Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Remi-1 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Haut-Royaume, Tome 1 : Le Chevalier Haut-Royaume, Tome 1 : Le Chevalier
Pierre Pevel   
Après avoir dévoré le cycles "Les lames du Cardinal", il me tardait de découvrir un autre roman de Pierre Pevel.
Et j'ai plutôt apprécié ce roman.

Tout de suite, nous sommes plongés dans le contexte plutôt banal d'un Royaume au bord du gouffre, menacé de toute part, aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur.

C'est son personnage principal qui apporte du renouveau. Lorn Askarian, jeune homme à qui tout sourit (ami d'un prince, chevalier promis à de grandes choses, fiancé à la fille d'un duc...), sombre du jour au lendemain dans la disgrâce la plus totale. Pourquoi ? Fidèle à sa manière d'écrire, Pierre Pevel nous le révèle d'abord à demi mot, semant les indices ci et là, avant de nous le dévoiler clairement que bien plus tard.
Lorn Askarian est un personnage assez particulier. On a envie de se prendre d'affection pour lui de par son histoire, mais quelque chose nous en empêche. Il n'est ni noir ni blanc, et chacun de ses actes qui semble témoigner d'une grande bravoure et d'une abnégation exemplaire ne serait au final que pur calcul pour servir ses propres intérêts? Si bien qu'on ne sait jamais que penser de lui, on ne peut le cerner. Et je regrette. Je lui préfère de loin certains personnages plus secondaires, mais ceux-ci manquent toutefois d'un peu de panache.

L'intrigue devient très vite intéressante, mais j'ai toutefois été un peu déçue par le découpage du livre. On se retrouve avec des parties qui semblent n'avoir pas de lien entre elles, si bien que certains passages paraissent longs. Mais à la fin du livre, ce petit défaut s'annule grâce à une vision d'ensemble du roman qui permet de voir comment s'emboîtent chaque événement.

La fin de ce premier tome est cependant haute en couleur, et comme l'auteur sait si bien le faire, je n'ai eu qu'un regret : ne pas avoir le tome 2 sous la main !


par Arwinya
La Cité, Tome 1 La Cité, Tome 1
Stella Gemmell   
Faisant fi des demandes incessantes de reprendre le monde laissé par son défunt mari, Stella Gemmell a su créer son propre univers de manière plus que convaincante.

Même si je reste sur ma réserve quant à la profondeur des personnages (certains sont bien utilisés, d'autres vites délaissés), il n'en est pas moins évident que le tout forme un beau tableau. Avec un équilibre vraiment fort entre suspens, action, relâchement, etc.

Pari réussi pour son premier roman en solitaire (rappelons qu'elle avait fini la trilogie de Troie) et j'ai hâte de voir la suite de ses œuvres!!

Je conseille!
Haut-Royaume : Les Sept Cités, Tome 1 : Le Joyau des Valoris Haut-Royaume : Les Sept Cités, Tome 1 : Le Joyau des Valoris
Pierre Pevel   
Comme j'ai un petit faible pour les crapules, je ne pouvais que jubiler en arrivant dans la ville de Saramande, citée des bandits et détrousseurs en tout genre.
Le duo, Irryan et Sven est redoutable en agilité et ruse et nous font fondre avec leurs grands coeurs et leurs réparties piquantes.
Après le vol du diamant de valoris ils se retrouvent embringuer dans une lutte de pouvoir entre plusieurs pègres qui désirent plus que tout mettre la main sur le bijou maléfique.
J'ai vraiment apprécié que Pierre Pevel nous crée un nouveau personnage drac car j'avais déjà bien apprécié celui dans les lames du cardinal.
Cal de Ter, tome 1 : Le Rescapé de la Terre Cal de Ter, tome 1 : Le Rescapé de la Terre
Paul-Jean Hérault   
Mit en hibernation dans une capsule pénitentiaire Cal est expédié dans l'espace par son ami Guise. Il se réveille des millénaires plus tard, en orbite autour d'une planète inconnue. [spoiler]Débarqué par la capsule il doit s'adapter à un monde nouveau.. Coincé par des ours sur une corniche rocheuse il est sauvé par ..Un homme de grande taille , un Vahussi. Il va intégré leur communauté et par l’intermédiaire du Foot et du rugby leur apprendre les bienfaits de l'entraide. Également pour les sauver de l'invasion d'un peuple plus belliqueux, il va les doté d'un arme redoutable : l'arc. Au cours d'un voyage , qu'il effectue suite aux récit d'autre voyageur il va découvrir une base laisser par des voyageurs stellaires , les Loys. La base à survécu à sa destruction programmée après la disparition des Loys. Par ruse Cal va s'en emparer et grâce à la puissance qu'il détient, guider l'évolution des Vahussi.[/spoiler]

par Daranc
Existence Existence
David Brin   
Livre décevant, au 3/4 du livre l'histoire fait un bond et les personnages que l'on suit depuis 500 pages disparaissent simplement, sans explication.
Certaines idées sont bonnes, intéressantes mais le tout est lourd et mal exploité.
Pour une histoire se déroulant dans le futur, même proche, les références culturelles aux années 60 à 2000 sont trop présentes, comme si l'auteur était incapable d'imaginer un futur artistique bien qu'il soit capable d'une imagination d'anticipation.

par Ronin
L'Épée de Vérité, tome 13 : Le Troisième Royaume L'Épée de Vérité, tome 13 : Le Troisième Royaume
Terry Goodkind   
Heureux de voir que la couverture Française ne ressemblera pas à l'americaine, et qu'elle reste dans le style des premières couvertures. Je ne connais pas le nom du dessinateur des couvertures de ce cycle mais il mérite d’être connu tellement son travail et formidable. Rien que pour ça j'ai envie d'acheter le livre, plus qu'a espérer que ce tome sera aussi bien que "la première leçon du sorcier" ou "la foi des reprouvés".

par jeromeM
L'Épée de Vérité, tome 12 : La Machine à Présages L'Épée de Vérité, tome 12 : La Machine à Présages
Terry Goodkind   
Bon alors honnêtement même si je l'ai lu lentement il est court... En fait les pages étaient plus épaisses que d'habitude j'ai eu l'impression... Mais j'ai beaucoup aimé cette nouvelle intrigue. Pour une fois Richard et Kahlan ne courraient pas à travers le Nouveau et l'Ancien Monde. L'ennemi qui vient de l'intérieur est une bonne initiative il est angoissant car on ne comprend pas exactement ses motivations. En revanche s'arrêter comme TG l'a fait c'est méchant. Maintenant je vais pouvoir me faire mille scénarios possibles jusqu'à la sortie du prochain tome...

par Malikame
L'Épée de vérité, tome 11 : L'ombre d'une Inquisitrice L'Épée de vérité, tome 11 : L'ombre d'une Inquisitrice
Terry Goodkind   
Fabuleux, un chef d'œuvre ! On vit avec les personnages tout simplement. Une fin à la hauteur des attentes en gros : impossible de rêver d'une meilleure fin, Parfait ! J'ai tout bonnement adoré. Enfin, j'ai surtout appréciée "..." (chut ! ) Je vous laisse découvrir !

par rachelle
L'Épée de Vérité, tome 10 : Le Fantôme du Souvenir L'Épée de Vérité, tome 10 : Le Fantôme du Souvenir
Terry Goodkind   
Je viens tout juste de refermer ce livre et que dire sinon que je l'ai vraiment adoré!

On sent que l'on se rapproche indubitablement de la fin et que les éléments s'imbriquent les uns dans les autres. Nous sommes rendus au dixième tome et l'auteur arrive encore à nous surprendre en nous faisant faire le lien avec le premier livre et des éléments ou détails qui nous paraissaient à ce moment sans grande importance. C'est dans ces moments-là que l'on dit "chapeau bas l'artiste!".

En bref, un tome à lire pour avoir les réponses à de nombreuses questions et pour commencer à voir la fin du tunnel pour nos héros favoris.

par games
L'Épée de Vérité, tome 9 : La Chaîne de Flammes L'Épée de Vérité, tome 9 : La Chaîne de Flammes
Terry Goodkind   
Les trois derniers tomes sont vraiment dans la continuité les uns des autres, il n'y a pas vraiment de résolution à la fin de chaque tome mais plutôt une sorte de "à suivre". J'adore cette intrigue. Goodkind est vraiment bourré d'imagination!

par Aeryn
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3