Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Reisei : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Appassionato, Tome 1 : Sonate pour Elle Appassionato, Tome 1 : Sonate pour Elle
Anne Angelin   
Je commence cette chronique en remerciant la maison Cyplog pour leur confiance ainsi qu’Anne Angelin pour son bel ouvrage. Un vrai régal.

Voici mon avis sur Sonate pour elle :

Il y a des ouvrages qui méritent vraiment d’être découverts, comme c’est le cas pour celui-ci. La première chose qui m’a plu, ce fut la couverture. Elle a ce petit quelque chose qui promet énormément de choses, cette petite douceur, mais aussi cette part de secrets qui nous force à nous interroger. Et puis le résumé vint ensuite et il nous promet la Lune.

Eh bien, je n’ai pas été déçu. Très loin de là.

Isabeau est une jeune infirmière que la vie n’a pas épargnée. Sortant d’une sale histoire, elle tente de se reconstruire, mais c’est dur et compliqué. Le traumatisme est important, il y a un vrai travail en soi sur elle-même, sur son entourage. Seul point sombre : elle refuse toute relation avec un homme... mais ça, c’était avant de se trouver sur le chemin de Clarence Stevenson.

Ce dernier l’aborde de façon peu cavalière et lui demande un baiser, lors d’une sortie. Ils ne se connaissent pas, ne se sont jamais rencontrés auparavant. Ce sont de parfaits inconnus et pourtant, ce baiser sera le point de départ d’une nouvelle histoire.

Malgré leur besoin, leur envie d’être ensemble, malgré la passion qui les anime lorsqu’ils se retrouvent, ces deux personnages sont tourmentés. La vie n’a épargné ni l’un ni l’autre. Clarence est divorcé parce qu’il a aimé trop profondément une femme qui l’a trompé, il doit gérer les affaires de sa société. Son plaisir intérieur, c’est le piano, qu’il joue à merveille. Quant à Isabeau, son existence est pareille à des montagnes russes.

Cet ouvrage est intense par bien des manières. Ils s’aiment, mais se déchirent trop profondément pour que ça fonctionne. J’avais mal pour eux à certains passages. L’auteur a fait un travail remarquable sur la psychologie de chacun d’entre eux. C’est intense, passionnel, mais ces émotions sont tellement à des degrés élevés que ça ne fonctionne pas vraiment comme on le voudrait.

Je ne parlerai pas des personnages secondaires, même si je les ai beaucoup aimés. Gary, Nina — sur laquelle je me pose de nombreuses questions d’ailleurs — Sabine, sont des personnages piliers dans cet ouvrage. Sabine est un vrai soutien pour Isabeau, même si j’avoue certaines de ses réactions sont un peu tiré par les cheveux ^^. J’ai adoré Mathieu. Le lien fusionnel qu’il a avec sa sœur est juste magique. C’est un personnage qui m’a beaucoup touché =)

Je regrette deux choses dans l’ouvrage : l’absence de Julien et celle d’Anthony. Tout d’abord, Julien. Je trouve que, comme c’est l’origine du mal d’Isabeau, il aurait dû réapparaître, pour apporter un peu plus de douleur psychologique à l’héroïne, sans entrer dans le côté sadique évidemment, mais je pense que ça aurait eu un impact sur la suite des aventures de la jeune femme. Il est l’origine de son « mal être » quand même. Après c’est que mon avis bien évidemment. Ensuite Anthony, malgré les rares apparitions dont il fait preuve, le personnage pouvait être intéressant à être développé.

La fin de l’ouvrage est juste poignante et m’a donné envie de détester l’auteur. Après c’est un tome 1, alors j’attendrais la suite avec impatience — si suite il y a évidemment^^.

En conclusion, je dirais que cet ouvrage est fort en émotion, c’est intense, magique aussi quelque part. Il y a des scènes passionnantes, pleines de sensualité, de romantisme. Le côté érotique est à juste dose et n’entre pas dans le côté excessif. La partie médicale est bien exposée, j’ai tout compris dans les explications. C’est un travail remarquablement bien exécuté. L’ouvrage en lui-même est une bouffée d’oxygène. Tout n’est pas rose et bleu, les nuances sont bien présentes, avec une domination pour le sombre toutefois. Je souligne une fois de plus que ce sont des personnages torturés à cause de leur passé — ce n’est pas rien.

Je remercie une fois de plus l’auteure Anne Angelin pour ce livre qui a joué avec mes émotions à tous les degrés possibles et inimaginables ainsi que la maison Cyplog pour ce Service-Presse, que je recommande d’ailleurs.

Enjoy !
Appassionato, Tome 2 : Partition inachevée Appassionato, Tome 2 : Partition inachevée
Anne Angelin   
http://chroniqueslivres.canalblog.com/archives/2016/06/24/34006285.html

J'avais hâte de reprendre là où je m'étais arrêtée à la fin de Sonate pour elle, nous retrouvons Isabeau, un an après sa rupture avec Clarence, après des mois de souffrance à pleurer l'homme qu'elle aime, Isabeau reprend peu à peu le cours de sa vie. A sa grande surprise, Fabien : son ex-beau-frère refait surface. Il tombe à pic dans la vie de la jeune femme, elle reprend petit à petit confiance en elle et en l'avenir. Alors que sa relation avec Fabien prend une tournure étonnante, c'est le moment que choisi Clarence pour refaire surface dans la vie d'Isabeau.

A partir de là, l'histoire reprend de plus belle. Isabeau qui va beaucoup mieux mentalement se retrouve de nouveau dans une spirale affective très compliquée à gérer, elle s'aperçoit qu'elle éprouve des sentiments pour deux hommes, un amour qui se manifeste différemment avec chacun d'entre eux. Mais l'heure de faire un choix est arrivé.

Pendant ce temps, le danger rôde, tapi dans l'ombre, plus présent que jamais.

Le bonheur se trouve-t-il au bout du chemin ?

Anne Angelin nous livre là une suite des plus éprouvante. Elle n'a pas hésité à faire souffrir nos personnages, la tourmente psychologique est très intense et j'ai adoré le rythme qu'elle a imprimé tout au long de ce second opus. Avec un début un peu perturbant pour moi, en effet, j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, les choix et l'attitude d'Isabeau m'ont perturbés, du coup j'avais hâte que Clarence réapparaisse dans l'équation.

Dans cette suite, on retrouve une Isabeau beaucoup plus sereine, elle a fait beaucoup de chemin et sa névrose est beaucoup moins présente, même si elle est en proie au doute, elle arrive à gérer avec plus de discernement ses sentiments pour ces deux hommes. J'ai eu plus de mal avec le personnage de Fabien, peut-être parce que je n'avais pas envie qu'il soit avec Isabeau, je ne sais pas et puis il y a certaines choses que je n'ai pas apprécié dans son attitude avec elle. Clarence quant à lui est un personnage captivant, intelligent et amoureux. On retrouve avec plaisir les personnages secondaires, Sabine et Gary, Bill mais aussi Agatha, la nouvelle colocataire d'Isabeau.

Attendez-vous à beaucoup de changement, si l'on reste dans une romance érotique très intense, Anne Angelin insère avec brio une ambiance digne d'un grand thriller psychologique. Le passé d'Isabeau refait surface pour mieux la tourmenter. J'ai vraiment adoré cet aspect de l'histoire. Entre des scènes langoureuses et sensuelles vous allez voir apparaître l'angoisse et la peur. Vous allez ressentir la détresse d'Isabeau et de son entourage. Un tournant de l'histoire très poignant.

La musique est présente à de nombreuses reprises, elle sublime cette histoire hors du commun. Elle m'a conforté dans l'idée que l'histoire d'amour entre Clarence et Isabeau est unique, le lien qui les unit, même s'il est parfois dévastateur, n'en reste pas moins exceptionnel.

En bref, cette suite avec un dénouement des plus étonnant m'a fait passer un très bon moment de lecture. Je suis passée par bons nombres d'émotions, la plume d'Anne Angelin est toujours aussi agréable, elle nous livre là un second tome très intense à tous les niveaux. Elle me laisse complètement démunie avec une fin qui m'a fait l'effet d'un coup de poing dans le ventre. Je dois dire que j'en reste encore scotchée ! Je n'ai qu'une hâte découvrir la suite avec le troisième tome "Appassionato #3 - La portée des maux".

N'hésitez pas à poursuivre l'aventure d'Isabeau et Clarence, vous ne serez pas déçus.


Appassionato, Tome 3 : La portée des maux Appassionato, Tome 3 : La portée des maux
Anne Angelin   
Je referme ce dernier tome que j’avais tant attendu et pour lequel j’avais cependant une grosse appréhension. J’ai tellement aimé les deux premiers que j’avais une peur bleue du déroulement de ce dernier. Mais une fois de plus l’auteure a su me ravir de sa plume !

Je ne sais pas si j’arriverai à vous retranscrire tout ce que je ressens car vraiment ce livre est d’une telle intensité que je n’ai pas les mots…

Comment peut-on perdre l’amour d’un être cher du jour au lendemain comme si on n’existait plus ?

Comment s’en sortir alors que cette même personne est votre seule bouée de sauvetage, celle qui vous garde en vie, la tête hors de l’eau grâce à tout l’amour qu’il vous porte ?

La descente aux enfers d’Isabeau nous plonge dans un désarroi total ! Elle a déjà tant souffert, vécu tant de drames….

Pourtant cette chute vertigineuse dans les abysses a tout son sens. Lorsque l’on plonge de très haut, la seule façon de pouvoir remonter est de toucher le fond pour que l’impact nous donne la pulsion nécessaire afin de remonter à la surface !

L’auteur nous fait passer par tout un panel d’émotion en en retranscrivant à la perfection celles des protagonistes.

Isabeau touche le fond, pendant que la chute de Clarence, dans une relation des plus sournoises, se concrétise…

Comment vont-ils s’en sortir et surtout peut-il y avoir une issue heureuse avec tout ce qu’ils ont vécu ? Ne sont-ils pas néfastes l’un pour l’autre comme semble le croire beaucoup de leurs amis ?

Un dernier tome aussi fort et poignant que le premier, qui m’a emportée du début à la fin ! On s’immerge dans la noirceur de la trame en se laissant engloutir à notre tour. Le rythme de l’auteur nous fait voyager d’un cœur à l’autre avec sa narration à deux voix qui m’a plus que ravie ! Elle nous guide sur des chemins tortueux qui dégagent en même temps tellement d’amour autour, que cela en est bluffant. Notre cœur bat à l’unisson avec celui de Clarence et Isabeau, on ressent tout, on vit tout ! On pleure, on a mal, on souffre avec eux. Cette histoire d’amour est une torture ! Mais elle est si forte, si belle et si intense qu’elle nous prend aux tripes !

Comment tout cela va-t-il finir ? Là est la question … Un roman noir nous laisse beaucoup de possibilités et on tremble jusqu’à la fin !

Je terminerai par vous dire que cette trilogie est dans mon top Ten des coups de cœur ! Elle y était entrée en force avec le tome 1 sans savoir comment tout cela finirait, et je suis loin d’être déçue !! Je ne pense même pas avoir quelque chose à redire sur ce dernier épisode où tous les personnages du livre sont présents et subissent la plume de Anne Angelin qu’elle manie à la perfection !

Un grand merci aux Editions Cyplog pour ce service presse qui me va droit au cœur, et un grand merci à Anne Angelin pour m’avoir fait vivre ma lecture d’une façon aussi poignante !
Chasseuse de Vampires, Tome 7 : Les Ombres de l'Archange Chasseuse de Vampires, Tome 7 : Les Ombres de l'Archange
Nalini Singh   
Waouh !!!
Que dire ? Je n'ai jamais trouvé évident d'écrire un commentaire qui donne envie aux lecteurs de lire le livre sans en dévoiler trop.
Alors, je vais juste partager les énormes points positifs de ce tome:
-Tout d'abord, la relation d'Ash et de Janvier. Le lien qui les unit est incroyablement fort, intense, et le fait d'avoir vu grandir cette relation depuis 7 tomes les rend encore plus touchants.
-L'intrigue, haletante. En tant que lecteur, impossible de ne pas ressentir d'empathie pour les victimes, tellement l'auteure nous les fait aimer.
-Les relations entre les différents personnages. Dans chaque tome, Nalini Singh nous offre quelques mots, parfois quelques lignes, qui témoignent de la profondeur des liens qui unissent les Sept, Raphaël, Elena et tous nos héros. Ici, ces moments sont magnifiés. Que ce soit la tendresse et la complicité des moments entre Illium et Aodhan, la loyauté et l'amitié de Dimitri et Raphaël, les échanges émouvants entre Naasir et Ashwini, ou entre Dmitri et Naasir, ce sont encore juste quelques phrases, parfois une scène entière, mais quel régal...
- Enfin, une découverte, Naasir. Oh. My. God. Naasir. Chaque instant où il apparaît prend une intensité décuplée. Puissant, sauvage, touchant, Naasir reste la découverte de ce tome. (Il m'a rendu plus douce l'absence de Venin qui commence à se faire longue...)

J'aime de plus en plus cette série, et c'est à nouveau un crève-coeur de quitter ces personnages si attachants pour plusieurs mois...


par Migabo
Chasseuse de Vampires, Tome 8 : L'Énigme de l'Archange Chasseuse de Vampires, Tome 8 : L'Énigme de l'Archange
Nalini Singh   
Un superbe tome, comme on pouvait s'y attendre pour un personnage aussi chatoyant et charismatique que Naasir.
Il lui fallait une héroïne à la hauteur, et je dois dire que j'ai beaucoup aimé Andromeda, de part son intelligence et son dévouement.
Beaucoup d'évolution pour le Cadre dans ce tome, et l'intrigue générale est excellente et absolument addictive.
La quasi-totalité de nos héros font une apparition, plus ou moins longue ou intense... (bon, il ne faut pas cligner des yeux pour ne pas rater Venin, mais Illium et Aodhan ont de courtes mais jolies scènes) Et même s'il n'est pas le personnage principal de ce tome, Raphaël est ici tout simplement sublime .
En bref, on ne peut que tomber encore plus amoureuse de Naasir, on se délecte de la moindre apparition de tous nos chouchous, et on est complètement aspiré dans l'action tout au long du livre.
Un régal !!!



par Migabo
Chasseuse de Vampires, Tome 9 : Le Cœur de l'Archange Chasseuse de Vampires, Tome 9 : Le Cœur de l'Archange
Nalini Singh   
Ce tome est excellent et restera d'ailleurs l'un de mes préférés parmi tous ceux de la série !
Pouvoir suivre de nouveau Raphael et Elena est un vrai plaisir. Surtout dans un contexte totalement nouveau.
L'histoire en elle-même est comme d'habitude palpitante et pleine d'émotions et de suspense avec une fin qui fait enrager de ne pas avoir la suite !

par Koukai77
Chroniques de MacKayla Lane, Tome 4 : Fièvre Fatale Chroniques de MacKayla Lane, Tome 4 : Fièvre Fatale
Karen Marie Moning   
APOCALYPTIQUE !!! Que ça va être dur de lire autre chose après ça, tant ce tome est bon, captivant et haletant à souhait. Ce tome est diaboliquement imaginatif, aucun flashback, rien que des révélations, on en apprend un peu plus sur Barrons. Mac n'a plus rien de cette blonde sans cervelle des débuts, habitée par la vengeance, transcendée par la haine, l'évolution du personnage est fascinant. On avance mais en même temps le suspense demeure et l'angoisse nous tient en haleine durant tout le livre qui ne connaît pas de temps morts. Hélas, bientôt le dernier tome. ce number one de la bit-lit va vous clouer à votre canapé !


par Adèle
Chroniques de MacKayla Lane, Tome 5 : Fièvre d'Ombres Chroniques de MacKayla Lane, Tome 5 : Fièvre d'Ombres
Karen Marie Moning   
Et Meeeeer....!!!! et voilà elle recommence... Il est géaaaaaaaantissime ce livre. Mais pourquoi elle nous fait tant souffrir? Pauvre lecteurs que nous sommes. Il va forcément y avoir une suite. Non? Ou un livre qui reprend l'univers de Mac? C'est pas possible!!! Mais bon sang que c'est bon de le lire. Un des rares ouvrages qui continue encore à me faire rêver même un mois après que je l'ai lu.
Des répliques dignes de Tarantino, une histoire remarquablement et intelligemment "achevée", des personnages aussi attachant, ou énervant, des révélations savamment distillées, et ... évidemment toujours ces foutues zones d'ombres auxquelles l'auteur nous a habitué. Sadique!!
Demonica, Tome 7 : Ardente Tentation Demonica, Tome 7 : Ardente Tentation
Larissa Ione   
Génialissime...
Cet ultime tome de la saga démonica est vraiment parfait.
Meilleur que le tome sur Reaver.
J'ai adoré Revenant et Blasphème.
Les sentiments sont bien présents et l'action est très bien menée.
A lire +++++++

par Adèle
L'Héritage de la Dague Noire, Tome 1 : Baiser de Sang L'Héritage de la Dague Noire, Tome 1 : Baiser de Sang
J.R. Ward   
C'est agréable de retrouver les Frères dans cette série, où ils jouent un rôle important. Ce n'est pas seulement quelques allusions mais une vraie histoire construite de manière assez similaire aux tomes de la BDB.
Je veux dire que nous suivons alternativement plusieurs personnages : Butch et Marissa, qui doivent résoudre quelques problèmes dans leur couple, Paradise et Craegh, qui font partie des jeunes recrues entraînées par la confrérie.
On ne parle pas de l'oméga ni des lessers dans ce tome, et c'est aussi bien pour moi parce que j'en avais un peu assez. Ici l'intrigue est plutôt policière : une femme battue s'est réfugiée au refuge de Marissa, elle meurt sans pouvoir raconter ce qui lui est arrivé, Butch mène l'enquête.
Paradise est la fille d'Abalone donc un très beau parti de l'aristocratie, élevée pour une existence d'oisiveté et de luxe, mais elle préfère se battre et a du caractère. En face nous avons Craegh, orphelin, fils d'ouvrier, qui déteste les aristocrates car [spoiler]il les tient responsables de la mort de sa famille [/spoiler]. Evidemment, malgré tout, ils sont attirés l'un par l'autre et c'est assez amusant de voir comment Paradise arrive à ses fins.
Les autres élèves donneront lieu, je suppose, à des histoires intéressantes : il y a Peyton le playboy insouciant, Novo la bisexuelle, Axe le tatoué... Une galerie de portraits prometteuse.

par IsaR
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3