Livres
564 445
Membres
616 672

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par kmrct89 2019-08-06T11:15:44+02:00

Je serre mes poings, hargneux. Sans gêne, l'homme continue de mater ses jambes tandis qu'Abby s'incline pour déposer son verre. Quand sa main s'avance vers sa peau nue, que je sais particulièrement tendre à cet endroit, je me redresse. Elle est à moi. A aucun de ces imbéciles. Je vais leur crever les yeux. Je n'arrive pas à contenir la soudaine possessivité qui monte. Je ne connais pas ce sentiment, mais il ne me laisse pas le choix. Il s'instaure en moi et dévore tout sur son passage. Que m'arrive-t-il ?!

Afficher en entier
Extrait ajouté par Camille-297 2019-12-03T13:35:16+01:00

− De vous à moi, j’aime déguster tous types de repas, dis-je en ronronnant, tout en lâchant un petit gémissement.

Le serveur, défait, avale sa salive en clignant des yeux, faisant mine de ne pas comprendre mon sous-entendu douteux. Peu importe, Assan l’a parfaitement saisi, lui. Pour preuve, sa réponse quasi immédiate :

− Par autre type de repas, tu fais référence à ma queue ?

Le pauvre gars rougit, prêt à rebrousser chemin.

− Non, toi, reste. Nous n’avons pas encore passé commande, lâche le grand brun, ne me quittant pas des yeux.

− Non, mon chéri, rétorqué-je. Dans ce cas-là, je parlerais plutôt d’amuse-bouche. Enfin, si tu vois ce que je veux dire…

Le serveur toussote de gêne, et je prends un air innocent devant sa mine défaite.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sabivilutini 2019-07-26T17:28:41+02:00

− Et la marchandise te plaît ?

Il passe au tutoiement, ce qui ne me dit rien qui vaille. Tentant de gagner du temps, je fais mine de réfléchir. Je jette mon mégot au sol dans un geste volontairement lent, puis relève ma tête, tout en me pinçant l’arête du nez :

− Disons que j’ai vu mieux.

Surpris, il penche sa tête sur le côté. En remarquant un bleu sur le haut de sa pommette, je continue :

− Et puis, elle semble endommagée.

Je n’avais pas remarqué que nous étions si proches. Que seuls quelques centimètres nous séparent. Je joue avec le feu, je le sais. Pourtant, je ne peux pas m’en empêcher. Je continue de l’affronter du regard, laissant la tension, déjà palpable, grandir entre nous. Ça me plaît.

Et quand quelque chose me plaît, je ne suis pas du genre à reculer par crainte. Au contraire, je fonce droit dans le tas. Ça m’a valu de mauvaises surprises par le passé, je l’avoue.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Bibounine 2019-05-19T13:54:26+02:00

Ça ne peut pas continuer ainsi. Il va me rendre folle. Décidée à en finir au plus vite, je m’approche de lui, hargneuse.

− Qu’est-ce que tu veux ?

Nouveau sourire de sa part.

Nouvelle envie de le frapper.

− Je bois simplement ma bière.

Il se penche vers moi. Son haleine légèrement alcoolisée se mélange à son parfum viril. Il manque un rien pour que j’en sois toute retournée.

− Tu y vois un problème ?

Il va me rendre chèvre. J’essaye de garder contenance et réponds d’une voix aussi calme que possible :

− C’est toi le problème.

L’effet semble immédiat. D’une main rageuse, il pose sa bière bruyamment sur le comptoir et ses yeux s’assombrissent. J’y lis une sourde colère, mêlée à un désir… évident.

Du.

Désir ?

− C’est toi qui m’as cherché, samedi dernier.

J’émets un rire sans joie et le regarde de travers :

− Moi, je t’ai cherché ?

Il hoche la tête et reprend, l’air de rien :

− Oh oui, tu m’as défié. Tu m’as rendu bouillant. Mais tu sais quoi ?

La suite de ses mots se perd dans un chuchotement électrisant :

− Tu l’étais aussi. Bouillante.

Si je ne l’étais pas, je le deviens. Sa voix… Rauque. Perturbante. Envoûtante. Mais surtout, hautement brûlante. J’use de mes dernières forces pour rétorquer :

− Je t’assure que je n’ai jamais été aussi froide qu’à l’heure actuelle."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Milka2B 2021-06-08T10:39:13+02:00

Dans la vie, il faut faire des choix. Ces derniers peuvent être difficiles. Mauvais, aussi. Ils peuvent changer ta vie à jamais. Le plus important n’est pas la conséquence de chacun, mais la liberté de pouvoir choisir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sabivilutini 2019-07-26T17:28:55+02:00

J’ai vendu mon âme au Diable avant de devenir l’un de ses plus fidèles disciples. Je me suis sali les mains. Je les ai recouvertes de sang. Avant de dépasser mon maître.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Laeti-2 2019-05-18T09:47:27+02:00

Assan s'apprête à suivre son frère, mais je le retiens en posant ma paume sur son biceps contracté. J’attends que Jared ait quitté la pièce, puis me tourne vers lui :

- Que comptes-tu faire ? je demande, bouffée par un mélange d’adrénaline et de curiosité.

Il retire doucement son bras de mon emprise, un sourire relevé sur le coin de sa bouche.

- Quelque chose que tu détesteras, mais qui va te faire craquer.

Il n’attend aucune réponse de ma part puisqu’il s’éloigne, la démarche assurée. Connard ! Pourtant, malgré son affront, je ne peux m'empêcher de rire. Il ne fera rien qui me mettra en rogne. Je le sais. Et la raison en est simple. Assan me plaît, certes, mais je ne vais pas le laisser chambouler mes émotions avec sa belle gueule. Mon passé et la vie qu'il mène ne sont pas compatibles. Les sentiments, non. Le sexe, oui, mais à mes conditions.

Avec le temps, j’ai appris à ne pas m’attacher aux hommes capables de me faire tourner la tête.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lolita-svg 2021-07-04T14:05:53+02:00

« Tu as été la paix dans mon combat »

Assan et Abby

Afficher en entier
Extrait ajouté par Milka2B 2021-06-08T10:38:57+02:00

− J’ai réussi à fuir avant qu’il ne soit trop tard. Mais les cicatrices, elles, ne partent pas. D’ailleurs, elles ne partiront jamais. 

Physiques ou morales, quelle importance ? Dans les deux cas, la souffrance est bien présente. 

Je quitte la pièce, le ventre noué, sans un regard en arrière. Et là, bordel, je sens mes yeux s’humidifier. Je ne dois pas m’abaisser face au passé. Il doit rester derrière moi, je m’en suis fait la promesse solennelle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par artsofbooks 2020-06-10T23:22:37+02:00

- Cette liberté que tu recherchais, elle est là. Prends-là. Tu es libre, désormais.

Son index ensanglanté se pose contre ma joue, pour en essuyer une larme.

- Tu as été la paix dans mon combat...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode