Livres
475 910
Membres
454 347

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rien ne s'oppose à la nuit



Description ajoutée par Lilou 2011-07-21T22:49:08+02:00

Résumé

« La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative d’explication est vouée à l’échec. L’écriture n’y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d’interroger la mémoire.

La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j’ai croisés au cours de mes recherches parlent de fascination ; je l’ai souvent entendu dire dans mon enfance. Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du Verbe, et celui du silence.

Le livre, peut-être, ne serait rien d’autre que ça, le récit de cette quête, contiendrait en lui-même sa propre genèse, ses errances narratives, ses tentatives inachevées. Mais il serait cet élan, de moi vers elle, hésitant et inabouti. »

Dans cette enquête éblouissante au cœur de la mémoire familiale, où les souvenirs les plus lumineux côtoient les secrets les plus enfouis, ce sont toutes nos vies, nos failles et nos propres blessures que Delphine de Vigan déroule avec force.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 104 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lilou 2011-12-12T18:24:53+01:00

Parfois je rêve que je reviens à la fiction, je me roule dedans, j'invente, j'élucubre, j'imagine, j'opte pour le plus romanesque, le moins vraisemblable. J'ajoute quelques péripéties, m'offre des digressions, je suis mes chemins de traverse, je m'affranchis du passé et de son impossible vérité.

Parfois je rêve au livre que j'écrirai après, délivrée de celui-ci.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Eblouissant ! Alors qu'il traite de sujets graves, ce livre n'est jamais pesant. Une écriture maîtrisée, pas un mot de trop, on y entre immédiatement de plein pied. On vit les émotions dont parle la narratrice. Et comme pour nous bousculer encore davantage, l'auteur utilise une sorte de métaécriture qui ajoute une dimension à l'ouvrage. Un vrai bonheur, un des très grands livres de cette année 2011.

Afficher en entier
Or

Un douloureux décryptage des relations familiales qui ne vont pas toujours de soi, quand la folie s'en mêle, quand les douleurs sont inscrites dans la chair et dans l'âme, il faut apprendre à faire avec pour aimer malgré tout, jusqu'au bout.

Un roman poignant et parfois difficile à aborder car il nous ramène forcément à des choses vécues.

Une belle écriture, une pudeur des mots et des maux qui en fait un roman qui marque forcément.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par mirabelle90 2019-04-02T10:00:43+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par julieepie 2019-10-05T10:32:58+02:00
Diamant

Superbe fresque familiale... Une poignante saga tout en nuances, en drames, en sourires, une magnifique écriture, où pudeur et besoin de savoir se côtoient, des personnages émouvants, infiniment humains, si attachants dans leur fragilité, dans leurs incohérences...

Au travers de ce roman autobiographique, Delphine de Vigan nous plonge dans ses origines, dans l'histoire de sa famille maternelle, dans la traversée de l'enfer vécue par sa mère, psychiquement malade, dans sa propre traversée de l'enfer à elle et à sa soeur Manon, fillettes impuissantes et anéanties face à leur maman qui perdait pied...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mieldrita 2019-09-22T00:57:19+02:00
Argent

En lisant le résumé puis en commençant le livre, j'ai pensé que je n'allais pas l'apprécié.

Et bien, en le lisant, je dois dire que je me suis trompée. Pas que je trouve ce livre formidable, mais il est bon.

J'ai bien aimé l'histoire de Lucille, et à travers elle, celle de cette famille. Même si celle-ci est dure, j'ai trouvée que l'auteure arrivait à ne pas en faire trop. J'ai bien aimé les allers-retours passé-présent.

Le fait que l'auteure appelle sa mère pratiquement que par son prénom ne m'a pas vraiment gênée, et je trouve que cela fait montrer au lecteur que Lucille n'est pas considérée comme une vrai mère par sa fille.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Toldo 2019-07-23T09:25:47+02:00
Argent

Très bien écrit, on est pris dans l'histoire dès le début.

L'histoire est relatée à partir de différentes personnes qui ont chacune un point de vue différent; une même vérité apparait donc sous différents angles. C'est surment plus objectif et sans jugement.

C'est triste comme peut l'être la vie parfois mais sans apitoiement. C'est sans fard, la vie qui va et vient, avec son lot de bonnes et de mauvaises passes, selon les choix que nous prenons, mais qui continue coûte que coûte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ayu_lis_ 2019-05-07T22:56:31+02:00
Or

La chose qui m'a le plus dérangée avec ce roman est le fait qu'elle appelle sa maman Lucile, sans cesse. Le fait est que je trouve que cela enlève la part familiale et touchante du récit, proche de l'auteure notamment. Je comprend, en outre, tout à fait ce choix car l'auteure est en conflit, en distance avec cette personne qui est sa maman. Sinon la plume est toujours aussi belle, lecture noire mais agréable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elviraC 2019-03-19T09:04:07+01:00
Or

Un livre dérangeant sur le rapport filial, sur une mère "pas idéale" qui vous déconstruit pour mieux vous construire.Très bien écrit, on est pris dans l'histoire dès le début.

L'histoire est relatée à partir de différentes personnes qui ont chacune un point de vue différent; une même vérité apparait donc sous différents angles. C'est surment plus objectif et sans jugement. C'est triste comme peut l'être la vie parfois mais sans apitoiement. C'est sans fard, la vie qui va et vient, avec son lot de bonnes et de mauvaises passes, selon les choix que nous prenons, mais qui continue coûte que coûte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Framb0ise 2019-01-08T09:34:03+01:00
Bronze

J'ai enfin lu ce livre dont j'ai tellement entendu parler. J'ai eu beaucoup de mal à me plonger dans l'histoire au début, puis j'ai continué ma lecture car je voulais vraiment le lire mais j'ai insisté encore et encore. Quelque chose a manqué pour moi, sans que je puisse vraiment pointer du doigt ce que c'est. J'avais l'impression de lire la vie d'une famille inconnue - logique, mais d'être trop impliquée dans leur vie, dans leur histoire, pour arriver à vraiment rentrer dedans, je trouve que c'était un roman très indiscret, même si je le conçois il servait à dénoncer.. Ce que j'ai bien aimé cependant, a été le côté analyse des relations familiales, leur complexité et ce que les actions d'une personne peuvent avoir comme effet sur les autres. Très noir et très triste. Bref, un roman que j'ai du mal à juger.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par teophania 2018-11-08T14:52:48+01:00
Argent

Ca y est, je viens à l'instant d'en finir la lecture... C'est magnifique... Dur, noir, et triste certes... Mais beau. J'en ai la gorge nouée. Le livre ne parle pas seulement de la bipolarité, il raconte aussi l'histoire d'une famille nombreuse, avec ses moments de grâce et ses instants sombres, l'histoire se cristallise autour de Lucile, au tempérament mystérieux, secret et baroque, autour de ses troubles, ses excès, ses douleurs inscrites en elle et intimement liées à cette enfance passée dans cette famille atypique, ses doutes/regrets/erreurs de maman, son besoin d'affirmer sa féminité, et de s'accomplir jusqu'au bout coûte que coûte malgré la maladie omniprésente...

Toutes mes chroniques ici : https://chutellelit.wordpress.com/

Afficher en entier
Diamant

J'ai été transportée par ce livre, mon coeur s'est serré tellement de fois qu'avec un peu plus de pages j'aurais fondu en larmes. La plume de Delphine de Vigan est tellement agréable et pourtant chaque mot est lourd de sens. Les sentiments partagés dans ce livre nous transportent dans une famille parfaite où on apprend les sombres secrets

Afficher en entier
Lu aussi

Il est rare que j'apprécie les livres que l'on m'impose. Mais j'ai apprécié ce livre de Delphine de Vigan (le deuxième pour moi, après No et moi), son originalité et le fait de pouvoir poser un regard différent sur une même personne à travers les générations d'une même famille. Cela donne une dimension 'historique', un récit qui traverse les âges.

De nombreux éléments me rappelaient des lectures antérieures que j'ai aimées au fur et à mesure que je progressait dans cette oeuvre. Tout cela contribue à restituer une impressive globale assez positive sur ce livre.

Je trouve également appréciable d'y trouver des évènements tragiques et des souvenirs positifs mêlés.

(Lecture scolaire)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gueguee 2018-08-14T13:37:09+02:00
Bronze

Deuxième livre que je lis de Delphine De Vigan et franchement son écriture à chaque fois me touche en plein cœur. Des mots simples mais qui communiquent tellement de sentiments. Une histoire dure ici, celle de sa famille… Remplie de tristesse, de gravité mais toujours avec beaucoup de pudeur.

Afficher en entier

Dates de sortie

Rien ne s'oppose à la nuit

  • France : 2011-08-17 (Français)
  • France : 2013-01-30 - Poche (Français)

Activité récente

Mkl l'ajoute dans sa biblio envies
2019-09-16T17:48:21+02:00
Mag1972 l'ajoute dans sa biblio or
2019-08-11T12:22:41+02:00
Juvan l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-27T10:38:08+02:00

Titres alternatifs

  • Niente si oppone alla notte - Italien

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 1104
Commentaires 132
Extraits 67
Evaluations 227
Note globale 8.09 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode