Livres
486 807
Membres
477 113

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par camille05 2020-02-04T11:28:59+01:00

Il y a un trou dans ma vie de trois heures, la nuit du 6 décembre. Trois heures durant lesquelles, au mieux, j'aurais dû me vider de mon sang, vu la violence du choc. Trois heures pendant lesquelles mon père, qui vivait sous une fausse identité, et ma fille, auteure d'une lettre où elle annonce qu'elle va mourir, sont décédés sur une route par laquelle on n'aurait jamais dû passer. Toujours durant ce temps, un type se retrouve nu au fond d'un coffre, le crâne et le visage défoncés à coup de cric et, j'y crois toujours, Freddy s'amuse à trifouiller dans la valise de ma fille pour lui voler son chat en peluche, prenant soin de remettre la clé dans sa poche et de refermer la valise...

Elle souffla un petit nuage de buée.

- C'est comme ton énigme avec l'homme grenouille. Faut que je comprenne ce qui s'est passé, Patrick. Faut que j'élucide ce sac de nœuds autour de l'accident parce que, sinon, ça va me rendre dingue.

Afficher en entier
Extrait ajouté par camille05 2020-02-04T11:28:36+01:00

Tu n’y peux rien. Les jeunes maîtrisent toutes ces technologies beaucoup mieux que nous, ils connaissent les astuces. On peut tous se faire avoir. Regarde, mon mari croit bien que je consulte des fiches de cuisine à longueur de journée !

Afficher en entier
Extrait ajouté par camille05 2020-02-04T11:26:49+01:00

Abigaël savait qu'un hasard n'était pas "Dieu qui se promenait incognito", comme disait Einstein, mais qu'il était provoqué par des processus souvent indépendants qui, tout à coup, concordaient et dans le temps et dans l'espace.

Afficher en entier
Extrait ajouté par camille05 2020-02-04T11:26:38+01:00

On peut être narcoleptique et complètement crevée. Question perversité, cette maladie détient la palme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par camille05 2020-02-04T11:26:24+01:00

Que sommes-nous, sans mémoire, sans souvenirs, sans le rappel de ces visages, de ces voix qui ont accompagné nos existences ? Juste un point sur la courbe du temps ? Une fleur qui a éclos, mais sans parfum ni couleur ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par camille05 2020-02-04T11:26:09+01:00

Il pouvait observer des cadavres, assister à des autopsies. La mort, dans toute sa crudité, ne lui faisait pas peur. Mais la détresse des gens, ce vide abyssal qui se diluait dans leurs pupilles après un drame... ça, il ne le supportait pas.

Afficher en entier
Extrait ajouté par camille05 2020-02-04T11:22:11+01:00

Mener une enquête était un éternel recommencement, une plongée sans cesse renouvelée au coeur d'une fractale : plus on descendait dans le détail, plus ce détail s'enrichissait de nouvelles pistes à explorer jusqu'à tomber sur un autre détail, et ainsi de suite. Et les assassins les plus retors se repliaient au fond de la fractale, attendant qu'on vienne les déloger.

Afficher en entier
Extrait ajouté par camille05 2020-02-04T11:22:00+01:00

Sur le territoire de l'imaginaire, les monstres demeuraient immortels.

Afficher en entier
Extrait ajouté par camille05 2020-02-04T11:12:19+01:00

Des larmes creusaient des routes de sel sur les joues de sa compagne.

- T'as pleuré ? Abigaël posa les yeux sur son compagnon, comme on jauge un revenant. Elle se serra contre lui, à la fois soulagée et terrorisée. Elle venait de faire l'un de ces horribles rêves imbriqués, de ceux où l'on croit qu'on se réveille alors qu'on dort encore, bien au chaud sous la couette.

Afficher en entier
Extrait ajouté par camille05 2020-02-04T11:12:06+01:00

J'ai vu une espèce d'animal étrange, comme... un renard qui se tenait debout. C'est ce qu'on appelle une hallucination hypnagogique. Une incursion d'image de rêve dans la réalité si tu veux.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode