Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de RevesetImagines : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les sept portes de l'Apocalypse, tome 1 : La croisade des Carpates Les sept portes de l'Apocalypse, tome 1 : La croisade des Carpates
Diana Callico    Vanessa Callico   
Ce premier n’est pas une lecture qui m’ait été agréable.

La plume est lourde et gifle sans équivoque les règles grammaticales.

L’intrigue se révèle poussive et cousue de fil blanc. L’enchainement anarchique des événements ne permet pas de se plonger, comme on le souhaiterait, dans cette histoire pourtant prometteuse.

L’univers n’est qu’un moyen de montrer que les auteures possèdent de nombreuses connaissances culturelles, mais n’aide en rien l’intrigue à se sortir des sables mouvants dans lesquelles elle s’enlise toujours un peu plus. Il faut attendre presque la fin de l’œuvre pour commencer à voir une quelconque amélioration, mais elle intervient beaucoup trop tard.

Les personnages sont malmenés, leur potentiel n’étant absolument pas exploité.

À ceux qui souhaiteraient se plonger dans une œuvre de fantasy ayant pour personnage ce cher Vlad, je ne recommande pas cet ouvrage qui n’autorise pas son lecteur à se plonger pleinement dedans.

Mon avis complet : http://www.bookkyuden.com/pages/la-bibliotheque/les-livres/titre/a-d/c-d/la-croisade-des-carpates.html

par choupie-s
De Ronces et d'Écume De Ronces et d'Écume
Danielle Guisiano   
Un livre magnifique!
Pour moi qui suis une grande romantique dans l’âme!
Amour !
Passion!
Aventure !
Et le tout avec une sublime couverture !
Que du bonheur j'ai adoré ce livre, à lire !
Comme l'obsidienne Comme l'obsidienne
V.I. Prates   
Étonnamment, j'ai eu du mal à me dire que je lisais une dystopie, le début ressemblant quand même plus au style de la fantasy! Mais ça ne m'a nullement dérangée ni même gênée dans ma quête... Car oui, dès le début, j'ai fait de la quête de l'héroïne Ma quête, ou tout du moins, notre quête commune. Dès la première page j'ai su que tout ce que l'héroïne vivrait, je le vivrais à 100 % avec elle!

Ensuite, la Révélation a eu lieu et là, au même instant, j'ai compris pourquoi on considérait cette histoire comme dystopique. Et c'est une très bonne dystopie, l'une des meilleures que j'ai eu l'occasion de lire jusqu'à maintenant!

Dès la première page, j''ai bien aimé l'héroïne, le monde où elle évoluait et les personnes qu'elle côtoyait. Jusqu'à la fin j'ai été aux côtés de l'héroïne (dont je prends le parti de ne rien révéler d'elle, pas même son nom), j'ai été de surprise en surprise sur des événements, pas spécialement anodins pour l'histoire, et cette fin!

Je suis triste d'avoir fini ce roman mais je sais déjà d'avance que j'y retournerai un jour prochain, avec une immense joie. Si vous avez un quelconque doute concernant la lecture de ce livre, n'hésitez surtout pas et laissez cet univers se projeter en vous. Et lorsque vous vous lancerez, n'oubliez surtout pas: "Ne vous fiez pas à la lumière, elle est plus fausse que l'ombre".
Les Croz, Tome 1 : La malédiction de Kalaan Les Croz, Tome 1 : La malédiction de Kalaan
Linda Saint Jalmes   
http://liliandtheworldofbooks.blogspot.com/2016/10/les-croz-1-la-malediction-de-kalaan.html

Je lis très peu de roman historique parce que j'ai souvent du mal à me projeter, mais cette histoire m'a bien plu même si j'ai eu un peu de mal au début.

L'intrigue que nous propose l'auteure est assez intéressante. De plus, elle nous fait voyager en Bretagne ainsi qu'en Égypte. Elle réussit à nous faire voyager grâce aux détails qu'elle nous offre et j'ai trouvé cela fabuleux.

Le plus dans cette histoire, ce sont les personnages. Ils ont un caractère bien à eux et surtout on passe un très bon moment avec eux grâce à leur humour.

Je n'avais encore jamais lu un livre de Linda Saint Jalmes et j'avoue que pour une première, je ne suis pas totalement déçu. Sa plume est fluide, légère et j'ai apprécié son univers.

Pour conclure, l'auteure va vous faire voyager avec son histoire et je suis sûr que vous allez tomber sous le charme des personnages ainsi que tout le reste. Comme je l'ai précisé plus haute, j'ai eu un peu de mal au début, mais rien de grave parce que ensuite j'ai bien compris son univers et cela m'a assez plu.

par Lili1989
Les Mémoires du Dernier Cycle, tome 2 : Selena Rosa, La Marche pour la Paix Les Mémoires du Dernier Cycle, tome 2 : Selena Rosa, La Marche pour la Paix
Westley Diguet   
http://sanouplaiit.skyrock.com/3115671443-Les-Memoires-du-Dernier-Cycle-2-Selena-Rosa-La-Marche-pour-la-Paix.html

Woah, que dire ?

Je viens de terminer le tome 2 des mémoires du Dernier Cycle, et je suis soufflée.

Selena Rosa, la Marche pour la Paix est un coup de cœur. Un bon gros coup de cœur, comme j'ai rarement l'occasion d'en avoir.

Westley D. Northman a su m'embarquer dans son univers, beaucoup plus facilement et beaucoup mieux que dans le premier tome, que j'avais déjà, vous le savez, vraiment apprécié. Mais là, ce deuxième livre... Magique, tout simplement magique.
Je n'en reviens toujours pas d'avoir été aussi happée par ce récit. Transportée.

Depuis le 1, Selena a mûri. Elle s'apprête à devenir mère, et avec sa quête d'identité, on la sent beaucoup plus déterminée, sûre d'elle, alors que les doutes la traversent de part en part. Elle sait ce qu'elle veut, et sans se départir d'humour, d'amour et d'amitié, elle traverse tout. Les meilleurs comme les pires moments. Je me suis beaucoup identifiée à elle, vraiment, je l'ai admirée, je l'ai trouvée forte, parfois très surprenante, aussi, mais c'est tout ça qui fait que Selena est une de mes héroïnes favorites.

Avec Cyriel, son petit ami vampire, ils forment un couple juste... génial. Parfait, même ! Cyriel est l'homme que beaucoup de filles rêvent d'avoir (oui, bon, y compris moi, peut-être...), il est mature, mais enfantin par moments. Un peu comme Selena, aussi !

C'est dur de prendre du recul, je vous l'avoue, parce que même si je n'ai pas l'impression de me sentir complètement dans cet univers de vampires et de sorcières, je sens bien qu'une partie de moi y est encore plongée, et le sera pour encore un petit moment. Tout était tellement bien ficelé !

Selena entreprend un long voyage pour que la Paix entre vampires et sorcières soit possible. Sauf que... sauf que des vampires en faveur de l'ancienne Reine des vampires vont s'attaquer aux deux clans et précipiter ce qui pourrait s'annoncer comme une guerre. Mais comment se battre lorsqu'on ignore qui est réellement son ennemi ? Comment rallier les sorcières à la cause alors que les vampires sont pour eux tous des ennemis au même plan ? Comment se faire accepter alors que l'on est l'union même de ces deux peuples ?
Ca en fait, des questions, mmh ? Elles traversent Selena, la préoccupent, et tout ça, alors qu'elle va devenir mère. Heureusement pour elle, ses amis, son chéri Cyriel, sa famille, d'un certain côté, vont la soutenir. Et œuvrer avec elle pour que la Paix voit le jour.

Westley D. Northman a su créer des personnages tout simplement fantastiques. Autant les bons que les mauvais, s'entend. Puisque les bons, on s'y attache au bout de deux pages même pas, et les mauvais, on les déteste sitôt qu'ils ont ouvert la bouche, et même parfois avant. Ce qui n'est pas aisé non plus à créer comme sentiment chez moi ! Raïza, surtout, est un personnage que j'aime beaucoup. Espiègle, mais avec tellement de facettes qu'il me serait impossible de tout détailler, elle rend l'histoire encore plus riche. Même s'il s'agit d'un personnage secondaire, sans Raïza, il n'y aurait pas de Selena. Joshua aussi, est un super personnage, tout comme Isabel et Lydvack. Ils m'ont tous marquée !

Ah, et ça me vient comme ça (désolée si ma chronique aujourd'hui vous parait un peu décousue, il faut vous plaindre à l'auteur des Mémoires du Dernier Cycle, il m'a mise dans tous mes états avec son livre !), même si on croise beaucoup de personnages, dans ce tome, on n'est rarement perdu. D'ailleurs, je n'ai pas le souvenir de l'avoir été ne serait-ce qu'une fois, je l'avoue !

Parce qu'on pourrait l'être, perdus. Après tout, derrière ce titre « La Marche pour la Paix », se cachent des rebondissements tous plus haletants les uns que les autres ! J'ai réussi à me maîtriser jusqu'à ce matin. Puis j'ai dépassé le cap des 150 pages, et là, ça n'a plus été possible, il fallait que je termine. On ne s'arrête pas au milieu d'un chapitre, et quand la fin dudit chapitre vous met les nerfs en pelote, inutile de tergiverser, on continue, point à la ligne ! Donc, vous l'aurez compris, c'est assez addictif, comme bouquin.

Hormis ces rebondissements, cette addictivité, les personnages géniaux... beaucoup de choses ont encore concouru pour faire de ce livre un coup de cœur. De l'humour, un peu mais pas trop, juste parfois pour lâcher un éclat de rire (non, mais franchement, éclater de rire pendant une scène d'accouchement, faut le faire, hein !), des moments graves avec une plume qui s'accorde... des détails sans trop en faire, surtout que concernant la grossesse, 'fallait faire attention (c'était juste pile, juste bien, parfois même un petit peu trop, mais au final, c'était ce qu'il fallait !)... et des moments pour pleurer tout son soûûûûl !!! J'ai tout eu, dans ce livre. Mon ventre noué par l'anxiété, la rage par moments, la joie et l'apaisement, la douleur et la peine, le rire et le sourire, l'admiration... Méga mix, quoi !
Méga mix qui touche en plein cœur.
Echec et mat.

Le deuxième tome est le dernier des Mémoires de Selena, pas les dernières du Dernier Cycle, seulement celles de la fille Rosa, et je suis toute chagrinée de ne pouvoir lire plus en compagnie de cette héroïne si forte et si courageuse.
L'auteur de Selena Rosa peut être fier de lui, et j'attends avec impatience la suite des Mémoires du Dernier Cycle, c'est sûr ! Avec Raïza, ça va dépoter !

Bon, allez, je m'arrête là, encore une fois, je pourrais parler des heures sur ce livre, alors avant que j'en fasse un roman, laissez-moi juste ajouter que j'ai beaucoup aimé les titres des chapitres, que l'on sent recherchés et qui parfois vous filent des pressentiments palpitants.
D'accord, d'accord, j'arrête !

Ce sera donc un 20/20 et un coup de cœur !
Les Mémoires du Dernier Cycle, tome 1 : Selena Rosa, La Marche vers l'Inconnu Les Mémoires du Dernier Cycle, tome 1 : Selena Rosa, La Marche vers l'Inconnu
Westley Diguet   
J'avais gagné ce livre dédicacé par Westley D.Northman en personne il y a deux semaines, mais je ne m'étais pas décidée à le lire. Grossière erreur. Ce livre est un petit bijou et je regrette sincèrement qu'il ne soit pas un peu plus connu. On suit tout au long du livre Selena, une jeune femme de 20 ans qui découvre dans le journal intime de sa mère décédée qu'elle est une sorcière, de mère sorcière et de père vampire. Du Déjà-Vu me direz vous. Et bien non, je n'ai pas eu du tout cette impression-ci, contrairement à d'autres livres. Selena n'est pas comme ces héroïnes pleurnichades et faibles comme on en voit. C'est pour cela que j'adore son caractère. Mais mon personnage préféré est de loin Raïza. Ce petit bout de femme m'a fait énormément rire. Dans le deuxième tome ( que j'achèterai dès sa sortie ) je voudrais en apprendre un peu plus sur elle.
Les Déviants Les Déviants
Westley Diguet   
Ce n'est pas une histoire que je lirais une seconde fois. Pas parce que je n'ai pas aimé, mais parce que le sujet est vraiment difficile. Je ne savais pas à quoi m'attendre. J'avais lu de nombreux avis dessus (tous positifs) mais je savais que l'histoire en elle-même était triste de ce fait, je voulais une seconde lecture pas trop longue afin de combler celle-ci dans le cas où je finirai au sol, entouré par des centaines de mouchoirs et...

Je n'ai pas fini au sol entouré de centaines de mouchoirs, mais bon sang j'ai jamais eu aussi mal au ventre en lisant une histoire. D'habitude je laisse les larmes déborder (ne mentez pas, vous le faite aussi), mais ici je n'ai pas réussis. Juste cet horrible mal de ventre et ce nœud dans la gorge qui se resserre au fur et à mesure.

J'ai été surprise de voir la taille. Je lis pas mal de livres dans le genre dystopie et généralement ils sont très longs, cependant l'auteur avait deux choix. Épiloguer ou aller à l'essentiel. Deuxième option, bon choix pour ma part. Parce que finalement, l'essentiel est là. Oui, il y aurait pu avoir plus de détails, mais je n'en ai finalement pas trouvé l'utilité. Les détails, les descriptions c'était suffisant (pour ma part, une nouvelle fois). Et je pense que l'histoire est suffisamment dure. Je découvre un auteur, je découvre une plume incroyable et sensationnelle. J'admire cet auteur pour sa force et son courage d'avoir écrit cette histoire. Parce que disons les choses comme elles me viennent : M*rde il faut du cran pour oser écrire sur des douleurs aussi violentes. Reprendre les démons du passé et réécrire l'histoire dans un sujet actuel où l'homophobie est encore si présente dans notre société.

J'admire le courage dont fait preuve Alexandre. Celui dont fait preuve Tyler. Je suis admirative de l'auteur, tout simplement.

​Et finalement c'est en écrivant cet avis que je vois tout flou d'un coup...

par Linkward
Les Mémoires du Dernier Cycle, tome 3 : Raïza Bellica, L'Appel de la Banshee Les Mémoires du Dernier Cycle, tome 3 : Raïza Bellica, L'Appel de la Banshee
Westley Diguet   
je suis partie voyager en Pologne, rejoindre le Coven et faire un bon de 15 ans dans le futur....

Dès le prologue le ton est donné, j'ai adoré qu'il soit écrit par Raïza nous expliquant que Westley lui ait demandé de nous livrer ses mémoires. Cette pointe d'humour propre à se personnage mélangé à la dureté des évènements à suivre débute cette histoire là....

Raïza a maintenant 37ans, nous la retrouvons certes à la tête du Coven comme nous l'avions laisser, mais aussi épouse et mère de trois enfants, devant jongler entre tous ces rôles mais aussi celui de femme active. C'est donc dans un quotidien presque "normal" dirons nous que tout commence, et c'est sans rappeler le début de Séléna.... Beaucoup de parallèles sont à faire entre les deux femmes, j'ai aimé les relier (jusqu'à un certain passage qui m'a émue aux larmes....) Les pertes des précédents tomes sont durs à porter, ça été donc un grand bonheur de revoir certains personnages et quel plaisir d'en découvrir de nouveaux, l'amitié et l'amour sincère sont toujours aussi forts. Cette fois, plus de vampires, hors mis les visites de Lydvack et Evy, c'est une autre espèce surnaturelle que nous découvrons et une que j'aime particulièrement: les Lycans. J'aurai cependant aimé en savoir plus sur eux. Un nouvel ennemi, de nouveaux combats, de nouvelles alliances, de nouveaux secrets, de nouvelles quêtes.... J'ai été entrainée dans cette déferlante, cette magie, ses douleurs et ses petits bonheurs qui l'accompagne. Je me suis souvent retrouvée à deviner par avance la suite, ce qui ne pas gênée outre mesure, je me posais pas mal de questions, certaines sont restées en suspens longtemps, presque oubliées, jusqu'à la fin où je pensais encore avoir tout compris et là: l'épilogue..... ces quelques pages, qui remettent tout en place, alors oui j'avais deviné certains petits trucs mais finalement c'était tellement rien par rapport à tout l'impact qu'ont chaque détails une fois rassemblés, je suis passée de la surprise, aux larmes, au sourire qui revenait, au souffle coupé et au point final je me suis juste dit: wouaaa.

Cette saga est prenante, autant au coeur, qu'a l'âme, qu'à l'esprit. Il est facile de rentrer dedans, de s'attacher au personnage, de devenir curieux de tous ces univers, que se soit les sorcières, les vampires, les loups garous. Il est plus dur d'en sortir par contre.

http://regina-falange.skyrock.com/2875561068-Les-memoires-du-dernier-cycle-Tome-3-Raiza-Bellica-l-appel-de-la.html
Les Mémoires du Dernier Cycle, tome 4 : Selena Rosa, La Revanche Originelle Les Mémoires du Dernier Cycle, tome 4 : Selena Rosa, La Revanche Originelle
Westley Diguet   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2014/10/les-memoires-du-dernier-cycle-tome-4-la.html

RISQUE DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !!

Je ne vais pas vous le cacher, ça fait un bien fou de retrouver l'univers des mémoires et Selena. On ne s'en rend pas compte tant qu'on n'a pas le livre entre les mains, mais le manque est bel et bien présent une fois le livre commencé. Retrouver ces personnages quelques années plus tard après tout ce qu'ils ont vécu de leur côté, fait vraiment quelque chose. Vous l'aurez compris : j'ai beaucoup aimé ce tome 4 et je suis très impatiente de lire la suite. La patience est une vertu, qu'on dit. Mouais. Bah moi je ne l'ai pas, et ce depuis que je suis née...

Dans le tome 2 des mémoires (avant celui consacré à Raïza), Selena était au terme de sa vie de mi-sorcière, mi-vampire. Mais les hautes divinités en ont décidé autrement. Depuis maintenant plus de 30 ans, elle a fait le choix de donner sa vie pour sauver celle des siens et de devenir la Main de Gaïa, la Déesse des sorciers. Tout se passe bien jusqu'au moment où elle est appelée auprès de Lydvack, qui a besoin de son aide. La Forteresse de la Couronne est en danger, et elle a besoin d'être protégée. Au fil de leurs recherches, ils découvriront que l'ennemi en question est bien pire que Xann ou encore sa mère, ceux qu'ils ont dû combattre dans les volets précédents.

Redevenue humaine, sorcière et vampire pour aider ses amis, Selena essayera au mieux de sauver ce monde qui semble de nouveau dépérir. À côté de cela, elle reverra sa fille, qui est maintenant une belle jeune femme, et qui n'apprécie pas sa présence. Pour elle, sa mère l'a abandonnée. Selena fera tout pour lui faire comprendre ses choix, mais aura aussi de la patience à revendre, pour qu'Evanah lui fasse de nouveau confiance.

À travers cette nouvelle aventure, elle retrouvera ses plus très chers amis : Raïza, Lidvack pour ne nommer qu'eux. Si ce dernier l'accepte très vite, pour la première, les retrouvailles sont très difficiles. Je n'en dirais pas plus, les réponses sont dans le tome 3, consacré à Raïza.

Avec ce quatrième opus, l'auteur nous prouve qu'il a encore énormément de choses à dire sur cet univers qui lui tient vraiment à cœur. Et nous aussi on apprécie grandement de retrouver ces personnages avec une nouvelle intrigue, qui promet des moments forts sombres ! Ici, ils sont plus que jamais en danger. Vous croyiez qu'ils allaient enfin pouvoir se poser ? Eh bien détrompez-vous, ça ne fait que commencer.

Si avec le premier tome il nous offrait un univers bien ficelé, ici, on découvre quelque chose d'encore plus complexe qui est loin d'être terminé. On apprend de nouvelles choses, on est étonné devant l'imagination de l'auteur. Son côté sadique ressort d'autant plus, pour nous provoquer des frissons, des larmes aux yeux, de la colère ou encore des sueurs froides.

En résumé, vous pensiez avoir un quatrième tome tranquille sans bouleversements ? Eh bien passez votre chemin ou... dégustez ce que l'auteur a encore à nous appendre sur cet univers loin d'être tari ! Son imagination déborde, tout en restant très fidèle à ce qu'il a crée il y a plusieurs années. Ici, nous retrouvons Selena, redevenue ce qu'elle était il y a plus de trente ans, pour aider ses proches à exterminer une nouvelle menace qui pourrait causer plus de ravages qu'ils ne le croyaient. Les relations entre eux sont très bien abordées, et on a mal pour Selena qui souffre plus que de raison des éloignements de certains, ou de la perte de son bien-aimé. À présent, j'ai hâte d'avoir la suite, car la fin du tome 4 est intenable, car l'auteur a décidé d'inclure une nouvelle chose qui prend furieusement notre curiosité !

Et nous lui souhaitons aussi un bon anniversaire, ainsi qu'à Selena qui est née le même jour que lui !

Justine P.

par just2iine
Les mémoires du dernier cycle, tome 5 :  Selena Rosa, le temps des adieux Les mémoires du dernier cycle, tome 5 : Selena Rosa, le temps des adieux
Westley Diguet   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/01/les-memoires-du-dernier-cycle-selena.html

RISQUES DE SPOILERS DES PRECEDENTS TOMES !

J'étais très pressée de lire cette suite et fin, pour enfin savoir ce que nous réservait l'auteur. Et je dois dire que ce final se fait en beauté ! Je l'ai littéralement dévoré, et je pense que j'aurais pu le lire en une soirée, si je n'avais pas travaillé le lendemain. Cette lecture est très proche du coup de cœur et un manège à sensations garanti !

Après avoir passé une partie de sa vie en compagnie de la déesse Gaïa, Séléna Rosa est rendue aux siens pour une bonne raison : Lilith sème la terreur depuis maintenant une dizaine d'années et n'hésite pas à se créer une élite de vampires qui tuent, pillent, massacrent tous ceux qui se trouvent face à eux. Ils n'ont aucun remords et deviennent de plus en plus présents. À l'aide de ses amis de toujours, Séléna va essayer, une dernière fois, de sauver cette terre qu'elle aime d'un amour infini. Mais après tant de malheur, les blessures restent et sont parfois difficiles à soigner.

Autant dire les choses clairement : j'ai tout aimé, mais surtout me replonger dans cet univers. J'ai d'ailleurs été étonnée d'être autant prise dans ma lecture, car il faut être honnête : j'avais oublié ce qu'il s'était passé dans le tome 4. Mais heureusement, l'auteur nous fait quelques piqûres de rappel, qui aident vraiment à replonger avec bonheur dans cette saga. Et puis je dois dire que retrouver Séléna fait du bien, après son absence quasi pleine dans le précédent roman.

La terre, la Couronne de l'ombre et le Cycle n'ont jamais été au plus mal. S'ils avaient déjà dû se mesurer à quelqu'un de sombre, jamais ils n'étaient tombés sur une personne aussi retors que Lilith. Son charisme et sa soif de vengeance, fait que, malgré nous, on s'attache à elle et on en vient à adorer la détester. Oui, je conçois que ce que je dis est totalement contradictoire et pourtant, quand vous le lirez, vous comprendrez ce que je veux dire.

En lisant ce dernier tome, attendez-vous à de vraies montagnes russes. L'auteur joue avec nous, avec nos sentiments et nos préférences en terme de personnages. Il ne nous laisse pas une seule fois respirer et nous nous trouvons à tourner les pages sans nous en rendre compte. Cette lecture tient en haleine, rend accro. Mais au-delà de toute cette action, toute cette émotion que l'on ressent, il accentue aussi sur un sujet qui me tient à cœur quand je lis : les relations entre les personnages, mais surtout l'amitié et l'amour. Il réussi avec brio à changer certains personnages, leurs ressentis, sans pour autant que cela soit précipité. Il prend son temps, bien que cela ne tienne que sur un seul opus, et pourtant, on ne ressent pas cela comme rapide, bien au contraire. Il pèse ses mots, ses paroles et on se délecte de ces rapprochements.

Ce roman est, je pense, le plus sombre qu'il m'est été donné de lire pour ce cycle. Tout s'enchaîne, tout vole en éclat, et malgré cela, il nous offre une fin qui donne les larmes aux yeux (bon, OK, j'ai pleuré, rooh...) et touche plus qu'on ne le pense. Cette fin est triste, belle et pourtant la meilleure qu'il pouvait y avoir. Les personnages sont touchants, attendrissants et c'est ce qui rend cette histoire tellement belle. Malgré tous les soucis qu'ils ont vécu, les pertes qui ont parsemé leurs vies, ceux qui restent sont toujours aussi soudés, malgré les intempéries et les coups durs. C'est une ode à l'amour que nous offre Westley Diguet et on ne peut que le remercier pour cela.

En résumé, c'est un dernier tome qui m'a conquise du début à la fin. Je n'ai pas vu les pages défiler et quand je suis arrivée à la dernière page, et bien que ce final me plaise au-delà de ce que je pensais, j'étais triste de refermer le livre et de me dire que c'était terminé, que ce cycle était fini et qu'on ne reverrait pas ces personnages auxquels je m'étais très fortement attachée. Alors, si vous n'avez pas encore sauté le pas, je vous conseille fortement de le faire !

Justine P.

par just2iine