Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Commentaire sur Rien ni personne - Lorris Murail

Ajouté par nilale

<< Voir tous les commentaires
Par le Editer
voilà un titre très perturbant pour lequel j'ai du mal à démêler mon ressenti.

Si je devais décrire ce roman, je dirais qu'il s'agit d'une mini-tornade. C'est un livre désarçonnant, jusqu'au bout, quand on comprend vraiment, enfin, le personnage principal, Jeanne. Et ce qui fait de ce roman principalement une mini-tornade, c'est le style ravagé qui livre les pensées en désordre de Jeanne, laissant aux lecteurs le soin de reconstituer le passé de l'héroïne par fils décousus au fil de sa narration. J'ai trouvé ce type de narration original (mais faut s'accrocher quand même !). ça crée un effet très perturbant, on comprend mieux le trouble de l'héroïne et, justement, le fait qu'elle soit probablement elle aussi perdue dans sa vie. Lorris Murail a ainsi réussi à transmettre les émotions de Jeanne avec en soi peu de mots, laissant beaucoup de place à l'implicite. J'ai eu l'impression de comprendre le désarroi de Jeanne après les révélations coupe-souffle de la fin, et j'en ai été touchée.

L'histoire est également surprenante par le rapport entretenu entre Jeanne et sa petite vieille, relation que Jeanne essaye de traiter avec dérision. Son langage franc, désordonné, surprend et c'est dur au début de s'y habituer, il faut essayer de comprendre le personnage principal, percer sa carapace dure. La fin me convient parfaitement, elle est très ouverte et rend un bel hommage au personnage principal. Si Jeanne est un personnage aussi complexe et haut en couleurs, c'est bien grâce à la plume de l'auteur qui a su lui donné une force propre, chose pas toujours évidente dans un roman. J'ai aimé sa façon d'agencer les mots pour décrire les émotions de Jeanne. Malgré ça, la conséquence de ce jet de pensées et déclarations, c'est aussi plusieurs longueurs qui m'ont un peu fait décrocher de l'histoire.

J'espère ne pas trop vous avoir perdu à travers ma chronique ; j'ai vraiment essayé d'exprimer ce que ce roman m'avait fait ressentir. Je pense qu'il m'a laissée à la fois un peu interdite et perturbée. Rien ni personne est pour moi un bon roman, malgré plusieurs longueurs, où Lorris Murail montre sa belle maîtrise, originale et efficace, de l'écriture.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.