Livres
472 473
Membres
445 041

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Reign of Darkness



Description ajoutée par La-Petite-Etagere 2016-04-09T16:20:42+02:00

Résumé

Depuis que l'Empereur Anthracite a usurpé le trône, le monde n'est plus que souffrance et désolation. En faisant alliance avec les démons, il tente d'asseoir son autorité. Mais les peuples se rebellent. Elfes, Fées, Loups-garous, Centaures refusent d'accepter le règne d'Anthracite.

A leur côté, Nerys, un valeureux guerrier qui, pour tenir une promesse, va se lancer corps et âme dans la bataille qui se dessine à l'horizon. L'ultime bataille. Celle qui opposera la liberté au règne des Ténèbres.

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Elenna30 2016-04-11T18:23:22+02:00

La force dévastatrice du ciel m'empêchait de continuer. Les rafales de vent me cinglaient la peau, me brisaient les tympans, me repoussaient en arrière. La nature elle-même voulait me voir à genoux devant la puissance de l'Empereur Anthracite. Mais il était hors de question que j'abandonne. Pas en ce moment si crucial. Les nuages me menaçaient de leurs éclairs blancs mais ne me touchaient pas. Du moins pour le moment. Et c'était ce qui me donnait espoir.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Rosalys 2017-04-14T14:23:15+02:00
Or

http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/-reign-of-darkness-manon-brouillat

À présent, je vais vous parler d'une lecture assez spéciale ! Ce n'est pas un roman, c'est trop long pour être considéré comme étant une nouvelle... Mesdames et messieurs, je vous chronique la première novella du blog, signé Manon Brouillat, une jeune auteure française ayant décidé de tenter l'auto-édition. Reign of Darkness se déroule 200 ans avant la saga Creatures of Phaniel, dont le premier tome est terminé, mais pas encore édité. On peut alors dire que c'est un préquel. Je remercie sincèrement l'auteure pour cette lecture et sa confiance.

Voici le résumé Livraddict de l'ouvrage : Depuis que l'Empereur Anthracite a usurpé le trône, le monde n'est plus que souffrance et désolation. En faisant alliance avec les démons, il tente d'asseoir son autorité. Mais les peuples se rebellent. Elfes, Fées, Loups-garous, Centaures refusent d'accepter le règne d'Anthracite.

A leur côté, Nerys, un valeureux guerrier qui, pour tenir une promesse, va se lancer corps et âme dans la bataille qui se dessine à l'horizon. L'ultime bataille. Celle qui opposera la liberté au règne des Ténèbres.

Côté intrigue, nous nous retrouvons alors jetés dans l'eau glacée du récit sans aucune bouée de sauvetage. Au début de la novella, on apprend qu'un peuple a été presque décimé à cause de ce maudit Anthracite. On en vient à se poser beaucoup de questions... Il y a un fil conducteur intéressant durant le récit. On remarque la facilité avec laquelle l'auteure rend l'avancée de son texte naturelle. Les sentiments découlent où il faut, des informations sont données sous forme de bribes qu'on enchaîne à la fin. Tout en était clair, concis et complet, il plane au-dessus de cette novella un grand suspense. C'est très triste, noir... Mais au loin, une lumière, une lueur d'espoir. Reign of Darkness porte bien son nom ; ce sont les ténèbres qui règnent, le mal qui dirige. Par ce biais, Manon Brouillat nous montre malgré tout que même si l'on se sent envahir par l'affliction, il faut toujours garder la tête haute et se battre. Par son récit, elle exprime à quel point l'espoir est quelque chose de très important. C'est une très bonne mise en bouche qui donne envie de découvrir l'intrigue de la saga. Surtout quand on voit à quel point elle y met de sa personne. Cette novella reflète beaucoup l'auteure...

La plume de l'auteure m'a frappée. Certes, j'avais déjà lu Manon (extraits, chroniques, etc) mais là, j'ai quand même dévoré une centaine de pages écrites par elle. Et, franchement, c'était bon. Je ne vous cache pas qu'il reste quelques coquilles comme des répétitions ou problèmes de syntaxe. Néanmoins, tous les livres en contiennent. Ce n'était pas trop choquant... Puis, il était en pleine relecture quand je l'ai reçu. Bon nombre de choses ont sans doute été modifiées. Quoiqu'il en soit, les faiblesses ne m'ont pas dérangée parce que sa façon d'écrire est magique, en plus de contenir un style exquis. Sa faculté à amener son texte afin de nous prévoir une belle chute était déconcertante. Durant la lecture, on se fait des hypothèses sur la nature de Nerys, mais je n'avais jamais imaginé cela. L'auteure a su rester imprévisible. Aussi, voici un extrait que j'ai trouvé magnifique et que je tenais à mettre dans ma chronique : « C'était une guerrière, mais même les meilleurs ressentent la peur. Ceux qui ne la ressentent pas ne sont pas dignes d'avoir une âme. » Je trouve ces deux phrases tout simplement percutantes. Quand je suis tombée sur cette citation durant ma lecture, je n'ai pas pu m'empêcher de la noter.

Au niveau de ses personnages, l'écrivaine n'y va pas de main morte. Il y a le protagoniste principal, Nerys, duquel nous avons le point de vue. Également, il y a Anthracite, le grand méchant, et une ribambelles de créatures. Cette novella nous plonge au cœur d'une bataille mêlant beaucoup de personnes. On fait la connaissance d'Elfes, de Fées, de Loups-garous, de Licornes, et de toutes sortes d'espèces divergentes. Avec une maîtrise particulière, l'auteure nous fait un peu rencontrer une partie de ses atouts, puisqu'en plus de nous plonger au cœur de son intrigue avec ses différents acteurs, Manon Brouillat nous confronte à leurs émotions. En une centaine de pages, nous arrivons à apprécier/détester certains individus. Par exemple, même si le récit est très court, j'ai réussi à voir en Nerys quelqu'un de courageux, brisé et déterminé. Il ne reculera devant rien pour se battre contre celui qui a tué ses amis et sa bien-aimée, quitte à mettre sa propre vie en péril. Une bonne rage coule en lui, et il a désespéramment envie d'arrêter Anthracite pour le bien de tous, mais aussi, pour se venger. On dit que la vengeance est un cercle vicieux nocif, mais Nerys est un personnage qui sait faire la part des choses. Je l'admire beaucoup pour cela. C'est un très bon héros de roman.

Cette novella ne se termine pas vraiment sur une « fin ». C'est comme si ces cent pages faisaient partie d'un livre et qu'on avait délimité le début et son dénouement. Quoiqu'il en soit, cela se solde par une chute que je n'avais pas vue venir ; on apprend des choses vraiment étonnantes à propos de Nerys. Sans spoiler, le final reflète l'ambiance triste du roman. Je vous laisse interpréter cela comme bon vous semble. À la fin d'une telle lecture, on se sent vraiment déprimé. Néanmoins, malgré cela, on se sent content de l'avoir lue, parce que ça promet une épopée de dingue dans la série que l'auteure nous prévoit.

Grosso modo, cette novella nous fait frissonner et nous rend d'humeur maussade, car il conte merveilleusement bien une histoire qui n'est pas vraiment drôle. Le personnage de Nerys est percutant, nous entraînant avec lui dans son héroïsme le long du récit. De plus, l'écriture fluide de Manon Brouillat saura vous éprendre avec sa magie. C'est une lecture que j'ai trouvée prenante et que je ne regrette pas. Fans de Fantasy (ou pas), laissez-vous emporter par ce préquel annonçant une saga badass à venir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par apriltheseven 2017-01-15T06:15:52+01:00
Bronze

Manon Brouillat est une jeune auteur dont j’entends parler depuis plusieurs mois maintenant. J’avais vu quelques chroniques de ce petit roman passer chez les copains blogueurs, et ce titre m’a longtemps interpellée. Par le hasard des choses, il se trouve que je me suis liée d’amitié avec Manon, et c’était pour moi l’occasion de découvrir sa plume.

Pour information, Reign of Darkness est le tome prequel de la saga Creatures of Phaniel. Le premier tome est actuellement en cours de correction, et je vous avoue qu’après lecture du prequel, je suis assez impatiente d’en apprendre plus sur ce vaste monde.

Depuis que l’empereur Anthracite s’est autoproclamé souverain suprême, plus rien ne va. Tout n’est que chaos et souffrances. Nerys est l’un des derniers représentants de son espèce et il s’est battu corps et âme afin de faire tomber ce bourreau. Il a tout perdu et n’a désormais plus rien à perdre. S’alliant aux Elfes, aux Lutins, aux Loups-Garous, aux Fées et aux Centaures, il est prêt à en découdre. Ensemble, les créatures de Phaniel vont mettre en place une stratégie afin de faire tomber leur ennemi et de voir ainsi la paix régner à nouveau.

Reign of Darkness est avant tout un roman qui vient poser les bases d’un univers riche et complexe. Sur la planète Phaniel, on peut trouver un très grand nombre d’espèces provenant de nos folklores, et j’ai apprécié ce melting pot de races toutes très différentes les unes des autres.

On entre très vite dans le vif du sujet, pas le temps de lambiner que Marion Brouillat nous plonge déjà dans les méandres de son intrigue, à travers les yeux d’un personnage intriguant : Nerys.

Nerys, on ne sait pas trop qui il est, ce qu’il est, mais on sait que sa nature impose le respect et fait trembler les plus courageux. Je me suis très vite attachée à lui, car sous ses airs de guerrier sans peur se cache quelqu’un d’endeuillé et de profondément marqué par les horreurs de la guerre. Il y a une fragilité en lui, une vulnérabilité, qui ne m’a pas laissée indifférente. À côté de ça, il est fermement décidé à mettre l’empereur à genoux et à le tuer lui-même.

Le plus gros point fort de l’intrigue repose sur le mystère qui entoure le héros. Manon Brouillat l’a joué très finement, car je n’ai pas deviné la nature de Nerys avant qu’elle ne décide qu’il était temps pour moi de le savoir. Je me suis sentie bête de ne pas y avoir pensé avant. Au début, j’étais même persuadée d’avoir loupé l’information durant ma lecture, mais en réalité, elle sème un chemin vers ce secret bien gardé, et j’ai adoré cette course aux indices !

À côté de ça, Reign of Darkness reste de la fantasy très classique, avec tous les codes que l’on retrouve dans ce genre. Et je ne m’en lasse pas ! On y découvre de la politique, des alliances, de la souffrance, de la stratégie de guerre… et tout ça en moins de 100 pages. J’ai embarqué direct et j’en aurais même aimé plus. Pour tout vous dire, je me demande ce que l’auteur nous réserve avec le premier opus de la saga.

Le seul bémol pour moi, ça reste le travail de correction. J’ai bien conscience qu’en auto-édition il soit parfois difficile de ne rien laisser passer. J’ai repéré quelques faiblesses, des répétitions et un souci de conjugaison, mais je pense que ça peut facilement se rattraper. Ça n’a donc pas trop influencé mon ressenti du prequel en général.

En résumé, ce prequel propose une aventure saisissante, épique et alléchante, aux côtés d’un héros des plus énigmatiques. Manon Brouillat introduit son lecteur en douceur dans un monde loin d’être rose, peuplé de créatures toutes plus mystérieuses les unes que les autres. Grands amateurs de fantasy, tenez-vous prêts. Ceci n’est que le début d’une épopée pleine de potentiel !

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/creatures-of-phaniel-manon-brouillat

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clair2Lune 2016-05-24T10:41:33+02:00
Bronze

Cette petite nouvelle de 129 pages est le préquelle de la saga Créatures of Phaniel actuellement en cours d’écriture. Nous suivons les aventures de Nerys, dont sa compagne et autres membres de son espèce furent sauvagement assassinés par les sbires du Roi Anthracite. Il va alors se refugier chez les Elfes afin de les prévenir du danger et de mettre en place une stratégie de combat afin de vaincre cet être exécrable.

J’ai assez apprécié la découverte du monde inventé par Manon Brouillat. On y retrouve un grand bestiaire mais aussi des grandes descriptions qui nous laissent imaginer sans mal l’univers dans lequel évoluent les personnages. C’est donc facilement que je me suis plongée dans cette courte histoire avec le désir d’en savoir plus.

Nerys est un personnage attachant, le mystère plane sur sa nature jusqu’à la fin du livre. Je l’ai deviné vers le milieu de l’histoire en faisant un tour des créatures que je connaissais et avec le peu d’indices dont je disposais, et autant vous dire que c’est surprenant. C’est le genre de créature que l’on voit souvent dans ces histoires mais il est rare qu’ils soient considérés comme personnages ou protagonistes à proprement parler, c’est original. Quant aux autres personnages on n’a eu que des brèves descriptions pour que je puisse vraiment me prononcer dessus, peut être que l’on les retrouvera dans le premier livre de la série. J’ai néanmoins apprécié le Roi Elfe et le gardien qui a élevé Nerys.

Concernant l’écriture, malgré quelques fautes , la plume de Manon est très agréable, fluide et son vocabulaire riche et recherché. On a très peu de répétitions et elle nous décrit avec brio la richesse de ce monde qu’elle nous a créé.

Suite de la chronique ici : https://songeslivresques.wordpress.com/2016/05/24/reign-of-darkness/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Philla 2016-05-22T20:15:35+02:00
Or

Tout d'abord, je remercie Manon, l'auteure, pour m'avoir fait découvrir son univers et pour avoir su me transporter loin de la Terre.

La fantasy est un genre que je lis de moins en moins depuis quelques années, mais que j'adore toujours et avec lequel je prends un plaisir fou à me replonger dedans. Alors en lisant le résumé de ce tome préquelle, c'était pour moi une évidence ; je devais lire ce petit livre. J'ai passé un agréable moment de lecture.

Reign Of Darkness nous relate l'histoire de Nerys, un guerrier qui, avec l'aide des Elfes, des Fées, des Loups-garous, des Centaures est près à tout pour faire tomber l'Empereur Anthracite qui a usurpé le trône et s'est allié aux démons.

Il s'agit d'un roman plutôt court, moins de cent pages, mais qui nous permet de poser l'univers qui est quand même assez riche et de rencontrer toutes les créatures fantastiques qui le peuplent.

Dès le début, nous sommes plongés dans le vif du sujet et nous rentrons directement dans une bataille qui fait rage et c'est à peine si nous avons le temps de reprendre notre souffle. L'intrigue est parfaite tout comme le rythme.

J'ai énormément apprécié les valeurs que défend l'auteure par le biais de ses personnages, comme la tolérance, la paix, la liberté…

Et cette fin, mais pourquoi ? Je ne sais pas si je m'attendais à cela ou non, mais tout ce que je sais, c'est qu'elle a réussi à me mettre dans tous mes états.

Il est difficile de juger les personnages avec si peu d'informations. Je parlerais donc un peu plus longuement de notre héros, Nerys, que j'ai tout particulièrement apprécié, par son caractère et son côté battant. Au début de ma lecture et d'ailleurs jusqu'à ce qu'un énorme indice soit donné, je n'avais pas la moindre idée de quelle créature il pouvait s'agir. J'avais beau me creuser les méninges, faire le tour du bestiaire, je n'arrivais pas à mettre la main dessus. Pourtant, c'était d'une évidence ! J'ai énormément apprécié le mystère qui plane autour de lui.

L'écriture de Manon est sublime. Il faut noter qu'elle a seulement 18 ans et je ne saurais quoi dire de plus, je n'ai pas les mots. Sa plume est extraordinaire, magique, digne des plus grands romans de fantasy. J'espère de tout cœur que sa saga ira loin, c'est amplement mérité !

En conclusion, ce préquelle m'a mis l'eau à la bouche. Il s'agit d'une merveilleuse découverte et j'ai réellement hâte de découvrir cette saga et je ne peux que vous conseiller ce récit, que vous soyez amateur ou non de fantasy.

Lien du blog : http://aliybooks.weebly.com/fantastique---fantasy/reign-of-darkness

Afficher en entier

Activité récente

Rosalys l'ajoute dans sa biblio or
2017-04-14T14:13:47+02:00
Philla le place en liste or
2016-05-10T01:49:30+02:00

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 4
Commentaires 4
Extraits 3
Evaluations 3
Note globale 8.33 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode