Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
alyssa2410 Argent
Note : 7/10
Je pleure de ne pas avoir accroché à ce livre!!! Du coup, je retiendrais de cette lecture qu’elle s’est achevée avec la rencontre avec Maud Mayeras, super nana avec qui on a passé un super moment de franche rigolade.
En ce qui concerne l’histoire de « Reflex », le début m’a semblé beaucoup trop long pour se conclure sur un final certes, flamboyant et explosif, mais qui ne m’a malheureusement pas surprise pour pouvoir rattraper le tout...
Par le Editer
Romanemlk Lu aussi
Note : 6/10
Tout d'abord je tiens à dire que ce résumé est un peu mensonger. On nous vend une enquête policière qui n'aura pas vraiment lieu.
Au lieu de cela, on va suivre deux histoires parallèles qui vont bien sûr finirent par se rejoindre.
D'un côté nous avons Iris, une jeune femme tourmentée depuis la mort de son fils Swan, âgé de seulement 6 ans, et de l'autre on va se retrouver dans les années 1910, aux côtés d'une adolescente vivant dans un pensionnat de jeunes filles depuis qu'elle a été abandonné par ses parents à la suite d'une tragédie.
Tout le roman est basé là dessus et je n'ai pas vu l'ombre d'une enquête...
Iris va recevoir un appel qui va la ramener dans la ville de son enfance, pour photographier un meurtre qui a eu lieu. Beaucoup de souvenirs vont remonter à la surface, elle va retrouver sa mère, qu'elle déteste, ainsi que son ancienne voisine Jackie qui a été son seul repère étant enfant.
Ce livre est rempli de longueurs, à mon sens plus d'un tiers du roman ne sert pas à grand chose. Heureusement que l'écriture est agréable et que les chapitres sont courts, sinon bonjour l'ennui !
L'histoire devient intéressante dans les 100 dernières pages, mais pour moi le dénouement ne tient pas vraiment la route. J'ai relevé pas mal d'incohérences qui m'ont empêché d'y croire.
En conclusion, une lecture en demi-teinte, le style d'écriture de l'auteure sauve le bouquin, mais le scénario n'est pas à la hauteur.
Par le Editer
Marine_fmbt Argent
Note : 8/10
Je reste assez perplexe quant à cette histoire qui commence plutôt bien car elle a du sens mais j'ai trouvé la fin beaucoup trop éparpillée. Ce qui est dommage car le scénario en lui même est très intéressant !
Malgré la fin, c'est une lecture agréable toutefois très sombre.
Par le Editer
isalya Or
Note : 9/10
J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire. Mais j'ai persévéré et j'ai bien fais! Une fois dedans impossible de m'arrêter de lire. J'y ai passé ma nuit, je voulais absolument savoir la fin de tout ça. Et quel fin!!! J'ai adoré. J'ai aimé le personnage d'iris qui change de tout ce qu'on peut voir. Sa petite particularité qui est assez rare dans un livre.
Vraiment une belle découverte.
Par le Editer
J’ai presque eu un coup de cœur pour ce roman.
C’est une histoire prenante et qui peut malheureusement arriver à n’importe qui… En effet les protagonistes peuvent faire partie de vos voisins, de vos amis ou pire… de votre famille.
On ne peut vraiment pas ressortir indemne de cette lecture.

Dans ce roman Maud Mayeras nous fait partager le quotidien parfois touchant, parfois malsain de ses personnages.
J’ai beaucoup apprécié l’alternance passé/ présent. Au début on ne comprend pas tout puis petit à petit les pièces s’imbriquent et les choses deviennent plus claires.
Les points de vue s’alternent mais seulement deux sont vraiment exploités ce qui est dommage… J’aurais souhaité avoir d’autres visions de l’histoire pour comprendre certaines choses.

Les parties de l’enquête et des inspecteurs sont par contre mises de côté. J’aurais peut-être voulu avoir des points de vue concernant les recherches faites lors des disparitions ou de la découverte des corps des enfants.
Les descriptions sont bien écrites. Je suis arrivée assez facilement à m’imaginer ce que pouvait ressentir les personnages. J’aurais par contre voulu un peu plus de détails concernant les lieux et le physique des protagonistes. Je ne suis pas vraiment arrivée à m’imaginer l’ensemble.

La fin est surprenante. Je ne m’attendais pas à ce genre de révélations.
C’est par contre une conclusion comme je les aime, digne d’un vrai polar et thriller.
En résumé, un bon roman qui après l’avoir terminé ne vous laissera pas de marbre.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2016/08/affaire-n213-reflex-de-maud-mayeras.html
Par le Editer

https://blondreader.wordpress.com/2016/05/07/reflex-maud-mayeras/

J’étais à la base partie au Furet du Nord pour m’acheter des blocs-notes pour les cours (passionnant) et j’ai vu ce livre : une image intrigante, une histoire intéressante et en plus il est rose. Il ne m’en fallait pas plus, c’est vrai, je suis faible et j’ai craqué.

C’est un excellent thriller : noir et oppressant comme j’aime, où différents thèmes sont abordés comme la mort, le deuil, la relation mère/fille et la relation mère/enfant. Ici deux histoires se déroulent en parallèles dans deux époques différentes: celle d’Iris, une écorchée vive qui essaye de survivre tant bien que mal après la mort de son fils Swan qui se déroule à notre époque et celle d’Henri et de sa famille dont l’histoire commence dans les années 20 et qui s’étale sur trois générations. Après la mort de sa mère celui-ci commence à commettre des actes horribles et monstrueux. En lisant le livre on se doute qu’il va y avoir à un moment donné un lien entre ses deux histoires, mais quand ? L’auteur prend son temps mais ça en vaut largement la peine.

Les personnages sont tous bien construits, il ont tous chacun leur propre personnalité toute aussi différente les unes des autres et grâce à ça j’ai réussi à m’attacher à tous les personnages, même les plus horribles : Maud Mayeras a même réussi à me faire éprouver de l’empathie pour eux, durant ma lecture je me demandais ce qui les avait poussé à faire ce qu’ils ont fait, à essayer de les comprendre..

Au fil de ma lecture je me suis fais de nombreuses hypothèses sur le tueur et sur le lien qu’il y avait entre les deux histoires, mais dans les 100-120 dernières pages jamais je n’aurais pensé à ça : c’est une histoire qui sort des sentiers battus et une fin qui m’a laissé littéralement « sur le cul ». A mon sens, la personne la plus effrayante de l’histoire n’est pas notre tueur en série complétement fêlé, mais plutôt la mère d’Iris… je n’en dirais pas plus ici pour ne pas trop en dévoiler…

Pour résumé, Reflex est un très très bon thriller sombre et perturbant qui m’a laissé sans voix, grâce à une histoire écrite d’une main de maitre par l’auteur. Je trouve que ce n’est pas un livre à expliquer mais c’est plutôt un livre à lire impérativement sous peine de passer à côté de quelque chose de vraiment fou! Du suspens jusque la dernière page. Un roman poignant , angoissant, on s’en prend plein la figure ! A LIRE !
Par le Editer
Lorsque j'ai fini ce livre je n'avais pas de mots ....
Impossible de savoir si je l'avais détesté ou adoré.
J'ai donc attendu un moment avant de le classé parmi les meilleurs livre que j'ai lu .
Il est tout bonnement fou!
Ce livre m'a retourné le cerveau.
Une histoire bien trouvé, bien ficelé et super bien écrite a lire absolument !
Par le Editer
pruneploum Or
couchée à minuit pour connaitre la fin ! j'ai adoré ce roman effectivement pas comme les autres . Pas de sang et de violence à chaque page mais un roman qui s'adresse à notre cœur, à notre compréhension de la misère humaine qui se transmet de génération en génération. Les chapitres sont très court et apportent du dynamisme à cette écriture tout en douceur pour parler de noirceur. un roman surprenant et bien ficelé. une belle découverte.
Par le Editer
Spika Bronze
Note : 6/10
J'ai quasi dévoré la moitié de ce livre en une soirée. Le style est plaisant, simple et rapide, de bonnes descriptions mais qui n'alourdissent pas le récit, des personnages attachants, et surtout un personnage principal peu commun. Je me suis attachée à elle dès le deuxième chapitre: Iris, jeune femme qui a perdu son enfant, et bègue de surcroit. Une caractéristique que je n'avais encore jamais vu, et qui change agréablement des héros policés qu'offre généralement les clichés littéraires. On suit son parcours, ses démons intérieurs qu'elle fait parfois taire à grandes rasades d'alcool, ses journées interminables. Et son travail de photographe judiciaire, qui va la ramener droit à son ancienne maison, là où elle pensait avoir laissé les fantômes du passé.
Bien sûr, on va également suivre ses souvenirs, principalement ceux des rapports houleux qu'elle entretenait avec sa mère, mais également ceux avec son petit garçon, ou avec les autres habitants qui pensaient qu'elle ne reviendrait jamais après le drame.

Sur un autre plan, une seconde histoire se mêle à la première. Aparté peut-être inutile, mais que j'ai tout bêtement apprécié: à la première phrase du premier chapitre, Iris nous dit qu'elle n'aime pas le silence, et les chapitres relatant cette seconde histoire sont appelés des "- Silence -". Celle-ci n'a au départ strictement rien à voir avec Iris, elle commence des décennies auparavant, et va peu à peu rattraper le présent au fil de nombreuses existences, à travers les générations.

Seulement voilà. Arrivée à la moitié du livre, on se demande quand même où l'auteur veut nous emmener. Iris a beau lutter avec les ragots, ses peines et ses souvenirs, on ne sait toujours pas quelle est la finalité de tout cela. Et on ne la voit toujours pas arriver, même à cent pages de la fin, tout reste très calme, si calme que j'ai réellement butter et j'ai du me motiver pour le finir. Ce n'est vraiment que dans les toutes dernières pages que la lumière se fait sur toute l'intrigue, un véritable retournement de situation.
Seulement, pour moi, ça n'a pas suffit. La surprise n'a pas été assez de taille. Reflex reste donc un livre plaisant à lire, mais qui traine en longueur pour arriver la fin, et qui manque cruellement de palpitations selon moi. Je sais, je sais, c'est un thriller Psychologique, il ne fallait pas que je m'attende à de la course poursuite, mais désolée, j'ai déjà lu des livres du même acabit avec beaucoup plus de punch que celui-ci. Il manque de tension pendant trop longtemps pour être réellement bon, même si l'histoire reste tout à fait correcte.
Par le Editer
J'ai tout d'abord voulu lire ce livre pour la couverture. Je trouve celle-ci intriguante et mystérieuse. On se demande bien qui se cache derrière ce masque. On va faire la connaissance d'Iris, une jeune femme au passé très douloureux qui cache une terrible douleur. Elle est photographe et travaille avec l'identité judiciaire. Elle se fond dans la masse, elle est à vif tant sa souffrance est palpable.

Le livre est raconté selon des périodes et des personnes différentes. Notamment le passé de Iris et son présent. On va aussi découvrir Lucie et sa terrible vie qui ne se déroule pas au même moment.Je me suis demandé tout au long du livre où l'auteur voulait m'emmener, car je l'avoue quasi tout le long du livre, il ne se passe pas grand chose. Mais paradoxalement, je n'ai pas eu envie de lâcher le livre, j'ai continuer à lire et purée je ne m'attendais pas à ça!

Je n'ai pas envie de vous en dire plus car cette histoire est hallucinante. J'ai beaucoup aimé la plume de Maud Mayeras, on est plongé dans un tourbillon de questionnement. Surtout ne vous arrêtez pas aux petites longueurs, cela en vaut la peine! Pas d'enquête réellement, pas de recherche avérée de meurtrier mais ... un thriller psychologique comme j'aime!

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.