Livres
594 583
Membres
672 150

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Lady-Di 2019-05-18T14:31:39+02:00

La pluie redoubla , si tant est que ce fût possible , lorsqu'ils arrivèrent dans une rue près de Farringdon Road où étaient situés les locaux de Kaliga Deniki , ou KD comme les employés l'appelaient .C'était un gros cube de verre moderne , haut de six étages , qui parmi les petits immeubles de bureaux et d'habitation en briques rouges . Graeme ralentit .

-Est-ce que ça te dérangerait de..;?

-Tu n'est pas sérieux , Graeme .

-Allez ! De quoi aurais-je l'air auprès des associés si j'arrive le matin avec une secrétaire ?

Il aperçu le visage d'Izzy .

-Pardon . Je voulais dire responsable administrative .Je crains qu'ils ne sachent pas quoi penser s'ils nous aperçoivent ensemble, tu ne crois pas ? ( il lui caressa brièvement la joue.)Je suis désolé , Izzy . Mais je suis le patron et , si je commence à tolérer les histoires d'amour au travail...ça va être le bordel .

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lady-Di 2019-05-18T14:55:29+02:00

Izzy empaqueta ses affaires dans une petite valise .Il n'y avait pas grand- chose . Graeme ne bougea pas d'un cil durant tout ce temps.Puis elle alla dans la cuisine , dont elle avait rempli les placards .Elle prit une demi-livre de farine , cinq œufs , un pot entier de miel et un petit pot de perles multicolores , et mélangea le tout avec une cuillère en bois .

Elle emmena sa préparation dans le séjour et , d'un geste expert du poignet , la versa sur la tête de Graeme .

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lady-Di 2019-05-18T14:50:10+02:00

-Toi pas être triste , maman ! maman triste !,expliqua Louis à Doti,qui venait apporter le courrier .

-Ah bon ? dit Doti , qui s'accroupit pour se mettre à la hauteur de Louis .As-tu essayé de lui faire un bisous spécial ?

Louis hocha sérieusement de la tête , puis lui murmura d'une voix assez forte :

-Z'ai fait bisou de Louis .Mais touzours triste !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lady-Di 2019-05-18T14:45:22+02:00

-Tant qu'à faire , dit joyeusement Izzy , puis elle se pencha vers les enfants . Bonjour , les jumelles !

Kate riposta avec mépris :

-Elles sont peut-être jumelles , mais n'en restent pas moins des individus à part entière . En réalité , c'est très préjudiciable pour les jumeaux de ne pas être considérés comme des personnes distinctes . Je m'évertue à leur forger à chacune une identité propre.

-Je comprends , concéda Izzy en hochant la tête , même si , à vrai dire , elle ne saisit pas tout de suite le propos de Kate .

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lady-Di 2019-05-18T14:38:12+02:00

Izzy , ma chérie , tu sais , un bon gros gâteau n'est pas toujours ce qu'il faut .Parfois , on a envie d'une simple petite douceur , qu'il a le même effet qu'un baiser ou qu'un mot gentil par une journée triste .

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lady-Di 2019-05-18T14:35:34+02:00

- Je te préviens. Arrête de te plaindre, ou sinon... Et remue ton gros cul, va faire cette formation qu'ils t'ont proposée. Au moins, comme ça, tu te lèveras avant midi.

- Primo, mon cul est deux fois plus petit que le tien.

- Oui, mais il est proportionné à mon corps, répliqua patiemment Héléna.

Afficher en entier
Extrait ajouté par FiftyShadesDarker 2018-08-29T10:29:40+02:00

Puis, Austin l'embrassa langoureusement, sous les branches illuminées du petit poirier rabougri, qui rêvait déjà du printemps.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Daisyetleslivres 2020-08-25T11:21:17+02:00

- Avec cette montée d'adrénaline, je me sens très viril. Je vais aller chercher Darny à l'école pour le déjeuner et nous irons rugir au parc !

- J'explique ça à votre rendez-vous de midi ? lui dit Janet avec tendresse.

- Et comment !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Rosabella 2019-12-28T17:07:14+01:00

À quoi pensait-elle, bon sang ? Elle n’était pas qualifiée pour tenir un commerce ! Comment s’en sortirait-elle ? Tout ce qu’elle savait faire, c’était préparer des gâteaux, ce qui ne suffirait pas assurément. Mais comment, lui souffla une petite voix, comment le sauras-tu si tu n’essaies pas ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Rosabella 2019-12-28T17:07:02+01:00

Des occasions s’offrent toujours aux gens biens.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode