Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Riniereading : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Library Jumpers, Tome 1 : La Voleuse de secrets Library Jumpers, Tome 1 : La Voleuse de secrets
Brenda Drake   
Une couverture, un titre et un résumé prometteur et aguichant... et pourtant, je suis un peu déçue.
En soi l'histoire est originale et sympathique, et les personnages appréciables.
Et pourtant, le plus gros défaut pour moi, c'est l'écriture : en effet, la narration se focalise beaucoup sur l'action et manque de détails sur les pensées/émotions/ressentis des personnages. De plus, les péripéties se multiplient très vite sans nous laisser le temps de respirer, d'analyser et comprendre bien tout ce qu'on a lu et de s'attacher aux personnages.
Du coup, toute l'histoire défile très rapidement et certains passages manquent de profondeur.

L'héroïne, Gia (entre autres), semble tout accepter très vite, les révélations la touche 5min et puis elle s'en est remise, elle apprend très vite à contrôler ses pouvoirs, tombe très vite amoureuse... et ce n'est pas la seule dans ce cas.

Les dialogues sont sympa mais sans plus, ils me semblent encore une fois pas assez poussés. Des questions sortent quand on ne les attends pas, des discussions trainent alors que la situation n'y est pas favorable, tous semblent tout comprendre très vite pour poser pile les bonnes questions et faire les bonnes déductions.

Au final, cette lecture ma laissé un sentiment de trop rapide, et d'un peu baclée.
Et pour du young adult, je trouve que ce livre ressemble plus à du jeunesse dans sa simplicité d'écriture.
Un + pour l'univers et les idées, mais un gros - sur l'écriture et les personnages.

Donc déçue, mais je pense quand même lire la suite.


par Kalenn
D'encre, de verre et d'acier D'encre, de verre et d'acier
Gwendolyn Clare   
J'étais très intriguée par ce roman. J'ai été très déçue par ma lecture. je me suis forcée à finir, car j'avais toujours espoir que cela s'améliore. Mais ça n'a pas marché pour moi.
Déjà, les personnages. Je les ai trouvé sans fond, sans réelle personnalité. Leurs comportements ne me semblaient pas vraiment naturels, comme s'ils étaient des robots. J'ai aussi eu du mal à déterminer leur âge. Je pense que les personnages principaux sont des adolescents, entre 16 et 18 ans je dirais. Pourtant, j'avais l'impression d'avoir à faire à des gamins de 12 ans, car les réactions étaient très immatures à mes yeux, tout comme leur façon de parler. Ce qui n'aidait donc pas non plus à prendre l'histoire au sérieux ! Les relations entre les personnages aussi me donnaient cette sensation de très jeune âge, et elles ne me semblaient pas naturelles, plutôt forcées, que ce soit les relations amoureuses, amicales, ou familiales.
Ensuite, j'ai trouvé l'intrigue plutôt ennuyeuse. Il n'y a pas tant de choses qui se passent je trouve, et au final les quelques challenges se résolvent très, voir trop, facilement. Il y a quelques petites surprises mais qui au final peuvent être prévues si l'on prend le temps d'y réfléchir. J'ai bien aimé être dans l'Europe de la fin du 19ème siècle, mais j'ai trouvé que les façons de parler et les objets et comportements n'étaient pas appropriés à cette époque-ci.
Je n'ai pas vraiment accroché à l'écriture. Je ne suis pas rentrée dans l'univers. Elle ne m'a pas fait ressentir quoi que ce soit. Et j'ai trouvé que certaines phrases ne faisaient pas sens, qu'il y avait des erreurs !
En bref, je n'ai pas spécialement apprécié ma lecture, que j'ai trouvé sans profondeur et molle. Je n'ai pas hais ma lecture non plus, mais je ne lirais pas la suite.

par Prilla
La Sélection, Tome 3 : L'Élue La Sélection, Tome 3 : L'Élue
Kiera Cass   
Le premier tome m'a fait conclure "c'est génial !", le second "Eh oh, Ame tu te bouges ?" et le troisième "Achevez moi..."
Non mais sérieusement, chacun des attraits de la sélection ont tous fini par disparaître les uns après les autres. J'avais qu'une seule envie : le finir le plus vite possible pour passer à autre chose. Limite je sautais de joie quand je m'approchais de l'ultime page 337.

America est clairement insupportable. Dans le premier tome, je la trouvais fraîche, authentique et drôle. Mais à présent, j'ai l'impression d'avoir affaire à une gamine dont l'immaturité m'a fait perdre patience. Si elle pouvait plutôt se focaliser sur les renégats, sur les castes, au lieu de ses préoccupations futiles qui se résument à ses amours compliqués (et qui m'ennuient franchement).
Ses airs de petites princesses dans son château m'agaçaient à un point ! Elle se tourne en ridicule rien que le premier chapitre.

Au niveau de l'action il ne se passe rien. Et ça c'est une véritable déception. Je pensais qu'il y aurait une guerre, du sang, des morts... au lieu de ça, on a le droit à des soirées pyjamas entre les filles de L'Elite, waouh ! [spoiler]Heureusement, il y a une fusillade pour pimenter le Verdict, avec en plus un prince froid pour qu'il y est un minimum de suspense. C'est le seul moment où je me suis sentie captivée mais ça n'a duré que quelques instants...[/spoiler]

Je reste "team Maxon", faute de mieux, mais je ne suis absolument pas folle de son personnage. Pour un prince soit disant charmant, il ne me fait pas du tout rêver. Autant dans le premier et second tome, je le trouvais attachant et mignon, autant ici, il est fade et énervant. En fait, trouver un personnage qui ne m'énerve pas dans ce tome 3 risque d'être une tâche compliquée.
Peut être Céleste ? C'est la seule qui joue franc-jeu. Kriss, transie d'amour, je la trouvais pathétique. Elise est bien gentille mais sa présence est aussi utile qu'une plante verte dans une salle d'attente.

Que dire d'Aspen ? C'est une source d'ennui ? Je n'ai rien contre lui. Il est ce qu'il est : un garde royal sexy et le premier amour d'Ame. Mais je trouve son personnage tellement peu approfondi que je ne suis pas réellement attachée à lui. Dommage.

Les dialogues sont mortels.
« [...] Je pousse un cri émerveillé.
- Il pleut !
- C'est tellement beau.»
On est au summum de la poésie.

Bref, je trouve ce tome très très très très très très très très très en dessous du premier. Il ne fait qu'érafler tout ce qui est intéressant pour se focaliser sur ce qui est inintéressant. Il manque cruellement d'approfondissement sur des tas de plans. Tout se passe trop rapidement pour être crédible. C'est superficiel. C'est mièvre. Je trouve ça vraiment dommage parce que je ne garderai pas un très bon souvenir de la Sélection... Je dois avouer que je suis contente de comment ça se termine (peut être justement parce que c'est la fin ? ^^) mais j'aurais préféré qu'il se passe des choses AVANT pour que je puisse conclure sur une note rêveuse, plutôt que sortir ma mitrailleuse..

par OnlyLola
La Sélection, Tome 1 La Sélection, Tome 1
Kiera Cass   
http://wandering-world.skyrock.com/3084867159-La-Selection-Tome-1-La-Selection.html

Mon dieu !!! Mon dieu, mon dieu, mon dieu ! La Sélection, c'est tout simplement une bombe ! Si ce roman n'est pas un coup de coeur ( mais presque ), c'est un énorme coup de foudre ! Je suis complètement fan de ce livre ! En le terminant hier ( à deux heures du matin quand même, c'est vous dire si j'étais pris par l'histoire ), un seul et unique mot résonnait dans mon esprit : "Génial, génial, génial !". J'ai adoré !!!
Nous faisons la rencontre d'America Singer, jeune femme de seize ans, qui est une Cinq. Au début du roman, nous apprenons qu'elle a reçu une lettre indiquant qu'elle doit remplir un formulaire pour participer à la Sélection. Qu'est-ce que la Sélection ? Une émission télévisée où trente-cinq candidates vont devoir s'affronter à coup de robes somptueuses, de coiffures parfaites et de têtes-à-tête avec le prince Maxon pour être couronnée princesse et devenir l'épouse de ce dernier.
Sauf qu'America n'est franchement pas décidée à participer au show. De toute manière, son coeur est déjà pris par Aspen, un Six, qu'elle fréquente secrètement depuis deux ans. Sauf que lorsqu'il va l'obliger à s'inscrire à la Sélection et qu'il va déclarer la fin de leur relation, America va vite changer d'avis. En plus, en faisant partie de l'émission, elle permet à sa famille de récolter des chèques dont elle a énormément besoin pour vivre. Entre obligation pour les gens qu'elle aime et sa propre opinion, America sait qu'elle décision elle doit prendre. C'est donc l'esprit plein d'appréhension et d'angoisse qu'elle va postuler à la Sélection... Et être choisie parmi des centaines de milliers d'adolescentes.
Commence alors une aventure aussi inattendue qu'extraordinaire pour America... Et pour nous ! Dès lors que la Sélection débute, on ne peut plus lâcher le roman ! J'ai été absorbé par l'intrigue comme cela m'est rarement arrivé ! Je ne voyais même plus les pages défiler ! L'univers de Kiera Cass est juste exceptionnel ! Nous sommes réellement plongés au coeur d'un monde dystopique, où les habitants sont classés par castes, où une Quatrième Guerre Mondiale a eu lieu, et où les États-Unis ne sont plus que des ruines. Ouaw, ouaw, ouaw !!! Comment ne pas être conquis, sérieusement ?
Surtout quand l'héroïne que nous suivons nous subjugue complètement ! Si America était en face de moi, je ne lui dirais qu'une chose : "Je t'aime !" ! Non, vraiment. A mes yeux, elle est parfaite ! Drôle, décapante, émouvante, déterminée, elle défend ses valeurs et est adorable. Elle ose parler au prince Maxon comme s'il ne régnait pas sur l'île Illeá ! Parce qu'elle "ne fait aucune différence entre les castes". Sage parole, n'est-ce pas ? Celle-ci nous permet de passer de merveilleux moments lorsque Maxon et America sont ensemble. Entre réflexions piquantes et discours touchants, j'ai adoré voir leur relation évoluer au jour le jour. L'auteure parvient vraiment à rendre leur rapprochement hyper réaliste. Mon dieu, j'en veux encore !!!
Évidemment, un petit triangle amoureux va voir le jour. Même si America tente d'oublier Aspen, il reste irrémédiablement gravé dans sa mémoire. Mais, inévitablement, elle s'attache au prince Maxon. Résultat, les sentiments d'America sont vite confus. Mais, et c'est là que ce personnage fait toute la différence, elle va réussir à faire un choix. Rien qu'avec ça, je proclame ma team : Team America ! Puis même, moi qui ne choisis habituellement pas de protagoniste masculin préféré, je peux, sans hésiter, dire que j'adore Maxon ! Entre Aspen et lui, ma décision est vite prise !
Côté écriture, je dois bien avouer que la plume de Kiera Cass est époustouflante ! On se perd corps et âme dans son récit. De plus, elle parvient à décrire chaque chapitre de façon prenante et haletante. On reste en haleine de la première à la dernière page. Les rebondissements se suivent mais ne se ressemblent pas. On passe du rire à l'inquiétude en quelques secondes ! Puis si on touche à America, je craque ! C'est dingue de voir à quel point je me suis attaché à elle !
Bien sûr, je ne suis pas le seul. Le prince Maxon va également tomber sous son charme. D'ailleurs, leur idylle est un des plus beaux que j'ai pu lire pour un premier opus. A chaque nouveau rendez-vous, j'étais aux anges ! Je poussais des petits cris et mon coeur battait la chamade ! J'étais en train de vivre leurs rencontres avec eux. C'était vraiment fabuleux ! Fabuleux et très, très, rafraîchissant. Dans le fond, je me demande si ce n'est pas ça qui a principalement joué sur mon ressenti : le fait que La Sélection soit un ouvrage décalé, léger, drôle et poignant, tout en étant vraiment passionnant, captivant, et doté d'une histoire d'amour palpitante. Je suis complètement en extase devant ce livre !
En définitif, et je pense que vous l'aurez compris, La Sélection est LE livre à lire ! L'univers dystopique qui y est développé est fascinant, et on rencontre des personnages réellement insolites. America s'est définitivement faite une place au sein de mes héroïnes préférées. Je l'aime ! Le récit que nous offre Kiera Cass est un vrai cocktail de surprises qui possède une romance vraiment mignonne et épatante. Ce roman est divertissant, vivifiant, et nous fait passer de vrais moments de bonheur. Attendre la suite est déjà une vraie torture ! Bref, si vous hésitez à vous procurer La Sélection, foncez vous l'acheter ! J'en ressors plein d'étoiles dans les yeux et l'esprit encore embué par la beauté et la perfection de ce roman !

par Jordan
The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy
Amy Engel   
Mon avis sur…
L’histoire
Autant vous prévenir, cette chronique risque de partir dans toutes les sens, un peu comme mon cœur qui s’est fait bourlinguer à gauche et à droite pendant ma lecture. Ce que je peux vous assurer, c’est que c’est un livre aussi génial que frustrant (et comme là je suis, vraiment, très frustrée, c’est vous dire à quel point il est magique !).
On s’immerge dès les toutes premières pages dans le monde post-apocalyptique créé par Amy Engel. Après une guerre nucléaire. On en apprend plus sur les nouvelles règles mises en place : le conflit entre les deux familles, les mariages forcés… Et qu’est-ce qu’on peut détester, tout comme Ivy, les Latimer, familles ennemies depuis des générations ! Puis, on découvre que tout n’est pas noir ou blanc, mais que cet univers est teinté de nuances, tout comme Ivy va finalement le réaliser.
Ivy est une jeune femme qui, au départ, souhaiterait être aussi forte que sa grande sœur Callie, celle qui, initialement, devait s’occuper des Latimer et en particulier du fils, Bishop. Puis, au fil du roman, elle va ouvrir les yeux, non seulement sur lui et son père, mais également sur sa propre famille. Je l’ai trouvée courageuse, sensible, timide et prête à tous les sacrifices pour ceux qu’elle aime. C’était une déchirure que de l’abandonner à la fin de ce livre.
Bon… sinon y a Bishop. Non. Sinon y a BISHOP ! Le Bishop charmant ! Le meilleur Book Boyfriend au monde ! Non, je n’exagère pas ! Damn, il est tellement parfait : beau, sexy, téméraire, humain, honnête, droit… Le genre qui ferait fondre même un bloc de glace en plein pôle Sud (contrairement à ce qu’on croit, c’est là qu’il fait le plus froid). Bref… Vous avez compris : je l’ai adoré. Et pour le coup, l’abandonner fut une réelle torture. Surtout de la sorte ! Amy Engel est une sadique… une vraie, une pure, une dure !
Dans les personnages secondaires, nous avons le père d’Ivy, un homme froid, distant, prêt à tout pour accéder au pouvoir et même à sacrifier sa propre fille. Plus on avance dans le livre et plus on le déteste, à mesure qu’on découvre qui il est réellement.
Puis, il y a Callie. Alors là, je n’aurais qu’une phrase pour elle : Callie, JE TE HAIS !!!
Voilà, c’est dit. Y a pas à dire : on se sent mieux après.
Parlons un peu histoire et action : autant vous le dire tout de suite, on ne s’ennuie pas une seconde dans ce roman. Et on est tellement pris que la fin arrive bien trop vite ! On suit Ivy dans la découverte de sa nouvelle vie de femme mariée, où elle doit mettre en place le plan établi depuis longtemps par son père. La tension augmente à chaque page du livre, pour finir en apothéose à sa toute fin… et QUELLE FIN ! Le genre qui vous donne envie de traverser les océans pour aller trouver l’auteur et mettre tout en œuvre pour lui soutirer les informations sur le tome 2 ! Sérieusement, c’est presque de la torture ! Surtout quand on apprend que cette suite sort en VO en novembre 2015 ! *PAN ! *
Bref, vous l’aurez compris : « The Book of Ivy » est une lecture totalement addictive, palpitante et haletante. Je l’ai refermé à la limite de pleurer toutes les larmes de mon corps, mais surtout avec la furieuse envie de tout casser chez moi.
C’est un roman que vous ne pourrez tout simplement pas lâcher dès l’instant où vous l’aurez ouvert. Un gros coup de cœur chez Lumen qui réussit là l’exploit que, sur quatre livres lus chez eux en ce début d’année, c’est le troisième Coup de cœur/Coup-de-poing/Coup de foudre !

L’écriture :
La plume d’Amy Engel est fluide tout en étant délicate. Elle parvient à nous toucher en plein cœur et on s’attache si facilement à ses héros au fil du livre, qu’on ne veut plus les abandonner. Elle décrit parfaitement les sentiments qui évoluent au fil des pages, en même temps que la réalité de la société se dévoile. Et des personnages qu’on adore au début, on en vient à la haïr à la fin, et inversement. Sa plume est tout simplement parfaite… et elle vous chamboulera à coup sûr !

Et si vous doutez encore de l’acheter, voici 15 raisons qui vous feront courir jusqu’à vote libraire :
Pourquoi faut-il avoir Ivy dans sa bibliothèque ?
1. Bishop.
2. Il y a un max d’action.
3. Bishop.
4. L’héroïne est vraiment touchante.
5. Bishop.
6. La société créée par Amy Engel est particulièrement saisissante de réalisme.
7. Bishop.
8. Les pages se tournent toutes seules tant on est happé par l’histoire.
9. Bishop.
10. On en ressort totalement chamboulé.
11. Bishop.
12. La couverture est juste sublime.
13. Bishop.

Le Joyau, Tome 3 : La Clé noire Le Joyau, Tome 3 : La Clé noire
Amy Ewing   
«The people you love make you strong, Violet. They make you brave and fearless.»

Pour immédiatement entrer dans le vif du sujet, La clé Noire n'est pas mon tome préféré de la trilogie mais je l'ai quand-même beaucoup apprécié.

Déjà, même si je ne suis pas spécialement du genre à porter beaucoup d'importance aux couvertures des livres que je lis, je dois tout-de-même avouer que la couverture de ce livre-ci me plait énormément !

Ensuite, l'histoire (du tome un au tome trois) m'a plu. J'ai bien aimé ce thème des mères porteuses qui m'a attiré dès le départ et la façon dont Amy Ewing l'a développé.
C'est une histoire que j'ai trouvé addictive, c'est simple, j'ai lu chaque tome en un temps record car une fois que j'avais commencé, il était hors de question que je m'arrête avant d'avoir atteint le dernier mot.

Je me suis attachée aux personnages. Même si Violet m'a agacée à certains moments tout au long de la trilogie, elle reste tout-de-même un personne que j'apprécie beaucoup. Quant à Ash, je l'adore tout bêtement. Mais je dois bien avouer que mes personnages préférés (depuis le tome deux) sont Garnet et Raven qui sont ceux qui ont le plus évolués depuis le début de la trilogie.
[spoiler]La fin de Lucien m'a sincèrement attristée. Je ne m'étais jamais imaginée qu'il allait mourir, très honnêtement. J'ai eu les larmes aux yeux![/spoiler]

Côté romance, malgré le fait que je l'ai adoré dans deux premiers tomes, j'étais moins dedans lors de ma lecture de ce troisième et dernier opus. En vérité, certains moments me paraissaient peu naturels avec cette touche un peu clichée et j'avais du mal à croire que Violet et Ash avaient des sentiments l'un pour l'autre. Je ne sais pas comment l'expliquer... mais l'idée est là. Je me suis simplement sentie moins attirée par leur histoire d'amour dans ce tome-là que dans les deux précédents, je dirais.

La plume d'Amy Ewing n'est pas spécialement magique ou quoi mais elle reste entraînante et son côté simple m'a permis de rester encrée dans l'histoire.

Quant à la fin... je crois que c'est la raison pour laquelle la trilogie est passé de diamant à argent à mes yeux. Toute la trilogie car à mes yeux la fin a des répercutions sur tout le reste de l'histoire. Et cette fin-là, je me sens mitigée.
D'un côté je l'ai bien aimé puisque contre toute attente, Le Joyau est une trilogie que j'aime beaucoup. Mais d'un autre, je suis un peu déçue. Je m'attendais à plus, je crois.
[spoiler]Tout est bien qui se finit bien et c'est tout. Voilà, l'effet que ça m'a fait : c'est tout.[/spoiler]
J'aurais aimé avoir un épilogue. [spoiler]Pour découvrir les personnages plusieurs années plus tard, par exemple. Voir ce qu'ils ont fait de leur victoire et de leur vie de liberté et de paix.[/spoiler]

En conclusion, La clé noire est une bonne conclusion, malgré une fin "pas assez" selon moi. Je retiens surtout le fait que je ne regrette pas d'avoir un jour décidée de lire cette trilogie, car elle vaut le coup, mine de rien. :)

(PS: Aujourd'hui je ne sais pas comment formuler mon avis alors oui, je sais, ce commentaire est nul.)

par Sheo
La Conspiration, Tome 2 : La Carte du Destin La Conspiration, Tome 2 : La Carte du Destin
Maggie Hall   
Ce second tome est nettement meilleur que le premier. Ce n'est plus seulement une chasse aux indices, non, il y a de la trahison, des fuites, des meurtres en plus. Ce roman est rempli de suspens ! On a pas le temps de souffler, les pages défilent et on vit a 100% les aventures d'Avery. J'aime toujours autant -voir plus- Stellan. Pour ce qui est de Jack je suis partager. Les personnages de cette série sont vraiment attachant s et j'adore le groupe que forme Avery, Stellan, Jack, Luc, Élodie et Colette.

Bien que j'ai adoré ma lecture j'avoue qu'une fois de plus tout se passe très vite mais c'est moins dérangeant que dans le premier tome. Après, pour ce qui est de la fin, je la trouve géniale MAIS [spoiler]je dirais que le comportement d'Avery face a la mort de sa mère est "compréhensible" mais je trouve qu'elle se détaché trop vite de sa tristesse. La vengeance et la colère arrive trop rapidement.[/spoiler] Le discours de fin est bien mais voilà il ne m'a pas émerveillé tant que ça. Il n'y a pas assez de details .

En conclusion, c'est un très bon livre et s'il vous plait ne vous arrêtez pas au premier tome ! Ce roman est bien meilleure ! Que ce soit pour les personnages, l'intrigue, l'originalité, l'humour... Parfois, le roman manque de détail et on a l'impression que l'intrigue avance trop vite mais pas de quoi s'en formaliser ! C'est pourquoi je conseille ce roman qui est vraiment génial !!
Bonne lecture.

par Jordane_
Le Joyau, Tome 2 : La Rose blanche Le Joyau, Tome 2 : La Rose blanche
Amy Ewing   
Amy Ewing, comme on pouvait s'y attendre, n'a cessé de me surprendre tout au long de ma lecture ^^... Les retournements de situations n'arrangeants rien, on ne peut qu'être impatient de savoir la suite !

Ce livre est dévastateur par sa profondeur et l'émotion qui s'en dégage continuellement !! En effet, nous découvrons plus en détails l'histoire des personnages. Et parfois, cela peut faire l'effet d'un coup au cœur ...
Raven est une figure qui s'est beaucoup étoffée : dans le précédent tome , je trouvais que ce n'étais pas un personnage très intéressant... Mais dans celui-ci, son histoire et sa personnalité m'ont émues au plus au point !
L'histoire d'Ash est également mise en avant : on en découvre plus sur son enfance et son passé à l'école des compagnons. Et même si tout n'est pas rose, j'ai adoré en apprendre plus sur lui !
Violet est égale à elle même : elle brave de plus en plus d'épreuves, sans s'écrouler. Elle s'appuie sur Ash, et sur ses amis, et cela lui permet de garder courage.
Aaaaah... parlons de Garnet : De la première fois où il apparaît dans le tome 1 (où il était alors complètement ivre !), à maintenant (où c'est une personne réfléchie et pleine d'entraide), son personnage a subi une véritable révolution ! (et pourtant il reste toujours aussi amusant:p)

Bref, La Rose Blanche est bien plus approfondie que son prédécesseur, dans les personnages , mais également l'univers.
Pas mal de gens ont trouvés que le premier tome du Joyau était un peu trop dans le flou... Et beaucoup sans-doute se posent les questions "d'où viennent les pouvoirs des mères porteuses ?", "comment la cité solitaire à été crée ?"
Et bien, bonne nouvelle : Ce tome répondra à ces questions !
Et cela dépasse tous ce que l'on peut imaginer...!

Dans La Rose Blanche, TOUT va prendre beaucoup d'ampleur...
Les enjeux vont aller crescendo...
Le retournement de situation de fin va mettre la pression...
Pour, j'en suis sur, présager un beau troisième tome en perpective !

♥ coup de coeur ♥

Becky07


par Becky07
Winner, Tome 1 : The Curse Winner, Tome 1 : The Curse
Marie Rutkoski   
Ce livre est sublime! On y trouve des sujets forts comme l'esclavage, la guerre entre deux peuples, et bien sûr un amour impossible au milieu de tout cela. Des personnages très complexes, avec des personnalités bien recherchées, un scénario haletant, The Curse est un roman très complet qui m'a énormément plu.

par LucyYy
Digitale Digitale
Sarah Wagon   
Encore une très belle conception de la part de la maison d’édition PKJ autant ils ont misés sur une bonne auteur, et une couverture qui vous intéresse dès le premier coup d’oeil.
Cette histoire futuriste, où chaque humain est contrôlé par une une puce, un monde sans liberté. Monde dans lequel vit Jade, qui est guérisseuse dans le centre où l’on traitent les puces déficientes. Que feriez vous si un programme choisit pour vous?
J’avoue c’est une histoire futuriste comme beaucoup à l’heure d’aujourd’hui, mais un petit quelque choses à su faire la différence à mes yeux et cela m’a fait beaucoup appréciée cette lecture. Une lecture qui comme tout les premiers tomes de ce genre, qui explique l’univers, un univers qui est intéressant mais tout de même classique, qui m’a fait pensée je ne sais pas pourquoi à la série “Les Chroniques Lunaires de Marissa Meyer”.
Écriture fluide, simple et sans fioriture, qui se lit d’une traite sans aucun bémol, tout les chapitres sont équilibrés, chaque passage à son lot de surprise. Mais je pense que ce qui m’a le plus touchée c’est cette histoire d’amour , une histoire d’amour qui n’est pas dans les codes de cette société, une histoire d’amour qui révèle la vérité au personnage principal, qui la révèle à elle-même, qui lui apprend le désir et la révolte.
Ce personnage principal qu’est Jade, est tout à fait près de nous, puisque l’on vie sa redécouverte du humain avec les sentiments humain, l’on apprend à la connaître et à la comprendre. On est là pour chaque étape, c’est un personnage fort et courageux qui se dessine à chaque page et pour cela je dis OUI, oui à cette série et à la découverte de cette auteur.
Je le recommande! et en plus j'attends avec impatience la suite, que je lirais sans aucun doute.
https://www.facebook.com/JesuisLivrophage/?ref=hl

par JulieL