Livres
638 536
Membres
755 689

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Résistance



Description ajoutée par Gkone 2020-03-22T10:48:48+01:00

Résumé

La résistance se construit sur l'espoir.

Deux ans et demi depuis l'élection.

Un an depuis que nos réponses sur le formulaire du recensement nous ont valu d'être indexés.

Neuf mois depuis le premier autodafé.

Un mois depuis que le Président des États-Unis a déclaré que « les musulmans constituaient une menace pour l'Amérique ».

Dans un avenir effroyablement proche, Layla Ami – 17 ans – et ses parents sont arrachés à leur foyer et déportés dans un camp de détention pour musulmans américains dans le désert de Californie.

Avec l'aide d'amis d'infortune, eux aussi piégés derrière les barbelés, de son petit ami resté à l'extérieur, et d'alliés inattendus, Layla entame un chemin de lutte pour la liberté et mène la révolte contre le directeur du camp et ses gardiens.

Résistance met au défi les lecteurs d'agir et de briser le silence coupable qui gangrène notre société.

« Un livre dérangeant et important à notre époque. » - Publishers Weekly

« Samira Ahmed s'attaque à l'islamophobie et au racisme d'une plume captivante, authentique et profondément humaine. » - Kirkus

« Une histoire poignante et nécessaire, qui dépeint avec franchise et réalisme la haine et l'ignorance, mais donne également espoir aux lecteurs et aux minorités. » - Booklist

Afficher en entier

Classement en biblio - 26 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Jcabook 2022-07-08T19:21:48+02:00

J’avance, sans bien savoir où ça va nous mener. Comment se guérir de ce camp qui s’est imprimé au fer rouge sur ma peau ? Tout ce sang, cette poussière et tous ces barbelés. Comment la vie pourrait-elle redevenir normale ? Je ne suis même pas sûre que mon corps sache encore respirer profondément. Est-ce que je cesserai un jour de regarder par-dessus mon épaule ?Me sentirai-je de nouveau libre?

Je contemple la route qui fend le désert.

Je ne sais peut-être pas encore où aller exactement, mais je trouverai la bonne direction.

Je fais un pas en avant.

Sans un regard en arrière.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Enlivre_moi 2022-08-06T13:35:19+02:00
Bronze

Un soir Layla est emmenée de force avec ses parents dans un camp pour musulmans. Mais contrairement à eux, elle ne veut pas se laisser avoir par la peur. Elle va alors tout faire pour recouvrer sa liberté.

J'ai apprécié ce roman qui traite avec beaucoup de douceur un sujet dur et sensible ! Alors oui c'est du YA, donc il ne faut pas s'attendre à lire des atrocités sur ce qu'il se passe dans le camp, mais il y a des scènes de violence.

J'ai aimé la comparaison de l'auteur avec les camps nazis et les camps de japonais pendant la 2nde guerre mondiale. Elle nous montre que ce qui est arrivé peut très bien recommencer ! Et que l'intrigue porte sur les musulmans et le racisme fait bien sûr écho à l'actualité.

Les personnages étaient attachants en particulier Layla, Ayesha, Soheil et Jake. On suit le point de vue de Layla, ce qui permet de vraiment suivre ses sentimnents pas à pas (au début on a l'impression d'être passif comme elle et dans le descriptif, puis la narration devient plus active !) mais j'aurais aimé en découvrir encore plus sur les autres. Jake par exemple, garde une certaine part de mystère 😏

En bref, une lecture coup de poing qui donne un aperçu de ce que pourrait devenir nos sociétés actuelles si l'on n'y prend pas garde !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jcabook 2022-07-08T19:08:33+02:00
Diamant

Ce livre est une merveille même si le sujet dont il traite n’en est pas une car oui le racisme et l’islamophobie sont encore sur le marché des “croyances”!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tichousmile 2021-05-10T15:22:08+02:00
Or

Quel roman coup de poing ! Une dystopie qui pourrait tellement être réelle. S'inspirant fortement des camps de concentration de la seconde guerre mondiale et de l'Islamophobie actuel, ce roman est bluffant de réalisme. L'auteure pointe du doigt le racisme et le despotisme avec brio et nous force à la tolérance.

Elle nous fait imaginer un monde où la peur et la haine de l'Islam est si puissante que quiconque pratique cette religion se verrait enfermer dans des camps. Gardées par des gardiens et un directeur odieux, les familles vont être soumis à une dictature. Layla, notre personnage principale va vouloir résister, par des actes de solidarités, de grève de la faim, d'écritures d'articles qu'elle fera passer à l'extérieur, grâce au soutien d'un garde qui se prend d'affection pour elle.

Je me suis beaucoup attachée aux personnages. J'ai grincé des dents avec eux, maudis et supplié. J'ai essayé d'y croire, comme Layla et sa famille. Ce roman exacerbe chaque émotion, chaque situation. Tout paraît vrai. On sent l'inspiration du réel. La violence psychologique qu'on fait subir aux personnages est effrayante. L'écriture est fluide, vibrante. Il y aussi une histoire d'amour puisque David, son petit copain, resté à l'extérieur du camp va tout faire pour la délivrer. Bon, ces passages là étaient un peu gros et surfaits. Genre, il arrive à rentrer alors que les journalistes restent derrière les barbelés... Mais que ne ferait-on pas par amour :)

L'autrice apporte son point de vue sur l'Islam qui interroge sur ce qu'on connaît, sur ce qu'on nous en dit dans les médias. Elle veut critiquer la stigmatisation des religions et l'extrémisme également. Franchement, la religion musulmane est très peu abordée dans les ouvrages jeunesse et ça fait du bien.

Un roman qui se lit vite, prenant, envoutant, et qui permet de réveiller les consciences. J'adhère totalement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MarjorieCDeeb 2021-03-09T23:07:33+01:00
Argent

Un roman passionnant du début jusqu'à la fin. Un manuscrit qui reste néanmoins affreusement réaliste à l'époque actuelle. C'est quelque chose qui peut arrivé chaque jour avec le racisme qui monte de jour en jour... À lire, un très bon livre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NanoulaFourmi 2020-12-18T14:35:13+01:00
Diamant

Quelle claque ! Un roman d’anticipation voire dystopique très (malheureusement) réaliste et effrayant !

Nous sommes aux 21èmes siècles, dans un monde cosmopolite, nous devrions plus faire de différences d’ethnies, de religions ou autres ! Nous devrions apprendre des erreurs passées de l’histoire, … Nous devrions pouvoir vivre tous ensemble sans distinction aucune ! … Ce roman est en partie le reflet de notre société ! C’est une fiction, mais l’auteure s’inspire de faits réels ! De la société américaine (et pas que !) et de ses problèmes d’islamophobie !

Que l’on aime ou pas le récit, le message de l’auteure est un cri du cœur ! Un message contre la haine, contre l’ignorance et les peurs qu’elles engendrent !

Nous devrions tous le lire ! Pour comprendre qu’il n’y a qu’un pas avant de répéter nos erreurs passées !

C’est certes un roman pour nos ados, mais c’est un roman déchirant …

Layla, 17 ans est une jeune adolescente américaine de confession musulmane. Depuis deux ans, un nouveau président est au pouvoir et elle a vu l’islamophobie montée en flèche !

Cela a commencé par un recensement de la population musulmane, ensuite par leur imposer un couvre-feu, suivit par une vague de licenciements et pour finir par une détention forcée dans des camps d’internement ! …

Layla ne compte pas se laisser faire ! Elle ne veut pas subir ! Elle veut être libre, comme m’importe quel citoyen américain ! C’est sans compter sur une aide inattendue qu’elle arrivera à se faire entendre !

Comme dit plus haut, c’est un roman pour adolescents, il ne faut pas s’attendre à lire des atrocités, des scènes dures ou autres … il y a quelques scènes « violentes » mais c’est surtout la violence psychologique de nos personnages subissent ! Mais l’histoire de cette jeune fille est atroce ! L’auteure compare cette histoire à celle déjà connue ; les camps de concentration japonais et nazis !

Samira Ahmed, nous démontre, cas tout moment, l’histoire peut se répéter !

J’ai aimé et été très attaché aux personnages. A Layla, à Soheil, à Jake, à Ayesha, à Davis … Leur façon de ne rien lâcher, de garder la tête haute ! La complexité de leurs personnalités. Leur force de caractère ! Leur double culture pour certains, … Leur vision du monde, …

Bref, j’ai adoré ce roman !

Un roman à lire ou à faire lire absolument !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alienor-7 2020-11-21T17:10:25+01:00
Diamant

Chronique en intégralité sur https://lalectricecompulsive.home.blog/

Il m’a fallut presque une semaine pour me remettre de ce livre, de cette histoire...j’ai été soufflée, j’ai reçu une gifle avec ce roman qui a su me toucher en plein cœur mais qui est aussi très dérangeant...tellement trop vrai,trop juste que ça fait peur...

J’aime énormément les éditions Bragelonne et achète leurs titres les yeux fermés et je n’ai jamais été déçue!Depuis des années de fidélité, il n’y a qu’un seul roman qui ne m’a pas plu! On peut donc dire que leurs choix éditoriaux me conviennent très bien.

J’ai très vite été tentée de lire ce roman car le sujet m’a tout de suite touchée et je n’avais pas été autant perturbée émotionnellement depuis le journal de Anne Franck lu à l’âge de dix ans et un autre roman sur les camps d’Auschwitz il y a quelques années.Ce sont des lectures douloureuses certes mais nécessaires,elles nous malmènent certes mais font de nous les êtres que nous sommes,tolérants, altruistes.Ce sont des qualités que je suis fière d’avoir et que je n’ai pas seulement obtenue avec l’éducation que m’ont donné mes parents mais aussi grâce aux livres.

Alors, bien sûr c’est un roman, une fiction...mais l’islamophobie et le racisme n’ont jamais été si présent dans notre société et de ce fait, ce récit est un peu comme une sonnette d’alarme.Je pense que chaque enfant devrait pouvoir connaître toutes les religions, connaître un peu toutes les cultures afin de devenir un adulte responsable.J’ai étudié le catholicisme, l’islam, le judaisme, le bouddhisme...j’ai pratiqué certaines d’entre elles, me suis convertie à d’autres et si je reste vague , c’est parce que je trouve que la religion et la politique, c’est personnel et ça n’a rien à faire sur un blog de lecture et toutes méritent le même respect, tout comme les gens qui choisissent de ne pas avoir de religion.Je referme cette parenthèse.

Layla est une jeune femme de dix-sept ans, elle ne va plus au lycée depuis que son père, poète et professeur a perdu son emploi parce que musulman, ses parents jugent que cette situation est trop dangereuse pour elle.Les livres d’Ali, le père de Layla dérangent dans une Amérique où les libertés accordés aux musulmans ne cessent de diminuer.Contrainte de devoir se cacher pour voir son petit ami David,juif.Elle risque chaque fois sa vie en sortant malgré le couvre feu mais David est ce qu’il lui reste de « normal » dans sa vie.

Hélas, un soir Layla et ses parents sont arrêtés et emmenés dans un camp,le camp « Mobius » où les familles musulmanes sont logés dans des caravanes munies de caméras, au dehors ils sont surveillés par des drones et des centaines de gardes.Pourtant le directeur présente ce camp comme un rêve: école, jardin,bibliothèque...les familles bénéficient d’après lui de tout le confort possible,mais petit à petit c’est toute leur liberté qui leur est ôté.Layla et ses parents vont vite comprendre qu’à « Mobius » il vaut mieux ne pas se rebeller lorsque certains musulmans du camp disparaissent mystérieusement pour ne jamais réapparaître pour autant Layla décide de prendre la tête de la résistance de « Mobius » malgré le risque, les privations et la peur.Elle va pouvoir compter sur le caporal Reynolds, garde de « Mobius » avec qui elle va se lier d’amitié et qui est résolument de son côté.

Layla a une personnalité vraiment très forte et malgré son âge, elle a la tête sur les épaules bien sûr elle va faire des erreurs mais elle impressionne par son courage et son intelligence.Les autres personnages comme Ayesha,Jack Reynolds...apporte beaucoup au récit.Ce dernier semble tenir énormément à la jeune femme, jusqu’à quel point? , les parents de Layla sont unis, de véritables rocs mais en apparence seulement car bien que tenaillés par la peur , ils essaient de préserver leur fille.Ce sont vraiment des parents en or, d’une grande sagesse,très cultivés.

Bien que la religion soit le thème central du roman, la famille Amin ne pratique pas, on les voit plusieurs fois dans le roman faire des dua’s (invocations) mais en revanche ils ne prient pas.Dans le camp, Layla va rencontrer des jeunes femmes encore plus stigmatisés sur le camp parce qu’elles prient et porte le hijab.

Plus qu’un roman, ce livre est vraiment essentiel.Tres bien écrit, tolérant,intelligent.Il se dévore et fait vraiment réfléchir.Je le recommande vraiment au plus grand nombre!Des ados aux adultes, ce livre saura vous toucher.Le message du récit résonne en moi comme un signal d’alarme, lorsque je vois sur les réseaux sociaux ou entend autour de moi, voit aux infos l’intolérance et l’islamophobie grandissante, je me dis que tout ce que raconte ce livre pourrait arriver.Cela commence déjà dans certains pays même si on en parle très peu dans les médias.

Peu importe la culture,l’ethnie ou la religion, nous sommes tous des êtres humains, apprenons à nous découvrir avant de nous juger! Et si il fallait encore le préciser l’islam n’a rien à voir avec les attentats odieux commit au nom de Dieu , c’est une abomination commit par des meurtriers sans scrupules.Ouvrez les yeux,votre coeur, votre esprit!Et lisez ce roman important!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFantasydAmanda 2020-11-13T13:50:22+01:00
Argent

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

--- Comme d’habitude, je fais confiance aux éditions Bragelonne ---

Après mon coup de cœur inattendu pour La Fille sans passé, je n’ai pas hésité longtemps avant de demander Résistance en service de presse. Chaque livre de la collection BigBang des éditions Bragelonne est en effet une bonne surprise, si ce n’est plus. Et celui-ci ne fait pas exception à la règle !

Encore une fois, je remercie la maison d’édition pour l’envoi !

--- Une dystopie aux airs de roman contemporain ---

Et c’est probablement le plus effrayant ! Même s’il s’agit d’une fiction, cette histoire s’inspire de faits réels. L’islamophobie est déjà présente aux États-Unis, mais aussi dans d’autres pays, y compris en Europe. Et elle fait nombre de victimes. Mais que se passera-t-il lorsque la situation dégénéra ? Répéterons-nous les mêmes erreurs que durant la deuxième guerre mondiale ? J’espère que non !

Dès lors, quelle que soit mon opinion au sujet de ce livre, quels que soient ses défauts ou ses qualités, l’essentiel est bien le message qu’il transmet.

--- Au cœur d’un camp d’internement ---

Samira Ahmed retranscrit avec brio l’ambiance surréaliste dans laquelle sont plongées des milliers de personnes, alors qu’elles sont tirées de leur lit pour être conduites à Mobius, un site de détention pour musulmans situé dans le désert de Californie.

Comme vous pouvez l’imaginer, la tension est palpable. Celle-ci se nourrit d’ailleurs des divergences qui surgissent au sein de Mobius. Certains désirent en effet obéir sans se faire remarquer, voire aider leurs geôliers à mieux les enchaîner dans le but d’obtenir quelques privilèges. Mais d’autres souhaitent se battre, bien évidemment. En toute honnêteté, j’ignore dans quel camp je me trouverais si je devais vivre ce genre de situation et souhaite ne jamais le découvrir !

Tout ça pour vous dire que l’auteure a construit avec beaucoup de finesse la dynamique d’un tel endroit.

--- Une héroïne un peu tête brûlée ---

Même si Layla fait montre d’un courage exemplaire, m’attacher à elle n’a pas été une mince affaire. En effet, elle passe son temps à dépasser les règles qu’on lui impose, des règles certes injustes, mais qui sont synonymes de conséquences – de punition ! – si elle se fait prendre. C’est alors toute sa famille qu’elle met en danger, ce qu’elle regrette dès lors qu’elle prend conscience de ses actes.

Or, ce comportement téméraire m’a tapée sur les nerfs durant la première moitié du livre. Même si sa colère est justifiée, elle la pousse à commettre des actes irréfléchis et oblige ses proches à la protéger d’elle-même, ou tout du moins à essayer. Et je trouve ça dommage, sachant que cette impulsivité n’est pas en adéquation avec son éducation et l’intelligence dont elle fait preuve le reste du temps.

Mais passons ! Layla finit par comprendre que résister, ce n’est pas foncer tête baissée. Et c’est là que les choses sérieuses ont pu commencer…

--- Quelques petits couacs dans la construction de l’intrigue ---

Alors qu’elle est emmenée de force à Mobius, Layla sait qu’elle ne reverra pas David, son petit ami, avant longtemps. Ou peut-être jamais, qui sait ? Et si l’idée de le retrouver est un véritable moteur pour elle, pour ma part, je m’en suis rapidement lassée. Après tout, il s’agit d’une romance d’adolescents. Mais, je l’admets, elle apporte beaucoup à l’histoire ! J’aurais simplement aimé qu’elle se déroule autrement.

En outre, le synopsis fait mention d’alliés inattendus au sein du camp d’internement. Je ne veux pas trop en dire, mais sachez que Layla recevra de l’aide de la part d’un garde. Et bien que très utile, cette partie de l’histoire m’a fait lever les yeux au ciel à plusieurs reprises, car leur relation ne tarde pas à basculer dans le cliché. Dommage !

--- Quel final ! ---

Alors que les deux premiers tiers du livre sont relativement lents – mais ce n’est pas un reproche -, le dénouement va crescendo, nous emportant dans un tourbillon d’événements dont on ignore l’issue. La résistance va-t-elle porter ses fruits ? Je ne vous dirai rien, mais sachez qu’il m’était impossible de lâcher le roman avant de l’avoir terminé !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Allyssahp 2020-11-07T17:23:57+01:00
Argent

J’ai eu la chance d’avoir ce livre avec mon partenariat avec les éditions Castelmore/Bragelonne. Le résumé me tentait beaucoup car c’est un roman d’anticipation ou pas. Le sujet est très intéressant, il faut se mettre en tête que c’est un roman jeunesse, un poil soft mais très bien mené.

Dès le début on sent l’ambiance angoissante qui règne dans cette Amérique. Les personnes visées par ce nouveau gouvernement sont les musulmans et de nombreuses lois ont été établies contre eux. On retrouve beaucoup de ressemblance avec l’Europe au temps de la Seconde Guerre mondiale.

On va suivre Layla, jeune musulmane de 17 ans et dès le début on prend peur pour elle et sa famille. Lors de leur rafle j’ai ressenti leur peur et leurs interrogations de ce qu’il allait leur arriver. A certains moments j’ai trouvé que c’était peut-être un peu trop facile mais il ne faut pas oublier que c’est un roman jeunesse. Je pense qu’il serait intéressant de le faire lire à des collégiens pour qu’ils prennent conscience de ce qui se passe encore dans le monde

J’ai été très touché par ce qu’il se passait dans le camp car malheureusement, c’est la triste vérité actuellement dans le monde. L’auteur a d’ailleurs écrit tout un chapitre sur ce qui se passe actuellement dans le monde que ce soit en Chine avec les Ouïgours ou en Europe avec les Juifs ou en Amérique avec les Japonais.

Afficher en entier

Dates de sortie

Résistance

  • France : 2020-10-14 (Français)
  • France : 2022-07-06 - Poche (Français)

Activité récente

onixa l'ajoute dans sa biblio or
2022-06-06T20:30:28+02:00

Titres alternatifs

  • Internment - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 26
Commentaires 8
extraits 4
Evaluations 13
Note globale 8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode