Livres
463 964
Membres
423 885

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Day drapa son corps sur les épaules de God, par-derrière. Cela n'avait jamais dérangé Green de voler un coup d'œil à un échange amoureux entre ses patrons. Ils ne le faisaient pas souvent devant eux. Cependant, de temps en temps, vous pouviez les surprendre à se regarder, à échanger une rapide caresse ou étreinte. C'était époustouflant. Deux hommes magnifiques et puissants comme eux, ensemble, étaient une vue dont personne ne voulait se détourner. Chaque fois que Day touchait God, il semblerait qu'il n'accordait plus aucune attention à ce qui se passait autour de lui. Il avait les yeux fermés et appuyait sa tête dans le creux du cou de son partenaire pour y puiser du réconfort.

Afficher en entier

- N'as-tu jamais surpris tes parents?

Green se mit à rire lorsqu'il y songea.

- Ouais, c'est vrai.

- Tu vois? C'est tout à fait normal.

- Je ne savais pas à ce moment-là qu'ils avaient des relations sexuelles.

Ruxs fronça les sourcils.

- Quoi?

- Mon père m'a dit qu'ils jouaient à saute-grenouille.

Ruxs tomba sur le sol. Il riait si fort que son visage était rouge comme une betterave. Green lui envoya gentiment un coup dans le ventre et se dressa devant lui.

- Va te faire foutre! Je n'avais que huit ans. D'ailleurs, Curtis doit se rendre aux funérailles dans la matinée, et nous l'avons réveillé avec...

Il agita une main entre-eux.

Ruxs réussit enfin à se relever.

- On ne s'ennuie jamais dans cette maison. Viens, prends une douche avec moi.

Afficher en entier

"Ruxs fit quelques pas en avant et Green recula instinctivement. Il se retrouva coincé contre le réfrigérateur et Ruxs abaissa lentement ses bras qui l’emprisonnèrent. Leurs visages ne se trouvaient plus qu’à quelques centimètres l’un de l’autre. Bon sang, il agissait de manière si étrange. Green décida de le laisser jouer à son petit jeu afin qu’ils puissent aller au lit.

— Aurais-tu quelque chose à l’esprit ? demanda-t-il, à travers ses dents serrées.

— En fait, ouais.

Ruxs sourit enfin et son partenaire eut la confirmation qu’il ne faisait qu’agir comme un connard, conformément à son habitude.

— Pourquoi penses-tu que tant d’hommes sont gays ?

Green résista à l’envie de pousser Ruxs afin qu’il se retrouve sur le cul.

— Est-ce que tu te fous de moi ?

— Non. Vraiment. Je me posais juste la question.

— Oh ! Tu te posais juste la question ?

Green lui lança un regard qui disait clairement qu’il ne croyait pas à ses conneries.

— Ouais. Je veux dire… nous travaillons avec tous ces gros enfoirés qui sont éperdument amoureux d’autres hommes : God et Day, Syn et Furi, Ro et Johnson. Que des durs à cuire. Tous pédés comme des phoques. Hautement respectés.

Ruxs se pencha plus près et murmura doucement :

— Follement amoureux. Et pourquoi ça ? Qu’y a-t-il de si génial à ce sujet ?

Green serra les dents.

— Quand tu verras God demain, pourquoi ne pas le questionner directement ? Je suis certain qu’il adorera te donner une réponse. Tu devras juste t’assurer d’une chose : que je sois là lorsqu’il le fera. Je détesterais rater ça.

— Pourquoi te moques-tu de moi ? grogna Ruxs et Green se redressa.

— Je ne le fais pas. Tu es ridicule et je suis fatigué. Maintenant, bouge de là."

Afficher en entier

- Je n'ai pas trouvé d'homme suffisamment attirant, jusqu'à...

L'intérêt de Ruxs fut immédiatement piqué et Green ne pu se retenir de lui adresser son sourire classique.

- Jusqu'à quoi? insista Ruxs

- Jusqu'à ce que je rencontre God.

Green explosa de rire quand Ruxs baissa la tête et mordit violemment son cou.

Afficher en entier

Ruxs finally got up. “Never a dull moment in this house. Come on, shower with me.”

“I already showered,” Green grumbled, still looking contrite.

“Well get the fuck in here and wash me then.” Ruxs grabbed Green and pulled him into their bathroom.

Afficher en entier

“Listen to me. Listen to me, Curtis,” Green said just loud enough for him to hear. “You are gonna have to go with them.”

“No.” Curtis bawled. “Let’s just go! Let’s just run!”

He pulled Curtis back to arm’s length so he could look him in his eyes, showing him his sincerity. “No. I’m not going to kidnap you. [...]"

Afficher en entier

“Pull your damn pants back up, slut. We got work to do,” Green barked teasingly while snapping pictures.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode