Livres
470 009
Membres
438 058

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rêve de fer



Description ajoutée par x-Key 2011-04-26T13:39:11+02:00

Résumé

Livre performance, gadget à tiroir Rêve de fer renferme un second roman, Le seigneur du Svastika, saga noire et menaçante écrite par Adolf Hitler, cet auteur méconnu qui quitta l'allemagne dans les années 20 pour offrir ses talents de visionnaire à une Amérique où il mena une existence précaire d'artiste de trottoir et de traducteur occasionnel à Greenwich Village... Il vous emportera, dans ce roman, dans un lointain futur où Féric Jaggar et son arme invincible, le Commandeur d'Acier, se dressent seuls face aux hordes de dégénérés sans cervelle pour défendre la race pure.

Avec Rêve de fer, qui lui valut, en 1974, le Prix Apollo, Norman Spinrad tenait une impressionante gageure : prouver que les romans d'actions interplanétaire révèlent chez leurs auteurs une fascination parfois inconsciente, mais toujours ambiguë, de la violence, de la force physique, bref du Héros avec un H majuscule, mais dangereux.

Voici l'un des dix romans les plus importants de la SF.

Afficher en entier

Classement en biblio - 32 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2011-04-26T13:52:31+02:00

Bien que le spectre de la domination communiste mondiale puisse inspirer au lecteur simple le désir d'un chef modelé sur le héros du Seigneur du Svastika, à tout prendre nous avons la chance qu'un monstre comme Ferric Jaggar demeure à jamais enfermé dans les pages de la science-fiction, rêve enfiévré d'un écrivain névrosé nommé Adolf Hitler.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par al61 2018-05-10T00:05:31+02:00
Diamant

Adolphe Hitler à réellement tenté d'entrer aux beaux art avant de devenir qui l'on sait.Une projection via une émigration aux états unis puis une carrière d'écrivain de science fiction propose une histoire empreinte de pureté raciale nazi avec comme sommet une préface ainsi q'une postface proprement Hilarante.Jolie pied de nez.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2017-01-22T08:53:20+01:00
Pas apprécié

Certes, on comprend tout de suite que l'auteur est contre le nazisme. L'idée de départ est brillante. Mais ce mélange des genres m'a gêné, peut-être justement parce que c'est trop bien fait grâce justement au talent de l'auteur. Alors, certes, c'est bien écrit ; certes, le message est clair ; certes, c'est le but de la SF de faire réfléchir sur notre monde contemporain et sur notre histoire, mais mettre en valeur un héros aussi identifiable m'a bloqué.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pheallys 2016-05-01T23:09:03+02:00
Argent

Se placer dans la peau d'un Hitler écrivaillon qui mettrait en scène dans de la mauvaise SF ses fantasmes d'homme supérieur et de purification ... C'est un concept un peu tordu, ce qui confirme l'impression que j'aie eue en lisant 'Jack Barron et l'éternité' : voilà un auteur qui me perturbe. Bien que le message anti-nazi (et anti-plein d'autres trucs, ça va bien plus loin que ça) soit extrêmement clair, tout au long du roman je ne savais pas bien sur quel pied danser. D'une part, la lutte de Jaggar contre les mutants et ses discours sur la pureté raciale sont révoltants, et il est impossible de ne pas y voir la critique, mais de l'autre, il se dégage une telle jubilation du récit qu'il est parfois difficile de se rappeler que l'auteur n'est pas vraiment Hitler (ou du moins un homme de son acabit).

J'aime la SF qui fait réfléchir, et ce roman rentre certainement dans cette catégorie — il est complexe, déstabilisant, horrifiant — mais pour une fois, je crois que je me serais portée tout aussi bien si j'avais passé mon chemin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JadeNienna 2013-02-06T16:40:12+01:00
Envies

Rêve de fer est à proprement parlé un de ses romans inclassables qui voguent entre un genre et l'autre, ce qui peut dérouter quelque peu le lecteur, mais qui en fait toute l'originalité. L'idée même qu'Hitler est puis réussir sa vie de dessinateur et soit devenu écrivain aux États-Unis est elle aussi originale, car elle ne fait pas dire à l'auteur que tout aurait changé, pour Hitler en tous cas, car même s'il n'est pas lui-même Chef-nazi, le personnage de son roman est chef d'un petit parti qui va prendre de l'ampleur et il veut également purifier son pays, Heldon. Pourquoi écrire un tel livre ? Il vous faudra lire la postface pour le comprendre ou encore la préface ... vous en rirez, j'en suis sûre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biquet 2011-11-26T12:40:55+01:00
Bronze

Ce livre fut écrit par Spinrad en 1972. Spinrad est coutumier de développer et d'exacerber dans ses livres l'un ou l'autre thème issu de l'histoire récente et de les reprendre à contre-courant. Selon un terme actuellement à la mode, il crée des uchronies, nom savant de l'anglicisme "politic-fiction". Il réappliquera cette technique en 1979 dans "La grande guerre des bleus et des roses" où il cible le féminisme, une technique qu'il avait déjà expérimentée dans dans "Jack Barron et l'éternité " en 1969

Cette étude critique porte si l'on connait la situation que l'on critique. C'est le seul reproche que l'on puisse faire à cette fiction sur le nazisme particulièrement percutante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sergerollet 2011-09-14T12:00:39+02:00

Roman étrange, cette uchronie surprenante nous emmène dans un monde alternatif où Hitler sublime ses idées en écrivant de la SF...Vertigineux et instructif...

Afficher en entier

Date de sortie

Rêve de fer

  • France : 2006-02-02 - Poche (Français)

Activité récente

Malkav l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-27T10:55:12+01:00

Les chiffres

Lecteurs 32
Commentaires 6
Extraits 2
Evaluations 11
Note globale 7.82 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode