Livres
415 122
Membres
327 276

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Rigante, Tome 4 : Le Cavalier de l'Orage ajouté par Djczq 2014-12-29T22:04:17+01:00

Le Faucheur n’avait jamais été ce qu’il aurait appelé « un homme aux pensées complexes ». Ses besoins étaient simples et il s’encombrait rarement de concepts philosophiques requérant des cheminements de pensées ardus. Les conversations politiques l’ennuyaient au plus haut point. Il ne comprenait pas un mot des conversations religieuses. L’amour ? Totalement assommant. Il avait vu des hommes forts et accomplis se transformer en idiots pleurnichards parce qu’une petite catin ne voulait pas s’embarrasser d’eux.

Afficher en entier
Extrait de Rigante, Tome 4 : Le Cavalier de l'Orage ajouté par x-Key 2011-01-10T22:14:19+01:00

Le devoir d'un soldat est de tuer l'ennemi. Et ces gens étaient nos ennemis. Fin de l'histoire. Rien à voir avec ce qui est juste ou pas. Seules les règles existent. Les règles de la guerre, qui disent qu'un prisonnier doit être traité avec respect.

Afficher en entier
Extrait de Rigante, Tome 4 : Le Cavalier de l'Orage ajouté par Djczq 2014-12-29T22:05:12+01:00

Kaelin Ring ne s’était jamais approché du manoir d’hiver du Moïdart, comme la plupart des Highlanders, sauf ceux qui avaient été jetés dans les cachots des niveaux inférieurs et qui n’avaient jamais revu la lumière du soleil. Le bâtiment était impressionnant, dépourvu du moindre défaut, construit à la manière des belles propriétés rurales du Sud. L’élégante structure en pierre, de trois étages, comptait plus de quarante pièces. Le terrain, très étendu, était entouré d’un haut mur. On entrait dans le manoir par une lourde grille en fer, gardée par quatre sentinelles en uniforme jaune étincelant.

Afficher en entier
Extrait de Rigante, Tome 4 : Le Cavalier de l'Orage ajouté par Djczq 2014-12-29T22:04:08+01:00

Le plan, par essence, était simple. Winter Kay l’avait imaginé en tenant le crâne dans ses mains. Les images s’étaient formées dans son esprit comme de l’acier étincelant. Les problèmes potentiels étaient vus comme un rouge corrosif, la rouille se formant sur la beauté de l’acier. Dans la seconde phase de sa vision, il avait vu le défaut majeur du plan. Buckman était un bon combattant et un chef charismatique. Lui et ses hommes tiendraient assez longtemps pour que les renforts arrivent.

Afficher en entier
Extrait de Rigante, Tome 4 : Le Cavalier de l'Orage ajouté par Djczq 2014-12-29T22:03:49+01:00

À quelques encablures, Gaise aperçut deux hommes en train de parler. Ils étaient vêtus de noir. Ils levèrent la tête et, l’apercevant, se dissimulèrent dans les ombres. Trois soldats de la garde apparurent à leur tour. Gaise reconnut Taybard Jaekel. Son humeur s’adoucit. Il avait failli rejeter Jaekel lorsque celui-ci était venu s’enrôler. Gaise se souvenait de lui comme de l’un des trois jeunes hommes qui avaient attaqué un garçon des Highlands à Vieilles-Collines. L’agression avait été commise lâchement, et seule l’arrivée de Gaise et Mulgrave avait sauvé le Highlander d’un coup de couteau, alors qu’on le tenait.

Afficher en entier
Extrait de Rigante, Tome 4 : Le Cavalier de l'Orage ajouté par Djczq 2014-12-29T22:03:31+01:00

Draig se leva et s’approcha de l’entrée. Il baissa la tête, écarta le panneau décrépit et sortit de la hutte. Quelques membres du clan Cochland étaient là. Deux enfants décharnés faisaient une bataille de boules de neige, et quatre autres remontaient la pente, tirant un vieux traîneau derrière eux. Il n’y avait que quatre hommes dans l’exploitation ; les vingt-trois autres s’étaient rendus à l’Est, en deux groupes, pour voler du bétail et le vendre ensuite à Eldacre, dans le Sud. Draig se gratta la barbe. Il ne connaissait pas exactement son âge, mais il était en tout cas trop vieux pour aller par monts et par vaux pour chasser des vaches maigrichonnes.

Afficher en entier
Extrait de Rigante, Tome 4 : Le Cavalier de l'Orage ajouté par Djczq 2014-12-29T22:03:21+01:00

Chara ne répondit pas. Elle avait toujours connu Senlic Carpenter. Tout le monde savait qu’il avait le don de seconde vue. Maev avait vécu trop longtemps dans la ville varlishe d’Eldacre et avait perdu tout contact avec la vieille magie. Senlic disait que des esprits rendaient visite au garçon et cherchaient à lui faire du mal. Chara le croyait. Elle alla jusqu’à la fenêtre et regarda la neige à l’extérieur. Bientôt les routes des hauts cols seraient ouvertes. Alors elle emmènerait Feargol voir l’Hôte, celle que Kaelin appelait l’Étrange.

Afficher en entier
Extrait de Rigante, Tome 4 : Le Cavalier de l'Orage ajouté par Djczq 2014-12-29T22:03:13+01:00

Taybard couvrit les cinq kilomètres qui le séparaient du camp en un peu plus d’une heure, et alla faire son rapport au sergent de garde, Lanfer Gosten. Puis, il se dirigea vers le groupe de tentes occupées par la compagnie du Fantôme Gris. Taybard s’accroupit devant un feu de camp et se réchauffa un moment les mains avant d’entrer sous la tente qu’il partageait avec Kammel Bard et Banny Achbain. Celle-ci était vide. Taybard était trempé jusqu’aux os. Il enleva son gilet et sa chemise et farfouilla dans son barda à la recherche de la chemise de rechange en laine qu’il avait achetée à Baracum l’automne passé. Elle avait des trous, mais elle était bien chaude. Lorsqu’il l’enfila, le petit pendentif qu’il portait sur la poitrine se prit dedans. Il le dégagea avec précaution et le regarda. À l’intérieur d’une cage sphérique en fils d’argent, se trouvait une balle en or. Il avait été tellement fier de la gagner l’année dernière. Le roi en personne était présent ainsi que ses deux fils, mais ce prix lui avait été remis par son propre général, Gaise Macon. Taybard n’avait jamais pensé gagner. Après les cibles immobiles, il était en septième position.

Afficher en entier
Extrait de Rigante, Tome 4 : Le Cavalier de l'Orage ajouté par Djczq 2014-12-29T22:02:34+01:00

Il était finalement arrivé à la chaumière de Tam. La ferme d’origine avait pris feu quelques années auparavant et il n’en restait qu’une coquille carbonisée. Tam s’en était désintéressé et avait même vendu ses meilleurs champs à des fermiers voisins. Il vivait seul dans une chaumière près des mines, gardant simplement une dizaine de poules et un vieux coq. La chaumière était petite, mais bien entretenue ; Ermal se rappelait que la porte d’entrée venait d’être peinte en vert ce jour-là. Il avait donc frappé au chambranle.

Afficher en entier
Extrait de Rigante, Tome 4 : Le Cavalier de l'Orage ajouté par Djczq 2014-12-29T22:02:20+01:00

Kaelin se précipita ventre à terre vers le mousquet. Alors qu’il venait juste de l’attraper, le mur trembla de plus belle et plusieurs rochers tombèrent dans la caverne. De la poussière s’éleva. D’autres blocs de pierre chutèrent et Kaelin aperçut l’énorme tête brûlée de Lèvre-molle. Il leva son mousquet et tira aussitôt. La balle toucha l’ours en pleine gueule, lui brisant une dent. Furieuse, la bête se débarrassait des rochers qui la gênaient. Kaelin lâcha son mousquet, saisit son pistolet et tira de nouveau dans la gorge de l’animal. Un énorme rocher céda et Lèvre-molle surgit dans la caverne. Kaelin laissa tomber son pistolet et, dans un même geste, ramassa la lance. Il poussa un cri de guerre et bondit sur la monstrueuse bête, lui enfonçant sa lance en pleine poitrine, cherchant à toucher le cœur. Une patte s’abattit sur son épaule. La lance se brisa en deux et Kaelin fut projeté contre un amas de pierres. Le bras gauche engourdi par le coup, il se mit à genoux et dégaina son couteau de chasse. Sans réfléchir, il se releva et se rua sur l’animal. Du sang coulait entre les poils de l’ours, à la hauteur de la gorge, et un morceau de hampe saillait de sa poitrine. Kaelin passa en glissant sous les mâchoires de l’ours et lui enfonça son couteau dans le ventre.

Afficher en entier