Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de RevesetImagines : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Terre de Brume, Tome 1 : Le sanctuaire des dieux Terre de Brume, Tome 1 : Le sanctuaire des dieux
Cindy Van Wilder   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/terre-de-brume-tome-1-le-sanctuaire-des-dieux-de-cindy-van-wilder/

Un univers absolument fascinant !

Dans ce roman, nous suivons Héra, une prêtresse de l’eau, mais aussi Intissar, une sœur de feu. Nous découvrons alors un univers mystérieux où la dangereuse Brume a absolument tout recouvert en dehors de quelques sanctuaires au-dessus de celle-ci. Nous suivons les deux protagonistes alors qu’une vague de brume meurtrière menace d’engloutir un sanctuaire…

J’ai adoré cette histoire ! J’ai découvert avec plaisir deux femmes fortes et courageuses aux pouvoirs différents, mais pas si antagonistes qu’on pourrait le croire…

Cet univers est à la fois fascinant et effrayant. En effet, j’ai adoré le système des pouvoirs en lien avec les éléments, mais cette brume est une menace constante…

L’intrigue est composée de nombreux rebondissements et nous réserve donc quelques surprises. La fin m’a clairement donnée envie de me jeter sur la suite… On ne laisse pas les protagonistes dans une situation très sereine… !

J’ai découvert la plume de Cindy Van Wilder avec cet ouvrage et je dois dire avoir été totalement happée par le récit alors que je n’avais lu que le prologue… Il s’agit là d’une plume magnifique, cette auteure a vraiment beaucoup de talent… Et j’en redemande bien sur !

Un premier tome que j’ai dévoré ! Terre de brume allie protagonistes féminins forts avec un univers à la fois intriguant et menaçant, le tout saupoudré d’un soupçon de magie liée aux éléments… J’ai tellement hâte de lire la suite !

par Mayumi
Chicago Requiem Chicago Requiem
Carine Foulon   
Bienvenue à Chicago.

Un corps est retrouvé dans le fleuve Chicago.
Qui est-il ? Ça nous allons le découvrir en suivant les mois qui ont précédés ce drame .

Que dire de ce livre si ce n'est qu'une fois commencé on ne le relâche plus.
Cela peut paraître assez facile de dire cela mais c'est tout à fait vrai en ce qui concerne ce roman.
Dès lors que l'on tourne la première page on fait un bond dans le passé.
Un bond qui nous conduit direction les années 20, une période riche de rebondissements et de troubles.

En commençant ce livre on fait la connaissance de la famille Henderson, une famille influente mais dont la vie est loin d'être un long fleuve tranquille .
Entre rivalités, coups bas , jalousie, accointances suspectes et drames , rien ne leur est épargné.

Les personnages au centre de ce roman , Meredith et William, qui sont frère et sœur apportent beaucoup à l'histoire. Leur lien et leur manière d'agir l'un envers l'autre sont fascinants.
À travers eux on voir comment on peut parfois prendre des chemins très différents malgré des vies au départ similaires.

J'ai beaucoup aimé William car même s'il ne fait pas toujours les bons choix, il essaye d'agir pour le mieux. Certes il va être très sérieusement malmené au cours de ce roman mais cela va forger son destin et le pousser à devenir celui qu'il doit réellement être , et qu'importe ce qu'en pense les autres.

Quant à Meredith , elle est typiquement le genre de personnage que l'on est censé détesté. Elle est arrogante, malveillante , elle aime faire souffrir les autres et voir leur vie prendre un mauvais tour. Et pourtant , malgré cela , je ne peux m'empêcher de trouver son personnage particulièrement fascinant . Par sa façon de créer et de faire vivre ce personnage, l'auteure, Carine Foulon, a réussit à faire de Meredith un personnage plus profond qu'il n'y paraît.

Un autre personnage m'a fasciné , Susan. Elle est sans conteste l'incarnation de l'étoile déchue. C'est une actrice plutôt talentueuse mais sa vie ne va pas la conduire là où elle l'imaginait. Elle avait tout pour elle et pourtant tout va basculer.

Je ne peux pas trop en dévoiler sur eux mais je dois dire que la galerie de personnages de ce roman en est l'un des points forts. Les personnages sont à la fois complexes et fascinants. Ils ne sont pas lisses ou facile à aborder, il faut parfois gratter sous la surface pour découvrir qui ils sont réellement.
Ils apportent un vrai plus à l'histoire.

L'histoire est je dois le dire particulièrement addictive. Comme je le disais plus haut , il est difficile de reposer ce livre une fois que l'on en a commencé la lecture.

Grâce à la plume de Carine Foulon et à son souci du détail, on a vraiment l'impression d'être au cœur des années 20. D'ailleurs l'utilisation de personnages réels ( tels Al Capone et ses sbires ) mêlés aux personnes fictifs instaurent une aura encore plus mystérieuse autour de ce roman. Ce mélange de fiction et de réel est plutôt savoureux .

Avec ce roman , Carine Foulon, nous propose une histoire riche, complexe , qui nous en fait voir de toutes les couleurs et qui surtout , nous fascine de bout en bout .

Une vraie réussite !
(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire (Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire
Stéphanie Pelerin   
En recherche de lectures pour l'été je ne pouvais pas passer à côté du roman de Stéphanie Pélerin. La couverture représente à merveille ce roman qui a un côté pétillant et acidulé.

(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire est un roman dans l'air du temps qui aborde des thèmes de société. Une rupture, des remises en questions, se remettre sur le marché de l'amour...pas simple pour notre Ivana.

Après s'être fait larguer par Baptiste elle va rebondir très rapidement pour ne pas sombrer dans la dépression. Après huit ans de vie commune c'est le moment de faire le bilan pour Ivana et ce qu'elle constate n'est pas joli joli. Bien décidée à se reprendre en main elle va se lancer dans de nombreuses démarches pour reprendre sereinement le cours de sa vie.

La notion importante de ce roman c'est de prendre soin de soin, de ne voir que son propre bonheur et ne plus s'occuper du qu'en dira-t-on. Et c'est ce que va faire Ivana, mais attention le chemin sera parsemé d'obstacles...

Ce roman idéal pour l'été m'a tenu compagnie le temps d'une soirée, j'ai dès le début été entraînée dans l'histoire de notre héroïne. Ivana, elle est pourrait être vous ou moi, c'est une femme accessible auquel on peut s'identifier sans difficultés. Ce que j'ai aimé c'est son grain de folie et son tempérament. Elle aurait pu se morfondre après sa séparation mais elle a choisi d'affronter la situation avec beaucoup d'applomb. Elle n'a peut-être pas toujours fait les bons choix ce qui l'a mené à vivre des expériences pour le moins cocasses et je peux vous assurer que sur "Be My Boy", le site de rencontre que lui a conseillé son amie Suzy, elle va faire de sacrées rencontres...De quoi vous dégoûter de la gent masculine.

Stéphanie soulève un point important dans son roman, la difficulté de se remettre sur le marché de l'amour après avoir été en couple pendant si longtemps. Avant nous faisions des rencontres naturellement, sur nos lieux de travail, dans les bars ou les discothèques...à l'heure d'aujourd'hui avec les sites de rencontres c'est vraiment différent, les gens se cachent souvent derrière des profils bidons... Mais cela reste un moyen simplifié pour rencontrer l'amour.

Mais dans le cas d'Ivana ça n'a rien d'agréable et elle désespère... Comment vivra-t-elle son célibat ?

Je dirais que si j'ai trouvé cette lecture légère elle m'a néanmoins fait réfléchir sur notre société actuelle. Le personnage d'Ivana illustre à merveille les doutes qui peuvent faire surface après une rupture. Les remises en question des femmes sur leur physique et leurs attentes dans la vie.

Je me suis régalée avec Ivana et son amie Suzy qui est vraiment de bon conseil. Malgré la distance elle l'épaule au mieux durant cette période difficile. Vous allez donc vivre les péripéties d'Ivana durant ces 200 pages de bonheur ! Avec une fin que j'ai trouvé juste trop mignonne.

En bref, je vous recommande de découvrir ce roman autour de la piscine, à la plage ou tout simplement au fond de votre lit :) Au rendez-vous de l'humour avec des scènes drôles et cocasses, des rencontres farfelues mais pas que et bien sûr un beau message pour toutes les trentenaires célibataire, ce n'est pas un fatalité, ni une maladie d'être célibataire et qui sait il suffit de se trouver au bon endroit au bon moment pour faire LA rencontre qui changera votre vie.

(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire, à déguster sans modération.
Sang-Mêlée Sang-Mêlée
J.A. Curtol   
Jolie petite histoire qui manquais juste un peu de consistance ..
Plus de détails aurais été parfait ..
Merci pour ce présent ma petite Fée...
Marquise66
Le Sens du Sacrifice Le Sens du Sacrifice
Philippe Fuzellier   
Un polar machiavéliquement bien pensé : "Le Sens du Sacrifice", de Philippe Fuzellier, paru chez Mon Petit Editeur.

Le pitch : Alors qu'Eric Dampierre, Commissaire de Police et profiler au 36 Quai des Orfèvres, prend quelques jours de congés pour rendre visite à sa mère hémiplégique, ce dernier est contacté par le Capitaine Evelyne Soulat à St Etienne, qui requiert son assistance afin de résoudre l'enquête sur le meurtre de Mohamed Ismoura, 42 ans, célibataire et sans profession, retrouvé dans un cimetière de voitures, étranglé puis égorgé, la main tranchée et introuvable. Arrivé sur place, le Commissaire décide de reprendre l'enquête depuis le début avec le Capitaine et son équipe. Mais les cadavres commencent à s'empiler, à Tours, puis Clermont Ferrand, et Roanne... Alors que le temps presse, le Commissaire Dampierre va devoir user de toute sa perspicacité pour résoudre cette enquête hors norme...

Découvert après avoir été contacté par son auteur sur Twitter, ce dernier m'ayant gentiment proposé deux de ses manuscrits avant leur parution, je me suis volontiers plongée dans ce roman policier dont le synopsis m'intriguait décidément beaucoup et qui s'est révélé à la hauteur de mes attentes !

L'auteur nous entraîne ici au cœur d'une enquête complexe, incroyablement solide et bien ficelée. Le rythme s'accélère au fur et à mesure des chapitres, ce qui accroît le sentiment de réalisme prégnant durant toute la lecture. Le suspense est brillamment maintenu tout au long du roman, l'auteur ayant habilement glissé quelques fausses pistes au fil des chapitres pour semer le doute dans l'esprit de son lecteur avant de lui asséner un dénouement totalement imprévisible et stupéfiant.
Les personnages sont réalistes et intéressants, et plus particulièrement ce Commissaire en charge de l'enquête qu'on apprend d'abord à connaître sur le plan personnel avant de le voir évoluer dans son milieu professionnel.
Le style est soutenu et soigné, La plume très agréable, ce qui ne fait qu'accroître le plaisir de lire ce roman.

Bref, un polar original et intelligent !
Le Destin des Âmes Le Destin des Âmes
Ophélie Mesturoux   
Un grand merci aux éditions Anyway pour leur confiance et cette très belle lecture.

Ophélie Mesturoux n'était pas un nom inconnu pour mes oreilles, puisqu'il s'agit d'une amie d'enfance à une de mes amies proches. De ce fait, j'ai longuement entendu parler de son roman et de la grande qualité de sa plume. Ma curiosité piquée à vif, je me suis lancée dans la découverte de sa première œuvre.

Morgane est une adolescente dont l'âme se réincarne de siècle en siècle dans l'espoir de retrouver son âme-sœur afin d'accomplir leur destin. Les personnes possédant cette particularité s'appellent des Âmes et sont formées à l'Institut Landsburg afin d'étudier l'utilisation de leur don ainsi que les connaissances de leurs semblables et de leur histoire. Seulement, lorsque l'établissement se voit faire face à la disparition de certains de ses élèves, le destin se remet en marche et il faut faire vite.

Le destin des âmes et un court roman (environs 200 pages) où rien est laissé au hasard. Dès la première phrase, nous sommes transportés dans la magie et le mystère qui découlent des Âmes. L'univers que nous décrit l'auteure est vraiment riche et nous donne envie d'en apprendre toujours plus. Et c'est d'ailleurs ce qui se produit. L'intrigue étant particulièrement bien ficelée, plus on avance dans l'histoire plus notre soif de découverte se sent combler et pour ne pas être rassasiée en quelques lignes, de nouveaux bouleversements font surfaces, apportant d'autres questionnements.

J'avais peur, en débutant une nouvelle histoire mettant en scène des âmes-sœurs, de retomber dans le fameux cliché d'amour dégoulinant de niaiseries, mais pas du tout ! Au final, on se retrouve avec vraiment très peu de romance puisqu'elle intervient seulement en arrière-plan. Le fait que les âmes-sœurs ne soient pas forcément destiné à devenir des amants cassent vraiment ce mythe et nous permet de nous concentrer sur des sentiments autres, comme l'amitié.

Le seul point négatif que j'ai, c'est la vitesse de certaines scènes. Comme le roman est assez court, des passages sont parfois bâclés alors qu'ils mériteraient un certain aboutissement. C'est le cas avec la fin. Même si je la trouve vraiment merveilleuse, je la trouve vraiment trop rapide. On n'a pas vraiment le temps d'assimiler ce qui vint de se passer, ni même de ressentir des émotions… Une centaine de pages en plus ne serait vraiment pas de refus !

La plume de l'auteure est comme on me l'avait décrite. J'ai vraiment adoré son style d'écriture, qui est à la fois simple et captivant, plein de poésie et très fluide. C'est la première chose à laquelle j'ai fait attention en démarrant ce roman et c'est la première chose qui m'a frappée. L'auteure à un véritable talent pour les mots et j'espère pouvoir la relire très vite !

En conclusion, Le destin des âmes est un roman bien trop court et qui mérite sa place parmi les plus grands et qui pourrait devenir un incontournable de la littérature Young-Adult. Cette lecture se dévore sans modération et permet aux lecteurs de se poser une multitude de question quant à l'issue de l'histoire.

Lien vers la chronique : http://aliybooks.weebly.com/fantastique---fantasy/le-destin-des-ames

par Philla
Joséphine Joséphine
Pénélope Bagieu   
Quel joli coup de crayon !. Pénélope Bagieu a un style bien à elle qui cible toutes les filles car elle nous connaît bien. J'adore cette BD. A lire par toutes les filles.
Séismes Séismes
Valérie Simon   
Séisme est un roman qui mêle l’Urban Fantasy en reprenant le thème des vampires et le post-apocalyptique avec un puissant séisme qui ravage Bucarest. Le lecteur va suivre une jeune journaliste, Gabrielle, qui désire faire ses preuves dans le Journal de son père. Ce dernier l’envoie à Bucarest enquêter sur le mythe du vampire. Alors qu’elle est dans son hôtel, un séisme ébranle la ville créant le chaos et laissant beaucoup de morts. En suivant une enfant en guenilles, Viata, elle découvrira un monde sous-terrain où vivent les miséreux, les exclus de la société. Depuis quelque temps, certains d’entre eux disparaissent et sont retrouvés avec une blessure à la gorge et vidés de leur sang. La jeune femme rencontrera un autre journaliste, séduisant et mystérieux, Falci.

Le roman est court mais clair, concis et intense. L’action est présente et l’auteur s’est concentré là-dessus. J’aurais apprécié un peu plus de profondeur notamment sur le mythe du vampire et sur la communauté vivant sous la ville. Mais la plume est agréable à lire et le fait qu’il y est des interventions en roumain donnent plus de cachet au texte. Les personnages sont peu nombreux et donc faciles à retenir. Gabrielle est une journaliste qui apprécie les faits et a du mal à croire aux mythes. Falci est intriguant mais je me suis douté de son rôle dès le départ. Viata est une fillette attachante qui possède un don hérité de ses origines tsiganes. Enfin, le Père Rege est un homme qu’on sent bon dans l’âme mais prêt à tout pour protéger sa communauté.

La fin de ce roman m’a laissé perplexe. C’est une fin qui appelle une suite car il est impossible de deviner ce qui va arriver à Gabrielle. Résultat, on ferme le livre un peu frustré et c’est dommage car j’ai beaucoup apprécié cette façon de mettre en avant le thème du vampire dans l’intrigue. Et puis, l’histoire du Père Rege et sa communauté est touchante et mérite aussi plus d’importance. L’auteur aurait-il prévu une surprise en une suite ? J’apprécierais…
Les jardins du silence Les jardins du silence
Monique Moliere   
"Le fouet claque, les chevaux s’élancent. L’attelage longe la Seine, qui tend son bras maternel avec une nonchalante tendresse et coule en un long ruban vert aux reflets incertains. Un foisonnement architectural jalonne le parcours, dans un désordre apparent de maisons, de palais, de monuments. Mais de cette confusion minérale, jaillit un ordonnancement qui s’emboîte dans un plan plus vaste, dont la logique même échappe à ses constructeurs. Les cœurs de pierres racontent leur propre histoire à l’infini, reflétant un temps occulte, dérobé à la compréhension humaine."


par bebi
L'évadé de Fleury Mérogis L'évadé de Fleury Mérogis
Philippe Fuzellier   
Un roman touchant : "L'évadé de Fleury Merogis" de Philippe Fuzellier, paru chez Mon Petit Editeur.

Le pitch : 14 janvier 1989. Alors qu'il passe la soirée dans un bar, une rixe éclate entre Franck Davenne, jeune homme de 20 ans en déshérence, et un dénommé Francis Marteau. Expulsés de l'établissement, la bagarre s'essouffle entre les jeunes gens et Franck finit par rentrer chez lui. Mais Francis Marteau est retrouvé assassiné le lendemain, poignardé non loin du lieu de l'altercation. Malgré le trou noir qui l'empêche d'être précis sur sa nuit, Franck ne cesse de clamer son innocence, certains de ne pas avoir commis de telles exactions. Pour autant, les quelques indices retrouvés sur les lieux sont accablants, et au terme d'un procès expéditif il se voit déclaré coupable et condamné à 13 ans de réclusion criminelle, puis incarcéré à la Maison d'Arrêt de Fleury Mérogis. Plein de rancœur et d'amertume, victime du choc carcéral et sombrant dans la dépression, Franck se laisse dépérir et n'aura de cesse de trouver un moyen, physique ou psychique, de s'évader, avant de faire une rencontre qui va bouleverser sa vie...

"J’ai lu ton livre en une seule fois, tellement le scénario était captivant. L’histoire est très émouvante, et les personnages sont très attachants. Tu as marqué des points d’avance pour séduire le lectorat. Donc l’impression d’ensemble, un critère capital, laisse le lecteur ébahi, surpris, conquis par cette histoire extraordinaire, écrit dans un style qu’on qualifiera de belle plume, j’en suis sûr". Voilà une citation qui résume idéalement ce que j'ai ressenti à la lecture de ce roman.

L'auteur nous plonge ici dans un huis clos carcéral intense et riche en émotions, au cœur d'une intrigue solide et intelligemment menée, jouant habilement avec les multiples sens du mot "évasion".
Véritable force de ce roman, les personnages sont remarquablement construits et étoffés et, bien que présumés délinquants, restent particulièrement attachants. Les flash-backs subtilement distillés tout au long du récit renforce l'empathie qu'on peut ressentir pour Franck, ce jeune homme blessé par la vie en manque d'une figure paternelle à laquelle se raccrocher. On se plait ici à le voir reprendre peu à peu goût à la vie, suivre une sorte de thérapie par l'écriture qui lui permet de garder espoir pour arriver enfin au bout du tunnel.
La plume de l'auteur est belle, le style soutenu et soigné, ce qui rend cette lecture d'autant plus plaisante.

En bref, il s'agit là d'un roman émouvant révélateur d'une belle leçon de vie ! A découvrir.