Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ribhou : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Chroniques de la Tour, Préquelle : L'Elfe Fenris Chroniques de la Tour, Préquelle : L'Elfe Fenris
Laura Gallego Garcia   
Super tome sur l'histoire de Fenris ! Un incontournable quand on a lu les chroniques de la Tour! Laura Gallego Garcia a vraiment bien fait de nous faire un tome complet sur ce fabuleux personnage. Dans les autres tomes il est très mystérieux et sombre. On le comprend bien mieux quand on sait tout ce qu'il a vécu. Son histoire hors du commun m'a beaucoup touchée.

par Kiriu
Chroniques de la Tour, Tome 2 : La Malédiction du Maître Chroniques de la Tour, Tome 2 : La Malédiction du Maître
Laura Gallego Garcia   

Voici cette suite qui m'attendait depuis un petit moment.
Nous retrouvons avec joie mais également tristesse les personnages du tome 1. Une Dana plus mûre de 10ans et devenue la Maîtresse de la tour, c'est elle qui, à présent, forme les élèves amenés à devenir de puissants mages. La Dana du présent est, sous ses aires calme et souriant est en réalité meurtrie et totalement inconsolable. Ayant perdu son Kai, ami d'enfance et seul amour, elle peine à refaire surface et porte toujours le deuil de sa disparition..... Seul son fidèle ami l'Elfe Métamorphe Fenris et ses élèves la maintienne tant bien que mal en vie.
Ce tome 2 introduira de nouveaux personnages qui prendront peu à peu leur place sans toutefois négliger les anciens.
Salamandre rebaptisée ainsi par Fenris. Cette jeune fille sera sauvée du bucher par ce dernier. Salamandre peu à peu nourrira des sentiments ambigu pour l'Elfe mais aussi pour un autre élève de la tour Jonas. Ce jeune homme n'ayant pas confiance en lui refusera au début de passer des examens pour grimper au grade supérieur de Mage. Sa relation avec Salamandre est assez drôle à suivre et touchante. Lui étant tombé éperdument amoureux après leur rencontre, il se heurtera plus d'une fois à la naïveté de la jeune fille. Deux autres élèves habitent également la tour, deux jeunes garçons qui auront des rôles à jouer.......
La dernière des élèves à arriver est la princesse des Elfes Nawin, un personnage que vous adorerez détester au début de part son caractère orgueilleux, imbu d'elle même, pleine de préjugés et bien d'autres défauts. Heureusement ses qualités se révèleront également comme la loyauté et l'honnêteté. Sa protectrice Shi Mae sera là mais je tairai tout ce qui la concerne pour éviter des spoilers important. Peut être juste une petite chose à ajouter, cette Elfe a connu Fenris dans le passé.

à présent Bilan, est ce que ce tome est aussi prenant que le précédent, je vous répondrai oui sans hésitation. Le texte est toujours aussi fluide et agréable. Les anciens et nouveaux personnages attachants ou détestables à souhait. Quant à l'intrigue, même si j'ai deviné assez rapidement quels étaient les traitres j'ai eu plaisir à suivre cette suite. Le dénouement est en demi teinte, entre la joie, la mélancolie et la tristesse nous montrant jusqu'où un être est capable d'aller par amour quelque soit le sacrifice pouvant lui coûter. Laura Gallego Garcia parvient a décrire les sentiments amoureux ou amicaux de très belle manière sans tomber dans un ressenti mièvre.

Un roman fantasy jeunesse qui malgré sa simplicité peut plaire à grand monde. N'hésitez plus foncez sur cette très agréable série pourvu seulement de trois tomes plus un hors série concernant l'Elfe Fenris!

par Luna05
Chroniques de la Tour, Tome 3 : L'Appel des Morts Chroniques de la Tour, Tome 3 : L'Appel des Morts
Laura Gallego Garcia   
Ce tome... je l'ai vraiment beaucoup aimé. Les élèves de Dana ont bien grandi et sont devenus très classes. La prophétie m'a tenue dans un état d'espérance et de crainte. Et la fin m'a bouleversée... Je resterai toujours marquée par cette histoire d'amour pur entre Dana et Kai.

par Kiriu
Chroniques de la Tour, Tome 1 : La Vallée des Loups Chroniques de la Tour, Tome 1 : La Vallée des Loups
Laura Gallego Garcia   
Après deux soirées plongées dans "Les chroniques de la tour", j'ai pu hier soir refermer ce récit terminé.
Comme à ma très mauvaise habitude je vous parlerai des sublimes couvertures qui ont attiré mon regard sur l'étagère et le résumé qui m'a fortement intrigué, de plus étant donné que j'ai bien apprécié le dernier roman de Laura Gallego Garcia cela a redoublé ma motivation pour me lancer dans ce roman de fantasy.
Premier constat, ce livre est très court et se lit assez vite, pas de complexité de lecture, le récit se veut avant tout adapté pour les plus jeunes mais cela ne m'a aucunement gêné. Cependant, j'ai perçu un flagrant manque d'action et de rythme, le récit peine à décoller au tout début, il ne devient prenant que lors de l'arrivée de Dana à la tour. Les points qui m'ont réellement contrarié sont le manque de personnages mais surtout leur traitement, Ici pas de confusion sur les différents protagonistes ils sont au nombre de 5 voir 6 vers la fin. Cela aurait pu être une qualité s'ils avaient été plus approfondis et pas présentés si superficiellement, mis à part Dana et Kai, les autres comprenant Fenris, Maritta et le Maître de la tour sont juste esquissés et pas vraiment mis en valeur à mes yeux.....Ce récit aurait pu gagner en richesse et complexité.....
J'ai bien apprécié l'héroïne Dana, personnage que l'on suit de sa naissance à l'âge adulte. Fillette espiègle et ayant déjà, très petite, une très forte force de caractère qu'elle ne perdra pas en grandissant. La voir évoluer que cela soit de ses 6 à 10ans à la ferme puis pendant ses 6 ans lors de son apprentissage de la magie dans la vallée des loups est fort intéressant. Bien entendu la jeune fille n'est pas seule et est suivit de son ami d'enfance Kai. Ce jeune garçon la suit comme son ombre et ne se quitte jamais, il n'est perçu et entendu que par elle seule, leur amitié tout d'abord puis la découverte de leur sentiments réciproques plus tard est très bien décrites et très touchante. La révélation sur le passé de ce dernier est assez triste. L'épilogue lui étant indirectement consacré est finement bien mis en scène et émouvant. Un autre personnage fera son apparition: L'elfe Fenris. Jeune homme assez solitaire ne parlant jamais pour rien dire et au début assez distant avec Dana est un apprentie habitant également la tour. Jeune Elfe ayant cependant une particularité assez rare et cherchant un moyen de contrôler cette dernière.....
Nous feront aussi la connaissance de la cuisinière de la tour Maritta. Femme naine avec beaucoup de caractère détestant la magie et habitant la tour avant la venu du Maitre dans ces lieux. Elle a souhaité y rester pour une seule et unique raison que nous découvrirons à la fin. Pour finir il y a également le Maitre de la tour. Ce grand magicien forme les apprentis mages comme Dana et Fenris. C'est lui qui trouva Dana et convaincu les parents de cette dernière de la lui laisser pour l'élever. C'est avec son arrivée que commencera l'aventure de Dana et Kai.

J'ai suivi avec attention ce récit malgré les défauts cités plus haut. Je conseillerai ce livre à celles et ceux voulant se familiariser au genre qu'est la fantasy, une très bonne mise en bouche pour commencer. A lire en priorité avant d'autres œuvres plus poussées au risque de faire comme moi trop de comparaisons et donc de moins apprécier le roman de La talentueuse Laura Gallego Garcia.


par Luna05
La Nuit des temps La Nuit des temps
René Barjavel   
Un livre fantastique ! Dès la première page, on se trouve entraîné dans l'histoire et on s'attache aux personnages. Une magnifique histoire d'amour, mais aussi de découverte et d'exploration. Le récit nous tient en haleine tout du long, et ne nous déçoit pas à la fin. Superbe !
Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre
Rick Riordan   
Génial!
je trouve que ce livre contient beaucoup d'humour. et en plus, il est très original. un peu de mythologie grecque, ca ne ferra pas de mal!!!!!!
je vous le conseille.
Nos étoiles contraires Nos étoiles contraires
John Green   
http://wandering-world.skyrock.com/3080070673-The-Fault-In-Our-Stars.html

Il y a des livres qui vous plaisent, qui vous embarquent avec eux dans un univers fascinant et qui vous permettent de vraiment vous évader. Et puis, il y a des livres comme The Fault In Our Stars. Ceux qui vous font rire et pleurer, qui vous bouleversent jusqu'au point à penser à eux au lycée, lorsqu'on est avec des amis, qui nous dévastent et vous consument jusqu'à la dernière page. C'est définitivement le cas de ce magnifique ouvrage. Rien qu'en repensant à sa fabuleuse histoire, j'ai des papillons dans le ventre.
En lisant le résumé, on se doute que l'intrigue va nous toucher. Vous commencez à me connaître, j'ai des tendances un peu étranges, comme celle d'aimer les histoires atrocement tristes. Alors quand Marie m'a conseillé The Fault In Our Stars, j'ai vite compris que j'allais être bouleversé. Et mon sentiment s'est révélé exact. Ce roman m'a ébranlé au plus haut point. On passe du rire aux larmes en un claquement de doigt, on a sans cesse envie de rassure les héros, et on prend une énorme gifle à la fin du livre. Tout ce que j'aime.
Nous rencontrons deux protagonistes extraordinaires : Hazel et Augustus, tous deux atteints d'un cancer. J'ai envie de dire "Évidemment, ils vont se rencontrer. Évidemment, ils vont s'attacher l'un à l'autre. Évidemment, ils vont tomber amoureux. Et évidemment, il va leur arriver la chose la plus horrible du monde.", mais ce serait rendre affreusement justice au livre. Car oui, l'intrigue est exactement ça, mais également tellement plus. Tellement, tellement plus.
Tout d'abord, et peut-être que cela va paraître vraiment étrange, j'ai énormément ri pendant ma lecture. Hazel et Augustus possèdent un sens de l'humour franchement décalé, et une auto-dérision sur eux-mêmes et leurs maladies à toute épreuve. Leurs répliques sont sensationnelles et drôles, et on ne peut, grâce à celles-ci, que s'attacher à eux. Ils ne veulent sous aucun prétexte que leurs cancers ne prennent possession d'eux. Ils ne veulent pas qu'ils leurs dictent leurs vies. Ils veulent se battre. Toujours et encore. Pour vivre. Exister. Ne pas être oubliés.
Les personnages secondaires sont également marquants et hautement touchants. Les parents d'Hazel et Isaac, par exemple, sont aussi bien décris que les deux adolescents. Ils sont profonds, bruts, réels. On sent que l'auteur a vraiment travaillé son chef-d'œuvre. Tout y est parfait. D'ailleurs, John Green est vraiment un romancier exceptionnel. Sa plume est saisissante, haletante, prenante. On se perd dans chaque phrase, chaque tournure, chaque mot, chaque expression. Il parvient à nous faire sourire et à nous écrire des moments coup de poing quelques passages après. On passe par toutes les émotions possibles. Et qu'est-ce que c'est beau. J'en veux encore !
On s'amuse et on a les larmes aux yeux pendant premières deux cents pages, où tout se met en place. On apprend à découvrir pleinement Hazel et Augustus. Leurs failles, leurs faiblesses, leurs points forts, leur détermination à survivre malgré tout. Absolument tout. Et lorsqu'ils tombent amoureux, que la romance peut vraiment s'épanouir, c'est à ce moment précis que l'auteur décide de nous achever. Le coup de grâce est enfin donné.
Les cents dernières pages sont atroces. Aussi bien fascinantes qu'émouvantes. Notre moral connait alors une chute libre. C'est par la répétition de phrases frappantes et littéralement ravageuses que John Green rend son histoire encore plus renversante qu'elle ne l'était déjà. J'ai pleuré. Beaucoup. J'ai eu les yeux gonflés pendant de longues minutes. Cette horrible centaine de pages nous dévore et nous coupe le souffle. Ce n'est pas plus compliqué. Pourtant, je savais que j'allai avoir mal, que j'allai souffrir. Mais la peur n'évite pas le danger. J'ai donc plongé avec Hazel et Augustus dans un ouragan de sentiments annihilants. Ouaw. Juste ouaw.
Concernant la romance en elle-même, elle fait partie d'une des plus belles que j'ai jamais découvert. Nos deux fantastiques héros représentent tout l'un pour l'autre. Ils s'accrochent car ils savent pertinemment que la vie va horriblement les séparer. Alors ils profitent de chaque moment. Chaque seconde qui s'égraine est un pas de plus vers la conclusion de leurs existences. Ils décident d'écrire le dernier chapitre de leurs vies ensemble. Oh god. Comment ne pas succomber à cette histoire, sincèrement ?
En refermant The Fault In Our Stars, j'étais dans un état second. J'ai dû attendre un petit moment avant de pouvoir repenser normalement. J'avais le coeur qui battait à cent à l'heure, les idées confuses, l'esprit embué. Ce livre nous offre une très, très belle leçon de vie. On réalise qu'il y a des cas pires que les nôtres. Que la vie vaut la peine d'être vécue, malgré ses hauts et ses bas. Qu'il faut profiter de tout, à tout moment. Car d'un instant à l'autre, tout peut violemment basculer. Hazel et Augustus sont deux personnages qui resterons très certainement gravés dans ma mémoire pendant très longtemps, tout comme leur passionnante et frappante histoire. Merci à John Green pour avoir écrit un tel livre. Merci, merci, merci. Et, évidemment, merci à Marie pour me l'avoir conseillé. Je serais passé à côté d'un vrai trésor.

par Jordan
Dix petits nègres Dix petits nègres
Agatha Christie   
Je me rappelle la lecture de ce livre, avec un sourire au lèvre.
Pourquoi, pour cette intrigue tordue sortit de la tête d'Agatha.

Un thriller où les gens meurent les uns après les autres, en se suspectant les uns les autres, et en plus ne pouvant s'enfuir de cet endroit, y a rien de plus mortel !!

Comptons jusqu'à 10 !

par Nicolas
Profil – Albert Camus : La Peste Profil – Albert Camus : La Peste
Bernard Alluin   
Meme si j'ai aimer le livre, l'analyse ma déplus je la trouve très dure a comprendre

par Mathialda
Legend, Tome 3 : Champion Legend, Tome 3 : Champion
Marie Lu   
Ce livre est plein d'action et d'émotions. Day et June deviennent plus matures. Après la fin du deuxième tome, j'avais vraiment peur que leur relation ne soit plus jamais pareille, mais elle n'a pas changé tant que ça. Je dirais même qu'après huit mois séparés, elle est plus forte.

On voit mieux ce qui se passe dans le reste du monde et on a enfin des date précises pour les événements du livre et du passé (inondations, formation de la République, etc.)ce qui est très différent des autres dystopies.

La fin m'a fait versé quelques larmes et m'a mise un peu en colère, je n'arrive pas à décider si elle est belle ou triste, probablement les deux. En même temps, c'est une fin appropriée pour cette histoire. J'ai vraiment vraiment eu peur au moment où la fin se dirigeait vers une fin «à la Allegiant». Une chance que ça n'a pas été le cas, parce que je crois que j'aurais démoli ma liseuse.

par thjess
  • aller en page :
  • 1
  • 2