE personnage les plus complexe de cette histoire. Il peut être doux et tendre comme un agneau et en moins de deux minutes, vous passez de l'envie de le prendre dans vos bras à celle de lui mettre une bonne droite.. Bon ok, on aura plus de chance de se fracasser la main que de lui faire mal, mais je serais partante pour tenter quand même ma chance.

Théobald à un corps de rêve, un franc parler, il est buté, malicieux, instinctif, intelligent, légèrement prétentieux sur les bords et drôle. Néanmoins, si il est sur de lui quand à sa "condition", il l'est beaucoup moins sur la capacité des autres à l'accepter et à l'apprécier tel qu'il est vraiment. Il exerce son contrôle sur tout ceux qui l'entoure pour ne pas se retrouver seul.

On découvre enfin ce qu'à été sa vie, son enfance, sa vie de famille, ses rêves et ses désillusions. C'est ce qui a fait de lui cet homme froid, redoutable, calculateur et manipulateur qu'il est devenu. Je dois dire que je m'attendais à ce qu'il est un passé compliqué mais là, ça dépasse tout entendement. Si l'on a pu voir la cruauté de Théobald à certains moments, on prend conscience que par rapport à sa génitrice, il passerait pour un ange.

C'est le genre de personnages qu'on adore détesté et pour qui on ne peut s'empêcher finalement de craquer.

Viens ensuite Misha, le chef des Alphas. Ce mec est juste exécrable, macho et pense que tout lui est dû. Il me file la gerbe. C'est un homme qui ne respecte pas les femmes, pour lui, elles ne sont qu'une marchandise, un objet, un jouet et elles sont bien inférieurs aux hommes. Il n'hésites pas à torturer, violer, briser, ou marquer les femmes pour son seul plaisir. Il aime plus que tout dominer et recourt à tout ce qu'il estimera nécessaire pour faire plier son adversaire. Si on devait établir un classement des personnages par cruauté, il arriverait sans doute en tête de liste (pourtant il y a de la concurrence). Malheureusement ce type de spécimen n'est pas uniquement réservé à la littérature. Je ne comprendrais jamais ce comportement ou ce genre de réflexions et j'ai bouillonné de rage à chacune des scènes où il apparaît.

J'ai également apprécié retrouver Angela, Nate, James, Gabriel et découvrir un peu mieux les personnalités de Edwin, Alana et Livia. Par contre, j'étais beaucoup moins contente de retrouver Alex, Beth, Eugénia et de découvrir ces Alphas.

Jusqu'à présent, tous les livres que j'ai pu découvrir de Enel Tismaé équivalent à un moment de pur régal littéraire. J'adore toujours autant ces différents univers, ses différents personnages et ses intrigues. En le sortant de ma PAL, je savais d'avance que ce serait une très bonne lecture.

Le livre fait 262 pages, d'un côté c'est court, mais d'un autre côté, l'auteure a réussi l'exploit de nous bombarder de révélations parfois surprenantes, de rebondissements, de scènes d'action, tout en prenant le temps de nous expliquer correctement les choses et de nous faire ressentir tout un tas d'émotions. Je ne sais pas comment elle a réussi ce dosage parfait (il n'y a pas d'autres mots) et je suis admirative. Rien n'est précipité et pourtant on a pas une seconde de répit.

J'aime beaucoup le format duologie qui permet d'avoir une histoire prenante, addictive, travaillée, une intrigue qui tient la route sans pour autant être bâclée ou provoquer des longueurs.

Sa plume est toujours un plaisir à lire et on enchaîne les pages sans s'en rendre compte.

Petit point positif pour les personnes qui ne peuvent pas enchaîner les deux tomes à la suite, un petit rappel nous attend avec le début de ce second tome, pour nous replacer dans le contexte et savoir à quel moment exact elle nous avait laissé en plan (même si soyons honnêtes, je vois pas trop comment on aurait pu oublier cette fin!). Ce que j'aime beaucoup avec cette auteure est que chaque personne gentille à une part de ténèbres en lui, et souvent les personnages machiavéliques ont une part de lumière. Exception faite du cas de Misha, car chez lui il n'y a aucune lueur d'espoir.

Ses personnages gagnent énormément en profondeur et parfois en complexité dans ce second tome. On jongle entre querelles d'amoureux, rivalités, mensonges, amitié, amour, trahisons, possessivité, jalousie, peur, dégoût, joie, tristesse, sexe, soif de pouvoir et j'en passe.

On découvre réellement qui ils sont tous, derrière les apparences, derrière les maladresses ou les erreurs. Personne n'est parfait et l'auteure ne cherche pas à les transformer du tout au tout.

Je tiens juste à préciser aux lecteurs que ce n'est pas un livre à mettre dans toutes les mains, certaines scènes sont assez dures et d'autres sont des scènes de fesses explicites. Il y en a peu, mais elles sont détaillées donc je préfère prévenir.

En résumé, un second tome encore meilleur que le premier et qui clore parfaitement cette duologie.

Rebondissements, révélations et actions rythmeront ce récit de la première à la dernière page.

Les personnages gagnent en profondeur et en maturité pour notre plus grand plaisir. Sans compter qu'on fera plus ample connaissance avec certains et qu'ils m'auront bien fait rire. Une intrigue de plus en plus complexe et teintée de noirceur qui pousseront nos héros à bout. Et une plume toujours aussi captivante et fluide.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode