Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de revesurpapier : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Génération K, tome 1 Génération K, tome 1
Marine Carteron   
http://revesurpapier.blog4ever.com/generation-k-de-marine-carteron-1

Kassandre, Georges et Mina sont trois jeunes qui ont un ADN unique, un sang unique. Tous les trois sont recherchés pour ce qu'ils sont. Des Génophores aux dons précieux. Le Maître, le créateur, les attend, lui aussi. Il est en phase de Réveil et les appelle...

L'auteure nous présente des personnages aux personnalités bien marquées, et nous laisse le temps de les cerner et de les apprécier. Ce ne sont pas des personnages que j'ai immédiatement trouvé sympathiques et c'est peut-être ce qui m'a le plus séduit en eux. Nous avons d'abord deux fortes têtes. Kassandre se comporte comme une ado rebelle et agaçante, en guerre contre ses parents qui veulent la contrôler. Georges, c'est le gros dur qui essaie de dompter la bête noire en lui. Ou pas. Puis il y a Mina, plus effacée, plus mystérieuse. Elle est un peu perdue et ne se reconnait plus. Nos trois Génophores sont des personnages bien différents mais il est clair qu'ils ont plus de potentiel ensemble. Une fois qu'ils commencent à avancer côte à côte, je les ai trouvé tout de suite plus agréables, plus drôles et plus attachants.

C'est un roman fait de chapitres courts et accrocheurs, qui se lit vite et bien. Les points de vue alternent et l'auteure va toujours à l'essentiel. Le style est efficace, percutant. On change de décors assez souvent et c'est très dynamique : centre de détention en France, quartiers malfamés de Naples, pensionnat en Suisse... Dans un même temps, nos trois personnages doivent faire face à des organisations influentes et terrifiantes, dont on ne connait pas les réelles intentions. C'est à la fois stressant et palpitant. On ne sait pas bien où tout cela va nous mener !

Je me suis posé de nombreuses questions tout au long de la lecture et suis resté très intrigué par les origines de nos trois personnages. Il est temps pour eux d'en prendre connaissance et l'auteure entretient à merveille le coté mystérieux. Avons-nous affaire à une modification génétique, une mutation? Les Génophores sont t-ils bons ou mauvais? Les Génophores sont attendus, mais pour quoi faire précisément? Qu'elle est cette chose, ces yeux rouges, qui hantent leurs nuits? Les quelques passages dans lesquels le Maître prend la parole nous permettent de comprendre peu à peu les origines de ces jeunes et ce qu'il attend d'eux. Mais l'aventure ne fait que commencer. Tout est encore très mystérieux à la fin de ce premier tome. Les pouvoirs s'amplifient peu à peu. Les ennemis sont plus que présents. Il leur faut sauver leur peau. Et peut-être même l'Humanité... A suivre !
Last Descendants Last Descendants
Matthew J. Kirby   
http://revesurpapier.blog4ever.com/assassin-s-creed-de

Owen veut découvrir la vérité sur son père, mort en prison. Il est persuadé qu'il n'était pas un criminel. Lorsque Monroe, le technicien informatique du lycée, lui propose de vivre une expérience qui pourrait l'aider dans ses recherches, il n'hésite pas. C'est l'occasion de tester l'Animus, machine scientifique qui, à l'aide d'un échantillon d'ADN, peut créer des simulations de souvenirs de nos ancêtres pour ensuite les explorer. Owen espère y trouver des réponses mais c'est une incroyable aventure qui l'attend. Lui, et cinq autres ados...

C'est un roman inspiré de l'univers du célèbre jeu vidéo Assassin's Creed et j'étais très curieux de découvrir quel genre d'aventure attendait les lecteurs. Je n'ai vraiment pas été déçu. La lecture est très immersive, et surtout pleine d'action. Fidèle au jeu, l'auteur a su mettre en avant cette technologie étonnante et déstabilisante qu'est l'Animus, en plongeant six adolescents au coeur du combat qui confronte deux sociétés secrètes depuis des milliers d'années : l'Ordre des Templiers et la Confrérie des Assassins.

Chacun de ces six adolescents vit les dangereuses aventures de ses ancêtres, à travers la simulation et ses souvenirs. C'est à une période sombre de l'histoire qu'ils sont envoyés, plus exactement pendant la guerre de Sécession. Ils ne peuvent que se sentir impliqués dans les événements et pourtant ils n'en sont finalement que spectateurs. L'expérience ne les laisse pas indifférents tant elle est prenante. Puis quand celle ci se mêle à la réalité, les cinq adolescents sont à leur tour en danger. Le rythme de lecture est excellent, l'action présente tout au long du roman, et l'aspect historique très intéressant.

Si vous vous posez la question, vous pouvez découvrir ce roman pour ados sans connaître l'univers du jeu vidéo. L'intrigue est basée sur l'exploitation de la mémoire génétique et la recherche d'une relique aux puissants pouvoirs et cela ne manquera pas d'attirer votre attention. Les questions viennent aussi petit à petit. Quelles sont les motivations des deux sociétés secrètes? De quel coté faut-il se ranger? Les six ados peuvent-ils faire confiance à Monroe, qui les guide pendant toute l'aventure? De mon côté, j'ai passé un bon moment et je retrouverai ses six jeunes avec plaisir. Ils sont très différents et on ne les connaît pas encore bien. J'ai hâte d'en savoir plus.
Red Queen, Tome 1 Red Queen, Tome 1
Victoria Aveyard   
http://revesurpapier.blog4ever.com/red-queen-de-victoria-aveyard-1

Mare est une Rouge de dix sept ans qui passe son temps à voler pour aider sa famille. Elle n'a pas de travail, pas de talent de couturière comme sa soeur, ni décroché quelconque apprentissage. Elle sait qu'elle sera envoyée à la guerre à l'âge dix huit ans. Mais lorsqu'elle apprend que son meilleur ami Kilorn a perdu son maître d'apprentissage, elle fait tout pour l'aider. Quitte à fuir avec lui pour éviter la guerre. Mais le plan ne se passe pas comme prévu. Mare fait la rencontre de Cal et le lendemain, contre toute attente, elle est embauchée au palais. Là où elle découvrira son pouvoir, qu'elle n'est pas censée détenir en tant que Rouge...


Mare vit dans une société où l'on peut distinguer deux classes. Les Argents et les Rouges, en rapport à la couleur de leur sang. Les Argents sont les nobles, dotés de pouvoirs parfois extrêmement puissants. Les Rouges servent, travaillent et se battent. C'est donc une opportunité exceptionnelle, inattendue même, pour Mare de travailler pour le roi alors qu'elle était destinée à combattre elle aussi. Pourtant, la vie au palais ne se présente pas comme on l'imagine au début. D'abord parce que Mare détient un pouvoir immense qui la met sous les projecteurs. Mais aussi à cause de la vague de rébellion qui secoue le palais. Vague à laquelle Mare va se joindre puisque c'est l'occasion de protéger enfin les siens. Une histoire de révolution comme je les aime. On peut dire qu'il y a de l'action!

Nous avons aussi une palette de personnages intéressants avec des personnages complexes, plus ou moins charismatiques, plus ou moins détestables. L'auteure joue beaucoup avec la confiance qu'on porte à certains. Où sont vraiment les alliés de Mare? Il est difficile de savoir et on adore ça. Mare, elle, est une jeune fille courageuse, audacieuse, mais pas non plus infaillible et c'est ce que j'ai aimé chez elle. Elle fait des erreurs de jugement, se fait malheuresement piéger à plusieurs reprises. Le danger la guette depuis le début...

En ce qui concerne l'univers : j'ai trouvé cette histoire de sang argent fascinante, avec cette multitude de pouvoir à découvrir. J'étais impatiente de voir quel redoutable personnage au sang argent Mare allait encore rencontrer. Et surtout de quoi il serait capable. Les pouvoirs sont vraiment bien exploités et apporte une vraie originalité au roman. Il y a juste une petite chose que j'aurais à reprocher à leur sujet. L'auteure décrit un peuple vraiment tout puissant. Et ils le sont. Leurs très nombreux pouvoirs leur permettent de tout contrôler et pourtant je trouvais qu'ils se laissaient parfois bêtement avoir par une petite poignée de Rouges. Vous allez me dire : quand on est aussi sûr de soi et de sa puissance, on ne doute plus trop du danger. Oui. Mais quand même ^^. Heureusement ni les Rouges, ni les Argents ne se laissent faire, et chacun nous surprend à sa façon. D'ailleurs, comme je le disais plus haut, on ne sait pas trop à qui se fier, à qui faire confiance et les dernières révélations nous clouent le bec. Mare a pris la décision de mener une quête pour l'indépendance de son peuple, pour une société meilleure, mais tout ça est bien loin d'être terminé... A suivre...

Verdict : Un très bon moment de lecture. Roman efficace, rapidement dévoré tant il est prenant. Des nombreux rebondissements, de la romance, des complots et de la trahison... J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce monde fascinant, puissant et dangereux.
Les Chiens Les Chiens
Allan Stratton   
http://revesurpapier.blog4ever.com/les-chiens-de-allan-stratton-1

Cameron et sa mère passent leur temps à fuir. A fuir un père et un mari dangereux. Cette fois-ci, ils emménagent dans une ferme isolée au beau milieu des champs de maïs, là où il ne pourra pas les retrouver. Mais Cameron en a assez de cette situation, il se sent seul et ne comprend pas pourquoi on l'éloigne de cette manière de son père qui lui manque. Et puis... sa nouvelle maison n'est pas franchement rassurante... Il sent une présence...

Très vite attirée par la couverture au décor sinistre, je me suis dit que c'était exactement la période pendant laquelle j'aimerais lire ce roman. Histoire de se faire quelques frayeurs! Mission accomplie : frissons, mystères et sombres secrets sont au rendez-vous.

J'ai d'abord eu un peu de mal avec Cameron au début de l'histoire. C'est un ado un peu perdu, perturbé, et j'ai eu du mal à comprendre qui il était, à me faire une idée de son caractère. On est dans sa tête et on sent que c'est une personne fragile qui vit mal la paranoia de sa mère, ces départs précipités, cette fuite. A chaque fois, il doit laisser sa maison et ses amis derrière lui, entrer dans une nouvelle école et recommencer. Encore et encore. Lorsqu'il nous fait part des brefs souvenirs plus ou moins agréables qu'il a avec son père, j'ai eu plus de facilités à le comprendre et à m'attacher à lui. C'est un roman qui évoque la violence conjugale et surtout, ses répercussions psychologiques. La situation familiale de Cameron nous touche et nous fait comprendre petit à petit son comportement.

Comme sa mère, Cameron a tendance à s'imaginer des tas de scénarios. Il se flanque la frousse tout seul et du coup on ne sait jamais si c'est son imagination qui lui joue des tours, où si il y a vraiment de quoi avoir peur. Vivre dans une telle demeure, isolée, sur laquelle des rumeurs courent, n'aide bien évidemment pas. Cameron pense qu'il y a quelqu'un qui l'observe. Il entend une voix, il sent une présence. Celle d'un enfant, qui s'appelle Jacky, et qui a laissé ses dessins dans la cave. L'imagination de Cameron s'emballe et il se réfugie dans son monde. L'auteur joue beaucoup avec ça et on est dans l'incertitude totale. Est-ce que c'est arrivé? Jacky existe t-il seulement dans sa tête? Perd-il la tête?

Pour se rassurer, Cameron part à la recherche de la vérité. A partir de ce moment là, je ne pouvais plus lâcher ma lecture. On ne cherche plus seulement à savoir si Cameron est fou. On veut également découvrir ce que cache cette ferme, ce que l'étrange voisin et propriétaire M.Sinclair pourrait bien cacher lui aussi. Les rumeurs parlent de disparitions, de meurtres, et de chiens.... Cameron commence à fouiller pour connaître l'histoire de la ferme, et l'histoire du petit Jacky. Il met alors le nez dans une affaire familiale des plus étranges, voire même inquiétante. J'ai vraiment aimé son obstination. Le voir aller jusqu'au bout pour se libérer, pour libérer Jacky, même si tout le monde le croit dérangé. On angoisse avec lui au fur et à mesure des découvertes. Et la pression se relâche seulement dans les dernières pages. Dans lesquelles on retrouve un équilibre pour Cameron, un peu d'espoir et après lesquelles on peut enfin respirer!

VERDICT : Une lecture frisson comme je les aime, c'est à dire sans être trop trop effrayante. J'ai réussi à dormir ensuite, ouf! Elle entre d'ailleurs dans la catégorie des thrillers destinés aux adolescents, alors si vous êtes un peu froussard c'est parfait!
La Boutique Vif-Argent, Tome 2 : La Boussole des rêves La Boutique Vif-Argent, Tome 2 : La Boussole des rêves
Pierdomenico Baccalario   
Dans cette nouvelle aventure, nous retrouvons Finley, Aiby Lily et Chiffon sur la piste d'un mystérieux homme qui rôde à Applecross la nuit. Les bergers et les pêcheurs se plaignent de disparitions de moules et de brebis, et d'autres faits étranges depuis l'arrivée de la famille Lily. Les habitants sont inquiets et les rumeurs courent...

J'avais vraiment hâte de refaire un tour en Ecosse, dans le village d'Applecross et aux bord de ses petites plages. La magie et le mystère sont une fois de plus au rendez-vous et je l'ai dévoré. Finley continue de défendre la famille Lily et leur merveilleuse boutique coûte que coûte, jusqu'à risquer sa vie. Son village n'est plus ce petit village paisible et sans histoires mais il ne va pas s'en plaindre. Finley est un aventurier et il aime ces énigmes et ses vacances d'été sont pleines de surprises.

Je parlais de mystères et c'est bien ce que je préfère dans cette série. Tout est un peu étrange et on se pose beaucoup de questions. Au sujet de la Boutique Vif Argent évidemment, qui regorge de trésors, mais pas seulement. Les personnages et les habitants d'Applecross sont aussi très mystérieux. Ils ne sont si ordinaires que ça! Dans ce tome, on en découvre un peu plus sur la famille McBlack et la Villa Epouvante et cela m'a beaucoup surpris.

J'ai adoré découvrir de nouvelles pages du Grand Livre des Objets Magiques. Les découvertes sont très nombreuses et époustouflantes. Que ce soit l'Echelle de Soie, le Pantalon Piège ou la Flûte Magique, je me suis beaucoup amusé à apprendre à quoi tous ces objets précieux pouvaient bien servir. J'ai aussi beaucoup aimé les fiches illustrées qui les représentent. Ce qui est super c'est qu'il y en a encore pleins d'autres dans la Boutique Vif Argent et je suis sûr que la famille Lily se fera un plaisir de nous les dévoiler dans les prochains tomes avec des utilisations toujours plus folles les unes que les autres. D'ailleurs, j'attaque tout de suite le troisième!


Verdict :
Ce deuxième tome est une aventure extraordinaire.
Une aventure folle et mystérieuse jusque dans les dernières pages.

http://revesurpapier.blog4ever.com/la-boutique-vif-argent-tome-2-de-pierdomenico-baccalario
Ne retournez jamais chez une fille du passé Ne retournez jamais chez une fille du passé
Nathalie Stragier   
http://revesurpapier.blog4ever.com/ne-retournez-jamais-chez-une-fille-du-passe-de-nathalie-stragier-1

Un an après ses premières aventures à notre époque, Pénélope revient. Elle n'a pas cessé de penser à son amie Andréa et à l'impact de sa venue au "moyen-âge" et veut s'assurer que tout va bien. Malheureusement après ce rapide petit saut en 2020, au moment de rentrer chez elle et ce malgré les conditions idéales, elle n'arrive pas à repartir. Notre fille du futur adorée est à nouveau coincée dans le passé !

Plus que tout, j'ai adoré retrouver nos deux héroïnes, nos deux battantes qui étaient prêtes à tout pour éviter un bouleversement planétaire. Alors que dans le premier tome c'était Andréa qui nous contait leurs aventures, ici nous avons droit au point de vue de Pénélope. Un changement très appréciable étant donné qu'elles ont toutes les deux des personnalités différentes mais surtout une vision des choses différente. On retrouve également avec plaisir le charmant Pierrick, l'adorable Tiago et son engagement pour protéger l'environnement, Yoan et son imagination débordante, mais aussi la terrible George. Mais c'est sans compter l'arrivée d'un nouveau personnage : Antharès, nouveau surveillant au lycée. Pénélope ne va pas tarder à le démasquer et cette révélation remet tout en cause!

Alors que Pénélope essaie de s'intégrer tant bien que mal, en espérant trouver sa place à notre époque, nous allons de découvertes en découvertes, et de complications en complications. Le danger que l'on croyait écarté ne l'est pas tant que ça et nous repartons pour une aventure palpitante.

Comme dans le premier tome, l'auteure critique gentiment notre société à travers une Pénélope qui n'hésite pas à pointer du doigt les problèmes de notre époque. La violence de notre monde, la société de consommation, la politique mais aussi d'autres petites réflexions plus futiles et légères. Des réflexions pas moins intelligentes et qui ne manquent pas de nous faire rire. Il est clair que notre époque est facile à critiquer mais Pénélope a aussi conscience des bons cotés. Je l'ai trouvé beaucoup plus tolérante envers notre époque dans ce second tome. Malheureusement pour elle, tout ce en quoi elle croyait concernant son époque à elle s'effondre peu à peu. On lui a menti. Du coup, j'ai des tas de questions pour la suite et cette époque future continue à me fasciner!


Verdict : Une suite extra. Une suite qui décoiffe. On reste fidèle à l'univers du premier tome et le scénario, tout aussi bien maîtrisé nous apporte toujours autant de belles surprises. Et puis quelle fin. Une fin grandiose et émouvante. J'ai hâte de découvrir le prochain voyage dans le temps, surtout que celui ci s'annonce très très spécial. Andréa et Pénélope, on se retrouve en 2017, sans aucun doute.


Une trilogie à mettre entre toutes les mains!
Need Need
Joelle Charbonneau   
http://revesurpapier.blog4ever.com/need-de-joelle-charbonneau-1

Need, réseau social réservé aux élèves du lycée de Nottawa a ouvert ses portes. Le site devient rapidement très populaire. Need est un réseau social d'un nouveau genre qui a tout pour séduire les adolescents. Il leur offre ce dont ils ont besoin, gratuitement et anonymement. Encore faut-il savoir faire la différence entre envie et besoin...

Nous suivons plusieurs élèves du lycée de Nottawa, à travers des chapitres courts, percutants et drôlement efficaces. Mais c'est l'histoire de Kaylee qui revient le plus souvent. Kaylee, qui aimerait sauver son petit frère malade et qui semble déjà avoir tout tenté pour l'aider. Pas très populaire, ni très appréciée au lycée, Kaylee ne peut compter que sur Nate, son meilleur ami, qui la soutient depuis toujours. A son tour, elle s'inscrit sur Need et fait sa demande sans trop y croire. Vous pouvez d'ailleurs facilement deviner le contenu de sa requête.


On découvre alors un site bien plus préoccupant dans sa façon de répondre aux besoins des membres et Kaylee se retrouve au centre d'une grosse machination. La tension monte et on s'inquiète pour ces adolescents qui accomplissent pour Need des petites missions qui semblent d'abord sans conséquences...

L'auteure nous fait ressentir tout un tas d'émotions avec plusieurs adolescents qui ne voient pas ce réseau social, et ce qu'il offre, de la même façon. J'ai trouvé très intéressant de suivre les différents rapports au site, en fonction des personnalités et de leurs besoins. La contrepartie n'étant pas non plus la même pour tout le monde. Need éveille un sentiment de culpabilité, d'insécurité et de terreur chez certains. Chez d'autres utilisateurs, il est davantage question d'admiration, d'égoïsme, de cruauté qui ne manquent pas de nous effrayer. À notre tour, on se met à craindre ce site et ses limites, si il y en a, ainsi que le déroulement des événements.

C'est une lecture très prenante et progressivement inquiétante. Je n'ai fait que m'interroger de plus en plus. Comment ce site peut-il réaliser les voeux des membres si facilement? Jusqu'où les adolescents sont-ils prêts à aller pour obtenir ce dont ils ont besoin ou envie? Qui est derrière cette terrible manipulation et pourquoi va t-il si loin? Je n'ai vraiment pas été déçue du déroulement, du rythme et des terribles révélations finales. Je ne peux que conseiller ce roman.
Pégase, Tome 1 : Pégase et la flamme de l'Olympe Pégase, Tome 1 : Pégase et la flamme de l'Olympe
Kate O'Hearn   
http://revesurpapier.blog4ever.com/pegase-et-la-flamme-de-l-olympe-de-kate-o-hearn-1

Deux adolescents à la rescousse des Dieux de l'olympe!

L'Olympe est en danger. Les Nirads ont attaqué la Flamme et la bataille est rude. Les Dieux sont blessés. Une mission est donc confiée à Pégase.
A New York, un orage a éclaté. Son père au travail, Emily est toute seule chez elle. Un peu effrayée à la vue de l'Empire State Building foudroyé, et par cette coupure d'électricité, elle essaie de faire bonne figure, comme une grande. Mais un choc terrible sur son immeuble va la pousser à vérifier les toits. Elle y découvre alors Pégase blessé.

C'est toujours une belle surprise de retrouver des personnages mythiques dans la vie moderne. Ici, quelques Olympiens mettent les pieds à New York, c'est très original. Et puis, c'était la première fois que je lisais une histoire qui met en scène Pégase, le très célèbre cheval ailé. Et c'est une réussite!

J'ai très vite accroché aux différents personnages. D'abord avec Emily, cette jeune fille qui a perdu sa maman. L'arrivée de Pégase remet un peu de lumière dans sa vie. La jeune fille est très attachée à Pégase. J'ai trouvé le lien entre Emily et ce cheval (que dis-je, cet Olympien!) vraiment adorable. Et c'est une jeune fille super courageuse. Elle prend des risques et veut à tout prix assurer sa protection, pour qu'il arrive au bout de sa mission (ben oui, il est pas venu pour se promener ^^). Elle fait de son mieux pour le dissimuler, le soigner, et on sent qu'elle le protège même plus que sa propre vie. Il y a aussi Joel, son camarade. C'est un petit dur qui n'a pas été épargné non plus, et qui a finalement bon coeur. Puis, Autolycus, ce jeune voleur qui convoitait Pégase et qui ne s'est jamais senti à la hauteur des autres Olympiens. Il fait des erreurs, ne trouve pas sa place. Mais accompagné des fameuses sandales ailées, il va prouver qu'il est loin d'être fourbe et que lui aussi peut être un héros.

C'est aussi un roman jeunesse qui garde un très bon rythme! Pégase et les deux adolescents sont pris en chasse par les Nirads, des créatures effrayantes et dangereuses mais aussi par les agents du CRU, qui représentent une autre forme de danger. Cette traque les effraie plus que tout, mais Emily et Joel sont tous les deux guidés par l'amour qu'ils portent à Pégase. Entre courses-poursuites, scènes de lutte, interrogatoires intenses, c'est une aventure palpitante qui tient en haleine jusque dans les dernières pages. Surtout que l'enjeu est de taille. Il ne faut pas seulement sauver Pégase... il faut sauver l'Olympe!

Verdict : J'ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman jeunesse. Un mélange d'aventure et de mythologie qui séduira autant les jeunes lecteurs que les amateurs de mythes anciens. Pégase est exactement la créature somptueuse que j'imaginais, et accompagné de ces deux adolescents, ils forment une super équipe!

(Un détail m'a fait sourire à plusieurs reprises : les Olympiens et les sucreries c'est toute une histoire! ^^)
L'Héritière L'Héritière
Melinda Salisbury   
http://revesurpapier.blog4ever.com/l-heritiere-de-melinda-salisbury

Une Reine cruelle prête à tout pour son royaume.
Un univers fascinant et nouveau.

Désignée comme l'Elue, Twylla a été adoptée par la Reine. Rousse, à la voie mélodieuse, et supportant l'absorption du poison de l'Aubemorte, Twylla incarne la fille de deux divinités : Naeht et Daeg. Elle est appelée Daunen Incarnée et tout le monde la craint. Pourquoi? Parce qu'il lui suffit de poser les mains sur une personne pour lui donner la mort, sa peau étant empoisonnée. C'est donc une arme puissante utilisée pour exécuter les traîtres du Royaume sur ordre de la Reine. Justice et paix règnent au Royaume de Lormere. Enfin non, pas tout à fait... ^^

Twylla a accepté renoncer à son ancienne vie en pensant se plaire à la Cour. Elle a quitté sa famille, sa petite soeur. Et elle a échappé à son destin pour se diriger vers un autre plus tentant. A la base, Twylla était destinée à succéder à sa mère en tant que Dévoreuse de Péchés. Une Dévoreuse de Péchés se rend au cercueil du défunt pour le libérer de ses péchés. Chaque péché étant représenté par une nourriture spécifique, la Dévoreuse mange tout ce qui se présente sur le cercueil, jusqu'à la dernière miette. Petite parenthèse, j'ai trouvé cette idée incroyable et rafraîchissante! J'étais vraiment fascinée par cette coutume étrange. La nourriture a une signification particulière, et j'ai beaucoup aimé les passages où Twylla fait référence à sa vie d'avant.

Désormais à la Cour, Twylla vit isolée dans une Tour. Entourée de gardes qui finissent souvent par abandonner leur poste, de peur de mourir, elle se sent seule et culpabilise énormément. On se demande comment elle fait pour supporter tout ça. Elle subit, et on ne peut s'empêcher de s'interroger. Pourquoi ne quitte t-elle pas sa tour? Puis, on se met à sa place. On ne cesse de lui répéter qu'elle est précieuse, que son pouvoir est un don, et qu'elle doit de ce fait agir selon la volonté des Dieux. J'ai été bluffée par cette jeune fille qui ne se laisse pas d'autre choix que d'assumer son devoir, aussi sombre qu'il soit. Bon, il y a aussi qu'elle n'a pas vraiment le choix, la Reine est très influente, glaciale, manipulatrice, cruelle. Ouai, elle est mauvaise quoi ^^.

L'histoire est donc basée sur les croyances de ce royaume, leur foi en les Dieux Naeht et Daeg. J'ai trouvé ça très intéressant et original. Les croyances et les coutumes de ce Royaume sont assez étonnantes. J'ai tout particulièrement apprécié découvrir la légende du Pourvoyeur, qui a donné un peu plus de force à l'intrigue en fin de lecture. Mais la romance a également une grande place dans cette histoire. Twylla est destinée à épouser le prince. Merek est un personnage déstabilisant dans ses premiers échanges avec Twylla. Ses remarques sont franches et ses attentes sont précises concernant son futur royaume. On sent qu'il a hâte de régner. Puis, on comprend qu'il est sincèrement amoureux de Twylla. Mais il y a aussi Lief, ce nouveau garde toujours un peu trop proche de Twylla. Il se montre familier, et agit trop normalement avec elle, alors qu'il est censé la craindre comme tous les autres. Tous les deux vont gentiment se lier d'amitié, Twylla appréciant énormément sa présence à ses cotés, se sentant rassurée et confiante. Lief va surtout lui permettre d'ouvrir les yeux sur ce monde, et de remettre sa position de Daunen Incarnée en question. Je vous laisse biensûr découvrir vers qui son coeur balance.

Je dois dire que le début est assez lent à se mettre en place puisqu'on essaie de comprendre le rôle exact de Twylla. On a des éléments de son passé par petites doses, on suit ses prières au temple, la cérémonie de la Révélation, ses heures de couture dans sa chambre... J'ai beaucoup plus apprécié la deuxième partie qui est riche en révélations. La première révélation est un choc, on ne s'y attend vraiment pas! Et à partir de là, ma lecture s'est emballée jusque la toute fin. Mensonges, trahisons, manipulations et secrets. Ces aspects plus sombres m'ont énormément plu. Il est en réalité question de pouvoir, de contrôle. Que faut-il faire croire aux gens pour arriver à ses fins? Jusqu'où faut-il aller? En fermant le livre, on pense surtout à l'avenir du Royaume. Et à Twylla qui a pris une décision surprenante et qui pour une fois pense à elle, et non à son devoir.

Verdict : Une très bonne surprise pour ce début de trilogie!
Une lecture rafraîchissante par ses croyances, coutumes et légendes.
Mention spéciale pour la couverture qui est vraiment sublime!
Rock War, Tome 1 : La Rage au cœur Rock War, Tome 1 : La Rage au cœur
Robert Muchamore   
L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier : http://revesurpapier.blog4ever.com/rock-war-de-robert-muchamore-1

Si vous avez eu l'occasion de croiser Rock War en librairie ou en magasin, vous serez probablement d'accord pour dire qu'il attire l'oeil. Rock War a en effet une couverture orange fluo, super flash, tranche y comprise. On ne peut vraiment pas le rater! C'est une couverture qui m'a donc rendu curieuse, en plus du synopsis puisque je n'ai jamais lu de roman dont le thème principal était la musique. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre!

Rock War, c'est l'histoire de trois adolescents qui ont un talent fou pour la musique. Ils sont nés pour ça. Mais pour eux, la musique n'est pas seulement une passion. C'est aussi une sorte d'échappatoire, qui leur permet enfin de s'épanouir. Tous les trois vivent dans des milieux sociaux différents et ont une situation familiale qui les étouffe. Ce sont trois ados pas vraiment intégrés qui ont besoin de s'évader, de se divertir. Nous suivons donc séparément chacun d'entre eux, avec leur bande respective et leurs problèmes au quotidien. On suit leur intégration dans un groupe et les nouvelles amitiés qui en découlent.

Nous avons d'un coté Summer qui a une voix en or. C'est une jeune fille discrète, qui vit dans un quartier difficile avec sa grand-mère malade. Elle s'en occupe en permanence et gère comme elle peut le peu d'argent qu'elles ont. Il est clair que Summer a besoin d'oublier un peu cette lourde responsabilité et se laisser entrainer par l'excentrique Michelle c'est ce qui pouvait lui arriver de mieux.
Nous avons ensuite Dylan, un élève de pensionnat. Il semble un peu paumé, et clairement paresseux, fainéant. Il passe son temps à fumer dans sa chambre. Doué pour la composition et les arrangements, il finit par intégrer un groupe qui a besoin d'un coup de pouce et se trouve un vrai objectif.
Puis il y a Jay. Il a sept frères et soeurs, une famille un peu dingue et envahissante. Pour Jay, la musique c'est toute sa vie. Il rêve de gloire et prend la décision de quitter Les Brontobytes et ses amis de toujours pour monter un nouveau groupe, pour qui la musique compte vraiment. C'est peut être le personnage auquel je me suis le plus attachée. Avec sa drôle de famille, on a droit à des rebondissements en tous genres!

En fait, cette lecture m'a un peu fait penser à la série télé britannique Skins. Avec des portraits bien entendu moins extrêmes et une touche musicale pour Rock War. L'auteur présente ces trois ados de la même façon en nous plongeant dans leur quotidien, au sein de leur famille et de leur groupe d'amis. Ce sont des morceaux de vie et l'ensemble est assez convaincant car le récit est très vivant. On s'amuse beaucoup!

L'univers musical apporte ici un peu d'originalité et j'ai trouvé ça rafraichissant. Ce sont des adolescents qui ne veulent pas seulement s'amuser avec la musique mais réaliser de la vraie musique. Ils y mettent beaucoup d'enthousiasme et d'énergie pour arriver à leur but. J'ai d'ailleurs beaucoup attendu la rencontre entre tous les personnages. Ca paraissait inévitable mais finalement elle n'arrive que tardivement. Tout simplement parce que l'aventure Rock War ne fait que commencer. Ce premier tome semble plus être un tome d'introduction et je serai curieuse de voir de quelle manière l'auteur va étoffer tout ça. Jay, Summer et Dylan tiennent peut être là l'opportunité de vivre leur passion à fond et j'ai donc hâte de découvrir la suite des évènements et redécouvrir les personnages en tant que concurrents cette fois.

Verdict : Une sympathique introduction à la série avec un premier tome super fun qui devraient bien plaire aux ados. Et si en plus ils aiment la musique, c'est gagné! J'ai beaucoup aimé suivre ces trois adolescents qui trouvent leur place dans la musique, dans un groupe. Notez bien l'ambiance délicieusement rock et le petit grain de folie de certains personnages qui en fait une lecture amusante!