Livres
495 439
Membres
494 468

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Allyssahp 2019-04-04T09:39:30+02:00

Mais j’etais terrorisée parce que son insistance me faisait prendre conscience que je n’etais pas en sécurité, et ma mère non plus. Pour être honnête, je le savais déjà au fond de moi, mais sans raison précise tout ça me paraissait surréaliste

Afficher en entier
Extrait ajouté par Folize 2019-09-08T17:16:59+02:00

- Donc, tu voulais m’appeler ce soir pour me dire… ?

Je relâchai doucement mon souffle, rougissant de plus belle.

- Que j’acceptai ta proposition de se remettre à jour autour d’un dîner.

Ses yeux s’illuminèrent.

- Ça me fait très plaisir. Tu as un endroit en tête ?

Repensant à la scène de la veille au restaurant, je me mordillai la lèvre.

- On pourrait peut-être se faire livrer quelque chose ?

À peine cette question eut-elle franchi mes lèvres que je la regrettai. Bon Dieu, ça tombait comme un cheveu sur la soupe compte tenu du contexte, et donnait l’impression que j’étais…

- Et si je me mettais plutôt aux fourneaux ? proposa-t-il sans se démonter. Je ne sais pas si tu t’en souviens, mais j’adore cuisiner.

Nos regards se vissèrent l’un à l’autre. Oui, je m’en souvenais. J’avais envie de le lui crier.

- Chez… toi ?

- Si ça te convient.

Mon pouls battait de manière erratique. Est-ce que ça me convenait ? C’était plutôt intime d’aller chez lui, mais c’était moi qui avais suggéré de ne pas dîner dehors. Je frottai mes paumes sur mes cuisses.

- Ce sera très bien.

- Demain soir ?

Oh. Oh waouh. C’était rapide. L’appréhension me saisit.

- Je… je crois que ça ira. Il faut juste que je voie avec ma mère si elle pourra s’occuper…

- Pas de souci, cria cette dernière derrière la porte. Ça fait dix ans que je fais ça toute seule.

Afficher en entier

- Pendant longtemps, j'ai cru que tu étais la femme qui m'avait fui. Que je finirais un jour par t'oublier, mais je me trompais. Tu étais la femme de ma vie.

Afficher en entier

L'élément nouveau, c'était moi.

Et cela faisait seulement une semaine que j'étais rentrée chez moi.

Afficher en entier

Celle-ci... Celle-ci serait vraiment spéciale, mais exigeait un peu plus de patience. Pas ce soir. Mais bientôt.

Celle-ci, elle serait obligée de la voir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marlene2303 2019-05-24T11:17:31+02:00

« Je fis un pas vers l’auberge où j’avais grandi et que je n’avais pas revue depuis des années. Elle était fidèle à mes souvenirs. Le vent faisait tanguer les rocking-chairs inoccupés. Les fougères touffues qui ornaient la façade de la fin du printemps au début de l’automne avaient disparu. Les bardeaux avaient été repeints en blanc. Les volets d’un vert sapin sombre et…

Et ma gorge se dessécha. J’avais la chair de poule et je sentis les petits cheveux blonds se dresser sur ma nuque. Une sensation horrible, irréelle se logea dans mon ventre. Ma gorge se serra une nouvelle fois.

J’avais l’impression qu’une main trop insistante me caressait le dos. J’éprouvais une brûlure dans la nuque comme quand il s’asseyait derrière moi… »

Afficher en entier
Extrait ajouté par louana31 2019-05-06T16:33:25+02:00

-Je vais être franc, s'il y a encore un problème, je te jette en travers de mes épaules pour t'emmener loin d'ici, que tu le veuilles ou non.

En dépit de la situation, l'image me fit sourire.

-Je viens de visualiser la scène, et je trouve qu'elle a un côté curieusement sexy.

-Normal, j'en fais partie...

J'éclatai de rire.

-Ce n'est pas la modestie qui t'étouffe.

-Nan.

Nos regards se vissèrent l'un à l'autre.

-Tout ira bien.

-Oui, murmura-t-il.

Cole me prit dans ses bras et je me retournai pour me blottir contre lui. Il n'était que force et chaleur et, entre ses bras, c'était facile de croire que tout irait bien.

C'était facile de faire semblant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par louana31 2019-04-30T13:35:01+02:00

- Tu es splendide.

- C'est parce que je n'ai pas de mec, du coup je passe tout mon temps libre à la salle au lieu du plumard.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Allyssahp 2019-04-04T09:37:42+02:00

Je me levai pour rincer mon verre dans l’evier tandis qu’ils sortaient. Puis je restai plantée là, les yeux dans le vague, essayant de comprendre ce qui venait de se produire. Cramponnée au bord de l’evier, je pris une profonde inspiration, sur le point de péter un cable. Du genre à faire pâlir ma petite crise de tout à l’heure dans la cuisine.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Allyssahp 2019-04-04T09:35:40+02:00

Avant que je puisse m’interroger sur le large sourire qui ornait son visage, elle ouvrit complètement la porte, révélant le visiteur en question.

Je me raidis sur mon siège, la gorge nouée.

Cole se tenait à côté d’elle.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode