Livres
550 811
Membres
591 857

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Reliques Eon, Tome 1



Description ajoutée par Comtesse_de_Sandwich 2020-03-05T21:55:47+01:00

Résumé

Il y a trois-cents ans, la région de Delonya s'est vue rentrer dans une nouvelle ère avec la découverte de l'Iaith, une langue ancienne qui permet à n'importe qui de manipuler l’Éther.

Grâce à cela, Kiryu et Aki ont pu devenir des Explorateurs dans le village de Dasos malgré leur jeune âge. Orphelins depuis quatre ans, ces frère et sœur accomplissent les Quêtes de la Guilde avec brio, et leur réputation n'est plus à faire, même parmi les adultes.

Cependant, ils vont très vite se rendre compte que la vie peut prendre un tournant très inattendu...

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 lecteurs

extrait

De ses cinq mètres de haut, cette masse d’écailles couleur bronze me regarde fixement. Normal, je suis la seule personne en vie. Ce démon a détruit par son unique force le village de Paralia, les habitants ont dû s’enfuir en urgence.

La vision des innocents qui n’ont pas pu prendre la fuite à temps me fait trembler de rage. Je me ressaisis. Je resserre ma poigne autour de ma lame. Si j’en crois mon expérience, elle possède le pouvoir de trancher tout ce que je souhaite.

Mais en suis-je seulement capable ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par AURORA-NEACIA 2021-04-15T19:48:01+02:00
Or

La plume de l’auteur se lit facilement et j’ai rapidement été absorbé par l’histoire et son riche univers. Le mélange roman + manga est agréable à voir et ne pose aucun souci à sa lecture. J’ai trouvé qu’au contraire, cela amenait un plus au récit, de voir à quoi ressemblait les personnages, certains lieux, objets…

Le lecteur entre progressivement dans l’histoire. Celle-ci est bien construite puisque tout nous est expliqué au fur et à mesure. Le lecteur n’est pas assommé par un trop-plein d’informations. Le tout est réparti sur les 6 chapitres que comprend ce Tome 01. J’ai apprécié cette façon de procéder entre le récit et les informations.

L’intrigue tourne donc auteur de deux Explorateurs : Kiryu et Aki dont le quotidien est rythmé autour des Quêtes de Guilde qu’ils font pour gagner leur salaire quotidien. Jusqu’au jour où de mystérieux ennemis apparaissent et veulent capturer Kiryu ainsi que l’épée laissée en héritage par ses parents. C’est donc une suite de questions qui s’installe également. Si certaines réponses nous sont dévoilées au fil de la lecture, certaines sont réservées pour les futurs tomes (gros plus un pour cette fin de Tome 01 qui m’a donné envie d’avoir le prochain tome !). Les termes complexes et les langues imaginées sont également expliqués au fur et à mesure et recensés dans un joli lexique à la fin du roman.

Il y a donc très peu de risques d’être perdu dans ce vaste univers qui s’ouvre au lecteur et qui s’installe progressivement.

Les personnages ne sont pas nombreux, mais leurs différentes personnalités font balancer cela. Bien qu’ils soient frères et sœurs, Kiryu et Aki sont à l’opposé en ce qui concerne leur caractère et c’est vrai plaisir à lire leurs échanges. J’ai beaucoup aimé le personnage de Nao.

J’espère rencontrer davantage de personnages hauts en couleur dans le volume 02

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OhanaFirefly 2021-03-21T02:27:13+01:00
Or

Voilà un livre que je suis très heureuse de chroniquer, et surtout de lire ! Quand j’ai vu passer peu à peu des informations de Reliques Eon sur les réseaux sociaux, j’ai été très intriguée par ce format que je ne connaissais pas du tout. Du coup, avant tout, merci à l’auteur d’avoir accepté de me le passer en service-presse ! Allez, c’est parti !

Reliques Eon est un romanga (ro[man]ga*, pour reprendre le terme exact utilisé sur le site de l’auteur) écrit par Rufamar, publié chez Planétoïde éditions et illustré par JennyMiki. L’histoire nous plonge dans le quotidien totalement atypique de Kiryu et Aki, frère et sœur Explorateurs. Je ne vais pas passer par quatre chemins : j’ai ADORÉ l’univers dans lequel on est plongé dès les premières pages. Totalement adepte moi-même de la fantasy et de la science-fiction, j’ai découvert avec délice quelques petites pointes du genre et de l’autre, par ci, par là, durant ma lecture. Et pas que. Les systèmes de Quêtes, de guilde et de magie instaurés dans l’univers de l’auteur viennent aussi titiller mon intérêt pour les jeux-vidéos et les animes : nos protagonistes, pourvus de capacités à aller puiser directement dans l’Éther, utilisé comme source pour les technologies, pour jeter des sorts, est un des points qui m’a le plus intéresser dans ma lecture. J’ai bien aimé découvrir au fil des pages comment l’auteur du romanga a élaboré son univers et ses composants.

Ceci dit, c’est peut-être par manque d’expérience de ma part dans ce genre de format, mais par moment j’ai trouvé ma lecture un peu étrange : le texte m’est apparu un peu trop mécanique à certains endroits, une sensation de lire un guide de jeu, avec des explications qui peuvent aller aisément de soi pour les lecteurices, sans besoin d’être élaborées plus en profondeur.

Mais que dire des illustrations ? Le style de l’illustratrice m’est complètement inconnu mais j’ai pris autant de plaisir à le découvrir que de lire l’histoire, et c’est ce que j’aime dans les œuvres qui allient texte et image. Je pense que le rendu ici est rondement bien mené, et je vais définitivement m’acheter l’objet pour l’avoir dans ma bibliothèque ! Sinon, quelques autres points positifs en vrac qui me poussent à conseiller à celleux qui lisent cette chronique d’aller découvrir l’univers de Rufamar : l’histoire est assez longue et très fournie, ce qui est assez étonnant pour une oeuvre dite « graphique », l’alternance des points de vue est un très bon choix, j’ai pris plaisir de découvrir Aki et Kiryu par ce processus, et d’ailleurs, quels personnages ! Ils sont trop adorables, très humains !

Voilà, si vous avez envie d’en savoir plus sur Reliques Eon, je ne peux que vous conseiller cette œuvre, à 100% !

*Définition du ro[man]ga de Planétoïdes éditions : « Le ro[man]ga de Planétoïde pousse encore plus loin le concept d’hybridation entre la BD et le roman, tout en gardant les codes classiques du manga et light novel. » https://reliqueseon.fr/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maritza 2021-02-20T10:45:53+01:00
Diamant

Nous faisons rapidement la connaissance de Kiryu, petit frère d’Aki, 16 ans, et Nao (15 ans comme Kiryu). Pour le moment je mets volontairement les autres personnages de côté. Le trio est le plus important.

Les parents d’Aki et Kiryu sont partis y a 4 ans pour une Quête, mais n’en sont jamais revenus. Eh voui, Explorateur n’est pas de tout repos ! Il y a tout un mystère autour d’eux et je sens bien qu’une sous-intrigue se dessine au fil de la lecture. Que ce soit avec les paroles révélatrices de Maître Erïto ou alors concernant l’épée (attention à toi Kiryu).

Cependant, ce n’est pas l’intrigue principale, gardez vos yeux rivés sur ce qu’il se passe à l’extérieur du village, tiens pourquoi pas dans une tour… Je ne souhaite une fuite à personne, surtout pas d'éther...

C’est un romanga ce qui signifie un juste équilibre je trouve entre le texte et les illustrations, mi-chemin entre le manga et le roman. Très intéressant pour les personnes qui n'apprécient pas les pavés ou qui sont intéressées par la nouveauté.

J’avais découvert avec curiosité le prologue de cette histoire et avec ce volume 1, la curiosité se transforme en douce passion chocolatée (je le piquerai à Nao !).

La plume assez fluide de l’auteur s’associe très bien au crayon de l’illustratrice. Je ne n'ai pas eu de souci pour les imaginer à côté de moi. Aucune illustration n’est en trop et chacune apporte une fenêtre sur cet univers très prometteur. Tantôt une action, parfois des portraits, des blessures, des paysages ou un élément important de l’histoire, j’ai été particulièrement transportée. Je dois avouer que les yeux doux d’Aki m’ont fait sourire et que j’ai eu mal lors d’une certaine blessure…

Question construction de l’ouvrage, les chapitres s’enchaînent bien, j’ai juste regretté avoir déniché seulement à la fin les formules, parce que je les notais bêtement xD.

J’aime beaucoup l’idée pour les retours en arrière d’être passé au fond noir avec écriture blanche. D’ailleurs, certaines illustrations, en plus de leur profondeur et de l’émotion transmise, joue sur les contrastes. Eh voui, ce n’est pas que du noir ou du blanc y aussi des nuances de gris et non je ne donne pas cette information en parallèle des attaquants vers la fin nan nan…

Côté univers, c’est très riche et fourni. On a parfois pas mal d’informations d’un coup. Au début, on démarre doucement et la scène avec le marchand par exemple est parfaite pour introduire des éléments, puis une Quête, escoooooorte, avec utilisations de certains Sorts pour revenir à la maison, pas pour longtemps…

Côté personnage, l’alternance des points de vue est bien gérée et nous permet de passer dans la peau de Kiryu ou d’Aki. Ma préférence va pour Aki, parce qu’en tant qu’aînée de la famille, je la comprends ! Nao est plus en retrait jusqu’au milieu de l’ouvrage et je ne spoilerai pas un point qui a une importance capitale. Eh voui, Nao n’est pas là juste pour les beaux yeux de Kiryu. Pour les autres, je demande à voir pour les parents, Rai est bien et Erïto a ce côté humilité appréciable. Herlod… bon ben Herlod quoi… La première fois on veut le découper, on reste zen puis on se dit ah oui quand même il peut être utile.

Côté histoire, tout, vous saurez tout sur l’Éther. À quoi ça sert ? Qu’en font les Dewin ? Et la technologie qui n’est pas en reste. Une fois les bases de l’univers posées, le problème arrive et c’est Aki, avec Erïto et Herlod qui s’en chargeront. Qu’est-ce qu’il se passe à la Frontière (l’une d’entres elles) ? C’est étrange, y a un énergumène dont les mains puent l’Éther… Rebondissements et premiers combats durant lesquels le sang gicle. Pour un premier tome y a des prises de risque !

J’ai apprécié les personnages, surtout le trio bien travaillé, la construction de ce romanga, avec les illustrations qui nous englobent dans un univers très riche. Y a beaucoup de scènes imprévisibles parce qu’on se dit : roh allez c’est un tome 1… Ah oui mais en fait non ! la Quête côté Aki, avec la rencontre Kiryu/Nao de l’autre c’était bien joué.

J’ai moins aimé l’abus de mais, les enchaînements parfois similaires et… oui je sais je suis pénible, mais c’est couuuuuuuurt !

Le petit truc en plus ? « Les enquêtes de satisfaction nous donnent un score de 94, lorsque la moyenne est de 79 ! ». J’ai souri !

Suite de ma chronique ici :

https://www.facebook.com/la.magie.du.destin/posts/3946584075399273

Afficher en entier

Date de sortie

Reliques Eon, Tome 1

  • France : 2020-09-03 (Français)

Activité récente

Les chiffres

lecteurs 3
Commentaires 3
extraits 1
Evaluations 3
Note globale 9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode